AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782877069861
255 pages
Éditeur : Editions de Fallois (18/10/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Qui n'a pas entendu parler d'Ulysse, le plus populaire des héros de la Grèce antique ? Son histoire est de tous les temps. Un homme entraîné à contrecoeur dans une interminable guerre et dont le retour est contrarié par une succession d'obstacles. Après vingt ans d'absence, il a retrouvé sa patrie et sa femme et reconquis son trône, dans une île perdue aux confins de l'Hellade. Il n'a plus rien à désirer. Est-il heureux pour autant ? Le récit commence au moment où, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Arakasi
  08 janvier 2018
Heureux qui a fait un beau voyage et, après bien des années d'errance, a retrouvé ses pénates bien-aimées… Ou pas ? A l'aube de la vieillesse et après avoir abandonné son trône à son fils Télémaque, Ulysse se morfond. Pénélope est morte, le temps a fui, les années ont passé. Comment se contenter de la vie paisible de monarque retraité quand on a connu le grand large, vu les plus beaux horizons, côtoyé les plus belles femmes ? Pour tromper son ennui, l'incorrigible bavard s'est trouvé un auditeur attentif dans la personne d'un jeune chevrier chargé de l'assister – un auditeur attentif mais aussi critique, car le garçon n'a pas sa langue dans sa poche et ne manque pas de souligner les invraisemblances et les ambiguïtés du récit du héros vieillissant. Jour après jour, semaine après semaine, Ulysse dévide le fil de ses souvenirs et le garçon de s'extasier : quelle fantastique histoire ! Quelle merveilleuse épopée ! Bien sûr, il faudrait l'enjoliver un peu, adoucir quelques traits, en exalter d'autres, mais un aède habile pourrait trouver là le plus fascinant des contes à raconter. Ainsi naissent donc les légendes, des souvenirs d'un vieil aventurier et de l'imagination exaltée d'un jeune pâtre…
Simone Bertière ne s'arrêtera-elle donc jamais ? A 91 ans, voici qu'elle abandonne (provisoirement, nous l'espérons) la biographie pour s'attaquer à son premier roman. le sujet abordé – la vie du fameux héros de l'Odyssée racontée par lui-même – peut paraître surprenant au premier abord pour cette spécialiste du Grand Siècle. Pourtant, on retrouve dans « le roman d'Ulysse » maintes thématiques chères à l'historienne, notamment touchant la notion d'héroïsme. Qu'est ce qui définit un héros ? Ulysse vieillissant s'inquiète de l'héritage mémoriel qu'il laissera : il n'a pas eu la « chance » de mourir comme Achille sur le champ de bataille et, loin de retourner chez lui en vainqueur triomphant, a dû rentrer dans son foyer sous les traits d'un mendiant abandonné de tous. Des victoires, il en a connu certes, mais par la grâce de sa ruse plus que de sa valeur guerrière, et chacune l'a laissé plus seul et démuni que la précédente. Il a survécu, voilà tout. Mais survivre, n'est-ce pas déjà un immense triomphe ?
De son propre aveu, Bertière tire son Ulysse vers ce qui lui plaît le plus dans la personnalité du héros de l'Odyssée : la curiosité intellectuelle, la vivacité d'esprit, l'audace tempérée de sens pratique, la faculté de sortir des sentiers battus, l'optimisme… Et l'humour, bien sûr, sans lequel les grands hommes ne seraient que des idiots pompeux ! Elle ne néglige pas ses vices pour autant et le montre occasionnellement vindicatif, orgueilleux, imprudent ou arrogant. Enfin, elle le restitue de toute son humanité, celle qui fait de lui le protagoniste le plus attachant de la mythologie grecque, à défaut du plus héroïque. Mais, franchement, qu'est-ce qu'on en a à fiche des héros ? Fait amusant, on retrouvera toutes ses qualités de filou sympathique chez le sujet biographique préféré de Bertière, à savoir ce brave Mazarin si écorné par ses contemporains.
A mi-chemin entre l'essai et le récit, « le roman d'Ulysse » ravira les adorateurs de l'Odyssée que Bertière éclaire d'une lumière originale et nuancée, sans jamais en trahir l'esprit. Il a également le mérite d'apporter une fin très satisfaisante aux aventures d'Ulysse, celle que je lui ai personnellement toujours souhaitée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
JeanPierreTisserand
  04 juillet 2018
Avec beaucoup d'élégance et de sensibilité, Simone Bertière nous conte le retour d'Ulysse à Ithaque, après avoir triomphé de ses rivaux, retrouvé Pénélope et transmis le pouvoir à son fils Télémaque.
Ulysse, retiré dans son ermitage, médite sur son destin, et s'interroge sur ce qui constitue la qualité de héros. Isolé, il ne l'est pas vraiment car il s'est vu octroyer un jeune chevrier, Euphore, destiné à l'aider dans ses tâches materielles.
Ce dernier va devenir rapidement son interlocuteur privilégié, qui par ses questions et ses observations pertinentes va aider Ulysse à prendre plus amplement conscience de ce qu'il est, de ce qu'il représente dans L Histoire, et de ce à quoi il aspire pour le temps qui reste et l'éternité à venir.
Dans une relation où s'instaure une affection mutuelle, chacun des deux protagonistes va aider l'autre à réaliser son destin. Ulysse franchira ainsi l'ultime étape de son épopée, et Euphore deviendra l'aède du héros de l'Odyssée.
L'auteur dresse un portrait sensible et émouvant d'Ulysse, qui symbolise le triomphe de l'intelligence sur la force, un homme à la fois modeste et fier, optimiste , persévérant, courageux et pragmatique, pédagogue bienveillant, à l'esprit ouvert et interrogatif.
Ulysse, c'est aussi un homme de notre temps par la curiosité et l'adaptabilité dont il fait preuve, signe d'une intelligence hors du commun, dont il se sert non pas pour dominer autrui, mais pour progresser dans la quête qui est la sienne, l'acquisition de la sagesse.
Les personnages qui l'entourent, et ceux qui ont traversé sa vie sont décrits avec justesse et
nuances, par touches successives qui donnent un portrait vivant de leurs personnalités.
C'est aussi un tableau de la Grèce de cette époque, où est évoquée la vie des gens modestes, dans une société agraire où la religion règle la vie de chacun, et constitue un refuge ultime.
Un livre très attachant, dont la démarche originale nous rend le héros proche de nous, avec ses questionnements et ses valeurs, tout en lui conservant sa dimension épique, par ses qualités propres, qui sont l'apanage de ceux qui sont entrés dans la légende en accédant à l'universel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
jack56
  20 avril 2020
Après avoir visionné, l'Odyssée revisité "Dans le sillage d'Ulysse" sur Arte, j'ai eu l'envie de me replonger dans cette épopée.
Cet ouvrage de Simone Bertière, sous forme de roman historique est un format qui permet en quelques heures de remonter le temps, à l'écoute d'Ulysse, qui au crépuscule de sa vie raconte ses aventures au jeune aède Euphore.
L'Illiade et l'Odyssée, abandonnés au collège vont devoir encore patienter un peu. Mais un jour viendra !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
phenixidalfphenixidalf   20 janvier 2019
Ulysse avait gagné son dernier pari contre le destin. Nulle terre ne pourrait revendiquer son tombeau et s'approprier sa mémoire. Libre, il serait partout et nulle part. Son histoire foisonnante stimulerait l'imagination des poètes et son caractère multiforme se prêterait à des portraits contrastés. Place à la légende! Tout était prêt. Sur la terrasse de sa maison Euphore, debout face à la mer en longue robe blanche, prit la cithare que lui avait léguée Phémios et se mit à chanter: "Ô muse, conte-moi l'aventure de l'homme à l'esprit fertile en toutes choses..." Et son chant, relayé par les vents, commença d'envahir l'espace et le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2019
 Il se trouvera peut-être un jour quelques fous pour prôner les mérites du renoncement absolu : on ne fait rien, on ne demande rien, on prétend ne rien éprouver, ni douleur, ni joie, ni désir. On obtient alors une forme d’inertie qui n’a pas encore de nom dans notre langue parce que l’idée n’en est venue à personne . Autant dire un avant-goût de la mort. Comment pourront-ils survivre sans rien faire – à moins de prendre pour modèles les mendiants patentés qui, comme notre Iros, agrippé au manoir, n’ont qu’à tendre la main pour se remplir la panse ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2019
Le bonheur, je ne connais pas ! Il est réservé aux immortels, qu’on appelle aussi les bienheureux. Nous autres pauvres hommes, nous sommes promis aux chagrins. À quoi bon les plaintes vaines, puisque tel est le sort qui nous a été imparti quand fut réglé l’ordre du monde. Zeus a fait planter à notre intention dans le sol de son domaine deux énormes jarres, l’une enfermant les maux et l’autre les biens. Chacun, à sa naissance, en reçoit un mélange dont le dosage, resté secret, le voue à se voir ballotter entre coups de chance et catastrophes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2019
Les paysans qui rentrent des champs harassés ou les guerriers rescapés de dix ans de massacres. Mais pour peu qu’ils aient retrouvé quelques forces, ceux-là ne songent qu’à recommencer. Et quand ils sont trop vieux pour coiffer le casque et ceindre le baudrier, ils racontent ou se font raconter leurs exploits. Non, tranquillité et bonheur ne font pas bon ménage, si l’on en juge par les dieux qui, au lieu de jouir en sages de leur sort privilégié, ne cessent de se chamailler entre eux ou de se mêler aux conflits des hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ElidoreElidore   28 février 2020
- Si l'on t'avait admis parmi les Olympiens, aurais-tu refusé de même ?
- Oui, sans hésiter. Je suis homme et je resterai homme quoiqu'il en coûte. Vois-tu, je crois que je perdrais au change. Je m'ennuierais dans leur domaine où il ne se passe rien, où ne pénètre ni vent, ni pluie, ni neige et où le ciel reste toujours d'azur. Et puis, ils sont déjà bien trop nombreux : tous les emplois intéressants sont pourvus, je ne ferais que de la figuration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Simone Bertière (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Simone Bertière
Simone Bertière vous plonge dans la mythologie et retrace le voyage d?un de ses plus grands héros avec le livre « le roman d?Ulysse » (Fallois). L?écrivaine remet au gout du jour cette histoire mythique et fait volontairement le choix de délaisser la précision historique pour réinventer la légende du héros de la guerre de Troie.
autres livres classés : mythologie grecqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2051 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre