AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226324941
Éditeur : Albin Michel (01/06/2016)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Pourquoi la naissance de Louis XIV a-t-elle consacré le 15 août comme un jour férié ? Pourquoi une reine de France a-t-elle laissé son nom à la plus célèbre variété de prunes ? Pourquoi Rio de Janeiro a-t-elle été durant 13 ans la capitale du Portugal ? Pourquoi les bordels ont-ils été institués par Saint Louis ? Pourquoi un attentat manqué a-t-il poussé Napoléon au divorce ? Pourquoi l'anesthésie a-t-elle été popularisée par la reine Victoria ? Pourquoi le bikini d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
beauscoop
  13 avril 2019
Stéphane Bern nous conte en 100 anecdotes des mini histoires concernant des faits parfois inconnus ou insoupçonnés. La période va des temps grecs et romains jusqu'au nouvel empire. Facile à lire et très instructif tout en se distrayant.
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2017
Lorsqu’un empereur s’exprime, il le fait au nom de la tétrarchie et emploie la première personne du pluriel. Cet épisode serait à l’origine de ce que l’on appelle le « nous royal » ou « pluriel de majesté ».
À partir de l’époque carolingienne, l’usage du vouvoiement s’étend à l’égard de tout détenteur de l’autorité. Sous l’Ancien Régime, il se généralise avec le développement de la société de cour, où le tutoiement est seulement usité envers les domestiques. Considéré comme un attribut de l’aristocratie, le vouvoiement sera fustigé par les révolutionnaires, qui lui préfèrent un tutoiement plus fraternel. Afin de supprimer les distinctions sociales, celui-ci sera même rendu obligatoire le 8 novembre 1793 pour tous les Français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2017
Dans la cordillère des Andes, la pomme de terre était cultivée par les Incas sous le nom de papa. Baptisée « patata » par les conquérants espagnols, elle est introduite en Europe à la fin du XVIe siècle. Le tubercule sert d’abord de denrée de substitution dans les régions ravagées par la guerre ou les disettes, avant de concurrencer le chou par sa faculté à pousser rapidement, sans aucun entretien, sur des sols pauvres et froids. Au milieu du XVIIIe siècle, en France, la pomme de terre est encore réservée aux cochons ou aux indigents. Sa culture est interdite dans certaines régions, car elle est jugée toxique et responsable de la transmission de la lèpre.
Le premier à faire valoir les qualités du tubercule est l’agronome Henri Duhamel du Monceau, à partir de 1750. Quelques années plus tard, durant la guerre de Sept Ans, le pharmacien des armées Antoine Parmentier est arrêté par les Prussiens. Lors de sa captivité en Allemagne, il est nourri de pommes de terre en bouillie et découvre ainsi les vertus nutritionnelles de ce féculent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2017
Pour promouvoir sa création, Réard n’hésite pas à se lancer dans une bataille publicitaire contre Heim. Il invente deux slogans : « Le bikini, le maillot de bain plus petit que le plus petit maillot de bain du monde », ainsi que : « Le bikini, la première bombe anatomique ! ». Et pour prouver que son maillot contient très peu de tissu, celui-ci est vendu dans une boîte d’allumettes ! Condamné par les autorités religieuses, le bikini peine d’abord à se populariser, se voyant même interdit dans un certain nombre de pays catholiques.
C’est finalement grâce au cinéma qu’il va s’imposer. En 1956, Brigitte Bardot fait sensation dans ce simple appareil pour le film Et Dieu… créa la femme. Six ans plus tard, l’actrice Ursula Andress en fait un succès mondial grâce à son apparition dans James Bond 007 contre Dr. No. Dès lors, les bikinis se populariseront sur toutes les plages du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2017
Il est difficile d’imaginer aujourd’hui une opération chirurgicale douloureuse qui serait pratiquée sans anesthésie. Parce qu’elle permet de supprimer la douleur du patient, elle a bouleversé le monde de la médecine en autorisant des interventions jusque-là impossibles. Locale, régionale ou générale, par inhalation ou injection, elle est devenue une discipline médicale autonome. Mais se rappelle-t-on qu’elle fut très contestée quand elle fit son apparition au milieu du XIXe siècle ? Et que la reine Victoria contribua à sa popularisation ?
Pendant des siècles, les médecins se servirent d’alcool ou de glace comme anesthésiants, mais ces méthodes rudimentaires demeuraient peu efficaces contre les affreuses douleurs qu’engendraient les opérations. Ce sont les progrès de la chimie, au XIXe siècle, qui vont permettre la naissance de l’anesthésie moderne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
raynald66raynald66   04 août 2017
L'histoire la plus étonnante demeure celle de la cravate, dont la mode a été répandue par les cavaliers croates de Louis XIII
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
Videos de Stéphane Bern (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Bern
Stéphane Bern - Vérandaliste, expert en patrimoine.
autres livres classés : explicationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1637 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre