AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782344054147
208 pages
Glénat (08/11/2023)
4.43/5   47 notes
Résumé :
Un monument de la littérature pour un roman graphique cathédrale.

On savait Victor Hugo humaniste ; en relisant Notre-Dame de Paris, on le découvre punk ! Contestataire, drôle et anarchisant ! Non seulement cette épopée nous précipite de la hauteur de cinq siècles, en plein cœur du Paris médiéval, dans une Société brutale et obscurantiste où règnent bûcher, superstitions et haine de l’hérétique, mais dans ce décor fascinant, Hugo nous offre un récit d... >Voir plus
Que lire après Notre-Dame de Paris (BD)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 47 notes
5
8 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
♫C'est une histoire qui a pour lieu
Paris la belle en l'an de Dieu
Mil-quatre-cent-quatre-vingt-deux
Histoire d'amour et de désir
Nous, les artistes anonymes
De la sculpture ou de la rime
Tenterons de vous la transcrire
Pour les siècles à venir
Il est venu le temps des cathédrales
Le monde est entré
Dans un nouveau millénaire
L'homme a voulu monter vers les étoiles
Écrire son histoire
Dans le verre ou dans la pierre
Pierre après pierre, jour après jour
De siècle en siècle avec amour
Il a vu s'élever les tours
Qu'il avait bâties de ses mains
Les poètes et les troubadours
Ont chanté des chansons d'amour
Qui promettaient au genre humain
De meilleurs lendemains...♫
-Notre-Dame de Paris-Comédie musicale-1998-
- parolier Luc Plamondon- musique Richard Cocciante -
---♪---♫---🎶🔔---💃---🔔🎶---♫---♪---
Au plus secret des nuits
D'un seul regard
Tu as mis le feu à ma vie
Comme
En un seul flambeau
Je veux t'aimer
T'aimer au risque de ma vie
Court-circuit ou bouteille de butane
À quoi me sert encore de prier Notre-Dame?
le 15 avril 2019 ND était touchée en plein choeur
si une certaine injustice perdure
le 08 décembre 2024 sonnera sa réouverture
Qui seront les nouveaux prédateurs !?
Deux cents pages, encre noire, texte à la hauteur
Hugo frais, redonnons-lui toutes ses couleurs
Je prie la vie pour un monde meilleur 🙏
Commenter  J’apprécie          781
Le Quasimodo de Georges Bess, dans ce sublime album, Notre-Dame de Paris, n'a rien à envier aux monstres précédemment mis en dessins par l'auteur, Dracula et Frankenstein.
Une fois de plus Georges et Mia Bess nous offrent une adaptation magnifique d'une oeuvre littéraire.
Ici l'incontournable roman de Victor Hugo.
Résumer en deux cents pages l'histoire du bossu, de la belle Esméralda et du tourmenté Dom Frollo, était un audacieux pari qu'ils ont su parfaitement réussir.
On retrouve toutes les émotions, l'empathie et la dramaturgie de l'oeuvre originale.
On s'attarde sur chaque planche, tant il y a de détails. Un album que l'on peut reprendre à l'envi, d'ailleurs, pour en apprécier justement le travail du dessinateur.
Un drame de Paris à offrir ou à s'offrir qui trouvera toute sa place dans votre bédéthèque.
Commenter  J’apprécie          200
En cette fin d'année nous sommes servis en adaptations de grands classiques du roman moyen-ageux après le Nom de la Rose de Manara. Désormais spécialiste des adaptations littéraires, Geoges Bess débarque cette fois au XIX° siècle sur le plus connu des romans de Victor Hugo, reprenant la maquette d'édition de Dracula et Frankenstein. le projet était aventureux, comme pour Dracula, tant le récit a été mille fois proposé, jusqu'à s'éloigner du coeur du texte. Et ce sera la principale qualité de cette belle version qui s'étale sur XXII chapitres (contre une cinquantaine dans l'oeuvre originale) que de rester étroitement proche du récit initial en nous rappelant l'immense modernité de Victor Hugo qui pointe la pesanteur des traditions (d'en haut comme d'en bas) et le drame des passions humaines.

Esmeralda apparaît comme la candeur, plus que la beauté, qui aspire à une vie simple et victime de la jalousie maladive d'un puissant, l'abbé Frolo. Souvent ramenée à l'amour (fraternel) de la belle et la bête, cette histoire est à l'origine plus celle de la bohémienne et de l'abbé au sein d'une société d'injustice où les gueux ne sont guère plus éclairés que les puissants. Multipliant les protagonistes en refusant la linéarité comme dans toutes ses oeuvres, Hugo aborde la complexité des passions, des hasards et des drames humains et la BD permet par la concision du format d'éviter les longues digressions qui rendent parfois le texte exigeant. En lisant cet album on se rappelle combien ce récit est la matrice d'une infinité de grandes séries BD telles Sambre ou Le Roy des Ribauds par exemple.

La version de Bess est peu une BD, le dessinateur déroulant son récit essentiellement par des cartouches narratifs entrecoupés par quelques scènes fortes de véritable BD. Graphiquement, si la première moitié se hisse au niveau de précision de Dracula, tant dans les décors, les éléments décoratifs qui font le sel des planches de Georges Bess, on sent sur la fin que la charge de travail sur une telle pagination l'a poussé à l'économie, multipliant les fonds vides et certains décores à peine encrés. le choix de textures de niveau de gris permet de densifier les cases et le jeu de lumières dans une Cité qui est un personnage à part entière de l'histoire.

Le rendu global est une lecture très plaisante, immersive qui prend une partie du talent de Victor Hugo embelli par un graphisme de haut niveau et quelques sublimes pages. La grosse pagination augmente le risque de dessins inégaux mais on ne pourra constater que l'auteur maintient une générosité générale et une passion pour ce texte évidentes. Une excellente occasion de lire ou relire ce chef d'oeuvre du patrimoine littéraire français et d'ajouter un nouveau joyau à la collection d'adaptations de Georges Bess. En attendant avec impatience de connaître le prochain choix qu'il nous livrera…

Lire sur le blog:

Lien : https://etagereimaginaire.wo..
Commenter  J’apprécie          80
Après Dracula et Frankenstein, Georges Bess remet le couvert en cette fin d'année 2023 pour nous éblouir avec l'adaptation d'un autre type de monument littéraire : Notre-Dame de Paris (Victor Hugo). À l'instar des volumes précédemment cités, ce dernier est, en un mot : magnifique.

La qualité du dessin n'est plus à prouver, il est toujours d'un très haut niveau et le trait est de nouveau magnifié par l'absence de couleur : noir et blanc se conjuguent merveilleusement pour former des planches de toute beauté. Ce style commence maintenant à nous être familier et impose son ambiance dark et légèrement fantasy tout en respectant à merveille la tonalité réaliste et tragique du support originel.

N'ayant pas réussi à lire le roman au-delà du premier chapitre (un jour peut-être...), je ne saurai me prononcer sur la qualité de l'adaptation. En revanche, au vu de la méticulosité démontrée par Bess dans ses adaptations de Stoker et Shelley, je n'ai pas franchement de doute sur ce point, j'ai toute confiance.

Le mot de la fin sera donc une prière adressée à M. Bess : ne vous arrêtez pas. Continuez à revisiter des classiques de cette façon, avec ce respect, ce talent, c'est magnifique et cela les rends plus accessibles. Continuez d'enrichir cette magnifique collection, avec un tel niveau qualitatif, je compte bien être au rendez-vous pour la prochaine sortie.
Commenter  J’apprécie          70
J'adore quand des classiques sont revisités, notamment en format BD, car cela permet de découvrir ou de redécouvrir l'histoire sous un angle différent et peut être plus accessible.
Et ce fut pour moi une merveilleuse lecture qui m'a fait découvrir cette histoire que je ne connaissais que dans les grandes lignes !
Cette BD offre de magnifiques dessins, permettant d'imager les différents personnages de l'histoire.
Chaque personnage revête les caractéristiques que lui a attribué l'auteur originel, mettant en exergue une interprétation très fidèle à son oeuvre par l'artiste.
La lecture est à la fois facile et prenante. Malgré les plus de 200 pages que contient cette Bd, cela se lit vite de façon immersive grâce aux dessins qui nous plonge dans ce Paris du XVe siècle, fourmillant de détails.
Le dessin noir et blanc donne un aspect mystérieux et grave à l'oeuvre, mais aussi permet de voir la finesse du trait de l'artiste. le trait de l'artiste est précis et net, les détails sont d'une beauté incroyable et rend le récit plus que vivant grâce à la profondeur du trait ! En effet, j'ai adoré me perdre dans les détails des dessins, j'avais l'impression de vivre l'histoire.

En bref, ce fut un véritable coup de coeur, qui m'a donné envie de lire la version originale de Victor Hugo !




Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (4)
Syfantasy
21 février 2024
C'est en alliant respect de l'oeuvre d'origine et reprise allégée que Bess délivre une relecture fascinant du génie de Hugo : drame humain, envolée romantique, chute abyssale dans les ténèbres de la passion amoureuse, croyez moi, vous n'aurez jamais lu du Hugo de cette manière.
Lire la critique sur le site : Syfantasy
ActuaBD
13 décembre 2023
Bess nous livre une oeuvre en noir et blanc qui convient bien à la tonalité gothique, parfois burlesque, du roman original.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom
05 décembre 2023
Avec ce beau noir et blanc, plus humble, mais très évocateur et lorgnant parfois vers le fantastique, on est plongé dans ce drame, sans pouvoir le lâcher. De la belle ouvrage, et certainement un livre à offrir !
Lire la critique sur le site : BDZoom
LigneClaire
05 décembre 2023
Émotions garanties pour 208 pages de bonheur graphique et éditorial. Bess a redonné à Hugo une fougue et une nouvelle jeunesse.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Orpheline de père et de mère, délaissée par les nombreux galants qui, auprès d'elle, s'étaient succédé, de moins en moins jeunes et nobles à mesure que le temps passait...
Paquette, n'ayant plus rien à aimer et plus rien qui l'aimât, désirait plus que tout un enfant...
Quand elle eut sa petite, elle l'adora éperdument...
Mais ce qui faisait sa joie lui fut enlevé !
[...] De sa fille, il ne restait plus qu'un des souliers roses qu'elle lui avait tricotés...

Livre VIe : La Sachette, Gudule, Paquette la Chantefleurie
Commenter  J’apprécie          401
Par les moustaches du pape !

Voilà de bien maléfiques gargouilles qui vomissent l'enfer !
Commenter  J’apprécie          330
Quand je t’eus vue deux fois. Je voulus te voir mille fois !… Je voulus te voir toujours ! Alors, je ne m’appartins plus… Je t’attendais sous les porches, je t’épiais au coin des rues, je te guettais du haut de ma tour !… Chaque soir, j’étais plus charmé, plus désespéré, plus ensorcelé, plus perdu !
Commenter  J’apprécie          60
Quand on le vit en entier, la surprise et l'admiration de la populace furent à leur comble : toute sa personne était une grimace !
Commenter  J’apprécie          80
Et que dire de l'injustice qui perdure à travers les siècles ?
Des prédateurs qui sont encore légion ?...
Enfin, qu'en est-il de cette fatalité implacable qui détermine nos trajectoires et qui est au cœur de l'œuvre de Hugo ?
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Georges Bess (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Bess
Attention !!! Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque samedi à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • • le Grand Carnet d'adresses de la littérature à Paris de Gilles Schlesser aux éditions Seguier https://www.lagriffenoire.com/le-grand-carnet-d-adresses-de-la-litterature-a-paris.html • Guy Savoy cuisine les écrivains, XVIIe siècle de Guy Savoy et Anne Martinetti aux éditions Herscher https://www.lagriffenoire.com/guy-savoy-cuisine-les-ecrivains-xviie-siecle.html • Histoire du Paris gastronomique: du Moyen Age à nos jours de Patrick Rambourg aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/histoire-du-paris-gastronomique-du-moyen-age-a-nos-jours.html • C'est qui le chef ? de Cesare Zanoni, Pénélope Zanoni aux éditions Michel Lafon https://www.lagriffenoire.com/c-est-qui-le-chef--2.html • À l'ombre des étoiles - Être l'enfant de Jules Verne, Verlaine, Maupassant, Colette, Picasso, Max Li de Frantz Vaillant aux éditions du Cerf https://www.lagriffenoire.com/a-l-ombre-des-etoiles-etre-l-enfant-de-jules-verne-verlaine-maupassant-colette-picasso-max-linder-jacques-prevert-albert-camus-leo-ferre-et-boris-vian.html • le Portable de Christophe Wojcik aux éditions Héloïse d'Ormesson https://www.lagriffenoire.com/le-portable-1.html • Un papa vivant de Alice Taglioni aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/un-papa-vivant.html • Les disparus de la Durance de Sandrine Destombes aux éditions Hugo Thriller https://www.lagriffenoire.com/les-disparus-de-la-durance.html • Woke fiction - Comment l'idéologie change nos films et nos séries de Samuel Fitoussi aux éditions du Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/woke-fiction-comment-l-ideologie-change-nos-films-et-nos-series.html • Les Monstres: L'Encyclopédie du Merveilleux - tome 4 de Sébastien Perez et Stan Manoukian aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/les-monstres-l-encyclopedie-du-merveilleux-tome-4.html • L'Enfance des méchants, des vilaines et des affreux de Sebastien Perez et Benjamin Lacombe aux éditions Margot https://www.lagriffenoire.com/l-enfance-des-mechants-des-vilaines-et-des-affreux.html • Victor Hugo Notre-Dame de Paris de Georges Bess et Pia Bess aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/victor-hugo-notre-dame-de-paris.html Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #editionsseguier #editionsherscher #editionsperrin #editionsmichellafon #editionsducerf #editionsheloisedorm
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (137) Voir plus




{* *} .._..