AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226064851
134 pages
Éditeur : Albin Michel (04/06/1993)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Quand Roland m'a proposé de tuer des femmes, et rien que des femmes, j'ai tout de suite été d'accord.
Enfin, pas tout de suite. D'abord, j'ai fini mon jus de tomate. Roland me regardait, sa chemise saumon grande ouverte sur sa poitrine. Il a des cheveux châtain-blond et des yeux gris-bleu. Rien, chez lui, ne saurait être d'une seule couleur. Il lui manque une incisive tel un vieux teckel ayant mangé trop de sucreries. je me demande pourquoi je parle de lui a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
CarlmariaB
  01 juillet 2020
La troisième voie entre polar et littérature, ouverte par les auteurs de romans noirs, Léo Malet (trilogie noire) et Manchette (Nada), est devenue littérairement correcte avec Auster (la trilogie), Echenoz etc. En 1993, Bret Easton Ellis vient de tout casser avec son banquier détraqué et joli garçon. La même année, Patrick Besson enfile ce costume encore tiède ; la liste des panoplies disponibles s'allonge: shérif, pirate, banquier détraqué. Patrick Besson a tout ce qui me plaît chez Echenoz sans tout ce qui m'agace. La fluidité, l'humour, sans la délicatesse qui me fait pleurer d'ennui. L'écrivain qui veut passer pour un type bien, oublie qu'aucun lecteur, passé l'explicit, ne hochera la tête en disant « vraiment, quel type bien ». Ils auront ouvert la fenêtre pour hurler bien avant. le banquier de Besson est obsédé par les femmes. C'est même une vocation si dévorante, que pour décompresser, il en tue quelques unes. Quand on lui propose de le payer pour son hobby, il négocie mal son prix et s'empresse d'accepter un déjeuner au Fouquet's avec la victime aux yeux gris clair. Il promet de la faire horriblement souffrir. Mais comment? Pas avec le chandelier, ni la clé anglaise. Et pourquoi le commanditaire a-t-il aussi les yeux gris clair ? C'est tout le mystère de cette Femme Riche, qui amuse, perturbe et se dévore en deux heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
zabeth55
  17 mars 2013
Un petit roman court, genre polar, genre humour (noir), assez moderne et rigolo.
Un tueur tue, mais sans armes.
Ah ! ah ! Comment fait-il ? Qui commandite ses crimes ?
Comme c'est écrit gros, qu'il n'y a pas beaucoup de pages, que ça se lit donc très vite, on connait rapidement les réponses.
Pas du tout désagréable à lire, c'est un bon petit moment récréatif, sans plus.
Commenter  J’apprécie          120
manu_deh
  21 septembre 2020
Divertissement amusant se lisant très vite, pour les fans de P. Besson. Un bon moment assuré.
Commenter  J’apprécie          100
Litteraflure
  08 septembre 2018
Un livre qui vous rend schizophrène. À certains moments, il vous vient l'envie de crier au scandale, de vous demander comment le parisianisme dégoulinant d'arrogance et de suffisance a pu encore se manifester sous la forme d'un roman. À d'autres, on serait prêt à crier au génie de la formule, à louer la finesse du regard et l'élégance d'un cynisme salvateur.
Commenter  J’apprécie          30
Wyoming
  12 mai 2018
Petit polar sur l'histoire d'un tueur, tueur de femmes précisément, à sa manière que je dois pas dévoiler dans cette critique au cas où certains seraient tentés par ce tout petit roman.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
WyomingWyoming   19 juillet 2020
Tous les hommes de trente ans ont l'air d'en avoir vingt-cinq, sauf ceux qui ont perdu leurs cheveux ou ont pris vingt kilos, ce qui est une minorité, du moins dans mon milieu.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Patrick Besson (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Besson
Patrick Besson .Ecrivain vient de publier "La présidentielle. Pastiches" chez Grasset
autres livres classés : femme fataleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2040 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre