AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782848196961
240 pages
Créer (22/12/2020)
4.12/5   4 notes
Résumé :
Au creux d'une vallée isolée, cernée par les pentes abruptes auxquelles s'agrippent les conifères et les maigres pâtures, se nichent le village de Desges et l'ancienne seigneurie du Bois Noir. En octobre 1934, la quiétude de ce bout du monde est soudainement bouleversée par des événements de nature à troubler bien davantage que la digestion des écureuils. Camille Defaux, adjudant de gendarmerie à Langeac, se voit alors contraint de s'immerger dans les secrets d'un m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
marlene50
  24 mars 2021
Je lis très peu de polar, eh bien ! la dernière masse critique à remédié à cela, et j'ai reçu ce bouquin des Editions CREER dont le titre m'avait bien plu.
L'Adjudant Camille Defaux va se rendre dans le village de Desges, petite commune isolée aux confins de l'Auvergne et du Gévaudan.
Il devra dénouer les noeuds d'une enquête et s'immergera dans les secrets d'un tas de braves gens, des taiseux bien souvent.
Belles descriptions des lieux et des personnages, qui m'ont amené tout doucement vers un dénouement assez prévisible.
J'ai aimé l'ambiance qui se dégage de cette histoire et le lent cheminement de l'enquête.
Les paysages enneigés et le parallèle fait avec l'écureuil qui creuse dans la neige pour trouver de quoi se nourrir ; comme Camille va creuser pour trouver "le" meurtrier.
Le mot de la fin ce serait :
-Fiez-vous aux vieilles dames qui s'occupent les mains à faire des dentelles et se font oublier, le regard vague, dans l'indifférence générale.
Commenter  J’apprécie          312
MarieIsano
  09 avril 2021
Un polar qui sort du rang....comment ? Me direz-vous...
Son intrigue se déroule dans une vallée reculée ( ...jusque là rien de nouveau avec cette tendance au nature writing) dans les années 30 ( et là ça nous change un peu du polar scandinave).
Les descriptions enrichies d'un quotidien d'un autre temps nous mettent tout de suite dans l'ambiance. Pas d'anachronisme, je l'espère, puisque l'auteur est aussi professeur d'Histoire.
Le polar tourne autour d'une enquête avec pour point de départ un vol puis la découverte d'un corps. On suit l'adjudant de gendarmerie Camille Defaux qui mène l'investigation entre témoignages, interrogatoires, examen de pièces à conviction... On y rencontre toutes les âmes d'un village de son curé à son maire en passant par le boulanger...et même son fils ! L'intrigue est plutôt bien menée.
Là où le bât blesse c'est de mon point de vue des émotions un peu timides que ce soit la colère de certains personnages ou le caractère d'autres. Un manque de frisson aussi , alors que tout y était : un village reculé, un huit clos en raison de conditions météorologiques mauvaises mais l'auteur choisit de ne pas exploiter ce filon ...un peu dommage à mon goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Natiora
  15 avril 2021
L'histoire commence en octobre 1934, dans un coin de Haute-Loire. L'adjudant de gendarmerie Camille Defaux occupe ses journées en traitant des affaires de village, rien de bien trépidant. Et cela lui convient. Ses semaines sont rythmées par les aller-retours de sa compagne avocate, des repas chez son amis restaurateur. Une vie à la campagne paisible.
Puis il reçoit un appel. Un cambriolage a eu lieu chez un habitant occasionnel venu de la ville. C'est un collectionneur et la voisine qui fait le ménage chez lui s'est aperçue qu'on lui avait volé de la vaisselle précieuse. En se rendant sur place, Camille ne s'attendait pas à ce que plus bas, dans les bois, on retrouve un cadavre.
C'est un homme du coin, né sur ces terres, même s'il a disparu pendant de longues années et qu'il n'est revenu que depuis peu. Il a été assassiné. Qui pouvait bien lui en vouloir ?
L'hiver s'installe beaucoup plus rapidement que prévu et encercle le village situé au creux d'une vallée. Une sorte de huis-clos débute. La compagne de Camille est coincée avec lui et, ne pouvant mener ses propres affaires, va l'assister dans ses recherches. Tous deux vont tâcher d'en savoir plus sur les villageois et les vieilles rancoeurs qui rejaillissent lorsque certains sujets sont abordés.
Un polar régional dans la France rurale des années 30, voilà comment on pourrait résumer ce roman. Mais c'est un raccourci facile et peu engageant, alors que j'ai passé un excellent moment avec ce livre. Luc Bergougnoux n'en est pas à son premier roman et je ne sais pas si le style et la structure qu'ils donnent à ce texte est ainsi depuis le début, mais il n'a rien à envier à des auteurs plus connus.
L'enquête se met en place petit à petit, de façon fluide, sans retournement de situation grandiloquent mais suivant malgré tout un cheminement inattendu très intéressant à suivre. Des secrets de village sont révélés, jetant un éclairage nouveau sur certains personnages. L'intrigue joue avec les fils du passé et les liens tissés entre des hommes et des femmes qui se connaissent depuis toujours. Ce sont ces fils que Camille va devoir dénouer pour remonter aux origines du crime.
Quand la plume et le suspense sont au rendez-vous, avec en prime des personnages de caractère, un décor inquiétant et une ambiance angoissante savamment entretenue, cela donne un roman très agréable à lire et qu'on a du mal à lâcher.
Une lecture qui m'aura ravie et qui démontre qu'il n'y a pas que dans les « grandes » maisons d'éditions qu'on trouve de bons polars.
Lien : https://lejardindenatiora.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
marlene50marlene50   23 mars 2021
En se penchant Camille aperçut le petit homme replet qui, tel une araignée tapie derrière un étroit comptoir, guettait les victimes venues s'égarer dans le labyrinthe de sa boutique. Le personnage laissait une impression confuse, vaguement inquiétante, tant son apparence offrait de contradictions.
Aux rondeurs joviales du visage s'opposaient de petits yeux fuyant le regard d'autrui tandis que le corps flasque et affaissé dissimulait une puissante ossature néandertalienne.
L'ensemble proposait la curieuse géométrie d'un cube enchâssé dans une sphère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
marlene50marlene50   24 mars 2021
Defaux observa le vin orangé, presque brun, que son hôte versait délicatement. Des parfums étonnants de vieux cuir et de sous-bois l'assaillirent au moment où il approchait le verre de ses lèvres, il découvrait des saveurs inconnues sous l'oeil satisfait du chevalier.
- Je suis heureux de pouvoir déguster avec vous ce Pétrus d'avant-guerre. M'y plonger seul était un pis-aller mais c'est dans le partage qu'il prend tout son sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CREERCREER   19 janvier 2021
Après avoir dépassé le château, il s'engagera dans l'étroit chemin qui conduisait à la ferme des Pujol. Malgré les raquettes, l'épaisseur de la neige freinait sa progression qui se faisait laborieuse. Il dut s'imposer une halte afin de trouver son souffle autant que l'ordre cohérent de ses idées. En portant un regard panoramique sur le paysage, il fut saisi par sa monochromie.
Commenter  J’apprécie          10
CREERCREER   19 janvier 2021
Au réveil, Marie souleva les paupières comme on lève le rideau sur une scène de théâtre tragi-comique. Camille offrait le spectacle d'un être hagard faisant les cents pas entre la la fenêtre et bureau à la manière d'un fauve de cirque. Sur la modeste table, les papiers s'amoncelaient, aléatoirement éparpillés par le vent qui avait dû être violent.
Commenter  J’apprécie          10
marlene50marlene50   24 mars 2021
- Je ne sais pas ce qu'on vous a dit du Martin ... Quand les gens disparaissent, c'est la grande lessive qui transforme les pires démons en petits anges regrettés !
Commenter  J’apprécie          30

Video de Luc Bergougnoux (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Bergougnoux
Luc BERGOUGNOUX a choisi le polar pour écrire sur les thèmes qui lui tiennent particulièrement à cœur, dont la mémoire de la Première Guerre mondiale. Il présente à Autun "Le soldat perdu" paru en 2012 dont le héros revient dans "Casque à pointe".
lireenpaysautunois
autres livres classés : Haute-Loire (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Luc Bergougnoux (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2333 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre