AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756082264
128 pages
Éditeur : Delcourt (06/09/2017)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Ce matin, Juliette prend son service à l’unité de soins palliatifs. Elle est accompagnée par une infirmière senior qui la guide pour ses premiers jours. Dans ce service qui ne ressemble à aucune autre unité médicalisée, elle assiste à la réunion de transmission entre les infirmières de nuit et celles de jour. Juliette comprend qu’elle va devoir remettre en question bon nombre de ses certitudes…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  14 février 2020
Hôpital Victor Provo, Roubaix. Unité de soins palliatifs. Pour son stage infirmier, Juliette vient d'intégrer le service du professeur Heuclin, malgré les mises en garde de son entourage qui lui conseillait de se blinder avant. le professeur la conduit dans la salle de réunion où, chaque matin, les équipes discutent de l'évolution des malades. Là, la jeune femme fait la connaissance aussi bien des infirmières que des aides soignantes qui, tour à tour, rendent compte des différents patients. La réunion est bientôt interrompue par un infirmier qui demande au professeur de venir dans la chambre 7. Un premier décès pour la jeune élève-infirmière...
Sujet certes peu réjouissant et pourtant qui nous concerne/ra tous, nous-mêmes dans quelques années ou l'un de nos proches : la fin de vie et les soins palliatifs. Pour être au plus près, Xavier Bétaucourt et Olivier Perret ont intégré le service des soins palliatifs de l'hôpital de Roubaix et ont questionné le personnel soignant, aussi bien sur leur quotidien, leurs vocations (pour la plupart), leurs compétences que sur leurs relations avec le malade et son entourage. L'on comprend que, même si la mort fait partie intégrante de leur quotidien, il ne leur est jamais facile d'y faire face. Les portraits, aussi bien des soignants que des malades (peu approfondis) sont touchants mais auraient mérité d'être plus développés. L'on peine à s'attacher et à véritablement cerner le quotidien de ce service. Des séquences historiques, religieuses ou venues d'ailleurs (comme le rituel du Ma'nene en Indonésie, le spiritualisme des soeurs Fox en 1848 à New-York ou encore l'apparition du mot euthanasie au XVIIè siècle par le philosophe Francis Bacon) apportent un certain éclairage sur le rapport que les hommes entretiennent avec la mort. Graphiquement, les lavis gris d'Olivier Perret adoucissent quelque peu la gravité du sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          552
Crossroads
  12 janvier 2020
J'm'attendais pas à ça !
Patriiiiiick Bruel – 2007.
Au vu de la pochette, je partais pas pour glousser tout du long.
Mais je penchais pour un récit intimiste entre deux personnes touchées par la maladie.
L'une à titre définitif, l'autre la subissant frontalement.
Nein.
Quelques jours à vivre (et bonne année à tous, je crois que c'est le moment adéquat), évoque la fin de vie.
Plus particulièrement le service hospitalier qui lui est dédié -depuis peu, Août 1986- et les acteurs professionnels qui y taffent de jour comme de nuit.
Il débute en Indonésie et y évoque une coutume pour le moins étonnante, -pour qui n'y est pas habitué depuis sa plus tendre enfance -sortir les défunts de leurs caveaux, les toiletter, les habiller, les promener (pour ceux encore heureux possesseurs de leurs deux membres inférieurs) puis les photographier avant de les remiser pendant trois nouvelles années.
Étonnant, choquant. Non. Un rapport à la mort différent, tout simplement.
Puis l'auteur de focaliser sur l'hôpital de Roubaix, son fonctionnement, ses humeurs, tout en se baladant au gré de l'histoire et des continents en évoquant quelques anecdotes croustillantes sur notre future meilleure amie pour la mort, la grande faucheuse.
Par le biais de moult situations critiques, le lecteur fera face aux réactions diverses et variées de la part des malades mais aussi de leurs familles venues leur témoigner un ultime soutien aussi nécessaire que vain.
Un élément majeur et paradoxalement vital se doit de perdurer au sein de cette entité pour qui la pratique professionnellement au quotidien, l'humour.
J'ai aimé ces personnages dévoués corps et âme à leurs patients.
Ce qui m'a dérangé, c'est cette image de dévouement et de perfection absolue de la part de soignants qui, ici, semblent tous sortis du même moule, celui de la droiture morale et de la bienveillance jusqu'au-boutiste. L'hôpital porterait le doux nom de Charlie où n'officieraient que des anges. N'étant pas franchement croyant, j'ai eu beaucoup de mal à adhérer à cette vision idéalisée des soins palliatifs.
Nonobstant ce léger mais persistant embarras, ce récit se veut didactique et profondément touchant.
Le coup de crayon est sobre et l'encrage bicolore raccord.
"La mort demande à la vie : pourquoi est-ce qu'on me déteste et toi, on t'aime ? La vie répond : car je suis un beau mensonge et toi, une triste réalité."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
AliceW
  15 février 2018
Immersion dans un service de soins palliatifs. Xavier Bétaucourt et Olivier Perret sont Lillois. Ils ont partagé le quotidien des soignants de l'unité de soins palliatifs de l'hôpital de Roubaix et livrent un documentaire remarquable sur la prise en charge de la fin de vie.
C'est un service que l'on connaît peu, que l'on découvre souvent par la force des événements. Nous apprenons donc beaucoup à travers cette BD. On rencontre ainsi le personnel soignant, médecins, infirmiers, psychologues, ce qui les a amenés à exercer ici. On découvre leur rôle, la spécificité du service, leur attachement à rendre le séjour des patients le plus agréable possible. Nous ne sommes plus dans la recherche de traitements mais dans le soin, dans la gestion de la douleur, dans l'accompagnement.
La durée moyenne d'un séjour est de 11 jours. L'ambiance est donc très particulière, un genre de flottement, un mélange de gravité et de légèreté, car au-delà de la maladie, de la fin de vie, on croise énormément de vie, d'envies, de douceur, quelques bonnes nouvelles et des rires. On découvre un service profondément centré sur ses patients et leurs proches, très respectueux de leurs souhaits, de leurs peurs ou de leurs questionnements.
Le dessin en noir et blanc d'Olivier Perret est très sobre, valorisant à la fois la force du propos et l'ambiance du service. Des anecdotes historiques et ethnologiques ponctuent le récit, sur l'histoire de l'accès au soin, de la gestion de la douleur ou encore du rapport aux morts. En plus d'être instructives, elles permettent également de faire une pause, de prendre un peu de hauteur car ça remue quand même pas mal.
C'est assez éprouvant, très fort, mais aussi très factuel. Nous ne sommes pas dans l'émotion brute pleine de pathos, c'est vraiment très fin, pudique et sensible. Les auteurs ont réussi à saisir toute la complexité des personnes et du sujet, et si on se prend bien quelques coups dans le bide, on découvre surtout un endroit où l'on prend soin de la fin de la vie, une idée à la fois flippante et rassurante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pycrozet
  19 novembre 2017
Bouleversant
Cette BD nous emmène droit dans le quotidien d'un service de soins palliatifs, à l'hôpital de Roubaix. On y fait la connaissance des médecins, infirmières, aide-soignants, ainsi que de quelques patients en fin de vie. Sans dramatisation ni voyeurisme, les auteurs traitent, l'air de rien, un grand nombre de sujets tels la gestion des souffrances physiques et psychiques, l'accompagnement des proches, l'euthanasie, les questionnements spirituels, les liens avec les autres services hospitaliers etc. Quelques planches sont consacrées, çà et là, aux personnages et aux événements qui ont fait date dans l'évolution de la médecine, de la perception sociale de la fin de vie et des droits du mourant.
J'ai été profondément touché par cet album dans lequel tout sonne juste, où les patients ne sont pas tous des anges, des enfants ou des tortionnaires, mais bien des individus complexes et changeants qui gèrent comme ils le peuvent, avec l'aide des soignants, cette phase de leur vie. Tout lecteur ayant déjà envisagé un jour sa mort ou son agonie, ayant perdu un être cher ou étant tout simplement en mesure de ressentir de la compassion envers son prochain ne pourra qu'être touché par ce récit, porté par un graphisme très sobre, en noir et blanc mais pas austère pour autant. Un beau moment de lecture et d'humanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Puszi
  07 octobre 2018
Il s'agit d'une bd qui nous plonge dans l'univers des soins palliatifs : de sa naissance à la loi Leonetti en passant par son évolution dans plusieurs régions du monde, les soignants, les patients et leurs proches. J'ignore le succès qu'il a obtenu. J'espère qu'il est au rendez-vous. Je lui trouve le mérite de rendre cet univers accessible au grand public. J'y vois une manière de célébrer et de rendre hommage aux personnes qui choisissent d'y travailler. Enfin et cela me semble primordial, notamment pour dédramatiser, il nous invite à prendre conscience que soins palliatifs ne rime pas forcément avec fin de vie. Comme je l'ai appris grâce à l'ASP Yvelines (Association des Soins Palliatifs) il s'agit de services destinés à prendre en charge des patients dans des épisodes de crise. Cette dernière pouvant être temporaire.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (4)
Sceneario   28 novembre 2017
C'est à la fois très dur car on s'identifie forcément un peu, on se projette. Mais c'est aussi très beau, très touchant, bouleversant, car ça nous parle de la vie à un moment où elle file... mais où elle est toujours là !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   15 novembre 2017
Si Quelques jours à vivre n'est pas la lecture idéale d'un dimanche pluvieux, elle constitue un bon moyen d'aborder un sujet difficile, voire encore tabou, de manière instructive et touchante, ainsi qu'un bel hommage à la profession.
Lire la critique sur le site : BDGest
Actualitte   03 octobre 2017
A travers ce roman graphique absolument utile et d’une tonalité très juste et soutenable, Xavier Bétaucourt, l’auteur et l’illustrateur, Olivier Perret, permettent au lecteur de découvrir le quotidien d’une unité de soins palliatifs à Roubaix.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Bedeo   22 septembre 2017
Œuvre de réflexion autant que de passion, elle ouvre la voie du pathétique à l’état brut, pur et originel, celui de la douleur partagée, avec cette idée de l’apaiser, d’accompagner la vie jusqu’au bout.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
claumifaclaumifa   14 janvier 2018
- Et franchement, tu crois pas que ce pauvre homme aurait dû avoir le droit à l'euthanasie ?
- Tu sais bien que c'est pas si simple.
- Mais t'as raison, la sédation profonde, pour le coup, c'était vraiment qu'un pis-aller.
Commenter  J’apprécie          20
melusine29melusine29   15 février 2019
"En fait, on meut comme on vécu" (p.47)
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : soins palliatifsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3748 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..