AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782363156501
42 pages
Iggybook (13/06/2017)
4/5   12 notes
Résumé :
Avez-vous déjà ressenti un certain malaise envers un vieil objet? Quelque chose dont vous avez hérité et dont vous ne savez pas quoi faire la plupart du temps ?De tous temps, les hommes ont cherché à percer les mystères qui se présentent en rencontrant plus ou moins de succès dans leur entreprise.Je ne prétends pas apporter plus de réponses que d'autres à ces nombreuses questions, ce n'est pas mon travail.Mais si d'aventure des évènements bizarres commençaient à se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 12 notes
5
6 avis
4
2 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Regis80
  02 août 2020
Voici donc une série Fantastique avec personnages récurrents. On en connait certaines ( parmi lesquels citons le Harry Dickson de Jean Ray, l'un des grands ancêtres du genre).
Pour avoir une bonne chance de perdurer, l'auteur doit nous accrocher dés le début, nous attacher au personnage principal dés le début, et dessiner déjà des seconds rôles crédibles qui donneront un peu plus de couleur à l'ensemble.
Disons déjà que cette partie du contrat est rempli et que l'on à hâte de connaître les autres aventures de Lazare. Ca tombe bien le site de Virginia Besson Robillard peux pailler vôtre attente et vous proposer d'autres oeuvres de cet autrice que je ne connaissais pas ( ce en quoi , j'ai grandement tort)
de quoi s'agit-il ? Lazare Donation est antiquaire mais il exerce aussi l'activité secrète de Drockhead. Il s'agit d'individus qui sont chargés de remédier aux perturbation que produit un objet banal ou insolite dans l'environnement de leurs clients .
Nous avons ici affaire à un écritoire mais je n'irais pas plus loin et je vous conseillerai plutôt de lire cette excellente nouvelle.
Ce qui m' a frappé en premier lieu c'est que l'autrice est parvenue à conserver un style hérité des feuilletonniste de la fin du 19 éme siècle- début 20 éme en l'adaptant au siècle actuel. Ce contraste produit d'abord un effet déstabilisant pour le lecteur qui a plutôt l'habitude de retrouver ce type d'intrigues dans un cadre victorien ou Belle Epoque mais finalement, c'est bien cela qui est la grande force du texte.
L'une des leçons du texte pourrait d'ailleurs être que quelque soit l'époque, les ennemis, les forces de l'inconnu restent là à coté de nous et se fichent bien de nôtre technologie galopante.
L'intrigue est très bien construite et intègre très bien la présentation des personnages dans une histoire qui passe allégrement de l'occultisme au mélodrame avec maestria.
Les personnages sont originaux ; L'antiquaire légèrement arrogant et suffisant devrait continuer à nous agacer pour nôtre plaisir ultérieur. Quand à son adjoint, sa nature particulière nous permet quelques rebondissements. L'auteur sait susciter nôtre faim pour les épisodes suivants ( qu'en est il de la hiérarchie de l'au-delà ? par exemple)
Signalons également, un portrait assez vitriolé de la famille cliente de Lazare qu'on croirait échappé d'un film de Claude Chabrol.
L'atmosphère et les décors ( ah, la boutique de Lazare) sont également une réussite.
Donc à litre très vite t vous deviendrez Voici donc une série Fantastique avec personnages récurrents. On en connait certaines ( parmi lesquels citons le Harry Dickson de Jean Ray, l'un des grands ancêtres du genre.
Pour avoir une bonne chance de perdurer, l'auteur doit nous accrocher dés le début, nous attacher au personnage principal dés le début, et dessiner déjà des seconds rôles crédibles qui donneront un peu plus de couleur à l'ensemble.
Disons déjà que cette partie du contrat est rempli et que l'on à hâte de connaître les autres aventures de Lazare .Ca tombe bien le site de Virginia Besson Robillard peux pailler vôtre attente et vous proposer d'autres oeuvres de cet autrice que je ne connaissais pas ( ce en quoi , jai grandement tort)
de quoi s'agit-il ? Lazare Donation est antiquaire mais il exerce aussi l'activité secrète de Drockhead. Il s'agit d'individus qui sont chargés de remédier aux perturbation que produit un objet banal ou insolite dans l'environnement de leurs clients .
Nous avons ici affaire à un écritoire mais je n'irais pas plus loin et je vous conseillerai plutôt de lire cette excellente nouvelle.
Ce qui m' a frappé en premier lieu c'est que l'autrice est parvenue à conserver un style hérité des feuilletonniste de la fin du 19 éme siècle- début 20 éme en l'adaptant à notre époque actuelle. Ce contraste produit d'abord un effet déstabilisant pour le lecteur qui a plutôt l'habitude de retrouver ce type d'intrigues dans un cadre victorien ou Belle Epoque mais finalement, c'est bien cela qui est la grande force du texte.
L'une des leçons du texte pourrait d'ailleurs être que quelque soit l'époque, les ennemis, les forces de l'inconnu restent là à coté de nous et se fichent bien de nôtre technologie galopante.
L'intrigue est très bien construite et intègre très bien la présentation des personnages dans une histoire qui passe allégrement de l'occultisme au mélodrame avec maestria.
Les personnages sont originaux ; L'antiquaire légèrement arrogant et suffisant devrait continuer à nous agacer pour nôtre plaisir ultérieur. Quand à son adjoint, sa nature particulière nous permet quelques rebondissements. L'auteur sait susciter nôtre faim pour les épisodes ultérieurs ( qu'en est il de la hiérarchie de l'au-delà ? par exemple)
Signalons également, un portrait assez vitriolé de la famille cliente de Lazare qu'on croirait échappé d'un film de Claude Chabrol.
L'atmosphère et les décors ( ah, la boutique de Lazare) sont également une réussite.
Donc à litre très vite t vous deviendrez certainement rapidement accroc !
rapidement accroc !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yumiko
  03 décembre 2017
Entre le résumé qui est très accrocheur et le nom de notre héros qui a quelque chose d'attirant, c'est avec une certaine impatience que j'ai entamé ce premier épisode. Je n'avais aucune idée de ce qu'était un Drockhead et l'auteur laisse planer le mystère un moment, de quoi nous donner envie d'en savoir toujours plus sur lui. Il faut dire que l'épisode ne fait que très peu de pages, c'est un peu comme une nouvelle, du coup les événements s'enchaînent rapidement et ne nous laissent pas de temps mort, ce que j'ai beaucoup aimé.
De ce fait, le lecteur ne reste pas sur sa faim et avance dans l'enquête autour de cet écritoire qui nous passionne de bout en bout. J'ai trouvé bien joué de la part de l'auteur de ne pas expliquer dès le départ le travail de Lazare et aussi sa nature (nature qui continue quand même de m'intriguer et j'espère que nous en apprendrons plus aux prochains épisodes). Elle maîtrise de main de maître son récit et nous emporte sans souci dans son univers, nous donnant envie de retrouver très rapidement les personnages et de continuer de suivre leurs aventures.
En bref, c'est une magnifique entrée en matière qui nous donne envie d'en savoir plus et de plonger rapidement dans les autres épisodes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
laetitiamercier95
  31 janvier 2018
L'écritoire est le premier épisode d'une saga de treize tomes ou nous faisons la connaissance de Lazare Donatien .Il est antiquaire mais il est surtout un Drockhead qui a la particularité de pouvoir rencontrer et parler aux fantômes .
Un jour il verra arrivé un jeune homme qui vient le consulter à propos d'un objet ayant appartenu à son aïeule ,un écritoire qu'il croit hanté .Lazare mènera donc son enquête en compagnie de son serviteur Zeph et quoi de mieux pour comprendre ce qu'il se passe avec cet objet que de  rencontrer la personne ou plutôt le fantôme à qui il a appartenu...
Ce premier tome est très court à peine une cinquantaine de pages mais cela n'empêche en rien au fait qu'on rentre facilement dans l'histoire.Cette histoire a tout ce qui me plaît des secrets,une enquête surnaturelle très bien menée et des énigmes.
La plume de l'auteur est fluide et agréable à lire.Les personnages sont attachants,drôle j'ai particulièrement aimer l 'excentricité de Lazare qui à la particularité de porter des tenues plutôt étonnantes.L'auteure a fait un formidable travail de descriptions et d'explications elle nous emmènes dans son univers avec une grande facilité .
Dans   ce premier tome tout est réunis pour vous faire passer un bon moment alors n'hésitez pas à suivre ce lien si vous êtes fan de surnaturel vous ne serez pas déçu .Pour ma part j'ai passé un excellent moment de lecture et je cours de ce pas lire le tome 2 car oui c 'est addictif on veut juste découvrir la suite des aventures de Lazare ;)
Je remercie Virginia Besson Robilliard pour sa confiance mais aussi de m'avoir permis de découvrir son univers qui me plaît beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Xian_Moriarty
  13 février 2018
Sans plus.
Je remercie l'autrice de m'avoir proposé le premier épisode de sa série en 13 épisodes.
Nous suivons un Drockhead, une sorte de médium, dans l'une de ses enquêtes. Comme dans une série télévisée, ce premier épisode nous propose de découvrir le personnage de Lazare Donatien ainsi que son « majordome ».
J'avoue que l'histoire est très basique, une histoire de famille tragique. Sans vrai rebondissement ni surprise, le texte se lit bien. Mais la simplicité de l'ensemble laisse un peu froid.
Les personnages sont sympathiques avec des particularités intéressantes, pour ne pas dire drôle. L'humour se fait beaucoup au travers des caractères du héros et de son « majordome ». En ce qui concerne le « client » et les autres personnages, tout reste très basique aussi. J'avoue que ce n'est pas évidemment de s'attacher à qui que ce soit, mais leur sympathie nous fait continuer la lecture.
Je regrette que le manque de personnages féminins, surtout que l'on va se retrouver avec un trio masculin comme protagonistes dans les épisodes suivants (enfin, en toute logique).
L'autrice a une écriture fluide. La nouvelle se lit très bien, sans aucune anicroche.
Peu de chose à dire sur ce premier épisode qui place les bases de la série.
Une lecture sympathique, mais sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alloverthebooks
  28 mai 2020
L'épisode 1 de Lazare Donatien est un préambule qui donne envie d'en savoir plus, et qui nous pousse à vouloir lire la suite des épisodes.
Je pensais qu'il s'agissait d'une nouvelle, mais pas du tout. Il faut voir ça comme un épisode de série.
Le personnage principal, Lazare, est assez particulier ; des habits extravagants et un humour cocasse.
D'autres personnages font leur apparition dès le premier épisode, on comprend très vite qu'ils vont avoir un rôle majeur par la suite.
L'écriture est fluide, la lecture se fait très vite. L'univers est rempli d'esprit, d'énigmes , et d'aventures. La trame du roman est très bien ficelée, on reçoit les détails petit à petit, ce qui nous rend accros.
J'ai hâte de lire la suite des épisodes, pour savoir où les choses vont me mener.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlloverthebooksAlloverthebooks   26 mai 2020
Je me doutais de la suite et me félicitai de ma perspicacité en ayant demandé à Zeph le matin même de préparer un repas plus conséquent pour mon déjeuner. Je l'entraînai dans l'arrière-boutique ou une petite cuisine était installée et l'invitai à prendre place à table. Je profitai de cette opportunité pour observer à la dérobée ce drôle de jeune homme que le hasard avait placé sur ma route. Un frisson de satisfaction parcourut mon échine. Ma première intuition concernant mon invité se transformait de plus en plus en conviction, à savoir : que cette personne assise en face de moi n'était pas aussi ordinaire qu'elle le paraissait de prime abord. Conscient de l'attention dont je faisais à mon tour l'objet, le repas se termina sans que nous eûmes échangé autre chose que des banalités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlloverthebooksAlloverthebooks   21 mai 2020
Il faut dire pour sa défense qu'une personne me voyant pour la première fois pouvait être très surprise par mon apparence. J'ai toujours eu à cœur de m'habiller selon mon humeur, et aujourd'hui, je me sentais l'âme d'un mousquetaire. Je m'étais donc tout naturellement habillé en conséquence. Mes costumes étaient toujours de belle facture et représentaient très bien l'air d'authenticité que je recherchais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlloverthebooksAlloverthebooks   26 mai 2020
Que ce soit bien clair : un esprit vagabond ne peut pas rougir. Mais mon Zeph, ayant l'énorme chance de pouvoir jouir d'une enveloppe physique quelques heures dans la journée, était une exception à la règle de son espèce. Je le vis donc devenir rouge comme une pivoine, ce qui allait plutôt bien avec l'air de furieuse indignation qu'il affichait à ce moment.
Commenter  J’apprécie          30
AlloverthebooksAlloverthebooks   21 mai 2020
Croyez-le ou non, les requêtes de revenants concernent très souvent des parents disparus, sans jeux de mots douteux, bien entendu.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le jeu des titres

Quel animal est élégant pour Muriel Barbery ?

Le chat
Le hérisson
La taupe
L'écureuil

12 questions
8729 lecteurs ont répondu
Thèmes : littératureCréer un quiz sur ce livre