AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841622355
Éditeur : Editions de l'Eclat (01/04/2013)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 31 notes)
Résumé :
TAZ (Temporary Autonomous Zone) est un petit livre qui circule sous différentes formes depuis quelques années, et qu'on peut considérer comme le manifeste d'une (ou de deux) génération. TAZ prône la création d'espaces de liberté mouvants, mobiles, apparaissant disparaissant, ne se laissant jamais saisir par quelque institution que ce soit. Ces TAZ doivent fleurir sur tous les champs du social. L'Internet aurait pu être une des métaphores les plus efficaces de la TAZ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Charybde2
  02 janvier 2014
L'un des roboratifs textes fondateurs d'un techno-anarchisme contemporain.
Publié pour la première fois en 1985, sous la forme parcellaire d'un assemblage des flyers composant les « Broadsheets of Ontological Anarchism », « Zone Autonome Temporaire » prit sa forme quasi-définitive en 1991 chez l'éditeur underground new-yorkais Autonomedia, et fut traduit en français en 1997 chez l'Eclat par Christine Tréguier.
Fruit des travaux et des pérégrinations, physiques et intellectuelles, de l'activiste, poète, essayiste et soufi Peter Lamborn Wilson, dit « Hakim Bey », ces 90 pages, denses et singulièrement littéraires sous leur faux air de manifeste, invitent à une réflexion sur la possibilité de l'autonomie et de la liberté dans un monde qui a renoncé, pour de bonnes comme pour de mauvaises raisons, à la « Révolution ». S'inspirant largement d'une relecture de l'histoire des communautés pirates de l'arc caraïbe aux XVIIème et XVIIIème siècles, revisitant les échecs de nombreuses communautés utopistes américaines des XVIIIème et XIXème siècles, et intégrant l'une des premières pensées lucides sur ce que le web change ou ne change pas, ce texte percutant continue d'irriguer une large part de l'anarchisme contemporain, et un certain nombre d'expériences originales de ci et de là. Dans les années 90, le statut de bible dogmatique parfois octroyé à cette invitation à la réflexion et à l'action par un certain nombre de suiveurs sans imagination put parfois provoquer un véritable agacement chez d'autres inventeurs collectifs de réalité possible, à l'image du collectif Luther Blissett (dont les Italiens de Wu Ming ne s'étaient pas encore extraits), tandis que l'écrivain cyberpunk Bruce Sterling réalisait une somptueuse et roborative illustration de certains de ces concepts avec son roman « Islands in the Net » (1988, bizarrement traduit en français par « Les mailles du réseau »…), et que « TAZ » devenait notamment l'une des références essentielles du monde des hackers activistes.
Tentant toujours et encore de produire de l' « ici et maintenant » en ne dédaignant jamais l'apport intellectuel et imaginatif de l' « ailleurs et demain » comme du « hier », une lecture qui permet de se réjouir aussi de l'arrivée imminente en français du travail poétique d'Hakim Bey, sous le titre de « Black Fez Manifesto », en janvier 2014 aux éditions ère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ErnestLONDON
  05 juillet 2018
Considérant que la Révolution ne viendra plus ou qu'elle sera, comme à chaque fois, trop vite rattrapée par la réaction, Hakim Bey propose des soulèvements immédiats permettant d'instaurer ce qu'il nomme des « zones autonomes temporaires » (en abrégé TAZ). Refusant de définir ce concept, il va tout de même l'explorer et l'expliciter puis l'illustrer par des précédents historiques.
(...)
Ce texte nous semble fondamental pour qui voudra "partir pour Croatan".
Article complet sur le blog :
Lien : https://bibliothequefahrenhe..
Commenter  J’apprécie          110
MarcBibliotheca
  20 février 2010
L'oeuvre se veut avant tout poétique (Poetic Terrorism est son sous-titre). Hakim Bey, de son vraisemblable nom Peter Lamborn Wilson, (Hakim Bey signifie "M. le Juge" en turc"), se voit comme un poète et anarchiste ontologiste qui, en partant des utopies pirates, des cosaques, des enfants sauvages et bien d'autres, recherche à travers la société ces zones de liberté qu'ils qualifient de TAZs, zones que l'on a retrouvé dans le passé dans les cultures minoritaires et qui voient aujourd'hui,...
Suite : Cliquez sur le lien ci-dessous!!!
Lien : http://bibliotheca.skynetblo..
Commenter  J’apprécie          71
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   08 avril 2015
La famille nucléaire, avec ses « misères œdipiennes », est une invention néolithique, en réponse à la pénurie et à la hiérarchie imposée par la « révolution agraire ». Le modèle paléolithique est à la fois plus primaire et plus radical : la bande. La bande typique de chasseurs/cueilleurs, nomade ou semi-nomade, compte environ une cinquantaine d’individus. Dans les sociétés tribales plus importantes, la structure de la bande se traduit par des clans à l’intérieur de la tribu, ou par des regroupements tels que les sociétés secrètes ou initiatiques, les sociétés de chasse ou de combat, les sociétés d’hommes ou de femmes, les « républiques d’enfants » etc. Alors que la famille nucléaire est issue de la pénurie (d’où son avarice), la bande est issue de l’abondance – d’où sa prodigalité. La famille est fermée par la génétique, par la possession par l’homme de la femme et des enfants, par la totalité hiérarchique de la société agraire/industrielle. La bande est ouverte – certes pas à tous mais, par affinités électives, aux initiés liés par le pacte d’amour. La bande n’appartient pas à une hiérarchie plus grande, mais fait plutôt partie d’une structure horizontale de coutumes, de famille élargie, d’alliance et de contrat, d’affinités spirituelles etc. (la société amérindienne a préservé certains de ces aspects jusqu’à aujourd’hui).

Dans notre société de simulation post-spectaculaire plusieurs forces sont à l’œuvre – dans l’ombre – pour faire disparaître la famille nucléaire et réinstaurer la bande. Les ruptures dans la structure du travail se ressentent dans la « stabilité » brisée de l’unité-famille et de l’unité-foyer. La « bande » aujourd’hui inclut les amis, les ex-conjoint(e)s et amants, les gens rencontrés dans les différents boulots et fêtes, des groupes d’affinité, des réseaux d’intérêts spécialisés, de correspondances, etc. La famille nucléaire devient toujours plus évidemment un piège, un abîme culturel, une implosion névrotique secrète d’atomes en fission ; et la contre-stratégie évidente émerge spontanément : la redécouverte quasi inconsciente de la bande, plus archaïque et cependant plus post-industrielle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarcBibliothecaMarcBibliotheca   20 février 2010
Au XVIIIe siècle, les pirates et les corsaires créèrent un «réseau d'information» à l'échelle du globe: bien que primitif et conçu essentiellement pour le commerce, ce réseau fonctionna toutefois admirablement. Il était constellé d'îles et de caches lointaines où les bateaux pouvaient s'approvisionner en eau et nourriture et échanger leur butin contre des produits de luxe ou de première nécessité. Certaines de ces îles abritaient des «communautés intentionnelles», des micro-sociétés vivant délibérément hors-la-loi et bien déterminées à le rester, ne fût-ce que pour une vie brève, mais joyeuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ErnestLONDONErnestLONDON   05 juillet 2018
Des Hommes des Montagnes aux Scouts, le rêve de « devenir indien » s’inscrit en filigrane dans l’histoire, la culture et la conscience américaines.
Commenter  J’apprécie          120
eterlutisseeterlutisse   04 avril 2016
Les soulèvements, comme les festivals, ne peuvent être quotidiens – sans quoi ils ne seraient pas « non ordinaires ». Mais de tels moments donnent forme et sens à la totalité d’une vie.
Commenter  J’apprécie          70
hurledesangeshurledesanges   25 août 2014
Ces nomades adeptes de la razzia, sont des corsaires, des virus ; ils ont à la fois un besoin et un désir de TAZs, de campements de tentes noires sous les étoiles du désert, d’interzones, d’oasis fortifiées cachées le long des routes secrètes des caravanes, de pan de jungle libérée, de lieux où l’on ne va pas, de marchés noirs et de bazars underground.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Hakim Bey (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hakim Bey
Hakim Bey -Peter Lamborn Wilson interview (en anglais)
>Sciences sociales>Science politique>Types d'Etats et de gouvernements (94)
autres livres classés : DévianceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
414 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre