AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2363260163
Éditeur : Tabou Editions (11/10/2013)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
S’inventer un autre jour raconte l’intime d’hommes et de femmes de l’ombre, oubliés dans la surexposition des corps parfaits et des sexualités formatés. Tout le monde n’est pas beau, entouré, en couple, jouisseur ou encore psychologiquement correct L’intimité abrite aussi des silences et des charivaris qui tourneboulent. Que ce soit Tom, dans les couloirs de l’hôpital … le garçon gothique face à Odile Pujol à la gare Montparnasse… l’adolescente sur l’île de Ré…. l’h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bouvy
  03 août 2015
Six nouvelles, réparties sur deux cent vingt-deux pages, presque de petits romans. Anne Bert nous livre ici des textes violents, enflammés, revendicateurs. Tour à tour, l'accident, la vieillesse, la maladie, le fétichisme, la brisure sociale. Des êtres différents, au corps ou au coeur brisé, à la vie déviée, aux ambitions castrées. Une écriture toute en poésie, une plume merveilleuse. L'auteure nous surprend, prenant des chemins imaginaires qui nous dépassent. Elle nous émeut, nous met la boule au ventre, nous agace, nous tord les tripes. Elle passe de la répulsion à la séduction. Elle nous démontre que différents, nous pouvons encore séduire, aimer, jouir mais aussi, par le même chemin, haïr, détruire, se détruire ou se reconstruire.
A la fois un ouvrage dérangeant et fascinant. Surtout, comme toujours avec Anne Bert, une écriture merveilleuse et enfin, cet ouvrage publié en numérique pour ceux qui comme moi, aime lire sur tablette.
Commenter  J’apprécie          150
eireannyvon
  03 septembre 2014
Sera-t-il meilleur que les autres ?
Double découverte avec ce recueil de nouvelles, celle de l'auteure et d'une maison d'éditions au nom un rien provocateur de "Tabou".
Six nouvelles sur deux cent vingts pages, une bonne moyenne donc avec des récits assez longs.
"Ré, mon enfoirée" débute ce livre, on sait très rapidement ce qui nous attend, c'est dur ; la vie peut être impitoyable sur cette île qui parait paradisiaque en été. Ce bout de terre cernée par la mer que Laure, l'héroïne de cette histoire, déteste, car elle y habite toute l'année. L. est un acteur de cinéma, familier de l'endroit où il est venu tourner. Entre la jeune fille de seize ans et l'acteur, une relation très étrange va se nouer un après-midi sur une plage déserte...Le pouvoir des mots avec de nombreuses citations littéraires, Duras, Barthes, Rimbaud et Verlaine. Un texte beau et dur.
"Le baiser de l'homme-chien" est une version humaine et érotique de "La belle et le clochard".
Une femme mariée s'éprend d'un clochard vivant avec son chien blanc. Récit à deux personnages dont les pensées et les actes se suivent et se mélangent. le désir de la femme monte en puissance, l'homme se refuse désirant garder sa liberté.....mais ils se retrouveront dans une chambre d'hôtel. Les histoires d'amour finissent mal en général. Texte original dans sa forme littéraire.
"La promesse" ou à la vie à la mort. Les quelques moments d'une femme seule avec le cadavre de son mari, un texte morbide qui pourra être dérangeant, pour ne pas dire choquant, pour certains lecteurs. Tout est résumé dans cette phrase :
- "La mort ne sépare pas les époux".
Alors pour la femme il ne reste qu'une seule solution, elle lui a promis, exaucer les voeux de son défunt mari. Sauf que là aussi il y aura une fin!
"Montparnasse-Matabiau". le train est un moyen de transport, le métro pour y accéder aussi. C'est ce que l'on nomme des transports en commun. Une femme ordinaire va y faire une expérience inattendue. Se plier aux demandes de plus en plus précises d'un homme beaucoup plus jeune qu'elle.....et expérimenter les effets oh combien agréables de la pensée érotique. C'est beau la vie.
Des personnages tourmentés de tous âges et de toutes conditions qui tous connaîtront une forme d'amour ou de sexualité hors-normes.
Une jeune fille au destin tragique qui a la chance ou le malheur de croiser la route d'un acteur de cinéma à succès, le bonheur côtoie très souvent et parfois très vite le malheur.
Pour Tom la vue est un problème, il s'espérait pilote d'avion, il ne conduit que des lits sur roulettes dans un hôpital ! Il aime les femmes à sa manière, mais il les aime même plus âgées et malades. Il les dorlote la nuit durant son travail d'aide soignant..un peu trop peut-être, avec des manières bien à lui. Mais jeune il a été traumatisé par la mort de sa mère et encore plus par sa première relation sexuelle. Alors certains mots lui sont insupportables ! Une histoire un peu glauque et un homme plein de bonté, mais enfermé dans une bulle castratrice !
Un homme seul avec son chien, un ordinateur et sur l'écran tous les matins une photo, toujours la même et un pseudonyme " Sarayu". Addiction pour addiction clop contre clic ? Laquelle est la plus nocive ! le monde de l'internet passé à la moulinette. Est-ce bien raisonnable ?
De très beaux textes et une écriture de qualité qui nous prouve que la vie peut aussi être porteuse d'espoir, parfois...pas toujours hélas.
Une découverte, mais à ne pas mettre entre toutes les mains, ni sous tous les yeux. La vie, la mort, l'amour et le sexe....des moments de bonheur ou de malheur que chacun d'entre nous a connu durant son existence.
Une lecture qui m'a marqué par son érotisme tourmenté et hors normes.
Lien : http://eireann561.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tomppa_28
  13 janvier 2014
Anne Bert passe en général pour une auteure érotique, réputation qu'elle s'est acquise en publiant, aux sulfureuses Éditions Blanche de surcroît, un premier recueil de nouvelles, L'eau à la bouche, dont les textes baignent, selon les mots de l'auteure, dans « un érotisme joyeux, solaire », et, deux ans plus tard, un premier roman, Perle, dont la quatrième de couverture indique qu'il promet l'exploration de « tous les chemins du plaisir », mettant ainsi, une seconde fois, l'eau à la bouche de lecteurs avides de plaisirs charnels. Mais coller une étiquette sur quelqu'un, c'est une démarche hasardeuse dans le meilleur des cas, démarche qu'il faut toujours remettre en question, parce qu'elle néglige la complexité de l'être humain et les richesses que celui-ci recèle. Et dans le cas d'Anne Bert, il serait terriblement réducteur de vouloir l'enfermer dans le sérail des auteurs érotiques, une restriction qui ferait injustice à un talent qui dépasse de très loin ce champ-là, sans vouloir porter la moindre préjudice à l'incontestable valeur littéraire de ce dernier.
La suite dans la Bauge littéraire : http://postlucemtenebrae.eu/anne-bert-sinventer-un-autre-jour/
Lien : http://postlucemtenebrae.eu/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BouvyBouvy   03 août 2015
J’ai dormi comme un ange. « Comme un ange » me fait penser à Bob, il a vraiment une gueule d’ange dans un corps délié de matou prêt à bondir. J’ai bien fait de ne pas être resté chez lui pour revenir auprès de Sarayu, je suis sûr que je serais devenu pédé. Au moins juste un peu. C’est pas tant le fait de baiser avec un homme que le mot qui m’effare. Que je suis con quand même, je passe peut-être bêtement à côté d’un grand bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
BouvyBouvy   31 juillet 2015
L’érotisme des étreintes n’exclut pas celles de nos enfants, le plaisir d’étreindre n’est pas sale, toucher, caresser, pour donner du plaisir à l’amant, l’enfant, un parent, un ami, a toujours quelque chose d’érotique, ce sont juste les mots « plaisir » et « érotique », qui sont salis et dénaturés sous nos regards tordus par le vice ou la vertu.
Commenter  J’apprécie          100
BouvyBouvy   31 juillet 2015
Tu m’avais pourtant juré devant l’autel de ne jamais m’abandonner. Avant que tu prennes le large, j’ai voulu te refaire ma promesse crâneuse du jour de notre mariage, celle de t’être fidèle au-delà de l’absence et en dépit de ce saccage, ce genre de serment complètement idiot que seule la désespérance est capable de dicter.
Commenter  J’apprécie          60
BouvyBouvy   28 juillet 2015
On sait pas trop ce que c’est l’amour, je te parle de sentiment vrai, pas de béguin avec les trucs qui vont avec, non je te parle d’amour qui te transforme en naturaliste, tu passes ton temps à l’observer vivre, t’es curieuse de lui, il t’affole l’encéphalogramme, et bien ça, on le ressent juste, ça s’explique pas. C’est mon idée de l’amour.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Anne Bert (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Bert

Anne Bert - l'Emprise des femmes - Tabou
L'auteur Anne Bert vous présente dans cette vidéo son dernier roman "L'emprise des femmes". Résumé : Si le pouvoir et l'emprise des hommes sur les femmes ont...
autres livres classés : perversionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le livre mystère [1]

1. L’auteur du livre mystère, durant son enfance, n’a jamais eu de ‘Choco BN’ pour son goûter. Mais, d’après cette indication, où est-il né ?

Nantes
Marseille
Lyon
Reims

7 questions
1047 lecteurs ont répondu
Thèmes : déduction , littérature , mystèreCréer un quiz sur ce livre