AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742701710
Éditeur : Actes Sud (30/11/1993)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
1
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
frandj
  11 octobre 2017
Je ne cède pas souvent aux modes littéraires du moment; au contraire j'aime bien prendre des risques et découvrir des OLNI (objets littéraires non identifiés) qui ne font pas l'actualité. Evidemment il y a du déchet, mais aussi parfois de belles surprises. Ce roman en est une ! Peintre, écrivain, sculpteur, homme de théâtre, Elie-Georges Berreby est resté très peu connu. Dans ce livre, qui lui a valu quand même trois prix littéraires, il raconte son enfance.
Il évoque l'Algérie de papa, juste avant l'insurrection qui a conduit à l'indépendance. Tout est vu à travers les yeux d'un gamin, Joé. Il appartient à un milieu pied-noir très défavorisé (eh oui, il n'y avait pas que des "gros colons" en Algérie !). Sa mère, de santé fragile et abandonnée par son époux, vit presque dans le dénuement. Joé multiplie les petits boulots pour apporter trois sous à sa famille. La solidarité de la famille élargie joue aussi - de gré ou de force - un rôle important. C'est tout un monde haut en couleurs de petites gens, pieds-noirs, arabes, juifs, qui se côtoie au quotidien - non sans quelques frictions et des préjugés racistes. La loi du plus fort règne. Mais Joé est, déjà, un courageux petit homme, actif et fûté: il parvient à trouver sa place au soleil. Dès qu'il n'est pas à l'école et n'a pas d'autres contraintes, il vit sa vie, joue au foot, se baigne dans la Méditerranée et sort avec ses bons copains pas mieux lotis que lui. Vers la fin, il se lie fortement au fils d'un richissime Pied-Noir. C'est une chance pour Joé, mais finalement le destin sera cruel. Et puis, avec les premiers attentats, c'est le début d'une guerre qui n'ose pas encore dire son nom.
J'ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman. Mais ensuite, j'ai trouvé très attachants le jeune héros et ses amis. Le langage très particulier des enfants est bien rendu. De plus, la description de la société pied-noire en Algérie me parait criante de vérité, loin des clichés que certains se plaisent à véhiculer. Un témoignage d'autant plus précieux que cette société a entièrement disparu…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
frandjfrandj   11 octobre 2017
(p. 87)
La franche vérité, pour revenir dans mon quartier, cogner sur Arnaud ça valait la peine. Mais j’y suis allé trop fort. Quand la rabia vous prend, on ne peut plus s’arrêter. Ces enfants de savants, ils ne se rendent pas compte que les mots sont des flèches empoisonnées. Ce sont pas des choses qu’on apprend dans les livres. (…) Nous, on sait que, pour éloigner le mal, il faut faire pisser le sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : footballVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Élie-Georges Berreby (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
836 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre