AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226439358
Éditeur : Albin Michel (30/01/2019)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 46 notes)
Résumé :


« Nous sommes donc arrivés à destination sous une pluie battante. Il était seize heures, mais on aurait dit qu’il faisait nuit. Une pancarte en bois piqué annonçait : « La Maison des Pins ». Elle se balançait, lugubre, grinçait dans le vent ; on se serait cru dans un bouquin de Stephen King. »

Malo, 15 ans, déménage, et doit quitter à regret son quotidien parisien. Aussitôt installé dans le sud de la France, il est gagné par l’angoisse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Eroblin
  11 avril 2019
C'est un roman adolescent que j'ai dévoré en moins d'une journée et que j'ai bien aimé. C'est en parcourant « le Monde » que je suis tombé sur le résumé et que je me suis dit « Tiens, pourquoi pas ? ». Il faut être honnête, je n'ai pas eu peur et, à mon humble avis, un adolescent ne sera pas non plus terrifié. Mais l'intrigue est bien menée : on s'interroge comme Malo sur les raisons qui amènent sa petite soeur de cinq ans à hurler la nuit en fixant le mur, sur le malaise qu'il ressent dans cette maison comme si les murs voulaient lui dire quelque chose. Ses pérégrinations dans la forêt d'à côté et sa découverte d'une demeure en ruines ajoutent une touche oppressante à ce récit raconté à la première personne. Un bon moment de lecture.
Challenge Multi-défis 2019
Commenter  J’apprécie          220
jalleks
  01 février 2019
Vendredi 1er février 2019
15 h 52
Ciel atrabilaire

À quinze ans, on a autre chose à penser qu'aux fantômes. Surtout quand on est un Parisien, fan de jeux-vidéo et de skate, et du bitume pollué. Les esprits entre ciel et terre et surtout d'outre-tombe, c'est bien, mais seulement quand c'est pixelisé, dégoulinant de sang, et dégommé à la manette pour 20 000 points.
Seulement voilà, Malo va devoir faire un trait sur sa vie « normale » pour emménager dans un trou perdu.
Alors que son père et sa belle-mère pensent avoir déniché « La petite maison dans la prairie en encore mieux parce qu'on va en refaire la déco », il va vite se rendre compte que des choses ne tournent pas rond là-dedans, à commencer par sa petite sœur, devenue une sorte de zombie qui parle toute seule et qui a troqué ses feutres en couleurs pour des mines noires bien gothiques.
Ça a beau être pour les ados, hier soir, en lisant, de drôles de souvenirs me sont revenus. Enfin, drôles... morbides et étranges, oui ! Comme la fois où le carillon chez mes parents avait sonné à minuit pile, alors qu'il ne fonctionnait plus depuis des lustres. Ou aussi, le bouchon du stick à lèvres de mon oncle, décédé quelques jours plus tôt, atterrissant dans le lavabo tout seul, alors que je me brossais les dents avec ma mère. Il avait tout simplement traversé la porte du placard !
Je ne suis plus une enfant, ni même une ado (même si parfois, c'est limite !), et pourtant, Delphine Bertholon m'a téléportée dans ce coin paumé, à la Maison des Pins, et dans ce château délabré et plein de mystères que j'aurais aimé découvrir plus jeune, telle une aventurière flippée mais téméraire, le canif en poche.
Malo écrit dans ce cahier — offert par sa tante —, qu'il avait remisé au fond d'un tiroir. Mais pour le garçon, perdu au milieu de rien, ce cahier va devenir son allié, son oreille et l'histoire.
Delphine, elle écrit la vie, les écorchures, les ciels azur embrumés, enragés et endoloris. Ce livre est typé « young adult », mais on reconnaît sa plume si efficace, si touchante et acérée.
Elle peut te faire pencher le soleil au bord du précipice, puis te concocter un panache d'étoiles saupoudré de chantilly.
Ce livre, mon fils l'attend. Et quel bonheur de pouvoir partager en famille, enfin, un drôle de truc qui te rend heureux : la Bertholonite aiguë.
Cette aventure « young adult » est une réussite, et même si j'aime profondément les ouvrages « adult tout court » de Delphine, qu'elle ne se gêne pas de continuer à se faire une place au rayon jeunesse des librairies !
Dans ce livre, vous aurez la plume, le suspense, du surnaturel, les déchirures de la vie, l'espoir, l'amitié et de l'amour, de toutes les sortes.
Celle qui lit le jour et la nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ReadWithJustine
  27 juillet 2019
Nous commençons l'histoire avec Malo un jeune garçon âgé de 15 ans qui vit en plein centre de Paris avec son père, sa belle-mère et sa petite soeur Jeanne. C'est un garçon normal comme tout autre adolescent. Il aime se balader en Skate, boire un verre avec son copain, traîner avec son meilleur ami en gros, il aime son petit coin et son confort.
Sa vie prend une autre forme et tout bascule quand, son père lui annonce qu'ils déménagent dans un endroit reculé pour le travail de son père (un poste plus prestigieux). Malo le vit mal, il en parle à son meilleur ami qui va terriblement lui manquer, il lui montre des photos qu'il a reçu par mail, …
Arriver là-bas, Malo découvre une grande et vieille maison appelé La Maison Des Pins. Malo n'est pas très à l'aise, les jours passent et la vie à Paris lui manque mais pas que. Effectivement, sa petite soeur change mais pas en bien, elle qui est déjà timide de base l'est encore plus mais, elle ne parle plus comme avant à son frère même si elle n'a que 5 ans, avant, il communiquait plus et s'amusait.
Des choses étranges vont se produire, Malo a un mauvais pré-sentiment, que va-t-il se passer, Malo a-t-il raison de s'inquiéter pour sa soeur ?
C'est un roman assez court mais pour moi, c'est un vrai coup de coeur ! C'est vraiment une très belle lecture que j'ai eu en compagnie de Malo et de sa famille. L'écriture elle est superbe, la plume de l'auteure est fluide, simple et addictive. Il se lit très rapidement et franchement une fois que j'ai commencé à lire, je ne pouvais plus m'arrêter, je voulais en savoir plus et je voulais continuer avec Malo. La touche de paranormale est assez mystérieuse et, je l'avoue m'avoir demandé plusieurs fois quoi. L'auteure à su me faire croire certaines choses vraies ou non. J'ai été plongée à 100% dans l'histoire. Les personnages eux sont réalistes avec chacun leur particularité et leur caractère ce qui a fait qu'il y avait un truc en plus dans l'histoire. Malo a des réactions comme vous et moi aurait eu, elles ne sont pas inimaginables, c'est un garçon qui réfléchit et ne fait pas les choses comme si c'était un génie, il sait quand il doit s'arrêter et connait ses faiblesses , ce n'est pas un garçon hyper cool, un héros qui se la pète, qui fait n'importe quoi.
C'est un roman qui, doit vraiment être lu et apprécié !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Virgule-Magazine
  02 septembre 2019
Malo a 15 ans, et, dans son journal intime, il raconte son arrivée à la Maison des Pins, où il vient d'emménager avec son père, sa belle-mère Sophie et sa petite soeur Jeanne. La première impression de Malo sur la Maison des Pins n'est pas bonne : c'est une maison perdue au milieu des bois, « une bâtisse biscornue en pierre grise, avec deux niveaux de toit », et qui semble tout droit sortie d'un film d'horreur. Quand sa petite soeur se met à faire de terribles cauchemars et à parler à une amie invisible, Malo prend peur. Il est désormais persuadé que « quelque chose cloche avec cette maison ».
L'avis d'Elliot, 15 ans : J'ai fort apprécié ce livre, facile à prendre en main avec un suspense présent dès les premières pages, où se mêlent à la fois frisson et angoisse, le tout dans une ambiance sombre avec des personnages et des dialogues travaillés. Impossible d'en décrocher ! 
L'avis de la rédaction : Un suspense bien mené, une ambiance inquiétante à souhait et des personnages attachants font de ce roman un bon thriller fantastique. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
asnico
  10 juin 2019
Malo, 15 ans, quitte son appartement parisien pour vivre dans une grande maison abandonnée au fin fond du Gard. Il s'ennuie : pas de pote, pas de réseau, pas de ciné... On est début juillet et l'été s'annonce long.
La nuit où Jeanne, sa petite soeur fait un cauchemar à faire pâlir les morts perturbe Malo. Une certaine Pauline hanterait les murs de la maison et demanderait de l'aide à la fillette. L'ado ne croit pas aux fantômes évidemment ! Quoique peu de temps après, il découvre un château en ruines non loin de la maison et il commence aussi à avoir des pressentiments. Arrête Malo tu délires !
Plus perturbant encore : en faisant connaissance de la jeune factrice Lili, il apprend qu'une certaine Pauline a vécu dans la maison où il vient d'emménager et qu'elle a disparu l'été de ses 14 ans... Ça peut plus être une coïncidence ce truc !
Bien qu'un peu long à démarrer, le roman prend de l'ampleur au moment de l'apparition de Pauline. A mi-chemin entre la fantastique et le thriller, ce n'est pas un coup de coeur pour moi mais ça peut plaire aux 13-16 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   11 avril 2019
Bien que découpé en chapitres à la temporalité très cadrée, le récit de Malo crée un suspens relatif. De même, la maison hantée fait frissonner mais pas hurler de terreur. C’est tant mieux : Delphine Bertholon n’use pas de ficelles faciles et crée son propre style.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   02 septembre 2019
... nous avons fini par arriver à la fameuse Maison des Pins, une bâtisse biscornue en pierre grise, avec deux niveaux de toit sur lesquels la pluie ruisselait joyeusement. Sophie appelle ça un “mas provençal”. Sur le moment, moi, j’ai vu la baraque de Psychose, tant elle m’a paru hostile sous cette pluie torrentielle.
Commenter  J’apprécie          00
JoyeuxDrilleJoyeuxDrille   01 mars 2019
Je me suis assis à côté d'elle, mais je n'ai rien dit. Je ne savais pas quoi dire. Elle s'est collée contre moi, câline, protectrice. J'ai aperçu le bleu violacé sur son avant-bras et la culpabilité m'a déchiré le ventre.
– Pardon pour tout à l'heure, ai-je finalement murmuré. Je ne voulais pas te faire mal. j'ai eu peur, c'est tout. Mais je suis vraiment désolé.
– Je sais. Moi aussi, j'avais peur. Avant.
– Qu'est-ce qui a changé ?
– Je la connais, maintenant. C'est mon amie. Elle est drôle.
J'ai regardé Jeanne, sidéré. Un léger sourire flottait sur ses lèvres. Elle a poursuivi :
– Elle n'est pas méchante, tu sais. Elle veut juste qu'on l'aide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Delphine Bertholon (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Delphine Bertholon
Delphine Bertholon pour son livre "Grâce".
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1706 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..