AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258116368
470 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (04/06/2015)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Même les tueurs ont des rêves.

Detroit. Le corps d'un jeune garçon est retrouvé mutilé, la moitié supérieure entremêlée avec celle d'un cerf. L'inspectrice Gaby enquête : qui peut bien être à l'origine de cette sculpture macabre ? Pendant ce temps, sa fille, Layla, qu'elle délaisse trop souvent, se met en tête de débusquer des pervers sur Internet avec sa meilleure amie. Gaby ne se doute pas un instant que Layla est à deux doigts de se retrouver entre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  24 mars 2019
A Detroit, dans le Michigan, Gabriella Versada travaille au département des Homicides où elle est confrontée à un tueur en série qui fait des oeuvres d'art à partir d'êtres vivants. Carrément glauque. Dans le même temps, on suit sa fille et son amie Cassie, qui traquent des pervers sur Internet.
J'ai aimé le côté social de ce roman, la relation mère-fille entre Gaby et Layla, l'amitié entre Layla et Cassie... les meurtres sont décrits avec beaucoup de détails, on ne peut s'empêcher de grimacer. La dimension fantastique se mélange avec les rêves, qui donne un côté irréelle à l'ensemble. J'ai eu du mal à accrocher à l'histoire, trop longue et qui se disperse trop à mon goût même si j'ai aimé l'entièreté des personnages.
Commenter  J’apprécie          300
LeaTouchBook
  01 juillet 2015
4.25/5 : Je viens tout juste de terminer Les Monstres et j'ai vraiment du mal à trouver mes mots : ce livre est un croisement entre True Detective et une oeuvre fantastique. Plongez avec moi dans un cauchemar vivant : après tout même les tueurs ont des rêves...
Durant cette lecture j'ai senti s'approcher le coup de coeur, j'étais passionnée par cette enquête, j'avais vraiment l'impression de retourner dans l'excellente série True Detective : un cadavre d'enfant mutilé, mélangé avec un cerf; des protagonistes brisés qui veulent avancer; une ville détruite, en proie au crime et à la violence. L'ambiance est donnée : j'adore !
Tout d'abord les personnages. Vous allez suivre respectivement : Gabriella, l'inspectrice en charge de l'enquête qui cherche à tout prix à bien faire son travail et à effacer les injustices. Sa fille Layla, en pleine crise d'adolescence et qui va ainsi subir une suite d'événements effrayants. Jonno un pseudo-blogueur-youtubeur-looser qui cherche le scoop qui le mettra sur les marches de la gloire. T.K. un homme qui a vécu un passé très difficile et cherche à aider les ex-taulards. Enfin Clayton, un homme fou, malade qui cherche à matérialiser ses rêves dans l'horreur matérielle du corps humain. Je dois avouer que j'ai adoré le personnage de la policière qui est vraiment courageuse, forte et a des pensées qui sonnent justes et sincères. Mon personnage préféré restera tout de même Marcus, et je dois avouer qu'un passage m'a presque fait pleurer à son sujet : je vous laisse le découvrir...
A côté de cela j'ai aimé cette enquête assez exotique et voire ainsi une suite de personnages embarquées dans le sillage d'un tueur en série. J'ai aimé la description de cette ville à la réputation douteuse, j'ai aimé cette écriture fluide, ces chapitres de plus en plus courts et efficaces.
Mais le seul point qui m'a un peu dérangé c'est le fait de mettre une touche de fantastique vers la fin : d'un seul coup il y a une flopée d'actions inexplicables qui donne une portée métaphorique à cette enquête. Vous le savez j'ai vraiment du mal avec le mélange thriller-fantastique et j'aurais juste préféré que cela reste vraiment "réaliste".
En définitive, si vous avez aimé la série True Detective, vous trouverez votre bonheur avec Les Monstres !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
JaneDoeFromNowhere
  05 novembre 2015
Arrivée récemment dans la ville de Détroit, l'inspectrice Gabriella Versado se retrouve face à un meurtre particulièrement atroce : un jeune garçon mutilé, le haut de son corps collé aux membres inférieurs d'un cerf. Elle se lance à la recherche de ce meurtrier inclassable.
Pendant ce temps, sa fille, Layla se lance sur la traque de pervers pédophiles sur Internet avec sa meilleure amie Cassandra.
Tout au long de ce roman, découpé par journées et alternant avec de sibyllins flash back, Lauren Beukes décrit une intrigue policière haletante, ainsi que les destins croisés de personnages en perdition dans une ville décadente.
Commenter  J’apprécie          60
isallysun
  07 janvier 2019
Que dire, au départ, je trouvais le style haché, et je me demandais si c'était la traduction. J'ai malgré tout poursuivi et je n'ai pas trouvé cela si haché que ça au final. J'ai bien aimé voir comment l'intrigue avançait, même si on n'aime pas voir que les morts sont transformés avec des corps d'animaux, et on se demande jusqu'où le meurtrier ira. J'ai aussi aimé voir que l'auteure prenne Détroit abandonnépour décor et parle du fait que les gens ne veulent pas voir la réalité: peut-être également une raison pour laquelle le mot rêve revient fréquemment avec ce tueur en série. Même si certaines choses m'ont fait sourcillé, j'ai passé un agréable moment.
Commenter  J’apprécie          50
MelieGrey
  18 août 2019
J'avais acheté ce roman avant de le laisser trainer dans ma PAL pendant des mois. J'avais pris ce roman à une période où je voulais lire plus de polars et j'avais été intriguée par la couverture. Autant dire que je n'ai pas été déçue par cette lecture !
On découvre donc Gabi, inspectrice de police. Elle est mère célibataire d'une ado en pleine crise. Et elle se retrouve à diriger une enquête concernant la mort d'un enfant. Mais pas n'importe quelle mort : seul le haut du corps a été retrouvé, cousu à un cadavre de cerf.. Autant dire que l'enquête promet d'être difficile tant psychologiquement qu'en matière de preuve.
Happée par cette enquête, Gabi ne parvient pas à communiquer avec sa fille Or, cette dernière est bien décidée à chasser un pervers qui rode sur internet... Autant dire que les deux héroïnes risquent fort d'y laisser des plumes...
Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à me plonger dans le roman. Si l'intrigue est top et si l'écriture est sympa, il y pas moins de quatre ou cinq points de vue. Et ce, dès le début, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver. Mais le coup est assez vite venu, et je me suis laissée emportée par le roman.
Autant dire que j'ai bien accroché tant avec Gabi, qui veut bien faire son travail, tout en se retrouvant avec la Mairie sur le dos, qui veut limiter les dégâts dans la presse qu'avec sa fille, qui en bonne ado veut sauver le monde. Les autres personnages me sont soient restés indifférents soit m'ont clairement gonflé. du coup, j'admets que je lisais assez rapidement leurs chapitres.
L'enquête est vraiment sympa à suivre, malgré les multiples points de vues. La fin est vraiment surprenante et un peu fantastique, je dois l'avouer. du coup, autant sur le coup j'ai adoré la lire, parce que j'avais le coeur qui battait à fond et j'enchaînais les chapitres. Autant après réflexion, je trouve qu'il manque un petit quelque chose sur la fin. Il aurait fallu soit ne pas intégrer cette dimension fantastique sur le tard, soit le développer avant... Mais sinon, pendant la lecture, c'était plutôt sympa !
J'ai aussi bien accroché au style de l'auteure, qui est plutôt sympa et qui se laisse bien lire. J'ai beaucoup aimé le découpage du roman entre les jours et les chapitres.
En bref, un thriller qui est sympa même si la fin m'a un peu perturbée...
Lien : https://meliegrey.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2015
Civilisé. C’est la fin de la civilisation. Le pays entier tombe en morceaux, les riches s’enrichissent et les pauvres campent dans leur bagnole – quand ils ont de la chance. Et là-dedans, tout est beau et blanc et plein de lumière brillante et d’emballages colorés et les rayonnages débordent – mais tout est vide.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2015
Je n’ai même pas à dormir. Des fois, je rêve les yeux ouverts. Je vois des choses. Peut-être que certaines personnes sont plus réceptives à ça que d’autres. Je crois qu’à certains endroits les murs sont plus fins, comme dans un motel bon marché.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2015
L’argent établit les règles. Voilà le véritable prix à payer. Ça dicte ce qu’on a, où on est, ce qu’on est, ce qu’on peut être. L’argent est un rêve qui s’est rendu définitif.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2015
Les mots perdent leur sens à force d’être répétés. Les corps aussi, malgré toute leur diversité. Quand on est mort, on est mort. Seuls le comment et le pourquoi varient.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2015
Il est incollable sur ses propres insomnies. En général, c’est la peur qui le réveille en sursaut au milieu de la nuit, le cœur battant la chamade.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Lauren Beukes (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lauren Beukes
Lauren Beukes nous parle des recherches qu'elle a menées dans la ville de Detroit pour écrire son roman "Les Monstres", en librairie aux éditions Presses de la Cité. En savoir plus sur ce titre: http://bit.ly/1HuS6En
autres livres classés : détroitsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1824 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre