AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757885376
186 pages
Éditeur : Points (03/09/2020)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
L'Antigymnastique : LA méthode pour (re)découvrir son corps et délier sa force intérieure. Raideurs, crispations, douleurs musculaires... Autant de maux qui vous hantent sans savoir comment y remédier. Et si la solution se logeait en vous ? Thérèse Bertherat en est convaincue. Pour cette kinésithérapeute à l'origine de la méthode Antigymnastique, le corps ne s'oppose pas à l'intelligence, aux sentiments, à l'âme.
Bien au contraire, prendre conscience de son c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Steph_K
  28 février 2021
A travers la relation de sa propre expérience de femme et de praticienne, l'auteure formule sa méthode qui vise, à travers des mouvements simples, à dénouer les tensions physiques. Elle rappelle également l'importance des liens indissociables entre corps et esprit, des énergies et de la prise de conscience de soi pour un mieux-être global. 45 ans après son écriture, certains concepts sont désormais acquis, mais les reformuler n'est jamais inutile.
Un livre reçu dans le cadre de Masse Critique Babelio.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Steph_KSteph_K   28 février 2021
Notre corps est nous-mêmes. Il est notre seule réalité saisissable. Il ne s’oppose pas à notre intelligence, à nos sentiments, à notre âme. Il les inclut et les abrite. Ainsi, prendre conscience de notre corps, c’est se donner accès à son être tout entier... car corps et esprit, psychique et physique, et même force et faiblesse, représentent non pas la dualité de l’être, mais son unité.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : gymnastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
207 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre