AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782366294668
438 pages
Éditeur : Editions ActuSF (16/05/2019)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
La fantasy, ou « l'histoire-fiction » ?
Le livre que vous allez tenir dans vos mains rassemblent les actes du premier colloque universitaire organisé dans le cadre du Festival des Imaginales, et entièrement consacré à la fantasy. 16 articles de spécialistes s'intéressent aussi bien aux romans (Eddison, Tolkien, Le Guin, Rowling) qu'aux formes audiovisuelles ou encore au vaste domaine jeux de rôle et des reconstitutions historiques.
Erudit mais très a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
gwendal
  18 juillet 2019
En mai 2018 en marge des Imaginales, s'est tenu le premier colloque universitaire en lien avec la fantasy. Ce sera le cas toutes les années paires. Ce livre est donc une compilation des travaux réalisés durant ce colloque.
Comme souvent avec les ouvrages de compilation (comme avec les anthologies) il y a des différences de qualités, d'intérêts (et là c'est tout à fait personnel) et pour finir de pertinence dans "Fantasy et Histoire(s)".
La première partie qui donne la parole aux écrivains lors d'un table ronde est tout simplement passionnante. Réunir Fabien Cerutti, Jean-Laurent del Socorro, Estelle Faye, Jean Philippe Jaworski et Johan Heliot pour évoquer les rapports entre Histoire et fantasy et plus spécialement comment eux dans leurs oeuvres ils ont travaillé, ça m'a subjugué. Presque au point de souhaiter qu'il existe un podcast régulier de ce type sur différents sujets, mais je m'égare.
Les deuxième, troisième et quatrième parties rentrent dans le vif du sujet est deviennent du coup un peu plus pointues tout en restant abordable, quelques détours vers le dico m'ont été indispensable il faut être honnête. On passe de Tolkien à l'utilisation de la fée Mélusine dans les romans historiques, en passant par les Bardes, Harry Potter ou l'uchronie et le steampunk postcolonial. Il est fait mention dans ces sujets de liens entre l'Histoire et les histoires auxquels je n'aurais jamais pensé. Certains autres sont évident (Harry Potter et le fascisme par exemple) mais bien expliqués et amenant d'autres pistes de réflexion. Car oui, pour moi, ce livre c'est surtout l'ouverture d'une porte vers une dimension supplémentaire et un intérêt accru pour ce type d'ouvrage et de recherche. Les bibliographies à la fin de chaque articles vont permettre, à ceux qui veulent en savoir plus sur un sujet qui leur tient à coeur, de fouiller plus avant (parce que parfois les textes semblent tellement courts).
Dans ces trois parties j'ai seulement eu du mal avec celui sur la littérature polonaise, le sujet sans doute m'intéressait moins mais le style était plus âpres, plus scolaire, peut être un soucis de traduction aussi je ne sais pas.
Pour la dernière partie, j'ai adoré le texte sur Pirates des caraïbes, mais j'ai trouvé les deux autres très peu en rapport avec la fantasy, on est plus dans un rapport entre le jeu et l'Histoire et j'ai un peu décroché.
J'ai, grâce à cet ouvrage, découvert pas mal d'oeuvres que je ne connaissais pas et qui risquent d'augmenter ma PAL dans quelques temps.
Au final pour quelqu'un qui a peu l'habitude des essais universitaires et qui avait peur du coup d'être un peu paumé, je me suis vraiment trouvé happé par la pertinence et l'intérêt des propos tenus dans ce livre et je pense que je replongerai sans doute lors de la sortie des actes de celui de 2020. Merci à Babelio, à Actusf et à tout les participants de ce colloque pour ce bon moment enrichissant que j'ai pu découvrir grâce à l'opération masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
FungiLumini
  21 juillet 2019
J'ai réalisé mon travail de fin d'études il y a quelques années sur les littératures de l'imaginaire dans l'édition francophone. J'avais eu du mal à l'époque à trouver des sources d'information théoriques sur le sujet. Je suis donc ravie de voir que les éditions ActuSF commencent à publier des actes de colloque sur les tables rondes des Imaginales, conférences qui regroupent des acteurs-clés du milieu autour de thèmes et discussions super intéressants (pour y avoir déjà moi-même assisté 😉 ). C'est ce genre d'ouvrages qui manquent clairement dans les bibliothèques de lettres des universités et hautes écoles ! Je remercie la maison d'édition, ainsi que Babelio, pour l'envoi de ce livre.
Après une préface par Anne Besson, directrice de l'ouvrage, on nous propose une interview de plusieurs auteurs bien connus du milieu. J'ai trouvé cette partie super intéressante par rapport à la vision de ces artistes sur leurs oeuvres, ainsi que sur le genre dans lequel ils écrivent. J'aurais même, je pense, aimé avoir davantage d'interviews de ce genre, avec une plus grande diversité d'auteurs !
Ce livre s'attaque à un vaste thème : le lien entre la fantasy et l'Histoire. Les oeuvres de fantasy sont en effet très souvent marquées dans une temporalité, souvent inspirées de notre propre Histoire. L'ouvrage regroupe plusieurs essais sur des thèmes reliés à l'idée de départ, ancrés dans un corpus de textes exemplaires de la théorie défendue, textes parfois francophones, parfois non. On retrouve bien sûr des corpus marqués par les plus connus du genre (Tolkien, Martin, Jaworsky… ), mais aussi des moins connus, ce qui est une grande force pour la recherche.
Certains chercheurs ont aussi des noms familiers, que j'ai déjà croisés dans le milieu des littératures de l'imaginaire : je pense surtout à Marie-Lucie Bougon, dont j'ai adoré la nouvelle dans Montres Enchantées et dont j'ai récemment acquis le roman, mais aussi à Silène Edgard. Cela fait plaisir de voir que des auteurs s'investissent aussi dans la recherche ou inversement que des chercheurs se lancent ensuite dans l'écriture.
Dans les essais, on retrouve des vérités évidentes sur lesquelles on ne prend plus la peine de s'arrêter, des choses dont on a inconsciemment conscience, qui sont acquises et ici mises en évidence. Je pense par exemple au fait que la plupart des traces de notre Histoire ancienne passent par des récits de fiction.
Il y a aussi des éléments qui m'ont étonnée, qui sont évidents, mais qui ne m'ont pourtant jamais sauté aux yeux en tant que lectrice. Comme par exemple le fait que la fantasy médiévale est comme figée dans le temps, son histoire a beau s'étendre sur des millénaires, on n'y voit presque aucune évolution technologique.
Et puis, j'ai aussi découvert des théories littéraires super intéressantes sur les genres de l'imaginaire, celle qui m'a le plus passionnée étant la théorie du « chaudron des contes » de Tolkien.
Cet ouvrage n'est pas riche seulement des informations qu'il contient, mais aussi d'une très grande bibliographie de livres traitant de sujets proches ou illustrant les propos des chercheurs. Une véritable mine d'or donc pour qui s'intéresse à la fantasy !
Un ouvrage sur le lien étroit entre la fantasy et l'Histoire. Des contenus variés, intéressants, qui se basent à la fois sur des théories littéraires des genres de l'imaginaire et sur un corpus varié. le tout est enrichi par une bibliographie pertinente et par une table ronde d'auteurs de fantasy. C'est le genre de livre que j'aurais adoré avoir pour rédiger mon travail de fin d'études !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LaChimere
  28 juillet 2019
Les Imaginales réunissent chaque année des passionné.es d'imaginaire, et plus particulièrement de fantasy, de tous les horizons. Cet ouvrage rassemble les actes du colloque organisé durant l'édition de 2018, sur les liens qui unissent L Histoire et la fantasy. Connue pour ses nombreuses publications et surtout son "Dictionnaire de la fantasy", Anne Besson a dirigé ces rencontres et nous en présente le fruit un an plus tard.
Dans leur majorité professeurs de lettres ou historiens, les auteurs se sont penchés sur des thématiques d'une grande diversité ; il y est question de la relativité temporelle en medieval fantasy, des représentations de la fée Mélusine en littérature historique et fantasyque, de l'anti-fascisme défendu dans la saga Harry Potter... Organisés en quatre catégories, ces articles sont pour l'essentiel assortis de bibliographies très complètes, idéales pour les lecteurs désireux d'approfondir leurs recherches personnelles.
Si certains abordent des concepts abstraits et plus difficiles à appréhender, les articles demeurent lisibles pour les néophytes. Certains vont exiger davantage de concentration pour être intégralement compris ; rien de contraignant car le jeu en vaut largement la chandelle. Il s'agit d'un excellent moyen de populariser ces savoirs au sein des communautés amatrices d'imaginaire, qu'elles soient littéraires ou non.
Ce premier recueil des actes du colloque est une réussite. Les Imaginales 2019 avaient pour thème "Nature(s)" et j'espère bien découvrir, l'année prochaine, semblable ouvrage pour en apprendre davantage sur ce passionnant sujet !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Aelinel
  14 novembre 2019
En conclusion, le recueil des actes du Colloque des Imaginales 2018, Fantasy et Histoire(s) est un ouvrage érudit et rigoureux d'un point de vue scientifique. Si je n'ai pas accroché de manière uniforme à tous les articles (notamment dans les première et seconde parties plus théoriques), globalement ma lecture a été très intéressante et instructive car les articles proposent de nouvelles pistes de recherches inter-disciplinaires entre la Littérature de l'Imaginaire et l'Histoire.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur mon blog :
Lien : https://labibliothequedaelin..
Commenter  J’apprécie          100
DarknessObscura
  14 août 2019
Fantasy et Histoire(s) est un ouvrage extrêmement érudit, qui regorge d'articles complets et établis par des spécialistes qui étudient les rapports qu'entretient le genre de la Fantasy avec l'Histoire.
Certains auteurs connus du grand public français, tels que Tolkien, Ursula le Guin, ou George Martin, sont étudiés par les chercheurs, qui s'interrogent également sur des oeuvres qui ne sont pas encore traduites et qui mériteraient de l'être de par les thématiques qu'elles déploient et leur originalité !
Les oeuvres d'auteurs français sont également examinées, ce qui contribue à les inscrire dans le paysage du genre.
Pour moi, cet ouvrage a constitué une lecture très intéressante et enrichissante, qui intégrera sans aucun doute ma bibliographie de mémoire !
Chronique complète et détaillée sur le blog.
Lien : https://leschroniquesduchron..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
FungiLuminiFungiLumini   21 juillet 2019
Ce que (les auteurs de fiction) perdent en exactitude, ils le gagnent en vision, en intelligence de la perspective, et, paradoxalement, ils sont moins anachroniques, car au lieu d’être cramponnés aux méthodes et aux façons de voir de leur propre temps, ils sont capables d’empathie avec les peuples des temps reculés.
Commenter  J’apprécie          30
FungiLuminiFungiLumini   21 juillet 2019
Ainsi, alors même qu’il s’agit d’un genre intensément nostalgique, tourné vers le passé et souvent soupçonné de s’y complaire, la fantasy accompagne les transformations du regard que nos sociétés portent sur le monde, et la façon dont elles relisent leur propre mémoire.
Commenter  J’apprécie          20
FungiLuminiFungiLumini   21 juillet 2019
C’est fascinant, car l’histoire est parfois plus fantasy que la vraie fantasy !
Commenter  J’apprécie          20

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1529 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre