AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226439352
Éditeur : Albin Michel (30/01/2019)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 162 notes)
Résumé :

« Nous sommes donc arrivés à destination sous une pluie battante. Il était seize heures, mais on aurait dit qu’il faisait nuit. Une pancarte en bois piqué annonçait : « La Maison des Pins ». Elle se balançait, lugubre, grinçait dans le vent ; on se serait cru dans un bouquin de Stephen King. »

Malo, 15 ans, déménage, et doit quitter à regret son quotidien parisien. Aussitôt installé dans le sud de la France, il est gagné par l’angoisse. La Mai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (100) Voir plus Ajouter une critique
Eroblin
  11 avril 2019
C'est un roman adolescent que j'ai dévoré en moins d'une journée et que j'ai bien aimé. C'est en parcourant « le Monde » que je suis tombé sur le résumé et que je me suis dit « Tiens, pourquoi pas ? ». Il faut être honnête, je n'ai pas eu peur et, à mon humble avis, un adolescent ne sera pas non plus terrifié. Mais l'intrigue est bien menée : on s'interroge comme Malo sur les raisons qui amènent sa petite soeur de cinq ans à hurler la nuit en fixant le mur, sur le malaise qu'il ressent dans cette maison comme si les murs voulaient lui dire quelque chose. Ses pérégrinations dans la forêt d'à côté et sa découverte d'une demeure en ruines ajoutent une touche oppressante à ce récit raconté à la première personne. Un bon moment de lecture.
Challenge Multi-défis 2019
Commenter  J’apprécie          311
jalleks
  01 février 2019
Vendredi 1er février 2019
15 h 52
Ciel atrabilaire

À quinze ans, on a autre chose à penser qu'aux fantômes. Surtout quand on est un Parisien, fan de jeux-vidéo et de skate, et du bitume pollué. Les esprits entre ciel et terre et surtout d'outre-tombe, c'est bien, mais seulement quand c'est pixelisé, dégoulinant de sang, et dégommé à la manette pour 20 000 points.
Seulement voilà, Malo va devoir faire un trait sur sa vie « normale » pour emménager dans un trou perdu.
Alors que son père et sa belle-mère pensent avoir déniché « La petite maison dans la prairie en encore mieux parce qu'on va en refaire la déco », il va vite se rendre compte que des choses ne tournent pas rond là-dedans, à commencer par sa petite sœur, devenue une sorte de zombie qui parle toute seule et qui a troqué ses feutres en couleurs pour des mines noires bien gothiques.
Ça a beau être pour les ados, hier soir, en lisant, de drôles de souvenirs me sont revenus. Enfin, drôles... morbides et étranges, oui ! Comme la fois où le carillon chez mes parents avait sonné à minuit pile, alors qu'il ne fonctionnait plus depuis des lustres. Ou aussi, le bouchon du stick à lèvres de mon oncle, décédé quelques jours plus tôt, atterrissant dans le lavabo tout seul, alors que je me brossais les dents avec ma mère. Il avait tout simplement traversé la porte du placard !
Je ne suis plus une enfant, ni même une ado (même si parfois, c'est limite !), et pourtant, Delphine Bertholon m'a téléportée dans ce coin paumé, à la Maison des Pins, et dans ce château délabré et plein de mystères que j'aurais aimé découvrir plus jeune, telle une aventurière flippée mais téméraire, le canif en poche.
Malo écrit dans ce cahier — offert par sa tante —, qu'il avait remisé au fond d'un tiroir. Mais pour le garçon, perdu au milieu de rien, ce cahier va devenir son allié, son oreille et l'histoire.
Delphine, elle écrit la vie, les écorchures, les ciels azur embrumés, enragés et endoloris. Ce livre est typé « young adult », mais on reconnaît sa plume si efficace, si touchante et acérée.
Elle peut te faire pencher le soleil au bord du précipice, puis te concocter un panache d'étoiles saupoudré de chantilly.
Ce livre, mon fils l'attend. Et quel bonheur de pouvoir partager en famille, enfin, un drôle de truc qui te rend heureux : la Bertholonite aiguë.
Cette aventure « young adult » est une réussite, et même si j'aime profondément les ouvrages « adult tout court » de Delphine, qu'elle ne se gêne pas de continuer à se faire une place au rayon jeunesse des librairies !
Dans ce livre, vous aurez la plume, le suspense, du surnaturel, les déchirures de la vie, l'espoir, l'amitié et de l'amour, de toutes les sortes.
Celle qui lit le jour et la nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
RosenDero
  09 février 2021
Malo, 15 ans, déménage. Ou plutôt, Malo emménage. Il arrive sur la commune de Cabrières, lui le Parisien, il rejoint la campagne. le problème n'est pas tant là, il va s'y faire, non, le problème c'est que depuis qu'ils sont dans leur nouvelle maison, sa petite soeur parle à une entité invisible et semble perturbée...
---
Lecture jeunesse, qui plaira sans nul doute à son public : les ados. Une situation énigmatique qui vire rapidement au paranormal, doublé d'une enquête aux accents de thriller. Parsemez le tout de jeunes gens en mini-short ou à la peau dorée, et vous aurez de quoi exciter les collégiens.
Pari réussi donc.
Côté adulte, on regrettera toutefois que l'atmosphère presque angoissante mise en place par l'auteure dans les deux premiers tiers du roman laisse place à une pseudo enquête policière cousue de fil blanc et sans intérêt.
Ajoutez à cela quelques tirades véhiculant des clichés d'un autre temps et une fin poussive, vous obtiendrez un roman facile à lire, prenant, mais finalement décevant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
IreneAdler
  28 octobre 2019
Passer de Paris à l'arrière-pays nîmois... Il y a sans doute de quoi être un peu perturbée. Néanmoins Malo pense que sa soeur a un réel problème, mais lequel ? D'autant que lui aussi est témoin d'étranges phénomènes... Mais que s'est-il passé dans cette maison ?
Un roman fantastique qui fait monter la tension et le suspens. Si le personnage de Malo est celui qui est le plus dessinée et incarné, il est entouré de personnages campés de manière assez flippante pour certains. Dont sa petite soeur, dont on ne sait pas si elle est devenue folle, est sujette à des visions ou a été victime d'un traumatisme qui sera dévoilé au fur et à mesure des pages. Sans oublier des parents qui semblent d'un coup extrêmement absents ou aveugles (ou les 2). Et que dire de l'esprit qui semble hanter la maison ? Hallucination ? Réalité ?
Une atmosphère un brin oppressante...
Commenter  J’apprécie          180
asnico
  10 juin 2019
Malo, 15 ans, quitte son appartement parisien pour vivre dans une grande maison abandonnée au fin fond du Gard. Il s'ennuie : pas de pote, pas de réseau, pas de ciné... On est début juillet et l'été s'annonce long.
La nuit où Jeanne, sa petite soeur fait un cauchemar à faire pâlir les morts perturbe Malo. Une certaine Pauline hanterait les murs de la maison et demanderait de l'aide à la fillette. L'ado ne croit pas aux fantômes évidemment ! Quoique peu de temps après, il découvre un château en ruines non loin de la maison et il commence aussi à avoir des pressentiments. Arrête Malo tu délires !
Plus perturbant encore : en faisant connaissance de la jeune factrice Lili, il apprend qu'une certaine Pauline a vécu dans la maison où il vient d'emménager et qu'elle a disparu l'été de ses 14 ans... Ça peut plus être une coïncidence ce truc !
Bien qu'un peu long à démarrer, le roman prend de l'ampleur au moment de l'apparition de Pauline. A mi-chemin entre la fantastique et le thriller, ce n'est pas un coup de coeur pour moi mais ça peut plaire aux 13-16 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (1)
Ricochet   11 avril 2019
Bien que découpé en chapitres à la temporalité très cadrée, le récit de Malo crée un suspens relatif. De même, la maison hantée fait frissonner mais pas hurler de terreur. C’est tant mieux : Delphine Bertholon n’use pas de ficelles faciles et crée son propre style.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
JoyeuxDrilleJoyeuxDrille   01 mars 2019
Je me suis assis à côté d'elle, mais je n'ai rien dit. Je ne savais pas quoi dire. Elle s'est collée contre moi, câline, protectrice. J'ai aperçu le bleu violacé sur son avant-bras et la culpabilité m'a déchiré le ventre.
– Pardon pour tout à l'heure, ai-je finalement murmuré. Je ne voulais pas te faire mal. j'ai eu peur, c'est tout. Mais je suis vraiment désolé.
– Je sais. Moi aussi, j'avais peur. Avant.
– Qu'est-ce qui a changé ?
– Je la connais, maintenant. C'est mon amie. Elle est drôle.
J'ai regardé Jeanne, sidéré. Un léger sourire flottait sur ses lèvres. Elle a poursuivi :
– Elle n'est pas méchante, tu sais. Elle veut juste qu'on l'aide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   02 septembre 2019
... nous avons fini par arriver à la fameuse Maison des Pins, une bâtisse biscornue en pierre grise, avec deux niveaux de toit sur lesquels la pluie ruisselait joyeusement. Sophie appelle ça un “mas provençal”. Sur le moment, moi, j’ai vu la baraque de Psychose, tant elle m’a paru hostile sous cette pluie torrentielle.
Commenter  J’apprécie          40
RosenDeroRosenDero   08 février 2021
Les quadragénaires sont sur Facebook. Ma génération, c'est plutôt Instagram ou Snapchat, mais les vieux ils sont tous sur Facebook.
Commenter  J’apprécie          70
LivrusagicusLivrusagicus   08 novembre 2020
Jeanne a recommencé, à trois heures pétantes. Cette fois, c'est moi qui suis arrivé le premier. Hier soir mon père et Sophie ont, je crois, un peu picolé ; je sais que ça leur arrive de temps en temps, je n'ai pas quatre ans et demi.
Peut-être sont-ils déprimés de voir le bordel dans le living ?
En ce qui me concerne, je suis bien content que cette horrible pièce soit impraticable, ça me fait des vacances.
Quoi qu'il en soit, ma sœur hurlait comme une possédée.
Mais quand j'ai allumé, elle s'est tue d'un seul coup
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RosenDeroRosenDero   05 février 2021
J'ai toujours détesté ce jeu - le Dr Maboul. Je suis maladroit, et hypocondriaque.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Delphine Bertholon (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Delphine Bertholon
Delphine Bertholon pour son livre "Grâce".
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Celle qui marche la nuit

Où déménage Malo ?

A Paris
En Afrique
Dans le sud de la France
En Amérique

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Celle qui marche la nuit de Delphine BertholonCréer un quiz sur ce livre

.. ..