AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B07B86X98Y
310 pages
(04/03/2018)
3.93/5   23 notes
Résumé :
Elles ont 20 ans et leur vie d'adultes commence. Quelles routes Clara, Emilie et Vanessa choisiront-elles de suivre ? Trois personnalités et trois destins liés les uns aux autres. Des voyages, des fous-rires et, surtout, de l'amour... Partagez leur voyage initiatique à l'aube de l'âge adulte et plongez dans leurs aventures !
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 23 notes
5
7 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

Soukiang
  27 septembre 2018
Sitôt le bac en poche, chacun s'oriente vers des filières différentes, pour certains ce sera la faculté ou l'université, pour d'autres le BTS.
A Rennes, trois élèves s'apprêtent à intégrer la section BTS Tourisme, elles ne le savent pas encore mais leur vie sera chamboulée, à jamais.
Pour Vanessa, Clara et Emilie, une nouvelle page se tourne, le premier jour du reste de leur vie ...
Peu importe l'âge que vous pouvez avoir aujourd'hui, une chose est sûre, à travers le parcours des trois protagonistes, il y a un peu d'elles en chacun en nous, c'est un roman qui respire, qui fouette, qui vous donne de l'énergie positive et avoir un regard prégnant sur la jeunesse d'aujourd'hui, celle qui veut profiter de chaque moment passé ensemble et sur terre comme si c'était ... le dernier, c'est contagieux, c'est bénéfique et profitable à tous, la vie est fragile et tout peut basculer d'un instant à l'autre, Claire Bertin nous invite dans l'intimité de ces jeunes étudiantes, un passage obligé et déterminant avant la vie professionnelle, vibrez et laissez-vous embarquer pendant une année dans la tête de ce trio qui ne manque pas de charme, de répondant et symbolise l'amitié sous toutes les coutures.
Je remercie l'auteure de m'avoir donné généreusement cette opportunité de découvrir sa plume magique, un style qui répond parfaitement à tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un feel-good dont le but avoué est de passer un bon moment de lecture à vivre des aventures quotidiennes de personnages avec leur lot de bonheur et de peine, joie et tristesse, comme le tourbillon de la vie, l'action se situe en général toujours dans la contemporanéité du monde avec un thème central, l'amour avec toutes ses contrariétés qui peuvent en surgir ou en découler, il n'en faut pas plus pour savoir si au bout de la lecture, on se sentira mieux, frais et convaincu par la magie des mots.
Clara ...
Il s'agit du premier tome 1 comme il est indiqué sur la couverture, celle-ci en dit déjà long sur ce qui attend le lecteur, cette solidarité féminine, l'envie de s'épauler dans tous les moments, l'amitié qui va se forger au fil du temps et des pages, rien ne sera épargné aux personnages, un lycée est un lieu de rassemblement où c'est tout le microcosme de la société qui en est représenté, les rencontres, les découvertes, l'amour naissant, l'harmonie et la complicité qui se développera, les relations cordiales et parfois floues avec les professeurs, les rêves, les jalousies et les rancoeurs, les réussites comme les échecs scolaires, l'esprit de camaraderie, cela sent souvent bon l'ambiance studieuse et joyeuse, la construction de l'histoire alterne le point de vue de 3 personnages, 3 caractères suffisamment affirmés et différents pour arriver à les apprécier dans leur complémentarité, dans leur vision de la vie.
Vanessa ...
Une fois immergé dans l'histoire, une fois intégré le passage de la narration de la première à troisième personne et réciproquement, tant que vous suivez le rythme qui va prendre sa vitesse de croisière dans et hors des murs de l'enceinte de l'établissement scolaire, c'est avec un plaisir manifeste et intense que j'ai suivi le parcours, m'en suis imprégné à chaque étape, à chaque pause ou moments de doutes, les relations humaines et tout ce qui touche à la nature intrinsèque de celle-ci, c'est un terreau inépuisable et propre à chaque récit, la possibilité de scruter les regards plus en profondeur, de retourner les pierres des coeurs à l'unisson ou en décrépitude, Claire Bertin pose des questions essentielles et existentielles sur la part de responsabilité, sur le devoir d'être, avec ses forces et ses faiblesses, la deuxième chance, le pardon et la compassion qui pourrait trouver d'autres raisons de croire encore au prochain, le poids du silence et de la culpabilité, les regrets et l'éloignement des siens, c'est tout un embryon de vie concentré dans l'instant vécu, dans cette frontière sépararant les attentes et les rêves qui existent pour propulser les personnages à continuer à se lever le matin, cet équilibre délicat et tangible à la fois, chacune d'elles sera-t-elle à la hauteur de l'amitié qui les lient et trouveront-elles les ressources pour traverser des épreuves et aussi des obstacles qui se mettront sur leur route ?
Emilie ...
Comme le dit si bien Andy Warhol, chacun peut prétendre à son quart-d'heure de gloire dans le futur, pour peu que l'on se donne les moyens d'y arriver, le facteur hasard et chance n'y sont pas incompatibles, l'importance de provoquer et de sortir de sa zone confortable pour se frotter à l'inconnu, à se découvrir, à éprouver d'autres sensations et goûts, se libérer de ses carcans ou de se nature profonde, le fameux lâcher-prise, dans l'impertinence et l'insouciance d'une période précoce et salvatrice, les voyages forment la jeunesse c'est bien connu, cette citation peut aussi de décliner à tous les sens du terme, introspection et transfert des fluides, 20 ans ... poignante et virevoltante, la plume généreuse n'est pas étrangère à cette lecture addictive, tous les personnages ne manquent pas de réparties, de trésors d'imagination pour délivrer et faire ressentir toute la palettes des émotions, dans l'ivresse des vapeurs alcoolisées, dans l'exploration de la chaleur de l'autre, dans la déferlante qui happe chacun, la liberté et les choix sont des leitmotivs qui cohabitent pour donner dans l'effervescence, dans la lutte contre la bêtise et l'indifférence, c'est un roman résolument féminin, irrépressible pour tourner les pages dans le sillage de cette jeunesse qui est prête à savourer, à déguster la plénitude, à repousser la solitude, une histoire sensible, optimiste, jamais ennuyeuse, je me suis laissé embarqué dans ce voyage, une quête initiatique pour attirer toute mon empathie, combler les attentes, à relayer les chemins des protagonistes à se retrouver, à sécher leurs larmes, à partager leur vie.
"Les amies sont là pour les bons comme les mauvais moments."
Cette succession de séquences serait vaine sans le talent de l'auteure à rendre la construction de l'histoire de manière audacieuse, cohérente à toute épreuve, à surprendre, faire rebondir en malmenant certains de ses personnages pour se révolter, expérimenter des champs improvisés, récolter c'est semer, dévoiler des capacités d'adaptation, dans la difficulté d'apprentissage, les personnes se révèlent au mieux ou ... au pire, la vie n'est jamais une longue et filiforme route, chaque aspérité et chaque sinuosité sonnent comme des examens de passage et de conscience, comme la vie et la mort sont indissociables, les peines de coeur, la souffrance viscérale qui en jaillit, le deuil de l'absent ou de la rupture, la misère rencontrée à travers le hublot défraîchi d'une vitre, le poids des mots qui traversent l'océan, le détail qui change tout, les confidences fracassantes, les doutes qui peuvent prendre des proportions démesurées, ressentir le souffle de l'euphorie ambiante ... retomber, comme un cheveux sur la soupe, des montages soulevées ou renversées pour prendre la mesure de la profondeur enduré, ce premier roman se bonifie dans la progression narrative, dans un style qui flirte avec la légèreté d'une plume
Profitez de la vie à fond, prendre le temps d'apprécier chaque instant passé ensemble, c'est le crédo de Clara, Vanessa et Emilie, trois amies unies, liées comme la magie du premier regard amoureux, l'alchimie qui resserre les boulons d'une amitié indéfectible, par tous les vents, doux comme mauvais, l'énergie qu'elles déploient à longueur de journée, leurs secrets chuchotés au creux de l'oreille, des fils visibles et invisibles qui se tissent, c'est tout la candeur et l'innocence qui les animent, 20 ans ...
Emotionnellement fort, touchant au possible, l'auteure ne s'embarasse des conventions pour parer à l'essentiel de nos coeurs les plus sensibles, les plus fragiles êtres ne sont pas toujours ceux que l'on croit, en apparence comme en apparté, 20 ans de tous les possibles, c'est maintenant !
❤️
20 ans ... de Clairette Bertin est un premier feel-good inspiré et inspirant !!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Wolkaiw
  25 mai 2019
20 ans est un roman Young Adult sur l'amitié et la jeunesse, la transition entre l'adolescence et l'âge adulte ou plutôt l'adulescence. Nous allons essentiellement suivre et entrer dans le quotidien de trois jeunes filles, Emilie, Clara ainsi que Vanessa. C'est en général après le BAC que tout le monde se disperse, que chacun prend une destination différente afin de poursuivre ou non ses études. Bien souvent, on se retrouve seul dans une nouvelle ville, sans repère, sans aucune tête connue… Des amitiés naissent alors rapidement, issues de rapprochements presque innés entre les individus. C'est ainsi que Clara, Emilie et Vanessa vont se lier d'amitié et former un trio quasi inébranlable et inséparable. Ensemble, elles vont vivre de nombreuses aventures, traverser des périodes de doutes et d'autres de joies, vivre la vie de jeunes filles de 20 ans, partagées entre insouciance et jeunesse.
Ce livre retrace donc une belle amitié et se veut être au plus près de la vie des jeunes de 20 ans, toutefois il y a selon moins quelques couacs qui ont rendu ma lecture plus compliquée que prévue. Autant tout ce qui concerne l'amitié m'a plu, autant ce n'est pas vraiment le cas de ce qui concerne l'amour… L'amour occupe une place très importante dans ce livre, sans doute trop. J'ai eu la sensation, tout au long de la lecture, que les filles ne parlaient que de garçons, que d'histoires d'amour et de déceptions… Tout allait beaucoup trop vite entre elles et les garçons, notamment en ce qui concerne Clara et Emilie… cela va tellement vite que ce n'est plus crédible. On ne fait pas la connaissance virtuelle d'un garçon l'après-midi pour lui rouler une pelle le soir même, non. Ou alors nous n'avons pas eu les mêmes 20 ans.
Ce qui m'embête, c'est que Claire Bertin est une auteure adorable, mais que je n'ai pas du tout accroché à son livre. Je ne prends aucun plaisir à écrire ce retour, je le fais car je me suis promis d'être honnête et transparente, parce qu'il s'agit d'un partenariat et que je chronique tout ce que je lis. Je ne pense pas être le public visé, cette histoire ne correspond pas à ce que à quoi je m'attendais ni même à ce que j'imaginais. Je n'ai pas l'habitude de lire des romans YA et encore moins des feel good et je comprends pourquoi : ces genres ne me correspondent pas. Je pensais pouvoir m'identifier aux personnages, j'ai 21 ans, elles 20, mais j'ai plutôt eu l'impression qu'un fossé nous séparait, qu'il y avait un gouffre entre elles et moi.
Le lecteur suit donc trois jeunes filles, mais je dirais plutôt deux et demi car je trouve que l'une d'elles (Vanessa) et beaucoup trop effacée, contrairement aux deux autres qui sont sans cesse sur le devant de la scène. le livre rencontre parfois des problèmes de narration, des confusions qui déstabilise. On passe de la troisième personne du singulier à la première, sans aucune indication, souvent entre les astérisques insérés dans chaque chapitre. J'avoue avoir perdu du temps à comprendre à chaque fois qui parlait, relisant les paragraphes à la recherche d'indice.
L'auteur nous propose de voyager, en Chine d'abord puis au Pérou, c'est plutôt dépaysement et nous permet de découvrir d'autres cultures. le voyage en Chine est le plus court, sans doute celui qui sera à l'origine de quelques tensions… Celui au Pérou occupe la majeure partie du récit, les jeunes filles vont y passer deux mois afin de tester leurs connaissances dans le tourisme mais surtout de se faire leurs premières armes dans ce domaine. Nous voyageons donc à leurs côtés, de ville en ville, de paysages en découvertes, de sites célèbres en hôtels parfois étranges. J'ai aimé cet aspect du livre, le travail de recherche qui a été fourni pour créer un véritable parcours, quelque chose qui se tient de bout en bout. Au Pérou c'est une autre réalité que nous découvrons. Loin de la vie édulcorée des occidentaux, le pays est ravagé par la misère et la pauvreté, les clivages sociaux sont très marqués et cela se ressent au fur et à mesure de la lecture. le pays possède également une très forte culture, des traditions et modes de vie que l'on pourrait penser arriérés tant cela peut sembler improbable en France.
20 ans c'est sans doute la période durant laquelle on apprend à se connaître, on teste ses limites et on veut voir du pays. En ce sens, le livre colle à la réalité d'une certaine manière, mais il y a bien des choses que malheureusement je ne partage pas. Je n'ai pas le souvenir qu'à 20 ans on sorte aussi souvent et que l'on passe sa vie à boire. Je suis désolée mais il ne se passe pas un chapitre sans que l'on évoque une soirée ou un bar… de plus, comme je l'ai dit, les filles parlaient énormément de garçons entre elles, ce qui à force provoque une certaine exaspération… Je crois que j'ai vraiment eu une éducation très différente, et que malgré les valeurs qu'elles semblent incarner il est difficile de dire qu'elles le font bien. À titre d'exemple, jamais je n'aurais présenté un garçon à mes parents si ce n'était pas sérieux. Je crois qu'il y avait un tel décalage entre elles et moi que je suis totalement sortie de ma lecture.
D'autres points ont quelque peu chiffonné ma lecture. Je pense par exemple aux nombreux clichés que l'on trouve, ils peuvent aussi bien concerner la famille de Clara que toutes les formes de l'amour en général ainsi que de la jeunesse, mais aussi et surtout les fantasmes des étudiantes… de même, Clara accumule les « problèmes » et j'ai trouvé cela too-much, un peu poussé à l'extrême. Je n'ai pas réussi à la plaindre ni même à l'admirer, je suis malheureusement restée stoïque face à ce qu'elle vivait.
J'ai donc souvent levé les yeux au ciel et c'est vraiment dommage car les bons ingrédients sont présents mais pas dosés de la bonne façon. le livre reflète les différentes phases que l'on peut traverser, le doute comme le manque de confiance en soi, la fièvre amoureuse comme les déceptions, le côté mature de certaines décisions et l'immaturité totale d'autres choix… Les personnages sont assez nombreux, très différents mais complémentaires ; les jeunes filles forment un superbe trio, épaulées et soutenues par d'autres filles avec qui elles formeront un cercle plus élargi. Toutefois, j'ai eu du mal avec la place attribuée aux garçons, je les ai surtout vus comme un objet de convoitise, un fantasme qui peut briser une existence, le sujet principal de bien des conversations. Cela aurait pu être attendrissant et touchant mais j'ai trouvé que l'on tombait vite dans quelque chose de niais, sans réelles surprises ni révélations.
La plume de Claire Bertin est belle, fluide et agréable, facilitant l'immersion dans le quotidien des jeunes filles, témoignant d'une réelle volonté de donner corps aux personnages. L'histoire se lit vite et bien, mettant en exergue le soutien dont peut faire preuve le trio d'amis : Vanessa, Clara, Emilie. Leur amitié est belle et sincère, c'est sans doute la plus belle chose qu'il faille retenir de ce livre : l'amitié envers et contre tout, l'amitié comme une valeur qu'il faut prôner et défendre. L'amitié, ce ciment qui permet de ne pas sombrer, ne dit-on pas que nos amis représentent notre deuxième famille, celle que l'on a choisie?
En définitive, c'est donc un rendez-vous manqué pour moi, je suis malheureusement passée à côté de cette lecture. J'ai trouvé qu'il y avait de trop nombreux clichés mais surtout, je ne me suis pas du tout identifiée aux personnages et c'est dommage quand on sait que le livre s'appelle 20 ans et que j'ai 21 ans. Cela ne m'empêche pas de reconnaître les qualités de ce livre qui sont nombreuses comme la plume de l'auteur, les thématiques abordées ou encore le dépaysement possible grâce aux voyages. Malgré les différents aspects auxquels je n'ai pas accroché, ce livre s'avère être une sublime ode à l'amitié. Je ne peux que vous inviter à vous forger votre propre opinion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cosyra
  25 mars 2021
C'est via un groupe d'auteurs francophones que Claire Bertin m'a proposé de lire son premier roman « 20 ans… », roman autoédité en format numérique et sorti en mars dernier.
Bref, « 20 ans… » de quoi ça parle ?
« 20 ans… » est un roman tranche de vie, parlant d'une bande de copines débutant un BTS en tourisme. le lecteur suit donc Emilie, Clara et Vanessa durant leur année. Comme souvent dans un roman tranche de vie, ne vous attendez pas à un objectif précis qui va conduire les personnages d'un point A à un point B. Nous suivons les filles au cours de leur vie de jeunes adultes avec tout ce que cela implique.
Avant de commencer ma critique, je demanderais une minute de silence pour la mise en page. Parce-que, bon sang, que c'est le bordel ! Il y a tantôt des guillemets français ou anglais, les dialogues ne comportent pas de cadratins mais des tirets et sont ponctués n'importe comment. Bref, si vous êtes un peu regardant sur le sujet, vous risquez d'avoir les yeux qui piquent, mais une fois passé les premiers chapitres on s'y fait !
Notre roman débute donc à la rentrée de la première année de BTS de nos personnages. Nous apprenons à les connaitre à travers des chapitres ultra-courts (en comparaisons d'autres qui arrivent plus tard et qui sont monstrueusement longs) et d'une manière plus ou moins subtil. L'auteur fait de nombreuses maladresses en introduisant ses personnages, donnant l'impression de ne pas savoir elle-même où elle veut les emmener dans son récit. Par exemple, certains éléments semblent sortir de nulle part au cours du roman, comme si cela etait totalement improvisé.
Ces premiers chapitres, qui introduisent le contexte et les personnages, sont mine de rien très chargés, et la narration en souffre : il y a beaucoup trop de personnages, si bien que le lecteur ne retient pas forcément tous les noms et les détails les concernant. Mais ne vous inquiétez pas, Clara prend largement là-dessus sur ses amies, en s'attribuant à elle seule de nombreux chapitres pour évoquer sa romance avec son prof.
J'en profite pour parler d'une certaine notion que la bande de copines évoque en début de roman. Pour faire bref, d'après les personnages, une fille s'assumant sexuellement et changeant de partenaire régulièrement est tout simplement une salope. Ce qui, avoue-le, est un peu étroit comme point de vue de la part de jeunes femmes des années 2000.
[En parlant d'année 2000, sachez qu'il n'y a aucun repère temporel durant toute une bonne partie du roman. C'est à l'évocation d'msn que j'ai commencé à mettre une date sur ce récit, puis l'année 2005 est sortie de nulle part. Encore une maladresse de l'auteur qui aurait pu facilement être évitée.] → erreur de ma part, la date est clairement indiquée en début de roman ^.-
La narration de « 20 ans… » est découpée en deux parties. La première se déroulant du début d'année jusqu'au départ pour le voyage au Pérou, et la seconde partie est totalement dédiée à ce dernier.
Alors, soyons honnêtes, si « 20 ans… » n'avait compris que sa première partie, j'aurais été fortement critique (plus que maintenant) envers ce roman, mais sa seconde partie relève bien le niveau. L'écriture est plus fluide, travaillée, la narration plus cohérente, les personnages plus développés… À se demander si les deux parties ont été écrites à la suite ou si l'auteur à laisser murir son idée avant de continuer sa rédaction.
Le voyage au Pérou de nos héroïnes était un vrai bol d'air frais. L'auteur semble apprécier ce pays et le connaitre suffisamment pour nous faire voyager à travers sa plume.
La fin s'éternise un peu et j'avoue que c'est un peu soulagée que j'ai fermé ce livre, la faute, surement, à un début un peu bordélique qui a donné une impression de lourdeur à une bonne partie de la narration.
Pour finir, quelle conclusion puis-je faire sur « 20 ans… » ? Comme dit plus haut, malgré un début un peu rude, ce roman est une invitation au voyage et à lâcher prise. Ce n'est pas, de mon point de vue, un roman qui me restera en tête pendant des années, mais un livre que je peux largement recommander autour de moi. On sent qu'il s'agit d'un premier ouvrage, que cela manque de méthode et de technique, autant dans l'écriture que dans la mise en page ou la typographie, mais c'est une très belle entrée en matière pour cette jeune auteure française.
Pour faire court, si vous ne savez pas quoi lire en bronzant, foncez-vous procurer « 20 ans… » et laissez-vous entraîner par cette bande de copines qui vous rappellera obligatoirement votre vie étudiante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NanouAnne25
  27 août 2019
Ce récit, c'est une véritable ode à l'amitié. C'est aussi l'opportunité de nous replonger dans nos vies étudiantes :-)
Elles sont 3. Emilie, Clara et Vanessa. Elles ne se connaissent pas. A la rentrée de septembre 2004, elles entament toutes les 3 un BTS tourisme dans un lycée de Rennes. Très vite elles vont se lier d'amitié, s'adorer et ne plus se quitter.
Dans cette très belle amitié naissante, les trois jeunes filles vont s'épauler, partager leurs joies et leurs peines, leurs premières expériences amoureuses. Ensemble, elles vont grandir, mûrir, tout au long de ces deux années d'études post-bac. Comme le dira Clara dans le tome 2 : "Les amours passent, l'amitié reste". Même si au final, est-ce que les amours passent vraiment ? A découvrir dans le tome 2... ;-)
Le tome 1 nous fait voyager en Chine et au Pérou, c'est l'avantage d'un cursus universitaire dans le domaine du tourisme, de découvrir des destinations étrangères. Et au vu des descriptions très précises des lieux, je me dis que c'est l'auteure qui nous fait profiter ici de sa propre expérience :-)
Dans le tome 2, c'est surtout à Londres qu'on voyage. Un clin d'oeil à la mésaventure d'Emilie, à savoir, comme le dit la malheureuse : "l'attaque gratuite et méchante d'un enfoiré de pigeon".... J'ai connu la même lol
Les trois amies ont chacune leur personnalité, mais elles partagent des valeurs communes, telles que la fidélité, l'attachement, l'honnêteté, le partage. Elles vont en laisser d'autres entrer dans leur belle complicité, telle Natacha.
Quitter ces jeunes filles pétillantes à la fin du tome 2 m'a fait quelque chose....comme une petite boule dans la gorge... Je m'étais attachée à elles!
Et puis, comme l'histoire se passe au début des années 2000, période de ma propre vie étudiante, forcément ça me replonge dans ma jeunesse, pas si lointaine que ça héhé :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LesromancesdeClari
  21 février 2019
20 ans est un âge charnière pour beaucoup dans une vie. Quand on est enfant, on fantasme cet âge comme étant celui de toutes les libertés, de réaliser ses rêves et ses envies, sans entrave. Et lorsqu'on est plus âgé et que l'on repense à ce que l'on a réalisé à 20 ans, on se dit la même chose, qu'on était libre et sans entrave pour concrétiser ses rêves ou avec un peu de chance que c'est à partir de ce moment qu'on a commencé à les réaliser. Il est souvent décrit comme le plus bel âge. On est jeune dans nos comportements et pourtant on commence à s'assagir dans nos réflexions. On se cherche en tant que jeune adulte, on expérimente, c'est ce que ce livre dévoile.
On suit trois amies Émilie, Clara et Vanessa, âgées de 20 ans, durant leur 1er année d'étude de Tourisme. Leur parcours sera plus ou moins semé d'embûches mais comme on dit: "c'est dans la difficulté qu'on en ressort grandi".
Ce livre m' a apporté une parenthèse dans mes lectures. Deux points de vue de narration composent le récit, celui qui prédomine est le point de vue omniscient, le second est le point de vue interne partagé entre plusieurs protagonistes.
L'écriture est fluide et adaptée à l'âge des personnages mais l'alternance de narrateurs m'a gênée dans ma lecture, j'aurais préféré qu'un choix soit fait entre les deux. J'ai une préférence pour la narration à la première personne mais il est vrai que le narrateur omniscient est idéal pour ce texte du fait qu'il ait plusieurs héroïnes.
Les filles ont des personnalités bien distinctes mais le lien d'amitié qu'elles tissent ensemble va se solidifier au fur et à mesure de l'année.
Les décors décris prêtent au voyage et m'ont fait envier les études de tourisme. J'aurai peut-être dû m'orienter dans cette filière.

Je pense que ce livre peut parfaitement convenir à un jeune public car le fond est dur mais juste dans les faits et sa forme tranche par sa bienveillance. Il est question de découvrir ce qu'est la résilience, cette merveilleuse chose qui nous permet de continuer à vivre malgré les obstacles rencontrés tout au long de sa vie.
Alors si vous cherchez un livre qui parle d'amitié, de premiers amours et d'entrée dans l'âge adulte. Je vous le conseille.
Bouquineusement vôtre

Clari ♥
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Lady_BlueLady_Blue   19 juillet 2021
Elle pria pour trouver la force de se remettre [...] Elle voulait être forte [...] Elle supplia la Vierge Marie d'être à ses côtés dans cette épreuve et à son propre étonnement elle accepta. Elle ne chercherait pas à comprendre pourquoi cette expérience lui était imposée. Elle vivrait avec et la colère ne la ferait pas avancer. Rien ne viendrait ébranler sa foi. [...] "Dieu ne nous inflige aucune épreuve que nous ne pouvons surmonter." Elle avait le droit d'être triste [...] mais elle ne baisserait pas les bras. Elle avait une longue vie devant elle et elle ne la gâcherait pas à devenir amère et à s'enliser dans une colère destructrice.
Elle comprit que cette résilience serait sa force et que cette courte réflexion qu'elle venait d'avoir, seule dans cette chapelle minuscule était la réponse à ses prières.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NanouAnne25NanouAnne25   21 août 2019
Il y a des chansons que l'on n'oublie jamais. Elles ne sont pas nécessairement les plus belles, les mieux chantées ou celles écrites avec le plus de poésie, mais elles ont le mérite, dès les premiers accords, de catapulter celui qui les écoute dans un lieu, d'y retrouver des sensations physiques, olfactives, émotionnelles...des machines à remonter le temps qui rendent parfois heureux et parfois nostalgiques. C'est certainement cette mémoire des sens qui permet de s'assurer, grâce à un ancrage dans la réalité, que l'on a bien vécu certains évènements et qu'ils ne sont pas simplement le fruit d'une imagination débordante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lady_BlueLady_Blue   16 juillet 2021
Nous avons toutes nos zones d'ombre et des chagrins encore à vif. Mais nous avons aussi cette chance d'être là les unes pour les autres, quoi qu'il arrive et c'est sans doute ce qui fait notre force.
Commenter  J’apprécie          20
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   13 juillet 2018
Dans un bus bourré d'étudiants et de lycéens surexcités par leur rentrée scolaire, une amitié venait de naitre. Elles l'ignoraient encore mais leurs destins seraient scellés et chacune allait devenir un élément essentiel dans la vie des autres. Même si au creux de la moiteur et le bruit ambiant, ce virage dans leurs vies n'était pas encore palpable, une légèreté et une joie inexplicable s'emparaient d'Emilie, Clara et Vanessa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : voyagesVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
551 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre