AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Inlandsis tome 1 sur 3
EAN : 9782302020665
48 pages
Soleil (11/04/2012)
3.22/5   32 notes
Résumé :
DES HOMMES TOUJOURS PLUS AVIDES, LE RÈGNE ANIMAL MENACÉ, LA DÉCHÉANCE DES DIEUX…VOICI LA LÉGENDE DES ENFANTS D’INLANDSIS.

Cette histoire parle d’un temps révolu, un temps où les hommes ne s’étaient pas hissés au sommet du règne animal et où les légendes suffisaient à expliquer les nombreux mystères de ce monde...
En ces temps reculés, Inlandsis, le territoire des glaces, s’étendait au delà des mers connues. Les dieux l’avaient édifié pour se p... >Voir plus
Que lire après Inlandsis, tome 1 : Deux-Bras-Deux-JambesVoir plus
Siegfried, tome 1 par Alice

Siegfried

Alex Alice

4.17★ (788)

3 tomes

Griffe Blanche, tome 1 : L'oeuf du Dragon-Roi par TaDuc

Griffe Blanche

Olivier TaDuc

3.06★ (109)

3 tomes

Mjöllnir, tome 1 : Le Marteau et l'enclume par Peru

Mjöllnir

Olivier Peru

4.00★ (261)

3 tomes

Aslak, tome 1 : L'oeil du monde par Hub

Aslak

Hub

3.35★ (277)

6 tomes

Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,22

sur 32 notes
5
0 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
1 avis
Une série qui avait tout pour me plaire. de grands espaces sauvages, la nature omniprésente, des anciennes croyances...
Et le voyage dans ces contrées du pôle Nord est très sympathique. Il y règne la violence, la froideur, la magie, le pardon et l'acceptation. Raconté comme un mythe par l'ancienne d'un village inuit, on est plongé dans cet univers. Il faut parfois s'accrocher pour certains détails. le rapport avec l'expédition, l'entretien avec l'ancienne, avec tous ces allers et retours entre passé lointain qui a une répercussion sur le présent.
J'ai beaucoup aimé l'univers et le fait que tous les animaux et les hommes faisaient partis d'un tout, qu'ils pouvaient communiquer, cette menace vu sur la nature il y a bien longtemps. Mais on ne sait encore exactement où les auteurs veulent nous emmener. On voit que c'est le premier tome, les personnages sont présentés, l'univers décrit.
Il n'y a pas vraiment de personnages principaux dans ce premier tome. Chacun semblent jouer un rôle important sans prendre le pas sur les autres. Les animaux sont très bien fait, humanisés. Chez eux aussi il règne de la violence et du pardon.
Les dessins sont sympathiques et efficaces sans être spectaculaires. Je ne saurais pas vraiment dire ce qui me dérange.
Commenter  J’apprécie          80
Inlandsis a constitué pour moi une réelle surprise de lecture. C'est étonnamment bien écrit. le début n'était guère très encourageant avec un graphisme auquel il faut s'habituer. Il est vrai que j'avais été plutôt déçu par les légendes des esquimaux que j'avais lues jusqu'à présent dans différentes oeuvres (Celle qui réchauffe l'hiver ou encore La Vierge froide et autres racontars).

Le récit commence au tout d"but du XXième siècle où l'homme n'a pas encore rejoint le pôle nord. l'explorateur Robert Peary souhaite faire une tentative. C'est sans compter les résistances locales ainsi que la colère des dieux. C'est là qu'intervient le fantastique avec la présence des dieux qui va être déterminante pour la suite de ce récit d'aventure. J'ai beaucoup aimé l'enchaînement entre les légendes et la réalité du moment. Curieusement, le mélange passe bien ce qui n'est pas toujours le cas, loin de là !

Inlandsis est une belle évocation de la conquête du pôle nord et des hommes de glace. On s'écarte de la vision de l'homme blanc pour s'intéresser à celle des esquimaux. Bref, nous avons là une très belle saga arctique.
Commenter  J’apprécie          60
Il y a bien longtemps, Inlandsis n'était qu'une vaste étendue d'eau. Sedna, mère de tous les dieux, vivaient avec ses enfants dans les abysses, la terre du dessus étant réservé aux deux-bras-deux-jambes. Autrement dit les hommes. Alors qu'il leur est formellement interdit de s'aventurer à la surface, ses enfants désobéissent. Bannis du royaume, ils sont alors condamnés à rester à la surface. Deux filles choisissent ainsi de rejoindre les deux-bras-deux-jambes tandis que les quatre garçons restant se créèrent leur propre royaume : Inlandsis, territoire terrestre glacé. Pour se protéger d'éventuels ennemis, ils dotèrent les animaux de l'intelligence et la parole. Jusqu'au jour où les deux filles, maintenant femmes, reviennent avec leurs enfants. Les frères voient en eux une prophétie qui pourrait les chasser de ce monde. Commence alors la chasse...

Des légendes qui précède une mythologie, cette BD est parfois un peu confuse. D'un graphisme plutôt classique, se dégage une ambiance polaire au-delà des lieux d'actions. A la fois sombre et violent, ce récit s'adresse à un public adulte malgré une histoire d'apparence élémentaire. J'ai parfois été dérouté par quelques incohérences et la complexité du récit, car au-delà des dieux, des aventuriers du début de XXe siècle cherchent à recueillir la culture orale des Inuits sans que les dieux ne soient de cet avis. Evidemment une fois commencé, j'ai envie d'en savoir plus sachant que la série ne comporte que trois tomes. Mais, il est vrai que si ce n'était pas le cas, il aurait été difficile pour moi de continuer.
Lien : http://bookncook.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          50
Pour les 2 tomes ...
Nous sommes au Groenland, l'explorateur Peary cherche à atteindre le Pole Nord après plusieurs tentatives abortées.
Mais c'est le territoire des dieux, et ils entendent bien rester tranquille, défendu par l'un d'entre eux.
Un des explorateurs plus soucieux de ce territoire, remonte aux origines à l'aide d'une vieille Inuit.
C'est ainsi qu'on suit les aventures de 2 jeunes demi-dieux, un garçon muet et une fille louve, pourchassés par Tupilak, le monstre au service des Dieux.

J'ai bien aimé ces 2 tomes, le scénario est plutôt sympathique avec ces 2 enfants protégés par les animaux du coin, et les gros méchants vikings qui arrivent avec leurs gros sabots.
Et les dessins sont agréables. A bientôt pour le 3ème tome.
Commenter  J’apprécie          30
Un inlandsis est un glacier de très grande étendue, une nappe de glace qui recouvre la terre ferme et peut atteindre plusieurs milliers de mètres d'épaisseur. de nos jours, il en existe deux, un en Antarctique et un au Groenland. C'est sur ce deuxième que se passe l'action et surtout les légendes que nous conte la trilogie Inlandsis.

En 1909, Robert Peary s'apprête à conquérir le pôle Nord (on sait aujourd'hui que, bien que reconnu comme étant le premier homme à y être allé, il a très certainement fraudé et que ce n'est pas avant 1968 que ce point fut officiellement atteint). C'est sa dernière tentative, et il s'interdit d'échouer. Dans son équipe, Mauss lui n'est intéressé que par la rencontre d'une vieille Inuit qui doit lui relater la légende locale, celle de dieux enfants déchus qui se protégèrent de l'humanité deux-bras-deux-jambes par un mur de glace infranchissable. C'est dans cette histoire que se trouve l'origine du peuple Inuit.
J'ai trouvé les dessins assez moches pour ce qui concerne les visages humains mais très réussis pour tout ce qui touche aux animaux, surtout dans leurs expressions. Quant à l'histoire, toute la construction mythologique est très intéressante. Elle mêle évidemment faits historiques et récits fantastiques, mais s'aventure également sur le terrain de l'allégorie écologique, où l'Homme est surtout source de destruction de son environnement comme de la magie alentour. En contrepartie, les dieux eux-mêmes savent faire preuve de la plus grande cruauté et d'une imagination sans faille pour tenter de parvenir à leur fin.

Une base de conte assez classique habilement revisitée et modernisée donc.

Lien : http://nourrituresentoutgenr..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (5)
BulledEncre
01 juin 2012
Avec énormément de poésie et d’imagination, le scénariste brode un récit passionnant, riche et plein de toutes les valeurs qu’on peut y attendre.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD
15 mai 2012
Les images sans complaisance de Paul Frichet contribuent à donner un sentiment de réalisme à cette bande dessinée percutante et imaginative. Une belle collaboration.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi
15 mai 2012
Stéphane Betbeder a la bonne idée de s’écarter du point de vue occidental, pour livrer celui des esquimaux et s’intéresser de près à leurs légendes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest
09 mai 2012
La narration est plaisante, vive et pose les bases de l'histoire de manière fluide.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario
12 avril 2012
Ce premier tome est une bonne surprise. Elle nous présente une légende, un récit assez méconnu qui se découvre avec un certain plaisir. Il nous tarde de lire la suite de cet Inlandsis !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Ils connaissaient la violence pour l'avoir côtoyée dans les profondeurs de leur monde aquatique... Elle existait partout dans la nature... Mais cet animal était différent de tous les grands prédateurs qu'ils avaient rencontrés... Cet animal ne chassait pas seulement pour se nourrir... Il tuait plus qu'il ne pouvait consommer... Et il prenait du plaisir à voir souffrir sa proie... Sa cruauté n'avait pas d'égal en ce monde... Le jeune dieu sut d'instinct que les descendants de cet animal se hisseraient rapidement au sommet de la chaine alimentaire et qu'ils y resteraient... Les deux-bras-deux-jambes étaient des conquérants, leur soif de pouvoir ne connaîtrait pas de limite...
Commenter  J’apprécie          50
Ce n'est pas en allant voir fondre la banquise qu'on agit pour la planète.
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Stéphane Betbeder (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Betbeder
Créatures 3
autres livres classés : pôle nordVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (54) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5159 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}