AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782877064903
295 pages
Editions de Fallois (04/02/2004)
4.5/5   22 notes
Résumé :
"Clytemnestre ? Connais pas." Mais si, vous la connaissez c'est la sœur de la belle Hélène, dont l'enlèvement provoqua la guerre de Troie, la femme d'Agamemnon, chef de l'expédition punitive.

Lorsqu'elle entre dans la famille des Atrides, elle ignore l'effroyable malédiction dont le fil rouge est la vengeance et qui, d'une génération à l'autre, les conduit tous à des crimes égalant en horreur ceux des modernes thrillers.

Elle croit pouv... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Arakasi
  12 octobre 2018
Dans la catégorie des harpies antiques, elle s'est taillée une belle place aux côtés de l'infanticide Médée et de la sulfureuse Phèdre. Pourtant, à bien y réfléchir, Clytemnestre, épouse meurtrière du roi Agamemnon était-elle tant à blâmer ? Elle a trompé son mari. La belle affaire ! N'en avait-il pas fait autant et abondamment, profitant avec enthousiasme des charmes des belles captives troyennes ? Elle l'a tué à coups de hache. C'est un peu plus embarrassant, mais, somme toute, pas tout à fait incompréhensible. N'avait-il pas envoyé sciemment à la mort leur fille aînée, Iphigénie, pour pouvoir guerroyer à l'autre bout du monde et assouvir sa soif de puissance ? Elle s'est proclamée monarque à sa mort et a pris sa place sur le trône de Mycènes, gouvernant la ville pendant des années en dirigeante incontestée. Ah, voilà qui est réellement choquant ! Qu'une femme soit adultère et meurtrière, passe encore, mais certains comportements ne peuvent se tolérer, notamment le désir de pouvoir et, bien pire encore, la compétence à l'exercer.
En passionnée des mythes antiques et féministe convaincue, Simone Bertière pose la question : pourquoi condamne-t-on réellement Clytemnestre, elle qui, contrairement à sa belle cousine Hélène n'a causé qu'une seule mort et pas celle du meilleur homme qui soit ? A l'occasion de ce court récit, elle abandonne la forme de l'essai historique pour celle du roman, donnant la parole à la personne la mieux placée pour plaider la cause de la reine mycénienne, à savoir Clytemnestre elle-même. le personnage était déjà fort et fascinant, elle parvient à la rendre attachante, nous faisant partager ses doutes, ses faiblesses, ses triomphes et ses angoisses, de sa petite enfance à sa mort sordide aux mains de son fils Oreste - et même un peu plus longtemps, car il est bien connu que, du fond des enfers d'Hadès, les morts observent les vivants et se repaissent de leurs joies et de leurs tourments comme si ceux-ci étaient encore les leurs. Avec “Apologie pour Clytemnestre”, Simone Bertière signe une oeuvre intelligente et sensible, réflexion aiguisée sur la place de la femme, de la mère et de l'épouse dans la mythologie grecque et dans l'Histoire en général. Je crois bien que c'était le dernier bouquin que je n'avais pas lu de cette excellente auteure et historienne… Reste plus qu'à tous me les retaper !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
ziggypop
  15 novembre 2011
Clytemnestre, du fond du royaume des morts, revient sur ce que fut sa vie pour expliquer son geste : l'assassinat de son mari Agamemnon.
Simone Bertière est historienne, spécialisée dans les biographies des grandes reines françaises, et c'est d'ailleurs un travail d'historienne qu'elle fait ici, même si elle s'attaque à un personnage de la mythologie. Ses sources sont les épopées d'Homère et les tragédiens grecs. Mais elle élargit aussi les perspectives : à travers le personnage de Clytemnestre, l'auteur évoque la femme, le mariage, la maternité, le pouvoir, la vengeance etc. faisant de cette grande reine grecque une personne proche de nous et très attachante.
Passionnant.
Commenter  J’apprécie          50
mpierre76
  12 octobre 2014
La mythologie revue façon roman. Bravo il fallait oser. Il n'y avait que Simone Bertière pour pouvoir le faire.
Commenter  J’apprécie          90
Libellule41
  28 novembre 2020
Ici, "apologie" est pris dans son sens premier, c'est à dire "plaidoyer de la défense". Une défense que Clytemnestre mène elle-même du fond du royaume des morts . Un récit passionnant de la vie de celle qui, à l'aide de son amant Egisthe, assassina son mari Agamemnon à son retour de la guerre de Troie. Mythe ou réalité ? Car avec Clytemnestre, nous sommes à la lisière de l'Histoire et de la mythologie, et en faisant l'héroïne s'exprimer elle-même, l'auteur nous la rend plus proche, plus humaine et finalement très attachante.
Merci Madame Bertière pour ce livre admirablement mené et pour ce beau voyage au pays des Atrides.
Commenter  J’apprécie          23

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AnkhesenAnkhesen   07 mai 2010
Je m'appelle Clytemnestre, reine d'Argos. Vous me connaissez bien. Voici trois mille ans que vous me montrez du doigt en frémissant d'indignation. Avec l'aide de mon amant, j'ai tué mon époux Agamemnon, à son retour de la guerre de Troie. Et j'ai péri de la main de mon fils, Oreste
Commenter  J’apprécie          130
madamelafeemadamelafee   22 février 2018
Leur regard (les autres, les hommes, les visiteurs), me traversait comme si je n'existait pas, il me transperçait sans me voir. Une blessure aigüe qui me donnait envie de hurler. Mes hurlements mouraient dans ma gorge mais tout au fond de moi se nouait un bloc serré de rancœurs.
Commenter  J’apprécie          40
madamelafeemadamelafee   18 janvier 2018
Ne crains pas trop les Dieux, fillette... leurs méfaits deviennent rares. Mais le monde n'en est pas devenu plus sûr pour les femmes car les hommes ont pris la relève. Prends garde à eux. Il visent le même but. Pareillement brutaux quand ils le peuvent, plus insidieux souvent, mais tout aussi dangereux. Méfie-toi des hommes, car ceux-là, tu ne manqueras pas de les rencontrer. Apprends à les connaître et à te défendre. Et ne leur montre jamais ta peur. Si tu les abordes en victime résignée, tu en deviendras une à coup sûr. Si tu refuses cette fatalité, tu as une chance, une toute petite chance, d'y échapper.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mathilde08mathilde08   05 octobre 2015
Qu'il est loin le ciel étincelant de la Grèce, où le soleil d'un trait féroce cerne les contours, sculpte les reliefs, ruisselle et ricoche sur les pierres, les feuilles, les visages ! Je hais les asphodèles. Je hais la froide lumière diffuse qui abolit les formes. Je hais ce séjour où je suis vouée à errer, ombre parmi mes ombres, et où je m'ennuie à mourir...
Pardon, j'oubliais : je suis déjà morte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
madamelafeemadamelafee   18 janvier 2018
Notre enfance fut donc abandonnée aux nourrices. Je ne m'en plaindrai pas, j'ai eu la plus merveilleuse de toutes. Mélaena m'apprenait à observer les fleurs, à identifier les parfums. Derrière les choses elle cherchait les Dieux, tout proches, si possible, et comme palpables.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Simone Bertière (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simone Bertière
Henri IV et la providence : 1553-1600 Simone Bertière Éditions de Fallois
Comment Henri IV, dont l'accession au trône était hautement improbable, y est-il cependant parvenu ? Dans quelle mesure décida-t-il de forcer le destin ou de laisser décider la Providence ? Simone Bertière nous plonge au coeur du XVIe siècle, univers bien différent du nôtre, pour retracer l'itinéraire de ce personnage fascinant, renouvelant ainsi profondément notre perception du Vert-Galant.
https://www.laprocure.com/henri-providence-1553-1600-simone-bertiere/9791032102466.html
autres livres classés : grèce antiqueVoir plus





Quiz Voir plus

Monstres de la mythologie grecque

Je suis une créature hybride, mi-homme mi-cheval.

Le Minotaure
Le Centaure
La Cavale
La Manticore

12 questions
2988 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , mythologie grecque , créatures mythologiques , mythologie , mythesCréer un quiz sur ce livre