AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700226518
Éditeur : Rageot Editeur (01/12/1999)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Elise a quinze ans et elle ne supporte plus le surnom de "Boudin" dont l'on affublé ses camarades. Alors pendant les grandes vacances, elle se met au régime.
Les premiers kilos sont durs a perdre et Elise doit faire face a l'incomprehension de ses parents. Mais a la rentrée, elle a beaucoup minci.
Pourtant elle se trouve toujors trop grosse et décide de ne pas s'arréter là...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MarieAlice
  31 octobre 2010
J'ai trouvé que ce livre sonnait faux.
L'auteur est malheureusement tombée dans les stéréotypes. Selon moi, il faut avoir vécu les troubles alimentaires pour pouvoir écrire quelque chose de vraisemblable sur ce sujet. Car il est très difficile à aborder, et encore plus si l'on y est étranger! Personne ne peut comprendre ce que ces filles (ou garçons?) ressentent sans être passé par là. On croit saisir ce que l'autre éprouve. Mais on imagine même pas à quel point c'est dur, physiquement et psychologiquement!
Dans ce livre, tout à l'air si simple : Une jeune fille ronde et complexée qui entame un régime. Celui-ci tourne mal. Séjour à l'hôpital. Ensuite de quoi elle remange progressivement.
Si c'était si simple! C'est plus profond que ça...
Ce que je reproche à ce livre, c'est surtout son côté superficiel.
Commenter  J’apprécie          100
itlec4a
  24 novembre 2016
critique 1/2
Roselyne Bertin est une romancière française.
Elle est connue pour son oeuvre la plus célèbre : Mini max,maxi dur grâce à laquelle elle a gagné un prix jeunesse en 1996.
Journal sans faim est l'histoire d'une fille de 14 ans et demi qui pour les grandes vacances d'été se fixe un objectif : perdre des kilos et avoir une jolie silhouette.
Cela va lui coûter des regrets dont elle n'aura pas conscience... jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle était mieux avant.
Premièrement, Journal sans faim est un livre que j'ai aimé et je vous le recommande parce que l'histoire est émouvante.
Deuxièmement il fait prendre conscience des dangers de l'anorexie. Ce roman nous apprend aussi que nous ne devons pas nous limiter à considérer seulement notre apparence physique ni se laisser harceler à cause de son apparence.
Troisièmement, je mets 4/5 parce que dans ce livre tout a l'air simple, l'auteur ne rentre pas assez dans les détails de ce qu'elle subit. Un régime c'est dur physiquement et psychologiquement. C'est dommage qu'elle n'ait pas insister sur les dangers de l'anorexie. Sinon l'histoire est facile à lire et à comprendre.
critique2/2
Pour commencer Camille s'est présentée, elle a présenté ses parents et aussi leur travail.
Chaque jour, elle raconte ses journées. Elle avait tellement hâte de partir en vacances avec ses parents, pour profiter de Paris. Le mardi 29 juillet était arrivé, et elle partait en vacances avec ses parents à Center Paris. Là-bas, elle s'est fait des ami(e)s mais hélas les vacances sont passées tellement vite ! Le 1er septembre Camille et sa mère sont allées au magasin pour les fournitures scolaires de Camille.
Le premier jour des courses ça c'est mal passé pour Camille. Les garçons ont surnommés Camille de boudin à cause de son poids. Pourtant, elle a essayé de perdre du poids pendant les vacances.
Finalement, les choses ont améliorées jour après jour et ce lycée lui plaît bien.
Ce lycée lui a appris qu'elle n' a pas besoin de maigrir pour être respectée.
Ce livre m'a plu car l'auteur veut montrer que nous pouvons être nous-mêmes, avoir du surpoids, sans se faire moquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
metery26
  27 novembre 2014
L'histoire d'une jeune fille qui devient anorexique suite aux quolibets de ses compagnons de classe. J'ai trouvé le livre intéressant sans plus. le debut du livre est assez plausible et j'ai eu l'impression de lire un fait vécus. Par contre en avançant dans le livre j'ai commencé à débarquer, le sujet de l'anorexie y étant traité avec trop de légèreté.
Commenter  J’apprécie          40
3FSiminPalay
  16 octobre 2014
Ce livre est très facile à lire, mais malgré tout je trouve que l'auteur n'insiste pas assez sur les causes de l'anorexie et sur ce que ressent Elise. C'est assez dommage car ce livre aurait pu être encore plus émouvant.
Commenter  J’apprécie          40
Corinne31
  24 juin 2014
Pas mal même si l'auteur n'insiste pas assez à mon goût sur les conséquences et les dangers des régimes et de l'anorexie.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
chardonettechardonette   29 décembre 2011
Elise s'éloigna prudemment. Son coeur battait fort dans sa poitrine, comme si elle avait échappé à un danger. Le concierge avait ouvert les portes, elle s'engouffra dans le couloir. Les phrases entendues tournaient dans sa tête. "Elle est maigre et moche, on lui voit les os...Maigre comme un clou... Elle a coupé ses cheveux et elle est triste... Moi je l'aimais mieux avant...Moi aussi..."
Elle se rendit au deuxième étage. Elle est maigre et moche, martelaient ses pieds dans les escaliers, maigre et moche, moi je l'aimais mieux avant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
3FSiminPalay3FSiminPalay   16 octobre 2014
Avec lui, elle apprenait à avancer prudemment sur le chemin de la guérison
Commenter  J’apprécie          40
chardonettechardonette   29 décembre 2011
Elise redressa la tête, sourit. "Une super silhouette"...Voilà qui était doux à entendre, voilà qui la payait largement des mois de privations, des envies torturantes de Nutella ou de chantilly, du froid qui la rongeait depuis des semaines et des cinq jours affreux à l'hôpital. "Une super silhouette"... Elle répéta doucement ces mots pour elle-même.
Commenter  J’apprécie          00
itlec4aitlec4a   24 novembre 2016
''-Elle est maigre et moche on lui voit les os...Maigre comme un clou'' page 120 lignes 7 à 9
La première citation est burlesque.
''-Avec lui, elle apprenait à avancer prudemment sur le chemin de la guérison.'' page 124 lignes 11 à 12
La deuxième citation est émouvante.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : anorexieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox