AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365409180
Éditeur : Éditions Sharon Kena (15/09/2015)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Beth Stockwell a 20 ans, vit aux Nord des USA, va à la Fac. Une jeune fille adepte de littérature Fantastique et Fantasy, berçant son quotidien par des aventures extraordinaires et des épopées médiévales... Son existence banale, auprès de sa mère veuve, satisfait pourtant cette amoureuse des livres qui s'évade à leur lecture.

Jusqu'au jour où Beth se rend à l'Island's Books, bibliothèque du centre-ville de Davenport, et y rencontre les Blackstone. Adr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Bea285
  20 novembre 2015
Les neuf gardiennes des arts est un roman fantastique écrit par Rachel Berthelot et publié au édition Sharon Kena.
Ayant beaucoup aimé En apesanteur que l'auteur avec co-écrit avec Rose Darcy, j'avais très envie de découvrir la plume de l'auteur dans un autre genre et avec un autre univers.
Je vais être honnête; Les neufs gardiennes des arts est une lecture sympathique, avec lequel j'ai passé de bons moments mais elle présente à mes yeux quelques petites failles.
Dans ce livre, on y suit l'histoire de Beth, étudiante en fac, qui par sa rencontre avec Adrien voit sa vie basculer et découvre un univers qu'elle n'avait même pas imaginé. Très vite, elle se rend compte qu'elle fait partie intégrante de cette univers et qu'elle a un rôle à y jouer.
Ce livre au premier abord, m'a étonné. Je m'attendais à un roman vraiment axé fantastique. Mais comme Dentelles & Nécromancie de Georgia Caldera, l'aspect fantastique de ce livre est secondaire. Pour moi, Les neufs gardiennes des arts est, avant tout, une romance. Mais une romance saupoudrée d'éléments fantastiques.
Dès le début, la romance s'installe rapidement. La rencontre entre Beth et Adrien marque une connexion, une tension dès les premières pages. Très vite, leur relation se met en place. C'est parfait, très idyllique, presque fleur bleue à mes yeux. Finalement, en tant que lectrice de romances, je ne mets jamais des attentes extraordinaires. Ce que je demande à une romance, c'est de me faire encore une fois rêver au prince charmant, à l'homme parfait... Ici, cela à été le cas. Et la romance a parfaitement rempli sa mission.
Cependant, l'auteur ajoute du piment à leur relation, en construisant de nombreux obstacles sur le chemin de ces deux amoureux. Et cela ajoute de l'intérêt au lecteur. de vous à moi, je pense que l'aspect romance de ce livre ne plaira pas à tout le monde. Nous avons des héros "In love" qui sont souvent en train de s'embrasser, de se faire des câlins, de se chercher gentiment l'un l'autre. Mais j'avais envie d'une lecture légère et sans prise de tête, et de ce point de vue, ce livre a été parfait.
Le côté fantastique m'a finalement beaucoup plu. Je déplore peut-être de ne pas assez en avoir par rapport à la romance. Il lie de nombreux éléments de la littérature de l'imaginaire (comme les fantômes, les vampires, les nymphes) avec des personnages inventés par l'auteur: les gardiennes. Grâce à ses personnages, l'auteur met en place une mythologie bien menées. Mais il manque des informations. En tant que lecteur, on veut en savoir plus. J'aurais aimé que cette partie-là soit encore plus développé.
Rachel Berthelot est, je pense, une amoureuse des livres et de la littérature en générale. Cela se ressent dans son propre livre. Comme En apesanteur, elle fait de nombreuses références et liens avec des lectures fantastiques. Ainsi elle évoque JK Rowling ou d'autres auteurs de livres fantastiques...
Mais cela se ressent aussi dans le caractère de son héroïne, qui je pense doit lui ressembler. L'amour des livres que possède Beth nous l'a rend extrêmement attachante. C'est le genre de personnage qu'on apprécie d'instinct. Elle a son petit caractère et est loin d'être effacée. Et pour cela, je l'ai beaucoup aimé.
De même que la romance, le personnage masculin est ce que nous définirions mesdemoiselles, comme parfait. Il est prévenant, beau, attentif, fort... Je vous mettrais presque au défi de trouver le même dans la réalité. Cela en est même un peu trop à mes yeux. J'ai tendance à être préférer les bad-boys. Mais c'est une question de gout personnel.
Rachel Berthelot nous propose un panel de personnages secondaires tout aussi sympathique les uns que les autres. Ce sont des personnages très hétéroclitiques. Et cela ajoute beaucoup de diversité.
Concernant le style d'écriture, l'auteur utilise un registre assez courant. On lit ce livre sans se prendre la tête, on déconnecte totalement. Cependant, afin d'éviter de nombreuses répétitions, Rachel Berthelot utilise les noms de familles de ces personnages (comme par exemple Miss Stockwell ou Miss Blackstone) Et j'ai trouvé cela un peu déroutant quand ce fut toujours le cas au bout d'une centaine de pages. Cela ne m'aurait peut-être pas dérangé dans un classique anglais ou dans un dialogue, mais dans une narration, j'ai été un peu dérouté.
La fin de ce roman est assez rapide. Je ne l'ai vraiment pas vu venir. Je ne m'attendais pas du tout à cette chute. L'auteur m'a vraiment surprise et c'est une bonne chose. Sachez qu'au vu des deux livres que j'ai lu de Rachel Berthelot, elle est un peu sadique envers ses lecteurs. (Excusez-moi d'avance du terme mais je n'en vois pas d'autres). Cependant, j'apprécie ce genre de fin et cela à relever mon intérêt pour ce livre.
Malgré tout, cette fin n'a pas répondu à toutes les questions que je me posais en tant que lecteur et je trouve cela dommage.
Je ne sais pas si ce livre est un premier tome ou un one-shot, mais si c'est un one-shot, il me manque quelques éléments en main pour apprécier entièrement l'univers.
En Bref,
Les neufs gardiennes des arts fut une lecture agréable et sans prise de tête. Cependant en tant que lectrice régulière de fantastique, il m'a manqué des cartes en main pour entièrement apprécié l'univers. Il y avait de l'idées mais j'aurais aimé plu. En tant que lectrice de romances, Rachel Berthelot m'a fait rêver et je n'en demandais pas plus.
Ce qu'il m'a donc manqué est un juste équilibre entre les deux, dont je pardonne volontiers si ce livre est un premier tome.
Lien : http://leblogduneblondinette..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs
  11 novembre 2015
Davenport, ville des USA. Beth est une jeune femme de 20 ans qui a une vie tout ce qu'il y a de plus normale. Fac, amis, lecture... son père est décédé il y a pas mal d'années, elle vit donc avec sa mère Lydia. Un jour de pluie, Beth entre dans sa librairie préférée pour éviter de se faire tremper et tombe sur deux frère et soeur : Adrian et Jennifer. Entre les deux jeunes femmes, le contact s'établit facilement, ayant les mêmes goûts de lecture. Quant à Adrian, il se passe quelque chose que tout le monde voit. Oui, mais, car il y a un mais, le frère et la soeur ont un secret, qu'ils vont partager avec Beth afin de la prévenir d'un danger.
J'ai beaucoup aimé l'histoire. Nous rentrons rapidement dans l'intrigue avec ce mélange romance et fantastique qui est bien mené. Les humains ne voient que ce qu'ils veulent voir, enfin pas tous. Certains ont un don particulier, celui de voir au-delà de notre monde. Très peu d'ailleurs, appelées Gardiennes, car ce ne sont que des femmes. Entre le monde réel et celui fantastique crées de toutes pièces par l'auteur, nous avons l'impression que cela peut exister, pour de vrai. le fait qu'il existe le bien et le mal dans ce monde, que tout n'est pas forcément noir ou blanc... j'ai aimé tout cela. Beaucoup de détails, que se soit au niveau descriptions, personnages et tout ce qui fait le livre donnent une vision réaliste.
Concernant les personnages, nous avons donc Beth qui est une adulte, car 20 ans ce n'est plus une adolescente en mal de quelque chose. Elle est responsable, par moment je l'accorde, mais elle se doit de réfléchir à quoi faire – comme par exemple continuer ou non la fac pour diverses raisons qui se sont imposées à ses yeux. Elle fera le mieux, pas forcément pour elle et c'est ce que j'ai retenu, elle n'est pas égoïste. J'ai beaucoup apprécié Jennifer, elle est vive, intelligente, une pile électrique dans toute sa splendeur, je dirais même dommage qu'on ne la voit pas plus – oui, pourtant elle est bien présente, je l'accorde :p. Adrian semble plus mystérieux que sa soeur, mais il a un secret que personne ne connait, pas même sa propre famille. D'ailleurs j'étais assise, car je ne l'avais pas venu venir du tout. Les mères de famille ont toutes les deux des réactions différentes. Alors que l'une fera tout pour aider ses enfants et surtout leur apprendre à contrôler ce qu'ils sont, l'autre va disparaitre totalement pour ? Surprise, ça je ne le dévoilerais pas, mais au final, j'ai trouvé que Lydia avait une manière particulière d'aider sa fille. D'autres personnages font leur apparition, comme les amies de Beth, Nick, Allan, Enora ou encore Rafael, mais je laisse découvrir leur importance.
Le seul bémol, c'est la fin, je l'ai trouvé trop rapide, sûrement parce que j'aurais voulu plus de lecture encore. Je pense en fait que je ne m'attendais pas à une fin brutale – je ne dirais pas que je ne la voyais pas venir au vu des dernières révélations, ce n'est pas ce qui m'a dérangé. Il se passe une résolution de problème et d'un coup, c'est fini, c'est l'épilogue. Je trouve dommage, surtout avec l'histoire du lien de n'avoir que l'épilogue qui nous donne une super envie d'en connaitre d'avantage. (fais les yeux de chat potté pour une petite suite *-* )
En bref ce livre est plus fantastique que romance, ce qui m'a énormément plu. L'histoire est bien ficelée, simple dans son ensemble, mais pour ma part j'ai aimé cette simplicité. Pas besoin de fioritures ou de dentelles pour broder, l'essentiel est là, bien présent. Les personnages sont intéressants, et l'intrigue est originale. Si un jour il y a une suite, je serais ravie de pouvoir la lire.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-neuf-gardiennes-des-arts-rachel-berthelot-a119240626
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aliciaFH
  28 février 2018
Premier livre de l'auteure, Rachel Berthelot, sa plume y est un peu différente (en comparaison par exemple à son livre « Pas toujours sur le droit chemin » que j'ai lu avant celui-ci et adoré tout autant). Différente certes mais tout aussi agréable à lire.
Personnellement, je me suis sentie très proche de Beth toujours plongée dans un bouquin, s'échappant dans des milliers d'univers différents grâce à eux. Quoi de plus normal que sa vie se trouve bouleversée par une rencontre au détour d'un rayon de sa librairie préférée.
Son monde change du tout au tout…elle apprend qu'elle est unique, précieuse. Et tout ce qui est précieux est convoité. Les Blackstone sont les membres d'une famille influente de ce monde dissimulé, ils jouent tous un rôle important dans la nouvelle vie de Beth car ceux qui l'entourent ne sont pas ce qu'ils prétendent être, à commencer par les personnes qui lui sont le plus proche…
Cet univers fantastique ancré dans la réalité est passionnant, détaillé juste ce qu'il faut pour nous captiver sans non plus des tonnes de descriptions qui casseraient la fluidité du récit.
Beth, Adrian et Jennifer sont très attachants, on sent venir les ennuis mais heureusement il y a l'épilogue !
De la magie, de l'amour, un retournement de situation le tout servi par une plume fluide. En somme, un excellent moment lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JessSwann
  25 octobre 2015
Encore une bonne surprise avec cette histoire fantastique young adult (enfin selon moi), à l'écriture très fraiche et qui se lit avec plaisir (en dépit d'une tendance à appeler les personnages Miss Stockwell ou Miss Blackstone assez prépondérante qui, pour ma part m'a agacée). Beth, l'héroïne est plutôt attachante et je dois admettre que j'ai adhéré au charme d'Adrian. L'histoire est originale et j'ai aimé la manière dont l'auteure a développé son univers, le tout est cohérent et bien expliqué. le personnage de Jennifer m'a également beaucoup plu (encore plus que Beth en vérité !). Les aventures des héros se suivent avec beaucoup de plaisir même si pour le coup j'ai été frustrée par le manque d'approfondissement des scènes d'amour (les sentiments des personnages sont bien décrits, les sensations aussi, leur tendresse... mais justement, j'aurais aimé un peu plus de croustillant ). J'ai trouvé également que l'on arrivait trop vite au dénouement (même si ce dernier m'a beaucoup plu), l'auteure aurait pu s'offrir le luxe de faire deux tomes selon moi : son univers est assez construit pour qu'elle se le permette.

Ce que j'aime : l'histoire originale et l'univers bien décrit . La relation Beth/Adrian

Ce que j'aime moins : on arrive un peu vite au dénouement

En bref : Une jolie fantasy young adult et une histoire d'amour tragique très agréable à lire, mais qui trouve trop vite sa conclusion à mon gout : j'aurais aimé poursuivre le voyage dans cet univers.

Ma note

7/10
Lien : http://jessswann.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
StephG54
  03 août 2018
Très attirée par cette magnifique couverture , je me suis laissée tentée par cette lecture fantastique alors que ce n'est pas mon genre de prédilection.
L'histoire est originale mais j'ai trouvé que la romance était trop développée par rapport au thème des neuf gardiennes .J'aurai voulu plus de réponses quant à leur rôle .
Je n'ai pas réussi à m'attacher à Beth ( un des personnages principaux) . J'ai préféré sa " future " belle soeur Jennifer qui est plus dynamique et amusante .
Je garde un meilleur souvenir d' "en apesanteur " de la même auteur ( autrice? ).
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   11 novembre 2015
Il s’installa alors à une table extérieure du Memphis. Il n’était pas arrivé depuis plus de deux minutes lorsqu’il sentit une main se poser sur son épaule. Bien sûr, le Protecteur était très expérimenté, mais sa présence n’avait pas échappé au novice.
— Bien, admit Allan. Je vois que tu es entraîné.
Avec un sourire, il passa devant Adrian pour s’asseoir face à lui. Il portait le même par-dessus beige que lors de leur première rencontre, avec cependant un Fedora plus foncé comme couvre-chef. Tout aussi distingué que la première fois, en somme. Mais malgré son air serein, Adrian sentait bien qu’ils n’étaient pas là pour parler de la pluie et du beau temps.
— Je suppose que je n’ai pas menti à Beth pour rien, se hasarda-t-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2932 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre