AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782882534699
240 pages
Éditeur : Luce Wilquin (13/08/2013)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Pendant qu'Isabelle lit Madame Bovary pour la quatrième fois, se languit et s'interroge sur sa vie de couple, un accident survenu en montagne bouleverse l'existence de sa fille, Clara. Chrysalide appelée à devenir papillon, la jeune fille va surmonter de nombreux obstacles pour attirer enfin les regards vers elle... Elle passera ensuite sans transition de l'enfance à l'âge adulte, celui où les amours se déchirent, où les solitudes s'installent. De Paris à Gérone, en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
nathavh
  11 avril 2014
Laurence Bertels est journaliste culture à La Libre Belgique. Elle est belge et lorsqu'elle avait 20 ans s'était dit qu'à 40 ans elle écrirait un roman. 40 ans se passent, 41, 42, 43 et ce roman ? Elle a essayé et voici le résultat un très beau roman à quatre voix ayant pour thème les rapports mère-fille, quatre destins très intimement liés par un secret de famille.
Isabelle, la quarantaine relit pour la quatrième fois Madame Bovary. Elle est mariée à Philippe, maman de trois enfants Maxime, Clara et Ben le dernier « le ciment et la faille de son mariage » - Ben est handicapé . Elle fait le bilan de sa vie.
Clara, 17 ans, a pour amies Margaux et Camille. Elle partage tout avec elles. Malheureusement, un drame survient et transforme la vie de Clara. Camille perd la vie dans une avalanche et laisse un vide immense autour d'elle.
Clara perd pied, elle s'enfonce, s'accroche à son amie Margaux et à l'écriture. Celle-ci sera salutaire : un blog dans un premier temps, des mails ensuite échangés avec Margaux.
A ce moment important de sa vie, entre en lice Matteo, l'ami de son frère Maxime, à qui Clara s'accrochera comme à une bouée salvatrice. Et puis il y a aussi le théâtre qui jouera un rôle déterminant, elle reprend le rôle d'Iphigénie que jouait Camille, s'investira corps et âme malgré ses doutes qu'elle veut dépasser en mémoire de son amie disparue.
Autres personnages clés du roman : Catherine, la maman de Camille, amie d'Isabelle à la fac et Philippe, le père de Clara.
Isabelle perd pied à son tour. 40 ans au service de sa famille, toujours présente pour tous, décide de prendre du recul, un peu de solitude dans la maison de famille à Veules-les-Roses ne lui fera pas de mal. Elle doit faire le point, lâcher prise. Elle veut comprendre ce qui la dérange dans sa vie et réapprendre à voir celle-ci en face, reprendre contact avec elle-même, avec la vie.
Ces quatre destins sont intimement liés par un secret de famille qui les unit. Ecrit de manière cinématographique avec une écriture contemporaine très touchante qui vibre de sensibilité et de tendresse. Ce premier roman est très touchant. Les phrases sont courtes. Il y a beaucoup de dialogues. J'ai eu envie de faire un parallèle avec « Les choses de la vie » de Claude Sautet.
Un livre qui explore également d'autres chemins de Paris à Veules-les-Roses, en passant par Géronne. Un Matteo à la recherche de son passé, obsédé par le franquisme et les liens qui pourraient y avoir entre lui, cette horreur et son ascendance.
Un très beau récit empreint d'émotions qui nous montrera comme son nom l'indique comment la chrysalide devient papillon avec l'éclosion à la vie pour Isabelle qui renaîtra et Clara qui prendra son envol quittant l'adolescence vers la vie d'adulte. Ceci par le chemin de la littérature (Flaubert, Racine, Sweig) et de l'écriture.
Une très belle découverte que je vous conseille vivement.
ma note 9/10
Lien : http://nathavh49.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
livrecommelair
  18 novembre 2013
Tout passe , tout lasse , tout casse...
Et la famille dont il est question dans ce roman n'est pas épargnée.
La routine a fait son travail d'érosion dans le couple et la séparation semble inévitable.

Quant à leur fille , Clara ,elle se serait volontiers passée de prendre de la maturité suite au décès de son amie.
Cette blessure dont elle pense ne jamais guérir se cicatrise pourtant lorsque Matéo lui déclare sa flamme.

De Paris ,à la Normandie ,en passant par Gérone ,Laurence Bertels nous fait prendre part à la vie de cette tribu à laquelle on peut facilement s'identifier.
C'est un récit qui se lit aisément pour une auteure qui marchera peut-être un jour dans les pas d'Anna Gavalda...
Très agréable premier roman!
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LaLibreBelgique   17 septembre 2013
"La solitude du papillon", un beau premier roman de Laurence Bertels. Les mots justes pour les changements de cap d’une mère et d’une fille.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
nathavhnathavh   11 avril 2014
Elle prend conscience de son pouvoir et de son charisme : une certaine justesse et une sincérité désarmante, malgré les maladresses. La chrysalide devient papillon. La douleur la grandit et surtout l'embellit, même si la petite fille résiste en elle. Ce soir, elle va tout donner. Elle veut toucher le ciel de ses ailes fragiles, frôler Camille, rire avec elle, l'embrasser avant de la quitter.
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   11 avril 2014
Le noir occulte la vie. Un tourbillon plane au-dessus de leurs têtes. Le néant arrive à pas de géant, juste avant le retour à la réalité qui toujours succède à la petite mort.
Commenter  J’apprécie          10
nathavhnathavh   11 avril 2014
Cependant, pour pardonner, il faut savoir, comprendre, excuser. Ex causa : expliquer les causes.
Qu'est-ce qui a poussé les gens à dénoncer leurs voisins ou parfois les membres de leur famille, sachant qu'ils seraient torturés, voire garrottés, par les policiers ? Qu'est-ce qui peut justifier tant de lâcheté?
Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   11 avril 2014
Tout a été si vite. La vague est montée puissante, aucune digue n'aurait pu l'arrêter. Elle n'a pas eu besoin de courage. Aujourd'hui, elle se sent soulagée. Elle a l'impression d'avoir enfin traversé le gué et ne mesure pas encore les conséquences de son acte. Précieux entre-deux.

Commenter  J’apprécie          00
nathavhnathavh   11 avril 2014
C’est un ensemble de choses, des doutes, des questionnements, des frustrations. Comme si j’étais à la croisée des chemins. Rien d’important en somme.
Oui et non. Je te comprends. L’horloge tourne c’est pour cela qu’il faut savourer chaque instant, sans penser à demain.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Laurence Bertels (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Bertels
Laurence Bertels, "La solitude du papillon".
autres livres classés : relations mère-filleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1140 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre