AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DN3JR
Éditeur : (30/11/-1)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Dien Bien Phu...Il y a plus de vingt ans déjà. Vingt ans au cours desquels on a peu à peu oublié ceux que les circonstances avaient placés dans cette cuvette et qui firent leur devoir, toujours jusqu'au bout sans se poser de cas de conscience, ni s'offrir des états d'âme. Ceux pour qui Dien Bien Phu ne se termine pas le 7mai, mais le 1° septembre quand ils revinrent _quand ils en revinrent_ de camps viets : les "deuxième classe". Mais on a peu parlé d'eux car il est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tostaky61
  26 janvier 2015
L'un des épisodes les plus dramatiques de la guerre d'Indochine.
Lui, qui a vécu l'enfer de Diên Biên Phu, rend ici hommage aux sans grades, ces deuxièmes classes dont beaucoup périront, ou connaîtront l'enfer des camps d'internements Viets (que Bergot, lui même connaîtra).
Un document...
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2018
Cette mort qu’il n’en pouvait plus d’attendre, il allait la défier ; ce rendez-vous qui ne se produisait pas, il allait le provoquer. C’était facile, il suffisait de sortir à l’air libre, se promener, à découvert, retenir l’envie de se mettre à l’abri, rester debout et mourir, comme un homme.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2016
La terre était remuée, torturée, retournée, battue, émiettée, broyée, vaporisée. Mais Fettori ne voyait, n’entendait plus rien. Il ne se rendait même pas compte de sa peur, palpable quelques minutes plus tôt, rognée par un immense sentiment d’impuissante solitude.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2016
Il y a une chose que je ne comprendrai jamais. Pourquoi t’obstines-tu à discuter puisque tu finis toujours par obéir !
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2018
Vous savez, mon lieutenant, les légionnaires ne cherchent pas à connaître les bonnes ou les mauvaises raisons pour lesquelles ils meurent. Pour eux, c’est écrit dans le contrat, et la mort fait partie des risques acceptés. Ce que redoute un légionnaire, bien plus que la mort, c’est d’être tué hors de l’accomplissement de leur mission, et c’est peut-être cela que vous appelez « morts inutiles ». Mais je suis certain que pour Plewa, s’il pense à la mort, s’il en accepte l’idée, c’est qu’elle l’escorte quand il va accomplir son travail d’ordonnance en allant au milieu des lignes Viêts, à la recherche d’un peu de ravitaillement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2018
Toute cette paperasserie avait le don de l’agacer, il haïssait l’administration, vigilante, omniprésente. Elle possédait au moins un avantage, celle de le distraire de ses préoccupations ordinaires. Réfléchir à la situation ne pouvait conduire qu’au doute, aux regrets, au découragement. Non qu’il éprouve l’envie d’être ailleurs ; au contraire, il se trouvait parfaitement à l’aise dans cette bataille qui exaltait les sentiments et lui faisait ressentir pleinement la camaraderie, la fraternité, la disponibilité de tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : indochineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1492 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre