AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2268035158
Éditeur : Les Editions du Rocher (03/03/2000)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans cette suite de Little Big Man, nous retrouvons Jack Crabb, là où le film d'Arthur Penn avec Dustin Hoffmann l'avait laissé. Ses attaches indiennes perdues, l'homme, vagabond errant et pitoyable, fréquente la faune des villes de l'Ouest. A Deadwood, où surgissent des personnages légendaires comme Bat Masterson et Wild Bill Hickok, puis à Tombstone, où les frères Earp et Doc Holliday s'efforcent de maintenir l'ordre jusqu'au fameux règlement de comptes à O.K. Cor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Floccus
  23 novembre 2012
Thomas Berger a écrit cette suite de « Little Big Man » 35 ans après la parution du premier tome et 29 ans après la sortie du film du même nom.
Nous retrouvons Jack Crabb exactement à l’endroit où nous l’avions laissé, au moment de la bataille de Little Big Horn. La bataille finie, désemparé et démuni de tout (état assez récurent dans sa vie !), Jack décide de retourner vivre parmi les blancs. Il entame une période mouvementée bien que professionnellement stable dans le Far West des chercheurs d’or (Deadwood) et des cow-boys (Tombstone). Reconverti comme serveur de bar, il retrouve ses vieilles connaissances à la gâchette habile : Wild Bill Hickok et Wyatt Earp.
Poussé par l’amour d’une jolie femme, il s’improvisera un moment professeur dans une école pour amérindiens. Interrompue par une malheureuse péripétie, sa carrière prendra fin brutalement, et il se retrouvera démuni de tout une fois de plus.
La rencontre la plus déterminante de ce livre prendra alors forme dans la personne de Buffalo Bill. Ce dernier ayant pris Jack en sympathie, il l’engage dans son « Wild West Show » alors en pleine expansion. Suivent de nombreux voyages à travers le monde et notamment en Europe.
Roman dynamique, plein d’humour et de péripétie, ce qui suffirait à faire son intérêt, ce livre est sous-tendu sans en avoir l’air par une incroyable recherche documentaire. On sent la jubilation de l’auteur à mettre en scène à sa manière des faits historiques comme la fusillade d’OK Corral, l’exposition universelle de Chicago ou la mort de Sitting Bull, autant qu’à amener son héros, modeste, sans instruction et malmené par les vents contraires, à rencontrer des personnages aussi connus qu’Annie Oakley et le Prince de Galles.
Un vrai plaisir de lecture pour les amateurs de romans d’aventures, un véritable régal pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de cette époque et aux amérindiens.
Lien : http://versautrechose.fr/blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
manonballettimanonballetti   19 mars 2018
Même le grand Crazy Horse s'est rendu pour venir à l'agence où il est mort peu après dans une escarmouche dont le détail dépend de qui la raconte, de sa race et de la faction de celle-ci à laquelle il appartient. Comme je n'y étais pas, je n'ai rien à en dire, à cela près que son meilleur ami ou le pire des Judas était impliqué dans l'incident, et que ce dénommé Little Big Man n'était pas moi mais un Ogallala dont le nom se traduit comme le mien sauf qu'à l'origine, il était en langue sioux et le mien en cheyenne. Je crois l'avoir déjà dit, mais les gens n'écoutent pas et comprennent tout de travers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
manonballettimanonballetti   17 avril 2018
Je savais pertinemment pourquoi Sitting Bull avait été tellement mieux traité au Canada, du moins pendant un temps. A cela, deux raisons: la première, c'est qu'il n'y avait pas beaucoup de Peaux Rouges dans ce coin de pays, et la seconde, c'est qu'il y avait encore moins de Blancs. Malgré ça, ils ont quand même réussi par l'encourager à retourner d'où il venait, car les Indiens deviennent tôt ou tard une plaie quand on n'est pas des leurs à cause qu'ils sont têtus comme des bourriques. Vous pouvez leur montrer des trains, la lumière électrique, New-York, les bateaux à vapeur, la cathédrale Saint Paul et Buckingham Palace, ces gens-là, qui ont jamais trouvé la roue tout seuls et qui vivaient sous des tentes de peau insistent, quoi que vous fassiez, pour rester des Indiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : indiens d'amériqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Lucky Luke

Je suis le personnage secondaire "réel" le plus présent dans la série et je fais ma première apparition dans l'album "Hors-la-loi". Dès ma deuxième apparition, dans "Lucky Luke contre Joss Jamon", je prends les traits d'un jeune bandit coléreux, petit, nez retroussé, taches de rousseurs et incisives en avant, je suis la parfaite caricature des jeunes adolescents.

Lucky Luke
Jolly Jumper
Rantanplan
Joe Dalton
Billy the Kid
Calamity Jane
Roy Bean
Buffalo Bill
Jesse James
Sarah Bernhardt
Wyatt Earp
Abraham Lincoln
Edwin Drake
Mark Twain
Allan Pinkerton

15 questions
113 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd jeunesse , bande dessinée , bande dessinée humour , western , western humoristique , bd franco-belge , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre