AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302068766
Éditeur : Soleil (18/04/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Saltipius ordonne l'ouverture du tombeau des géants afin de prouver que les géants sont des êtres de légende. Un gnome s'oppose à cette profanation. Pour les départager, on propose un défi. Si le gnome convainc Saltipius de l'existence des géants, alors il sera démontré que ses écrits sont inutiles et la bibliothèque de Saltipius sera brûlée. S'il ne le convainc pas, la tombe sera ouverte, et les ouvrages savants prendront une place centrale dans l'éducation du peti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alfaric
  23 avril 2018
Ce tome 4 consacré au Tombeau des Géants est réalisé par la même équipe que le tome 2 : on reconnaît bien le style des uns et des autres, et si tout n'est pas encore parfait force est de constater que chacun dans sa partie le scénariste Stéphane Bededer, le dessinateur Paul Frichet et la coloriste italienne Piky Hamilton ont clairement et positivement passé un cap niveau qualité ! (on n'est plus très loin d'un "Wollodrïn" par exemple ^^)
Saltipius du Roc, Grand Rencenseur Elficologue assermenté du Petit Peuple qui n'est que matérialité souhaite ouvrir le Tombeau des Géants pour prouver que ces derniers n'auraient en fait jamais existé, et il trouve forte adversité avec un gnome vagabond qui lui n'est que spiritualité et lui raconte l'histoire de la dernière marche des géants pour lui prouver qu'il n'a nul besoin de profaner la dernière demeure d'un grand héros du Petit Peuple... (donc c'est partie pour un récit joliment construit en analepse ^^)
Il était une fois la Guerre des Gaules, et les combats faisaient rage entre les Vénètes du fou de guerre Athirim et les Romains de l'ambitieux Demetrius Brutus surnommé « le légat sans visage » : les deux hommes souhaitent mettre la fin sur les géants de la forêt de Brocéliande pour conquérir tous les peuples gaulois pour la fortune et la gloire... Et au sein du petit peuple qui s'en sert comme moyen de transports, les débats font rage :
- pour certains c'est l'occasion à jamais de s'allier à leurs voisins
- pour d'autres c'est malheur aux vaincus, donc foutu pour foutu autant s'allier aux Romains
- pour Koznoé et son ancienne amante fée c'est surtout le moment d'effectuer un grand retirement !
Parmi moult personnages on suit Istroguel, un changelin qui n'arrive pas à se féériser, et Mumüt, un géant qui n'arrive pas à se géantiser... Les deux adolescents rejetés par les leurs souhaitent faire leur preuve, mais pensant faire pour le mieux ils suivent des chemins opposés : dans l'espoir de délivrer son père Mumüt part en quête de la légende du géant nommé « Montagne », alors que dans l'espoir d'obtenir un territoire pour son peuple Istoguel travaille pour Paullus et Lucianus qui souhaitent devenir César à la place de César... Et comme Athirim intrigue pour mettre à son service les pouvoirs magiques de la fée de la grande forêt d'Armorique, l'affrontement des uns et des autres est donc inévitable ! Pères et les fils sont confrontés à la fureur des armes, aux pleurs et aux larmes, jusqu'au moment ou se croisent la dernière grande marche des géants et les légions de Jules César !!!
Beaucoup d'action et beaucoup d'émotion, beaucoup de bonnes idées et de beaucoup de bonnes volontés ! C'est même suffisamment bien pour passer du stand alone à la mini-série en bonnes et dues formes et pour continuer l'aventure du mélange entre Histoire, Fantasy et Folkore ! (qui ne doit pas se limiter à la Bretagne : à quand les autres régions françaises dont les légendes magiques ne demande qu'à être mises en avant elles aussi !!!)
Après je n'ai adhéré à tout : le délire des géants écolo qui servent volontairement de monture dressées et dociles aux changelins pour ne pas faire de mal à la flore et à la faune, le design desdits géants et changelin, le masque prognathe du légat sans visage, le druide et la fée qu'on ne voit pas assez alors qu'ils ont un rôle important, et de manière générale le fait qu'on ait beaucoup de personnages, beaucoup de rebondissements, ce qui ne laisse pas assez de pages pour tout bien raconter correctement vus qu'on met avant l'affrontement d'avis divergents... Mais je ne vais pas faire la fine bouche, j'ai passé un bon moment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
tchouk-tchouk-nougat
  09 juin 2018
Avant les géants existaient. Ils voyageaient dans la forêt, conduit par le petit peuple. Brocéliande était vaste, elle était leur terre, elle était leur temple. Et puis les hommes sont arrivés. Les Vénètes d'un côtés, les romains de l'autre. Ils se firent la guerre et au milieu se retrouvèrent le petit peuple et les géants.
Ce tome 4 va nous conter la légende du "tombeau du géant", située au coeur de Brocéliande. Cela serait la sépulture du dernier géant, il aurait donné sa vie au cours de la guerre des gaules où les romains vainquirent les vénètes.
Nous faisons connaissance avec tout un tas d'être du petit peuple dont Istroguel qui espérait faire ses preuves et de Benek son père qui tentait de lui montrer le chemin, Mumut le trop petit géant, Koznoë qui voulait le meilleur pour son peuple. Mais aussi d'Athirim fier chef vénète, de Demetrius Brutus chef romain bicéphale, un druide et une fée. Cela fait beaucoup de monde et peut être trop peu de pages pour s'attarder sur chacun. Mais globalement le récit nous tient en haleine, il est très divertissant et tient bien la route.
Le dessin est fin et sympathique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MarquePage
  22 mai 2018
Un autre tome one shot de la série Brocéliande.
Encore un très bon tome. On pourrait croire que les histoires autour des légendes du petit peuple sont épuisées, éculées, mais non. Les auteurs nous fournissent un récit très complet, avec de la profondeur grâce aux rivalités entre humains, la guerre, la place du petit peuple et les rancoeurs et les aspirations de chacun. Un récit assez dense pour seulement 56 pages sans jamais l'impression qu'on ne fasse que survoler certains aspects.
Les personnages sont atypiques entre un gnome à face d'homme, un jeune géant nain, un romain qui se cache derrière un masque, des gnomes attachés à leurs géants... C'est assez rafraichissant. Surtout qu'ils ne manquent pas de piquants et de caractère. Ils sont attachants et drôles.
Les dessins sont assez passe-partout pour le genre, mais très sympathique et efficace. Un beau voyage dans la forêt la plus célèbre de Bretagne.
Commenter  J’apprécie          110
Guillaume72
  02 octobre 2018
Ce quatrième tome de la série Brocéliande tient globalement ses promesses. Nous poursuivons notre découverte du petit peuple, accompagné cette fois par toute une troupe de géants dont ils sont les cornacs, ce qui nous dit-on arrange bien ces derniers qui auparavant étaient fort gênés dans leurs mouvements par leur grande taille.
Un membre du petit peuple veut donc ouvrir le tombeau d'un géant pour prouver que ces êtres n'existent pas. Il se heurte cependant à un gnome qui a vécu des histoires extraordinaires placées dans un moment bien identifié de l'histoire : celui de la guerre qui eu lieu entre Vénètes et romains dans le golfe du Morbihan.
Les trouvailles des auteurs sont nombreuses pour des histoires qui se renouvellent bien et le scénario tient magnifiquement la route. le dessin est de qualité malgré quelques imperfections ici ou et la mise en couleur toujours aussi efficace. le texte est très travaillé, ce qui est rare en BD. Les personnages parlent presque en vers... Seul regret : le caractère un peu moins magique que dans d'autres albums de la série, bien que les êtres de l'autre monde soient très présents : géants, fée, gnomes... C'est une histoire d'ambiance globale !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elodiecombeau
  04 avril 2020
Malgré le fait que l'on en apprend davantage sur la vie des géants, enfin surtout pourquoi ils ont disparus, ce tome reste peu accrocheur.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Sceneario   22 juin 2018
Le Tombeau des Géants est une belle lecture qui ravira les amateurs de Brocéliande et de légendes celtiques.

Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   04 octobre 2018
- Pourquoi m'insulter alors que cet inventaire, je le fais pour vous et les générations futures ? Il est important de comprendre les choses et de pouvoir les nommer !
- Mais je m'en cogne le haricot, de nommer ! Il me suffit d'écouter et de croire !
- Refuser le progrès, c'est faire partie du passé !
- « progrès », « comprendre », « nommer »... Tu me donnes la nausée avec ces mots humains plein ta bouche !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   22 avril 2018
Il y eu la fin des fées, il y a eu la la fin des géants, il y aura bientôt la fin de ceux qui transmettent la mémoire du petit peuple. Ainsi vont les choses. Bien ou mal, on ne peut aller contre le vent du changement.
Commenter  J’apprécie          140
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   10 juin 2018
Pas un mot sur ce qui s'est passé, les géants n'ont pas existé. Ces terres appartiennent aux hommes, aux romains. Il faut adapter le passé pour mieux construire notre futur. La république a besoin de récits épiques, l'histoire a besoin de héros. Toute conquête se nourrit de légendes...
Commenter  J’apprécie          70
AlfaricAlfaric   27 août 2018
Les dieux sont faits du même bois que ceux qui les adorent. Puisque vous n'êtes pas fiables, pourquoi le seraient-ils ?
Commenter  J’apprécie          160
AlfaricAlfaric   09 septembre 2018
Les initiatives individuelles sont contraires à notre nature profonde. L'esprit de corps, c'est notre force... Seul, on n'est rien !
Commenter  J’apprécie          130

Lire un extrait
Videos de Stéphane Betbeder (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Betbeder
Inlandsis tome 1 ; deux-bras-deux-jambes - Bande Annonce
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1992 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre