AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lilicrapota


lilicrapota
  29 mai 2010
c'est l'histoire (celle de l'auteur on dirait) d'une jeune camerounaise, de sa naissance à ses 50 ans passés : son enfance en Afrique, dans la misère, mais dans la joie; son départ pour la France et sa vie là-bas, dans une misère qui n'est pas la même, et dans une joie qui n'est plus que partielle, anecdotique, éphémère.

Ce déchirement que le lecteur vit entre deux pays, bizarrement, n'est pas vécu, ou alors à de très rares moments, par la narratrice. Nous voyons et comprenons avec lucidité le terrible fossé, que dis-je, l'abime, entre ces deux cultures, l'africaine et l'européenne, mais aux instants même où on a envie de la plaindre parce que ses croyances, dépassées nous semble-t-il (comme celle de rester vierge jusqu'au mariage), elle nous dépeint avec férocité mais surtout une grande lucidité un détail de notre vie "moderne", un comportement, une habitude, quelque chose de très simple qui nous montre et nous démontre que le bonheur, la joie, n'est peut être pas là où nous croyons l'avoir (la voir).

les honneurs perdus, c'est aussi le constat d'un échec (c'est un peu comme ça que je le ressens), d'une résignation : toute sa vie, la narratrice s'est préservée pour son mariage, et à 50 ans, elle craque, et va coucher avec un homme qui ne l'épousera sans doute pas (mais qui l'aime!!!). Elle a cherché toute sa vie un homme qui l'épouserait (parce que l'important dans ces sociétés-là, c'est d'avoir un mari, pas de connaître l'amour) alors que celui avec qui elle aurait pu être heureuse dès son arrivée à Paris, était juste à côté d'elle (mais comme c'était un clodo, elle n'en voulait pas), finalement, c'est bien avec lui qu'elle ira, mais elle aura perdu 10 ans...

j'ai été fascinée par certains dialogues, certaines phrases qui ont trouvé un écho très particulier : quand je les lisais, j'avais l'impression d'entendre Momo et certains personnages de "la vie devant soi" de Gary.

très bien!
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus