AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Céline Garcia (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2910753255
Éditeur : Intervista (16/06/2005)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 278 notes)
Résumé :
" Au secours ! " ce cri d'alarme inscrit sur un grain de riz et déposé par une araignée messagère met Arthur dans tous ses états : " Les Minimoys sont en péril. Il n'y a pas une seconde à perdre ! " C'est juste à ce moment-là que son père décide de partir plus tôt que prévu et s'impatiente déjà au volant de sa voiture. Affolé, Arthur a juste le temps de prévenir son grand-père Archibald : peut-être pourra-t-il faire quelque chose à sa place... mais imaginer Sélénia ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Slava
  17 février 2017
De retour après ses aventures dans le monde des Minimoys, Arthur reprends sa vie d'enfant, soulagé d'avoir sauvé la maison de sa grand-mère, retrouvé son grand-père et également secouru les Minimoys. Cependant, il attends avec impatience la fin de la dixième lune pour retrouver Selenia ! Or, le jour même, son père décide de quitter le domicile pour rentrer chez eux. Alors qu'il se prépare malgré lui, Arthur reçoit un message inquiétant de la part d'une curieuse araignée messagère : "Au secours !" Selenia serait en danger ? Ni une, ni deux, Arthur se rend chez les Minimoys non sans risque...
Après un premier tome moyen et un second légèrement meilleur, je continue la saga de Luc Besson avec curiosité. Et le troisième tome est peut-être celui qui se tire le mieux et qui exploite son concept.
On retrouve Arthur ainsi que les Minimoys. En parlant de l'univers des Minimoys, cette fois-ci, elle est bien plus développée que dans les deux tomes, plus riche à découvrir avec son lot de détails et le passé de Selenia est intéressant et explique sa personnalité. Et ce que j'ai apprécié est que ce monde simple, optimiste et écologique, mis en contraste avec le monde compliqué, pessimiste et polluant des humains, critiqué subtilement dans le livre. En effet, Arthur s'ennuie et ne comprends pas les adultes qui l'entourent et les trouvent mornes et anormaux par rapport à sa vision de la vie et le monde des Minimoys.
Certains personnages évoluent, comme Arthur un peu plus mature, où Bétamèche un peu plus sympathique, mais d'autres nous révèlent leurs défauts, comme le père d'Arthur qui est insupportable, hystérique et ne prenant que son avis, dédaignant celles des autres (surtout de sa pauvre femme, une gentille fofolle un peu douce mais naïve).
L'écriture s'améliore également, plus fluide, plus poétique et avec régulièrement des touches d'humour agréable. J'ai souvent sourit à certaines lignes.
En revanche, la "chute" est prévisible malheureusement, on peut la deviner à trois kilomètres, même si elle amène à une fin tendu et nous laissant en plein suspense.
De même, certains jeux de mots, d'allusions littéraires où de sous-entendu sont difficile à comprendre pour les enfants où sont parfois un peu inappropriés (sérieux, quand Max dit à Arthur " eh ben ta femme ne te suffit pas ?"...)
Un troisième tome à l'univers enrichi et une fin digne d'un cliffhanger. On verra comment se termine le quatrième.
Ps : c'est aussi celui avec qui le film La Vengeance de Maltazard prends plus de liberté et pour une fois, je préfère le roman que le film ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yuuki
  01 novembre 2016
J'ai lu le tome 2 il y a à peine un ou deux mois mais je n'ai pas pu attendre plus longtemps pour retrouver Arthur et Sélénia dans leurs aventures. Après une lecture plus que difficile du tome 1 et une lecture agréable du deuxième, ce troisième m'a autant étonné que passionné.
L'écriture de Luc Besson a de nouveau évolué dans ce tome. Elle est moins hachurée que dans le premier. Je l'ai même trouvé un peu poétique parfois. Les paragraphes sont plus longs et l'écriture fluide. Pourtant le roman se trouve dans la moyenne des deux autres par rapport au nombre de pages. L'auteur n'a pas hésité à ajouter plus d'humour ce qui donne un ton plus léger au roman, moins haletant et rapide que dans le tome 2 en tout cas. Je lui reprochais d'écrire presque comme un script son premier roman et je dois dire que ce sentiment s'est complètement évanoui durant cette lecture.
Une nouvelle facette des guerriers Bogo-Matassalaïs nous est contée. J'en ai beaucoup ri. Un passage en
particulier au début du roman. Quelques histoires de leur passé nous est raconté et c'est un réel plaisir d'en connaître un peu plus sur ces guerriers à l'aspect terrifiant aux premiers abords.
Les parents d'Arthur sont toujours aussi fous, crédules et bêtes. Entre nous, c'est ce qui fait qu'on les apprécie et que l'on rie d'eux, même si dans ce tome quelques passages ne prêtent pas qu'aux rires. le père est d'ailleurs bien moins drôle que dans le tome 2.
L'évolution d'Arthur est intéressante. On voit comme il a pris en maturité en quelques mois. Passant du petit garçon intelligent mais enfantin à une personne forte, amoureuse et courageuse. Je trouve adorable d'observer les sentiments de ce petit Arthur qui a déjà tout d'un grand.
Sélénia, même si on la voit peu dans ce tome, a un passé surprenant. On comprend mieux ses réactions et son caractère. Les histoires de son passé m'ont enchanté ! Je ne pensais pas qu'elle avait vécu autant d'aventures dans sa jeune vie.
Dans ce tome, la culture des Minimoys et des autres Terres est mise en avant. J'aime beaucoup tous les clins d'oeil qu'a pu insérer Luc Besson. Ils font sourire et donnent un côté encore plus paisible et enfantin aux Minimoys. Même si une bonne partie de l'action ne se situe pas dans ce monde mais dans celui des humains, ça n'empêche pas le roman d'être passionnant. Après la fin du deuxième tome qui a clos l'intrigue lancée par le premier, on peut se demander l'utilité d'un troisième et même d'un quatrième volume ! En effet, dans ce tome on retrouve tous nos personnages dans leur quotidien. On en apprend plus sur eux, leur passé et leur culture. Bien sûr, pour monter une nouvelle intrigue un mystérieux appel au secours arrive jusqu'à Arthur. Sans ça le roman serait presque inutile après les deux autres. Mais, à la fin de ce tome on comprend l'importance des détails laissés tout le long du récit.
J'aime beaucoup le côté proche et respectueux de la nature du livre. Entre le père d'Arthur qui n'a pas de scrupules et Archibald et ses amis qui ont un respect mutuel pour tout ce qui les entourent, le roman nous offre un très beau message.
« Malgré son jeune âge, il sait déjà que les êtres les plus dangereux sont les hommes. C'est un concours que cet affreux bipède gagne régulièrement depuis, justement, qu'il tient sur ses deux jambes. Jamais un animal, si féroce soit-il, ne lui arrive à la cheville en la matière. On n'a jamais vu, par exemple, un animal en dépecer un autre pour s'en faire un manteau. »
Ce message véhiculé grâce au Minimoys m'a beaucoup plu. Ce petit peuple utopique et écologique est un très bon exemple que l'on devrait suivre ! Et Luc Besson nous le fait savoir en écrivant une vraie critique sur les humains et leur mode de vie. C'est une histoire écrite pour la jeunesse mais qui au fond a un message qui devrait être compris par beaucoup.

Si vous avez aimés les débuts de la saga d'Arthur et les Minimoys je vous conseille de la continuer ! Elle prend un nouveau tournant dans ce roman. La fin nous laisse bien comprendre que le dernier tome sera très mouvementé, rempli d'action et bien plus sombre. Les enfants seront ravie d'en connaître plus sur les héros de cette histoire et les adultes enchantés par les clins d'oeils. Les messages portés par Luc Besson raviront, je le pense, tout le monde.

Lien : http://nituti.blogspot.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emi13
  13 février 2016
Arthur a reçu un message de détresse du monde des Minimoys : pas de doute , Sélénia est en danger.
Commenter  J’apprécie          100
Jumax
  05 juin 2012
Trop de Arthur tue Arthur. C'était mignon et original au début mais 4 tomes ça fait beaucoup et on commence un peu à tourner en rond !
Commenter  J’apprécie          70
Litinae
  13 mars 2012
Ma question sera : Mais pourquoi se livre a t-il été écrit ?!
Il ne sert strictement à rien ! Les trois quart du bouquin sont Arthur qui se débrouille pour aller chez les minimoy, un tier. Arthur qui arrive au village et on lui raconte du passé comme la journée de Sélénia et donc pouruoi elle n'est pas là, ou encore à l'âge de 100 ans je crois elle a décidait de partir visiter toutes les terres même la 7ème cher M le maudit.
15 pages restantes : M qui arrive avec la princesse et M qui grandit dans le monde dans humain, plus un bonhomme de deux millimètre.
Déjà point un peu positif dans mon souvenir dans le film y'avait un grand passage avec la voiture en ville, une méga course poursuite inutile qui n'est pas dans le livre mais c'est pas pour ça que le reste est plus intéressant !
Un bouquin nul et je vais lire le 4 c ar je n'ai pas vu le troisième film, ainsi on pourra pas dire que j'ai pas fait l'effort et que j'ai pas aimé à cause de mon a priori sur le film que j'avais pas aimé.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
StefEleaneStefEleane   09 octobre 2012
Ca y est. Un vent léger vient de faire tourner l'éolienne. Elle n'en pouvait plus de cet immobilisme, de ce silence pesant. Alors elle prend plaisir à couiner, à grincer de partout, comme une vieille porte restée trop longtemps fermée. Les pales battent doucement l'air chaud. On dirait une cuiller dans une purée trop épaisse.
Commenter  J’apprécie          50
YuukiYuuki   01 novembre 2016
« Malgré son jeune âge, il sait déjà que les êtres les plus dangereux sont les hommes. C'est un concours que cet affreux bipède gagne régulièrement depuis, justement, qu'il tient sur ses deux jambes. Jamais un animal, si féroce soit-il, ne lui arrive à la cheville en la matière. On n'a jamais vu, par exemple, un animal en dépecer un autre pour s'en faire un manteau. »
Commenter  J’apprécie          43
SlavaSlava   17 février 2017
Il en avait les larmes aux yeux, ce qui lui arrivait très rarement. D'abord parce que ses larmes étaient acides et qu'il évitait donc de pleurer, puisque ça lui faisait exactement mal, ensuite parce que son esprit malade ne lui donnait pas accès à l'émotion.
Commenter  J’apprécie          40
SlavaSlava   17 février 2017
Mais la grande roue de la vie, celle qui règle tout en toute circonstance, a parfosi des rouages bien sournois que l'on surnomme " les caprices du temps". C'est assez poétique comme nom, pour une simple roue à dents, mais plus sympathique que le nom barbare que lui ont donné les hommes : la coïncidence. Le mot sonnait, aux oreilles des Minimoys, comme un instrument de torture.
"Avoue ton crime où on te passe à la coïncidence ! " se répétaient-ils entre eux, pour illustrer leur vision.
Même dans le grand dictionnaire minimoy le mot n'avait pas bonne réputation puisqu'il se trouvait entre coincer et insidieux, ce qui prouvait bien le peu d'affection qu'on lui portait.
Archibald, il y a quelques années, avait bien essayé de leur expliquer la vraie nature du mot, qui pouvait parfois amener de bonnes choses, rapprocher des familles, ou faciliter des circonstances. Mais le roi et ses conseillers ne voulaient rien entendre. Le coïncidence n'existait pas. C'était une notion philosophique et comme l'être humain avait traversé des siècles de barbarie avant de toucher du doigt la philosophie, il était hors de question pour les Minimoys de se taper tout l'âge de pierre pour comprendre le sens d'un mot, si philosophique soit-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emi13emi13   13 février 2016
- Tu vas pas me dire que tu as peur d'une araignée ?!
- En temps normal , non. Mais là , vu la taille......
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Luc Besson (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Besson
Bande annonce Vf d'"Arthur et les Minimoys " réalisé par Luc Besson (2006) et adapté de son livre pour enfants éponyme.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arthur et les Minimoys

Qui est le personnage principale?

princesse Selenia
Arthur
Darkos
Mino

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Arthur et les Minimoys, tome 1 de Luc BessonCréer un quiz sur ce livre
.. ..