AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709637848
393 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (28/03/2012)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 266 notes)
Résumé :
« Dès que je passai le seuil de la maison, je sus que quelque chose n’allait pas. »

1981. Dans sa maison près de Villefranche-sur-Saône, la très jolie Grâce Marie Bataille, trente-trois ans, vit au rythme des retours de son mari, représentant en électroménager, lorsqu’une jeune fille au pair d’origine polonaise vient perturber une vie qui semblait jusque-là tracée à la craie…
En 2010, Nathan, son fils, vient fêter Noël en famille. Mais cette an... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (92) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  22 août 2019
Il y a dans ce roman un univers assez Hitchcockien, un petit je-ne-sais-quoi de Daphné de Maurier.
Roman choral autour de deux personnages, Grâce, la mère et Nathan son fils, autour de deux époques, 1981 et 2010.
A travers le carnet de Grâce, 33 ans en 1981, on suit la destruction d'une femme et d'une famille. Une maison glacée qui semble hantée et qui saigne par tous les secrets qu'elle dissimule. GrâceMarie Bataille est l'épouse de Thomas, un représentant de commerce amené à voyager, elle le voit peu, elle en souffre, elle l'aime, éperdument, mais à trop aimer, on finit par voir ce qu'on ne devrait jamais voir. A l'arrivée d'une jeune fille au pair polonaise, le puzzle éclate, la vérité cingle.
Des chapitres courts, une fois Grâce, cette mère esseulée, extralucide, hantée. On tourne et arrive Nathan, le fils, 2010.
Avec lui, c'est l'autre côté du miroir, les conséquences de cette année 81 au grand jour. Grâce avait 33 ans en 81, Nathan en a 33 en 2010.
Auprès d'une famille abîmée, on approche un univers sombre, une intrigue, un puzzle psychologique, presque diabolique.
Un roman qui nous montre qu'on peut mal aimer, trop aimer, être mal aimé, aimer sans fond, aimer sans forme, aimer l'interdit, aimer la vengeance. Un roman qui vague sur les cicatrices de l'enfance. Des démons qui s'étiolent d'une boîte de Pandore, des enfants fantômes accrochés au malheur et aux ratures.
Il m'a fallu un moment d'acclimatation pour rentrer dans ce roman. Qui est qui ? Puis, la magie par son univers m'a happée. Nathan a ma nette préférence. Un personnage fouillé, sensible, profond. Grâce m'a laissée perplexe avec ses obsessions, sa dépression, sa folie. Mais l'ensemble se tient pour offrir un moment de lecture prenant et singulier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8311
carre
  14 mai 2013
Et bien, je dois avouer que je ne m'attendait pas un récit aussi prenant en ouvrant « Grace » de Delphine Bertholon. Grace c'est la mère qui reçoit comme chaque Noël ces enfants Lize et Nathan (accompagné par Colin et Soline les deux siens).
Une réunion ou plane l'absence du père (parti depuis belle lurette et de l'épouse de Nathan, décédée à l'accouchement des jumeaux). Chacun des protagonistes est bien loin de penser qu'un séisme familial se prépare. En choisissant de raconter son histoire à deux voix, Grâce trente ans plus tôt par son journal intime, puis par Nathan, Delphine Bertholon tisse son récit avec un sens du suspense et de l'émotion en tout point remarquable. Elle vous happe dès les premières pages, les chapitres s'emboitent tel un puzzle avec un sacré talent pour mettre le lecteur en situation inconfortable. Et pourtant bien difficile de lâcher ce bouquin drôlement malin. Jusqu'à un final Hitchcockien tout simplement épatant. Sacrée belle découverte.
Commenter  J’apprécie          683
jeunejane
  18 juin 2019
Voici un livre que j'avais lu en 2013, prêté et qui est revenu en excellent état la semaine passée. Six ans de voyage je ne savais pas où il était passé.
J'ai eu envie de le relire et c'était une excellente idée car mon impression du roman est tout à fait différente.
Grâce est mariée à un représentant en électro-ménager toujours en voyage à travers la France. Les faits racontés par Grâce se passent en 1981 et ont un réel intérêt historique pour la vie à cette époque.
Elle a deux enfants, Lise qui deviendra plus tard une jeune femme bien étrange et Nathan qui exercera la profession d'architecte, aura deux enfants, des jumeaux. Hélas, la vie réconfortante qu'il avait réussi à se construire sera démolie par la perte de sa femme à l'accouchement.
Heureusement, il est très fort et s'occupera très bien de ses deux enfants.
Le livre s'ouvre sur une lettre tapée sur une ancienne machine à écrire par la bonne d'origine polonaise. On comprend immédiatement qu'elle est la maitresse du père.
Le roman se construit à partir du point de vue de Grâce écrit en 1981, très lourd, très tendu et celui de Nathan, revenu à Noël avec ses deux enfants. Pendant son séjour, des faits étranges vont lui faire revivre son passé et donnent au récit une ambiance peuplée de fantômes.
Heureusement, les jumeaux sont là pour détendre l'atmosphère.
Nathan est le personnage que j'ai trouvé le plus sympathique.
Grâce, on le comprend, bascule lors des évènements du passé. Elle est très fragilisée et va jusqu'à la folie avec froideur.
Je ne parle pas de la bonne ni du père qui pour moi ne sont pas abordés en profondeur. Ils sont importants pour le drame mais pas pour le ressenti de Grâce et de ses deux enfants.
Un roman cohérent, bien construit d'une famille qui doit accepter une histoire personnelle aussi dramatique.
Je voulais le relire avant d'aborder "Coeur naufrage" , un roman récent de Delphine Bertholon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          623
NathalC
  26 mai 2019
Grâce, c'est une ambiance, sombre, pesante, angoissante… les pages se tournent, on se demande ce qui a pu se passer dans cette famille qui semble être banale ; on imagine ; on commence à se douter ; puis àn découvre la vérité… mais à la fin de l'histoire, comme tout bon polar !!
Une histoire de famille, avec ses secrets, ses mensonges, ses sentiments qu'on ne contrôle pas, ses espoirs, ses drames.
Bref une histoire de survivants !
L'auteur arrive à nous tenir en haleine avec une histoire somme toute assez banale en apparence, une histoire qui finira dans la rubrique "chiens écrasés" dans le journal du coin…
Delphine Bertholon est à mon avis une auteur très talentueuse.
Commenter  J’apprécie          651
isabelleisapure
  19 avril 2020
J'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce roman de Delphine Bertholon qui patientait depuis longtemps sur mes étagères.
J'ai aimé suivre l'histoire de Grâce, sur deux époques, à presque trente ans d'intervalle.
1981 : Nous la découvrons à travers son journal intime. Mariée à Thomas, souvent absent pour raisons professionnelle, mère de Lise et Thomas. Lorsque son travail d'infirmière la retient loin de la maison, c'est la fille au pair qui prend le relai auprès des enfants.
2010 : Nathan rejoint la maison familiale pour fêter Noël. Les retrouvailles sont ponctuées par les rires des jumeaux Colin et Soline que Nathan élève seul, son épouse est morte en leur donnant la vie. Cette année cependant, Nathan ressent une sorte de malaise, sa mère semble vieillie, fatiguée et angoissée et sa soeur mal dans sa peau, déçue par un travail sans intérêt et malheureuse en amour, de plus des phénomènes étranges se produisent dans la maison.
Delphine Bertholon réussit à instiller peu à peu un climat d'angoisse dans son texte.
Cet excellent thriller psychologique nous permet la découverte progressive d'une famille, de l'amour qui les unit et les sépare, d'un secret trop longtemps gardé.
Un roman fort dont l'écriture colle au plus près de la situation et des personnages qu'elle met en scène et qu'on suit sans relâche jusqu'à la dernière ligne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312


critiques presse (1)
Lexpress   02 mai 2012
Delphine Bertholon signe un roman envoûtant, au suspense implacable. Une réussite !
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   20 août 2019
Puis je t’ai rencontrée, deux yeux, un nez, une bouche, tu as comblé la brèche, petit à petit, tu étais si pleine, si pleine de formes, si pleine de vie, si pleine de tout que pour le vide, il n’y avait plus de place, tu as mâché ma solitude comme du bubble-gum, tu en as fait une bulle.
Commenter  J’apprécie          486
LadybirdyLadybirdy   21 août 2019
J’avais oublié la sérénité. Certains sentiments, lorsqu’ils s’en vont, deviennent des mythes. On n’en garde pas trace, ni souvenir palpable ni sensation physique ; et l’on finit par croire qu’ils ne sont que des mots, créations de langue inutiles, sans substance, signifiants sans signifiés. Certains sentiments n’existent qu’au présent. Mais, dès lors qu’ils réapparaissent, tout réapparaît avec eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
LadybirdyLadybirdy   22 août 2019
J’ai vécu avec toi un bonheur tout rond, un bonheur que l’on ne peut imaginer en vrai, un bonheur de conte. Tu étais l’équilibre même, Claire est un déséquilibre en soi, déprimée, délicieuse, hantée, joviale, glacée, drôle, insupportable, attendrissante. Je suppose que c’est ce que j’aime, chez elle ; je ne suis plus assez stable pour un bonheur tout rond.
Commenter  J’apprécie          262
miladomilado   01 mars 2014
On dira ce qu'on voudra pour faire plus joli, couleur de feuilles d'automne, couleur de pain d'épice, mais cette fille est rousse, voilà, rousse comme le feu et comme les enfers, c'est tout de même la première chose qui frappe lorsqu'on la regarde, bien avant sa beauté, ce sont ces cheveux que même ne peut égaler, le soleil de midi en plein coeur de l'été.
Commenter  J’apprécie          221
NathalCNathalC   24 mai 2019
Dieu lui-même a mis au point le principe de vengeance - ou bien les sbires de Dieu -, déluge, apocalypse, des pages et des pages de massacres, sang versé et reversé, loi du talion, oeil pour oeil, dent pour dent. La Bible est truffée de violence, celle des hommes, celle de Dieu plus encore ; Sa toute-puissance dirigée contre nous, Lui qui nous a créés à Son image...
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Delphine Bertholon (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Delphine Bertholon
Delphine Bertholon pour son livre "Grâce".
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1121 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..