AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2910753239
Éditeur : Intervista (31/12/2006)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 268 notes)
Résumé :
Arthur, Sélénia et Bétamèche partent ensemble pour Nécropolis.
Nos trois compères sont toujours à la recherche du grand-père d'Arthur. Lui seul peut retrouver le trésor qui sauverait leur maison et le royaume des Sept-Terres.
Arthur rejoindra-t-il son grand-père à temps pour préserver le monde des minimoys et gagner ainsi le cœur de Sélénia ?
Un périple fracassant les attend dans la cité interdite de Nécropolis...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Slava
  15 janvier 2017
Le premier tome m'avait laissé un avis mitigé, entre une écriture peu fluide et maîtrisé et une histoire qui allait beaucoup trop vite, sans compter une première partie un peu lente. Pourtant, étonnamment, le second tome rehausse le tout, même s'il n'est pas dans l'excellence.
Arthur et ses compagnons se retrouvent à Necropolis, une curieuse cité avec ses habitants étranges et ses multiples dangers. Problème, le temps presse, ils n'ont plus une minute à perdre : ils doivent trouver le grand-père d'Arthur et le trésor pouvant payer les dettes de la grand-mère...
Si le premier tome nous introduisait doucement dans l'univers des Minimoys, là nous sommes clairement plongé ! On découvre leur histoire et les conquêtes qu'ils ont du effectués pour leur pouvoir ainsi que les peuples divers et variés, avec plusieurs détails originaux que je vous laisse découvrir. de plus, l'utilisation des objets de notre monde par les petites créatures sont très bien pensé. Mais surtout, le ton est légèrement plus sombre que le premier, surtout à travers le fameux méchant : Maltarzar.
Un grand méchant bien sinistre, cruel et hargneux et ayant contre toute attente un coté anti-héros lié à sa tragique histoire personnelle, ce qui m'a un peu surprise. Et son fils qui se révèle tout aussi touchant, avec une fin qui donne beaucoup de la peine... les seides montrent toute leur cruauté en même temps que leur stupidité (même si c'est bien cliché).
Certes, les rebondissements sont bien faciles à voir, prévisibles, notamment celui concernant le grand-père d'Arthur mais bon, on est dans un récit jeunesse alors bon...
L'écriture est mieux je trouve. Elle a un peu plus de fluidité et même de la poésie, avec surtout des références culturels que je n'avais pas vu venir. Il n'y a qu'à voir celle qui m'a le plus surprise, celle abordant un célèbre poème de Victor Hugo (vous l'avez trouvé ?)
En revanche, j'ai trouvé que la fin accélérait les choses, ce qui est bien dommage, compte tenu qu'ici on suivait bien le rythme et on n'était pas trop précipité.
Enfin bref, un récit plutôt sympathique quoique parfois bâclé mais légèrement supérieur au premier tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
xx-Gloomystory-xx
  12 décembre 2014
Luc Besson est un écrivain français, mais également réalisateur, producteur et scénariste. Il est notamment à l'origine de la série de films Taxi, de Nikita, le Grand Bleu et dernièrement de Lucy. Arthur et les Minimoys est son premier film d'animation, dont il va lancé également une forte collection de produits dérivés. Il faut savoir que le livre est sortit avant l'adaptation cinématographique. On trouve également des jeux vidéos retraçant l'histoire d'Arthur dans ce monde imaginaire.
J'ai donc continué dans ma lancée avec ce second tome des aventures d'Arthur chez les Minimoys, avec ce second tome La Cité Interdite. C'est donc, et pour rappel, avec un très bon sentiment et une véritable joie que j'avais finis le premier tome qui était juste superbe et donc j'avais très envie de continuer la saga, chose faite et rapidement étant donné que je possède tout les tomes. Mais ce second tome m'a légèrement déçue...
Ma première déception vient du fait que la magie de la découverte de ce nouveau univers s'envole. On connait déjà les Minimoys et on ne va qu'apprendre des détails sur eux, entre les nombreuses fonctions du couteau suisse de Bétamèche ou la nourriture, très variée et repoussante, dont sont friands ce petit peuple. le livre reste enfantin, c'est une narration au présent avec des mots simples et ici les actions sont beaucoup plus présentes que dans le premier tome, on va vraiment bouger durant la lecture de ce roman et cela fait vraiment du bien ! On se sent un peu comme la quatrième personne de ce petit groupe et on se sens intégré également. Des moments restent assez longs, notamment ceux avec M le Maudit, qui est beaucoup plus mis en avant et pas franchement en valeur dans ce second tome. En effet, l'histoire prend un nouveau tournant et il va s'agir d'un personnage très important que l'on va continuer à suivre dans les deux tomes restants. Notre trio va également être très présent et on commence à les connaître beaucoup plus que précédemment. D'ailleurs leurs relations vont également évoluer et certaines actions auront de très grandes influences par la suite. Les parents et les grands-parents d'Arthur vont aussi avoir leur place, même secondaire, ils sont intégrés dans le récit pour alterner entre le pays des Minimoys et la vie tel qu'on l'a connait.
Dans ce nouveau tome, la princesse Sélènia change et j'ai finis par l'apprécié beaucoup plus que dans le premier tome. Elle reste fidèle à son caractère mais va commencer à s'ouvrir petit à petit et on va voir quelqu'un avec un grand coeur et qui s'inquiète facilement et rapidement pour les autres. Je suis donc assez contente d'apprécier, enfin, ce personnage, même si son frère Bétamèche reste mon petit préféré pour l'instant ! La grande découverte de la Cité Interdite, va être Nécropolis. On en entend énormément parler et là on va enfin pourvoir l'explorer, j'ai vraiment adoré ces petits moments et j'aurais préféré en trouver plus.
Pour conclure, j'ai apprécié ce second tome même si je préfère le premier pour l'instant. L'histoire évolue, les actions sont de plus en plus présente et on s'éloigne légèrement du livre pour enfant. Les personnages ont une véritable évolution et on finit par voir certains affinités se créer. On approfondie également l'univers des Minimoys, sans oublier de laisser une place a celui des humains. En bref, un bon livre pour cette période hivernal !
Lien : http://xx-gloomystory-xx.sky..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jumax
  05 juin 2012
Un petite aventure originale et mignonne ! Des personnages attachants. Très facile à lire !
Commenter  J’apprécie          100
Yuuki
  01 novembre 2016
Comme vous vous souvenez peut-être j'avais expliqué dans ma première chronique que je n'avais pas apprécié le tome 1. Je me suis tout de même décidé à lire le tome 2 pour donner une nouvelle chance à cette histoire... Et j'ai bien fait !
Même si je ne me fais pas totalement au style de Luc Besson, j'avoue percevoir un effort de sa part de ce côté. Les tournures de phrases sont plus abouties, finies et parfois poétiques. Toutefois il n'a pas abandonné toutes ses références qui peuvent être très lourdes par moment, surtout pour un enfant qui ne doit sûrement pas toutes les comprendre.
L'action commence bien plus rapidement dans ce tome que dans le premier. le livre se lit vite et est plus intéressant également. le livre maintient un suspens qui m'a fait dévorer les dernières pages. On en apprend plus sur les Minimoys et leurs coutumes, ainsi que sur Maltazard le Maudit. J'avais détesté ne pas être suffisamment dans le monde incroyable des Minimoys dans le tome 1 et je dois avouer que ma soif fut assouvit dans celui-ci. M le Maudit est vraiment décrit comme un méchant, on l'imagine typiquement comme on imaginerait tous les méchants, cependant ce cliché de l'anti-héros ne pas dérangé. J'en suis très étonnée, mais pour le coup dans le bon sens du terme. L'ambiance est plus sombre. Les personnages révèlent leur passé, on apprend l'histoire des Sept Terres ainsi que la terrible histoire de Maltazard. Cependant l'humour est toujours présent. le roman reste fait pour la jeunesse, il ne faut pas trop ternir le tableau non plus.
Les personnages et leurs sentiments évoluent. J'apprécie plus Sélénia que j'avais trouvé imbuvable la première fois. Bétamèche est quant à lui toujours aussi farceur et gourmand. Arthur rencontre des sentiments nouveaux qui vont le perturber. Les trois personnages s'accordent bien ensemble et j'ai adoré suivre leurs aventures.
Les questions et les intrigues soulevées dans le premier tome sont pour la plupart résolues dans celui-ci. J'ai plutôt apprécié ne pas attendre un tome de plus pour les avoir. Bien évidemment les évènements de la fin nous laisse deviner la suite, et ne donne que plus envie de la lire !
Bien que l'écriture de l'auteur me rebute encore un peu l'histoire a pris en vitesse et devient plus fluide et agréable à lire. Les personnages deviennent attachants. Je suis assez contente de cette lecture que j'appréhendais un peu, la suite me fait de l'oeil et je compte bien la lire rapidement. Je conseille ce roman surtout aux jeunes, car je pense qu'elle peut paraître trop enfantine à certains.
Lien : http://nituti.blogspot.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
audrey77340
  19 septembre 2012
J'ai lu 16 pages et je suis atterrée ! du point de vue littéraire, c'est une calamité. Comment peut-on se rendre aussi ridicule. On dirait une rédaction appliquée d'un élève de 6ème. Les mots choisis sont rarement les bons, on rencontre un toit qui crépite (du fait de la chaleur), un moteur de voiture qui crépite également, le bruit du moteur, par ailleurs, est "rauque et pourri", il y a aussi une clé qui "râle" puis qui finit par "tourner en rond" dans la serrure. J'en passe et des meilleures, et encore, je n'ai lu que 16 pages. D'autre part, le livre est écrit au présent (sauf quelques accidents de parcours qui se retrouvent bêtement au passé), ce qui rend le style encore plus laborieux.
Bref, à ne pas lire !
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
SlavaSlava   15 janvier 2017
-Vous voyez, c'est ça le problème avec vous, les scientifiques, vous inventez des choses sans même prendre le temps d'en étudier les conséquences ! se plaint Maltazard. La nature met des années avant de prendre une décision. Elle fait pousser une fleur et la teste pendant des millions d'années avant de savoir si elle a sa place dans la grande roue de la vie. Vous, vous inventez et aussitôt vous vous proclamez "génie" et gravez votre nom sur les pierres du panthéon de la science !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SlavaSlava   15 janvier 2017
Bétamèche attrape les mains d'Arthur et les secoue exagérément.
-Félicitation ! c'est un des plus beaux mariages auxquels j'ai assisté !
-De quoi parles-tu ? demande Arthur, un peu perdu.
-Eh bien, de ton mariage, idiot ! Elle t'a embrassé. Tu es donc marié pour le meilleur et pour le pire, jusqu'à la prochaine dynastie. C'est comme ça chez nous ! explique Bétamèche, avec beaucoup de simplicité !
-Tu veux dire que... le baiser, c'était le mariage ? questionne Arthur, un peu surpris par ce protocole.
-Bien sûr ! confirme Bétamèche. Un mariage très émouvant ! clair ! concis !... superbe ! commente Bétamèche, en connaisseur.
-Un peu trop concis, non ? se plaint Arthur tout déboussolé par la rapidité des festivités.
-Mais non ! tu as le principal : sa main et son cœur. Que veux-tu de plus ? rétorque Bétamèche, avec une logique qui n'appartient qu'aux Minimoys.
-Chez moi, les adultes prennent un peu plus de temps. Ils apprennent à se connaître, ils se fréquentent, passent du temps ensemble. Après ils discutent et normalement, c'est l'homme qui fait sa demande. Le baiser ne vient qu'à la fin, quand on dit oui devant monsieur le curé, explique Arthur qui se souvient probablement du mariage de ses parents.
-Oh là là ! quelle perte de temps ! vous avez vraiment du temps à perdre pour le dépenser ainsi en futilités ?! C'est la tête qui a besoin de tous ces artifices. Le cœur, lui, ne connait qu'un mot et un baiser est le meilleur moyen, de le dire, explique Bétamèche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ZiziMuleATresseZiziMuleATresse   07 septembre 2011
Deux grans yeux bleus sous une mèche rousse et rebelle, une buche de pamplemousse, un regard aussi espiègle que celui d'un jeune renadr et un petit sourire à faire fondre le plus dur des esquimaux.
Commenter  J’apprécie          40
ZiziMuleATresseZiziMuleATresse   07 septembre 2011
J'ai aussi un culbuteur de postillon, une moussilette à velours, un décortiqueur de raisin blanc, un humidificateur de raisins secs, un lance-crapaud, un protège-kaflon et une série d'armes de poing : le paraboulier, l'anti-gisette, un sifflon à douze coups, le tout nouveau karkanon à double-face...
Commenter  J’apprécie          10
SlavaSlava   15 janvier 2017
Mino prend quand même son courage à deux mains et se décide à montrer sa tête. Il tombe alors sur un mur de verre, dont il aperçoit à peine le contour. La lentille reflète un oeil gigantesque, plus gros qu'une planète.
Mino pense aussitôt à cette vieille histoire que lui racontait son père pour lui faire peur. Elle parlait d'un œil aussi monstrueux que celui-ci qui vivait au fond d'une tombe et qui regardait sans relâche un dénommé Caïn.
Mino pousse alors un cri horrible et tombe dans les rubis, ce qui en soi est toujours mieux que les pommes. Où les oranges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Luc Besson (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Besson
Marc Jolivet : "Un humoriste se doit d'être licencié"L?humoriste Marc Jolivet est cette semaine l?invité du Café, présenté par Mazarine Pingeot en partenariat avec Starbucks Coffee France, Aufeminin.com, Dailymotion et Lesinfos.com.Quarante ans de carrière, ça se fête! Et marc Jolivet ne s'en prive pas. Après avoir écumé mes marches des arènes d'Avignon dès sa plus tendre enfance, chanté Cioran dans les Maisons de Jeunesse, Marc Jolivet n'a jamais caché sa volonté d'être sous les projecteurs: "Je n'ai pas été admis au Conservatoire, du coup je suis parti au Club Med". Car si être comédien était une de ses premières motivations, peut-être sous la pression familiale, ses parents et son frère étant eux-mêmes comédiens, c'est avant tout la tentation de "raconter des histoires" qui a poussé Marc Jolivet à se produire face à un public.Artiste touche à tout par excellence, il est aujourd'hui un des personnages incontournabes de la scène humoristique française, mais pas seulement. Il est également réalisateur et producteur de films, mais est aussi investi corps et âme dans la cause écologique. Grace à son association, Rire pour la Planète, fondée aux côté de personnalités comme Luc Besson ou Liane Foly, il tente de sortir l'écologie du domaine de la politique pour éduquer et sensibiliser les générations futures à la nécessité de préserver l'environnement. Engagement qu'il exprime également au travers de "Mon frère l'Ours Blanc", spectacle humoristico-écologique sorti en DVD. Il sera également en tournée dans toute la France avec son spectacle anniversaire "Marc Jolivet fête ses 40 ans de carrière".
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Arthur et les Minimoys

Qui est le personnage principale?

princesse Selenia
Arthur
Darkos
Mino

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Arthur et les Minimoys, tome 1 de Luc BessonCréer un quiz sur ce livre