AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2260030076
Éditeur : Editions Julliard (07/09/2017)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 103 notes)
Résumé :
" Je connaissais Emmanuel Macron avant qu'il ne se décide à se lancer dans l'aventure d'une campagne présidentielle. Et quand il m'a exprimé son ambition d'accéder à l'Élysée, j'ai fait comme tout le monde : je n'y ai pas cru.
J'ai pensé : ce n'est tout simplement pas possible.
Pourtant, au fil des mois, au plus près de lui, de son épouse Brigitte et de son cercle rapproché, sur les routes de France comme dans l'intimité des tête-à-tête, j'ai vu cet im... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
Bookycooky
  10 septembre 2017
Jamais lu Besson, jamais eu envie, pourquoi ? Aucune idée, pourtant les critiques élogieuses de mes amis babeliotes sur ses livres m'auraient dû tenter.Il m'a fallut ce livre sur Emmanuel Macron pour que je l'aborde. Mon intérêt pour l'homme vient de son absolue singularité, ce que Besson souligne si bien en en faisant le titre de son livre , "Un personnage de roman ". C'est aussi bien sa vie privée -qui malheureusement intéresse le public plus que ce qu'il va faire ou essayer de faire, ce qui est le sort de tout personnage public, donc rien de spécial - que son parcours politique au passé presque inexistant, qui en font un personnage quand même trés particulier. L'aimer ou ne pas l'aimer, l'approuver ou ne pas l'approuver , là n'est pas la question. Que Besson soit un intime de lui fait de ce livre un témoignage encore plus intéressant, car dénigrer, critiquer les personnes est la chose la plus facile au monde, mais prendre une attitude positive en essayant d'espérer le meilleur d'eux, est beaucoup plus difficile. Pour une personne qui croit encore en l'Europe, je crois que malgré son inexpérience politique ( qui pour moi dans ce cas est un atout ) , il est sincère, et si on le soutient il pourrait accomplir beaucoup de choses, car il en a l'intelligence, l'ambition ("il est ambitieux et il a l'âge de son ambition, cela peut faire la différence.") et l'énergie, et n'a rien à perdre.
Je devrais remercier Macron, car grâce à lui j'ai abordé un écrivain que je relirais, sans aucun doute. Comme quoi être curieuse peut réserver de belles surprises. Besson suit l'aventure de Macron sur neuf mois, dés sa démission du gouvernement Hollande, jusqu'à sa victoire, sans lui faire de cadeau. Je vous conseille ce livre même si vous le honnissez (que je n'espère pas, vu qu'il est le président actuel et qu'une énergie négative collective ne peut rien amener de bon ), juste pour apprécier la subtilité et le talent de Besson pour aborder un personnage au feu de l'actualité et qui aura certainement une influence non négligeable sur la politique nationale et internationale sur les quatre années à venir, et qui sait....même plus. le portrait d'Emmanuel M. qui s'en dégage, correspond à mon propre ressenti de ce que j'ai vu et lu à son propos, donc pas de grandes surprises ou révélations, mais quand même intéressant à lire sous la plume de Besson. Je crois qu'il est sincère dans ses propos, il analyse avec le coeur et la tête, il est lucide, donc un témoignage très bien écrit, à ne pas négliger.
"Quelle aventure" ! "C'est le plus grand casse de la Ve République" !
"Dans la vie, il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer et les solutions suivent."
(Vol de nuit, de Saint-Exupéry)
" À mes yeux, je n'ai pas été bon mais les autres ont été plutôt mauvais. Si je gagne, c'est par défaut"
(Emmanuel M.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7214
La_Bibliotheque_de_Juju
  16 septembre 2017
Philippe B. relate de l'intérieur la campagne électorale d'Emmanuel M.
En effet, l'écrivain cher à mon coeur, ami du couple présidentiel les a suivi tout le long de cette course de fond qu'est une élection présidentielle.
Besson tente de rester objectif même s'il assume le fait de ne pas pouvoir l'être totalement et nous raconte l'Histoire en l'égayant de quelques petites histoires « personnelles », en témoin privilégié de l'ascension Macron.
J'ai juste regretté de ne pas beaucoup en apprendre plus sur notre Président que ce que les médias nous laissent déjà entrevoir. Guère plus.
Factuel, Philippe Besson raconte le quotidien politique de cette course vers les sommets. Pourtant, il n'est jamais aussi intéressant que lorsqu'il parle de son rapport personnel à Macron, à Brigitte ou par petites touches nous offre différentes anecdotes vécues. J'aurai aimé quelque chose de plus personnel en effet.
Evidemment, le format « politique » offre peu souvent l'occasion à Besson de nous écrire de ses phrases qui souvent m'ont ébloui dans ses précédents écrits.
Un livre qui a le mérite d'exister. Un livre qui raconte les grandes lignes sans réellement toucher l'intime, comme Besson sait si bien faire habituellement et qui manque à ce livre là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          630
Deslivresalire
  11 décembre 2017
Philippe Besson est un ami intime du couple Macron.
Grâce à cette proximité, il a pu suivre le ministre, puis le candidat et enfin le président pendant presque un an.
Et dans ce contexte il décide, avec l'accord de l'intéressé, d'écrire "le destin d'un personnage et nous verrons bien s'il s'agit d'un destin fracassé, ou inabouti, ou accompli".
Ainsi, du mois de septembre précédent l'élection présidentielle, jusqu'au jour de la cérémonie officielle d'investiture, nous suivrons le quotidien du candidat et de son entourage, Brigitte Macron comprise.
Entre familiarité, distance et analyse des situations pré-électorales, Philippe Besson nous dévoilera les dessous d'une équipe en campagne avec les doutes, les certitudes et le courage de son leader.
A mon avis :
Un cours roman de Philippe Besson pour lui permettre d'exprimer son affection (ou est-ce de l'amour, de la complaisance, de la lèche... ?) envers le couple Macron.
Aaaah ! Ils sont beaux, courageux, héroïques, intelligents, sensibles, jeunes, volontaires, enthousiastes, sûrs d'eux, tenaces, chanceux, envoûtants... n'en jetez plus, la cour (de l'Elysée ?) est pleine !!!
Bien qu'elle soit assumée et évoquée par l'auteur assez rapidement au fil du roman, l'absence de neutralité tourne vite à l'encensement.
Mais au fond et puisque c'est assumé, pourquoi pas ?
Sauf que lorsqu'il s'agit de dénigrer par ailleurs tous les opposants à "Emmanuel M." (pourquoi Emmanuel M. ? allez savoir...) on frôle, voire on adhère au parti-pris qui fait de ce livre un tract à la gloire des Macron et non plus un essai sur un personnage de roman.
Et c'est bien dommage car sans cette dérive on aurait pu avoir le même livre mais en mieux.
Bref, un roman sans grande prétention, facilement lu mais sans doute vite oublié également, qui fait mieux découvrir et appréhender les préparatifs d'une élection présidentielle et en particulier celle de ce président, somme toute, assez original.
Abonnez-vous à mon blog pour recevoir d'autres avis sur d'autres lectures :
Lien : https://blogdeslivresalire.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          452
Marple
  31 décembre 2018
Notre actuel président, Emmanuel Macron, ou Emmanuel M. comme l'appelle ici Besson, a connu une élection et, dans une moindre mesure, une vie, presque trop improbables pour être vraies. Ce n'est pourtant pas d'un personnage de roman qu'il s'agit ici... comme ne l'indique pas le titre !
Besson fait partie du cercle de Macron et il ne s'en cache pas. On l'a donc parfois accusé d'avoir écrit ce livre 'à la gloire de' d'autant qu'il vient d'obtenir un poste prestigieux dans la diplomatie française. Mais ce n'est pas du tout comme ça que j'ai ressenti ce livre.
Je l'ai vraiment lu comme les coulisses d'une campagne présidentielle, sans évocation du fond, c'est-à-dire les idéaux et le programme, mais avec des explications et des anecdotes sur tous les rouages : les alliances, les meetings, les relations avec les médias...
Un peu comme si le prince de Machiavel tenait son journal au quotidien pour Paris Match... Ce n'est pas très profond, mais ça se lit bien, avec plaisir, et ça donne envie d'en savoir plus. En l'occurrence pour moi de mieux connaître Macron qui ne se livre somme toute que très peu ici (mais ce souhait restera probablement vain) et de lire d'autres oeuvres de Besson dont j'ai apprécié la prose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
isabelleisapure
  17 septembre 2017
Seule mon admiration inconditionnelle pour Philippe Besson, m'a incitée à me procurer ce livre, le jour même de sa parution.
L'auteur, abandonne ici le registre dans lequel je l'aime tant pour se consacrer à « Un personnage de roman », en la personne de notre président, ou plutôt du candidat, puisque c'est durant la campagne électorale que l'auteur a suivi Emmanuel M.
Ce livre ne m'a pas appris grand-chose, j'ai regretté que la relation entre l'écrivain et le couple Macron ne soit pas davantage mise en avant.
J'ai eu l'impression que Philippe Besson craignait de trop en dire au risque de trahir une amitié. Ce que je comprends et respecte, m'a cependant frustrée dans mon désir d'anecdotes plus personnelles, qui auraient, par miracle, échappé aux médias.
Je ne ressors pas totalement déçue de cette lecture car j'y ai retrouvé la grâce de l'écriture de mon auteur préféré.
Pour les fidèles lecteurs de Philippe Besson, pourquoi pas ?
Pour les autres, il vaut mieux vous diriger vers ses nombreux et excellents romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302

critiques presse (5)
LeDevoir   23 octobre 2017
Le romancier Philippe Besson raconte la singulière conquête de l’Élysée par l’ex-banquier à l’âge de 38 ans.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
LeFigaro   15 septembre 2017
Dans Un personnage de roman, l'écrivain revient sur les neuf mois qui ont précédé la conquête de l'Élysée.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeFigaro   12 septembre 2017
Dans Un personnage de roman, l'écrivain et ami du président revient sur les neuf mois qui ont précédé la conquête de l'Élysée. Un roman sans souffle ni bouillonnement pour bon nombre de nos confrères, qui ne rend en tout cas pas grâce à l'épopée macronienne.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde   11 septembre 2017
A la lecture d’« Un personnage de roman », on n’entend ni « souffle » ni « bouillonnements », qui n’ont jamais, du reste, tellement compté dans la panoplie littéraire de Philippe Besson.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Culturebox   08 septembre 2017
Emmanuel Macron ? "Un personnage de roman" pour l'écrivain Philippe Besson, un proche du président et de son épouse, qui raconte l'irrésistible conquête de l'Élysée dans un livre politique qui se lit évidemment comme un roman.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
BookycookyBookycooky   09 septembre 2017
Et puisque j’évoque un personnage, il est tentant d’aller débusquer un référent littéraire. Qui serait-il ? Frédéric Moreau, le jeune provincial monté à la capitale, décrit par Flaubert dans L’Éducation sentimentale ? Comme lui, il est confronté aux révolutions d’un monde qui hésite entre plusieurs régimes politiques, mais à l’inverse de lui, il n’aime pas désirer en vain et ses rêves ne le détournent pas de l’action. Adolphe, inventé par Benjamin Constant ? Il en a probablement l’intelligence supérieure et le penchant pour une femme plus âgée mais il n’est pas aussi changeant, pas aussi indécis que lui. Eugène de Rastignac, le jeune loup aux dents longues, imaginé par Balzac ? Banquier, comme lui. Libéral, comme lui. Mais il ne me semble pas être prêt à tout pour parvenir à ses fins, pas avoir son cynisme. Julien Sorel, alors, le jeune héros stendhalien, beau et ambitieux ? Il en a la fougue romantique, le goût de la séduction, la volonté du combat. Mourra-t-il aussi dignement sur l’échafaud ? Fabrice del Dongo (autre figure de Stendhal), au naturel ardent, indépendant et rêveur, qui brave l’autorité du père, devient guerrier et lutte contre l’ordre ancien ? Sauf que j’ai du mal à l’imaginer heureux dans l’emprisonnement. Mais qui sait où se niche le bonheur?
( Besson parle de Macron)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
BookycookyBookycooky   10 septembre 2017
Si on considère que toute campagne politique consiste à faire apparaître une image séduisante de soi même en accumulant des mensonges ou, au mieux, des vérités tronquées et en dénaturant systématiquement les idées et le travail de ses adversaires, jusqu’où..... est-il prêt à aller ? Est-il capable d’être injustement impitoyable ?
Commenter  J’apprécie          320
kouette_kouettekouette_kouette   08 janvier 2018
Écoutant François Fillon, je pensais à Andreas Lubitz, le pilote de la Germanwings qui a volontairement précipité son Airbus A320 contre un flanc de montagne en 2015, causant le décès de cent quarante-neuf personnes. Je me disais : on peut vouloir se suicider mais pourquoi entraîner dans la mort tant de ses congénères par la même occasion ?
Commenter  J’apprécie          100
FiloxFilox   24 septembre 2017
Le séisme politique, l'élimination des deux partis qui dirigent la République depuis cinquante ans, la présence de l'extrême droite au second tour avec un nombre de suffrages jamais atteint, le surgissement d'un novice, la fracturation de la France, on se dit que tout cela devrait occuper les analystes. Mais non. Ce qui intéresse les commentateurs professionnels et les réseaux sociaux, c'est la soirée de La Rotonde. Comment peut-on, à ce point, préférer l'accessoire à l'essentiel ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
catiacatia   10 février 2018
Ma force , c'est que les gens perçoivent une sincérité, une volonté de faire , une civilité , une honnêteté . Le principe de base , c'est qu'on ne doit jamais jouer contre ses forces. Il faut être radical sur la ligne, ne pas se compromettre, ne pas aller sur la ligne de l'autre, ne se livrer à aucune concession, aucune approximation .
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Philippe Besson (89) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Besson
Philippe Besson - On n'est pas couché 8 juin 2019 #ONPC
On n'est pas couché  8 juin 2019 Laurent Ruquier avec Christine Angot & Charles Consigny  France 2 #ONPC
Toutes les informations sur les invités et leur actualité https://www.france.tv/france-2/on-n-est-pas-couche/
Suivez @ONPCofficiel et réagissez en direct avec le hashtag #ONPC  https://twitter.com/ONPCofficiel
Continuez le débat sur Facebook https://www.facebook.com/onpcF2
autres livres classés : emmanuel macronVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philippe BESSON

Quel est son tout premier roman ?

Un instant d'abandon
Se résoudre aux adieux
Un homme accidentel
En l'absence des hommes

12 questions
112 lecteurs ont répondu
Thème : Philippe BessonCréer un quiz sur ce livre
.. ..