AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782379792250
354 pages
Iggybook (20/08/2020)
4.21/5   21 notes
Résumé :
Et si une simple chanson pouvait changer votre vie ?

Hippolyte, cadre bancaire, s'étiole dans une capitale où il ne trouve de réconfort qu'auprès des distributeurs de billets. La veille des vacances de printemps, il reçoit un étrange paquet d'un expéditeur anonyme...

« Le second couplet » raconte la quête du père, la découverte du jazz, le deuil de la mère face à l'océan, et la rencontre de deux êtres qui tentent de dénouer les fils du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 21 notes
5
11 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

HeleneEtLesBouquins
  12 juillet 2021
[SERVICE PRESSE]



Le seconde couplet de Guillaume-Loup Bergé chez Largo Editions


Je remercie Maryline de m'avoir sollicitée pour ce service presse et pour le généreux envoi du broché.


Mon résumé :

Hippolyte Campe est chef d'équipe dans une banque. Bourreau de travail, il ne compte pas ses heures, ne part jamais en vacances et sort avec Lorraine, la fille du patron. Convoqué par la direction, il a une semaine pour lister cinq noms de collaborateurs à licencier. Au même moment, il reçoit un vinyle envoyé par son père. Perplexe, il se rend chez son paternel et apprend qu'avant de rencontrer sa mère, celui-ci a eu un premier amour. Apprenant le décès de cette femme, Hippolyte décide de partir à la recherche de la fille de celle-ci, Judith.


Hippolyte est un chef d'équipe froid et distant. Drapé dans son éternel costard, il est l'archétype du citadin qui vit à cent à l'heure. Snob, peu concerné par ses collègues, il est apprécié par la hiérarchie. Après avoir reçu un vinyle de jazz envoyé par son père, il découvre avec stupeur que celui ci a connu l'amour avant son mariage d'avec sa mère. Un peu perdu, il entreprend de rendre visite à la fille de cette femme, et d'en savoir un peu plus à son sujet. Avant son départ, sa hiérarchie lui demande de dresser une liste de collaborateurs à licencier.



Mon ressenti final :

Voici un roman qui me sort complètement de ma zone de confort. Deuxième point important, lorsque je lis le résumé et que je fais le point que ma lecture, j'ai l'impression que l'un ne va pas du tout avec l'autre.

Dans ce roman, que je qualifierais d'initiatique, pas de romance, de rebondissements, de bagarres ou d'aventures. Rien à voir ! Nous sommes en présence d'une tranche de vie qui concerne un jeune homme dont la vision de la vie va être mise à rude épreuve.

Hippolyte Campe est le genre de snobinard tête à claques qu'on déteste tous. Ses collègues lui importent peu, il n'a pas vraiment d'amis, saute la fille du patron sans grand enthousiasme, mais cette vie lui convient. Ou plutôt, il traverse la vie sans trop réfléchir. Lorsque son père lui envoie un vinyle de jazz, Hippolyte cherche à comprendre et nous aussi. Je n'ai pas su saisir le but de ce geste avant que celui-ci ne s'ouvre à son fils. Des confidences sur son premier amour, touchantes, intimes, qui perturbent un peu le jeune homme. Je le rejoins sur l'idée qu'on se fait de nos parents et de leur passé, comme s'ils n'avaient jamais connu autre chose que le mariage d'avec notre mère.

Dès lors, Hippolyte se met en tête de rencontrer la fille de cette femme, en profitant d'une promesse de son père, faite à celle ci. En réalité, j'y ai vu là, une excuse pour s'échapper d'un quotidien qui pèse sur les épaules du jeune homme. Une semaine de vacances qui va bouleverser le quotidien d'Hippolyte.

La rencontre avec Judith est assez bizarre. de suite, elle plaît à Hippolyte qui perd immédiatement toute confiance. J'ai beaucoup aimé ce personnage car cette maman solo, dont la rupture est assez récente, a lutté pour retrouver un équilibre familial, avec son fils Hugo. Sa vie est millimétrée entre son travail et son fils, et elle n'a pas de place pour une nouvelle aventure. L'histoire entre les deux protagonistes se met en place doucement, graduellement, sans grande originalité mais c'est ce qui m'a plu, contre toute attente. Cette vitesse de croisière dans l'avancée de l'histoire m'a tout à fait convaincue.

A côté de cela, Hippolyte redevient, le temps de sélectionner les futurs licenciés, le snobinard du début. Mais côtoyer Judith le ramène à une réalité plus sereine, plus terre à terre. J'ai aimé le voir remettre certains aspects de sa vie en doute, se poser des questions, hésiter à rentrer chez lui.

L'écriture de l'auteur est agréable, simpliste et accessible, ce qui rend ce roman facile à lire. La quatrième de couverture indique une immersion dans le monde du jazz, chose que je n'ai pas du tout ressentie. Alors, certes, des QR Codes nous permettent d'accompagner certains moments, ce que j'ai totalement occulter car je n'aime pas du tout ce genre musical. Pour autant, je n'ai pas l'impression que cela ait influencé ma lecture, ni ressenti un manque quelconque.

Pour clore cette chronique, je dirais que ce roman m'a permise de suivre le chemin emprunté par Hippolyte pour se rendre compte que les choses les plus simples sont les meilleures, comme un pique-nique à la plage, un tour en voilier ou l'utilisation d'un cerf-volant.


Pour écouter un air de jazz, c'est ici : https://amzn.to/3vqpKsD
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marie-Nel
  09 novembre 2020
j'ai tout de suite été séduite par la couverture, avec cette vieille voiture en bord de mer. le résumé assez énigmatique a fini de faire le travail. Et je ressors très contente de cette triple découverte, celle d'une nouvelle maison d'édition qui a fait un beau travail sur le livre, un nouvel auteur et une nouvelle histoire. C'est toujours très enrichissant de découvrir et lire des maisons d'édition moins connues mais qui ont tout d'une grande.
On va suivre Hippolyte pendant une dizaine de jours de sa vie. Il travaille dans une banque et est à la tête d'une équipe. Il est célibataire, il a une aventure pas bien sérieuse avec une collègue. Il reçoit au bureau un disque vinyle envoyé par son père, et en même temps son patron le charge d'une mission assez déplaisante. Il décide de prendre quelques jours de congés pour se rendre chez son père, qui va lui faire des révélations sur la première femme qu'il a aimée. La fille de celle-ci, Judith, vit en bord de mer, est mère célibataire et travaille comme projectionniste de cinéma. Hippolyte va aller à la rencontre de Judith, à la demande de son père.
Je ne peux pas vous en dire plus, de peur de trop vous en raconter. Je me suis très vite intéressée à cette histoire où le passé a une incidence importante sur le présent. J'aime toujours d'ailleurs retrouver ce genre de thème dans mes lectures. Je trouve que le passé peut tellement avoir de répercussions sur ce que l'on vit quotidiennement que je m'accroche très vite à un livre traitant de ce sujet. Et c'est le cas ici. J'ai aimé suivre Hippolyte sur les traces de son père, au volant de la vieille voiture de celui-ci, qu'il va utiliser pour se rendre chez Judith. J'ai beaucoup aimé l'ambiance feutrée, douce et je me suis laissée porter par l'histoire. La musique tient un très grand rôle dans ce livre. Tout tourne autour d'un vinyle de Randy Newman, musicien que je ne connaissais pas de nom, mais après recherche, je me suis rendue compte que je connaissais déjà certaines de ses compositions (il a notamment fait les musiques des films Toy Story et 1001 pattes) L'auteur a eu en plus la bonne idée d'insérer dans l'histoire des QR codes qui, lorsqu'on les scanne, renvoie à l'extrait musical dont il est question dans le chapitre. Je ne connaissais pas ce procédé, et j'ai tout simplement adoré. Cela rend la lecture plus vivante, je me suis sentie actrice de me lecture, j'ai eu l'impression d'être avec le personnage et de partager un moment musical avec lui. Il n'y a d'ailleurs pas que des intermèdes musicaux, à un moment un des QR codes renvoie à l'endroit où se trouve le personnage, la mer dans cet exemple. J'ai entendu le son des vagues, le chant des mouettes, j'ai vraiment eu la sensation d'y être. J'ai beaucoup beaucoup aimé cette originalité.
Je me suis aussi très vite attachée à Hippolyte, j'ai beaucoup aimé ce jeune homme qui revient sur les pas de son père. Pourtant, le choix narratif de l'auteur n'est pas celui que je préfère, puisqu'il emploie la troisième personne du singulier. Je suis d'habitude plus sensible à un « je », mais malgré cela j'ai trouvé Hippolyte ou Judith très touchants. L'auteur sait décrire les sentiments sans en faire de trop, il rend le récit très intimiste, et j'ai eu la sensation d'être une amie et de partager leurs vies.
J'ai aussi beaucoup aimé le style de l'auteur, une plume très fluide, de belles descriptions sans alourdir le texte, des retranscriptions d'ambiance très réalistes qui permettent de s'intégrer parfaitement au milieu dans lequel évoluent les personnages. L'auteur fait également passer de beaux messages sur la transmission, l'amour familial, entre un père et son fils, la transmission des non-dits, le deuil, et tout cela sur un fond sonore teinté de jazz qui allège le tout et rend la lecture distrayante.
J'ai lu ce livre assez vite, j'avais envie à la fois de ralentir ma lecture pour rester dans cette ambiance cosy et en même temps de lire plus vite pour savoir comment cela allait se terminer. Car tout n'est pas si simple qu'il en a l'air. L'auteur a su instaurer un peu de suspense qui nous fait nous poser des questions. On passe en tout dix jours dans la vie de Hippolyte, dix jours bien remplis, que je n'ai pas vus passer. C'est un premier roman pour Guillaume-Loup Bergé et je trouve que c'est une totale réussite.
Je ressors vraiment très satisfaite de cette lecture je garderai un très bon souvenir de ce livre, j'ai découvert un auteur, une maison d'édition et un musicien, j'ai pris le temps d'écouter l'album dont il est question dans l'histoire, et j'ai beaucoup aimé. Donc, un libre vraiment très enrichissant et intéressant à tous points de vue. Je vous recommande vivement ce livre, partez à la découverte d'une belle histoire rythmée par une musique captivante. Pour ma part, je vais suivre cette maison d'édition de près et en faire de même avec l'auteur que j'aimerais retrouver dans un autre écrit.

Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
maryne_lectrice
  15 novembre 2020
☆ Un roman qui ne peux pas laisser indifférent. J'ai adorer ma lecture, douce mais puissante. Un bon roman d'une quête de sois même...😊
🍃
☆ Merci à la maison d'édition pour l'envoie de ce roman! @largoeditions !
🍃
☆ On découvre Hippolyte, un jeune homme qui se pose des questions sur sa vie un peu trop fade. Mais le jour où il découvre un colis mystère, il va commencer à ce questionner.
🍃
☆ J'ai dévoré ce roman. C'est une quête pour notre héros, plein de questions se bouscule dans sa tête, des changements, des prises de risques et surtout tout ça pour une vie meilleur.
Chercher le meilleur pour sa vie, C'est un peu notre quête à tous, non ?..
Et bien ce roman est une vrai aide pour sois même, en plus de la belle histoire du héros.
On découvre une plume douce, poétique, très agréable à lire, avec des mots juste pour nous emmener dans les réflexions qu'il faut. La construction du personnages et de l'histoire ma beaucoup plus, c'est pas ce que je lis le plus et j'adore découvrir...
Un homme en quête de lui, de son histoire, de sa vie, une histoire plutôt basique mais tellement belle, avec à la fin tout ce qui faut de suspence et rebondissement doux mais important.
Et pour une fois un homme héros qui doute ! Ce n'est pas que les femmes qui cherche le meilleur et ce pose trop de questions...
Une belle rencontre, un deuil, la découverte du Jazz, des amis.. beaucoup de beau sujets dans ce roman.
J'ai adoré ce livre, du début à la fin, un doux moment, une pointe dans le coeur et une plume envoûtante.
Je vous le conseil sincèrement.❤
🍃
☆ Il vous tente ? Vous l'avez lu ?😁
🍃
☆ Bon dimanche et bonne lecture ♡
🍃
☆ #bookstagramfrance #bookstagram #livre #roman #quête #amour #hommeheros #servicepresse #lirelirelire #balancetachonique #ratdeblibliotheque #lecturedujour #lectureterminée #instalivre #livreinstagram #passionroman
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Kazcook
  09 mars 2021
Parce que je ne l'emploie que très rarement, vous comprendrez aisément que je n'abuse pas de la version galvaudée du terme mais je me vois dans l'obligation de vous avouer que oui, j'ai eu un véritable "coup de coeur" pour ce bouquin ! Comme ça, ça donne le ton pour l'avis qui va suivre. Je suis enchantée de cette magnifique découverte.
Au-delà d'une simple lecture, l'auteur nous offre une véritable expérience. Il nous guide dans le concept novateur de la littérature augmentée et grâce à la technologie du fameux QR Code, il nous en met plein les oreilles, au fil des pages, au détour de son histoire. J'ai vraiment apprécié le concept, je me suis laissé surprendre par la musique, reposant de temps en temps mon esprit entre les mots, pour savourer, pleinement et uniquement par les sons, toute l'ambiance du roman, de ce roman à part, singulier, qui nous prend aux tripes et nous réchauffe le coeur avec délice.
À l'aide d'une plume contemporaine merveilleuse et tellement fluide, des mots qui chantent, de la poésie et d'une grosse pincée d'authenticité, Guillaume-Loup Bergé nous embarque pour une balade, une tranche de vie aux côtés d'Hippolyte et de Judith. J'ai vraiment aimé les personnages et les scènes qu'ils nous font vivre. On se sent incroyablement proche d'eux, saisi d'une empathie particulière. Tout est chargé de bons sentiments, ça sonne vrai et ça fait incroyablement du bien. J'ai pu me poser le temps d'un moment lecture qui ressource, j'ai pu aussi vibrer et presque danser tant j'étais prise dans le tourbillon de leur existence, coincée entre les mots certes, mais aussi les chansons que j'ai adorées, particulièrement celles de jazz.
Plus qu'un livre, c'est une séance de bonheur, il y a dans ce texte toute la musique de la vie, la chanson de l'existence, la vraie, avec ses joies et ses douleurs, les rencontres qui la parsèment mais surtout l'espoir, l'envie d'être heureux et un profond bien-être salvateur vient nous enivrer.
Je remercie chaleureusement Largo Éditions de m'avoir proposé ce livre qui fait désormais partie de mes lectures doudous, celles sur lesquelles j'adore revenir pour en savourer de nouveau quelques passages et me laisser transpercer par son magnifique message et son atmosphère positive. Si vous cherchez une lecture qui change, un livre bien écrit, porteur de beaux ressentis et empli d'émotions, je vous conseille de vite vous le procurer pour un instant inoubliable qui nourrit autant le coeur que l'âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Satinesbooks
  22 novembre 2020
Un mot sur le livre objet. J'ai eu la chance de le découvrir en roman papier. Honnêtement, il est très agréable. C'est un semi-poche et il a la qualité d'un grand format pour moi : la lecture y est aérée et les pages sont très délicates. le roman est flexible et manipulable sans l'abîmer. Quel bonheur ce genre de romans.
On fait la connaissance de notre personnage principal : Hippolyte, ou Hipp pour les plus intimes. Hippolyte a une vie bien rangée : un super travail, une même piaule d'étudiant depuis des années, il a de l'argent de côté grâce à son job mais reste un peu triste. Célibataire endurci, il a une sorte de relation avec Lorraine, la fille de son patron. Il se voit confier une tache assez délicate par son patron… En même temps, il reçoit un colis anonyme qui va l'emmener sur les traces de son passé et de sa vie.
J'ai beaucoup apprécié le fait que la musique ait une place dans cette histoire. Je m'attendais à en apprendre plus sur le jazz vu qu'on nous parle de découverte mais finalement, c'est vraiment une découverte pour Hippolyte. Je veux dire que le jazz est là pour ouvrir les yeux d'Hippolyte. Enfin, moi, j'entends le terme « découverte » en ce sens : une découverte de sa vie, une quête initiatique. Cela permet à Hippolyte de faire le point sur sa vie et de savoir ce qu'il veut vraiment. Judith est le personnage féminin qui va venir bousculer sa vie et ses attentes. C'est un personnage que j'ai bien apprécié malgré le fait qu'on ne sait pas grand-chose sur elle. Elle est intéressante mais j'aurais préféré un personnage un peu plus fouillé.
On va suivre Hippolyte durant quelques jours. C'était une promenade très sympathique. Moi qui a passé un week-end pluvieux et triste, ça m'a permis de larguer les amarres. La plume de l'auteur est très délicate et fluide. Elle permet une immersion totale et rapide dans cet univers. J'ai aimé la mer, la balade en voiture, j'ai aimé les repas, les sorties… Bref, c'est vraiment très sympathique.
Il n'y a aucune fausse note par rapport aux fautes. Que c'est agréable de ne pas avoir de faute ni de coquille ! Je salue le travail de la maison d'édition pour le livre objet et la qualité de la langue (et bien sur l'auteur, ça part quand même de son talent !)
Il faut aussi savoir qu'il y a des QR codes que vous pouvez flasher dans le roman pour écouter la musique dont on parle dans l'intrigue. J'ai trouvé ça sympathique et innovant ! J'adore ce genre de choses. Bon, j'avoue que comme j'ai lu dans mon lit, j'ai eu peur de me prendre mon téléphone dans la figure. Je n'ai pas tout flashé mais une bonne partie quand même. Pour les lecteurs qui aiment lire avec un fond sonore musical, je trouve l'idée très sympathique.
Il est vrai que le jazz est un genre musical que l'on ne voit pas souvent dans les romans (je vous conseille le court roman d'Alicia Alvarez qui le met en scène d'une manière fantastique et très sympathique). C'est donc assez agréable d'avoir un peu de neuf à se mettre sous la dent.
J'ai beaucoup apprécié la plongée dans la vie d'Hippolyte et ce qui en ressort par la suite. Il y a des décisions qu'il faut prendre même si elles ne sont pas évidentes. Hippolyte est un personnage que j'ai beaucoup apprécié pour sa générosité même s'il n'est pas forcément très expressif. On sent que c'est une bonne personne.
En définitive, c'est clairement le personnage d'Hippolyte qui porte le roman à bout de bras. J'ai aimé cette aventure et cette remise en question. Même si Judith ne m'a pas fait décoller, elle reste un personnage agréable à découvrir. La thématique de la musique est importante pour donner l'impulsion à l'aventure. J'ai apprécié découvrir les musiques dont l'auteur parlait ainsi que la plume de l'auteur.
J'insiste sur la qualité du roman en tant que livre objet mais aussi sur la qualité de l'oeuvre en terme de correction et de mise en page. Bravo !
Lien : https://satinesbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Delphine846280Delphine846280   29 juillet 2021
Tu sais, il y a toujours quelque chose à apprécier dans un disque. Si tu ne l'entends pas tout de suite, tu pourras le découvrir plus tard, en le réécoutant. Parfois tu ne comprends pas les paroles, et un disque peut te suivre longtemps, sans que tu saches pourquoi. Et puis un jour, tout s'éclaire. Le texte et la mélodie te parlent ... Pour moi, la musique est un puissant remède. Elle m'a sauvé bien des fois
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Des titres colorés

De quelle couleur est la Dame qui rend visite à Oscar dans le roman d'Eric Emmanuel Schmitt ?

Bleue
Blanche
Rouge
Rose

12 questions
5764 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature étrangère , couleurCréer un quiz sur ce livre