AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070117703
176 pages
Éditeur : Gallimard (02/10/2003)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ernst Beyeler est marchand d'art depuis 1945 à Bâle. Bien qu'ayant toujours vécu un peu en marge des grandes places (Paris, New York, Londres), il s'est fait connaître dans le monde entier par la qualité des œuvres qui ont passé par sa galerie et par les expositions qu'il y organisait. En 1998, il crée la Fondation Beyeler, où il rassemble sa collection, l'une des plus belles qui soient pour l'art du XXe siècle, et plus particulièrement pour l'abstraction (Kandinsky... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
som
  24 mai 2014
Comment Ernst Beyeler, un jeune libraire bâlois, va-t-il devenir l'un des plus grands marchands d'art du XXe siècle ? Par un hasard de la vie pour partie, mais surtout grâce à un amour inconsidéré de la peinture et des artistes, sans négliger un sens aigu d'un commerce où se mêlent des sommes colossales à une fibre artistique. Durant près de 50 années, Beyeler voyage entre l'Europe et les Etats-Unis pour négocier toiles et sculptures. Il organise des centaines d'expositions dans sa galerie, puis dans sa fondation au bord du Rhin, tout en gardant un équilibre délicat à assurer en les affaires et l'art.
Dans ses entretiens avec Christophe Mory, il revisite avec gourmandise les plus grandes oeuvres contemporaines. Au détour de ses tractations, on rencontre les plus grands artistes de l'époque : Picasso, Matisse bien sûr, mais aussi Klee, Rotchko, Giacometti et bien d'autres encore. Aux côtés de ces monstres sacrés, le lecteur découvre également un 3e larron : l'acheteur. Qu'il soit homme d'affaire, milliardaire ou conservateur de musée prestigieux, il n'a qu'une seule idée en tête : devenir l'heureux propriétaire d'une oeuvre d'exception.
Le dialogue entre Beyeler et Mory aborde aussi les aspects techniques du métier comme l'importance stratégique d'un accrochage, d'un éclairage, les tracas lors des passages à la douane. Au fil des conversations, en plus du plaisir de s'imprégner dans la beauté des toiles, se dégage le portrait d'un homme au goût imparable doté d'une belle intelligence et d'une grande simplicité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Medulla
  18 janvier 2018
Biographie du galeriste et collectionneur suisse Ernst Beyeler sous format entretien. Très éclairant sur le marché de l'art des avants-gardes au sortir de la seconde guerre mondiale.
Kandisnky, Ernst, Klee, la création de la fondation, les liens aux collections, à la ville de Bâle, un portrait d'homme autant qu'un portrait d'époque.
Commenter  J’apprécie          10
corinne-viviane-nicolas
  04 août 2012
L'univers de l'art moderne peut sembler parfois difficile à pénétrer ! Que nenni ! Ce livre vous conte la vie d'Ernst Beyeler, célèbre marchand d'art autodidacte. Il s'agit en fait d'une série de questions/réponses très intéressantes menées par Christophe Mory. Vous comprendrez l'état d'esprit des artistes, le fonctionnement du marché, le montage de collections, etc. A découvrir absolument par les néophytes en art moderne !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MedullaMedulla   29 janvier 2018
Christophe Mory : Quel est le quotidien d'un galeriste ?
Ernst Beyeler : C'est beaucoup de temps au téléphone, de confirmations par fax, de courrier. Rendre visite à des artistes, à des collectionneurs, visiter des musées, se documenter, faire des recherches historiques et des comparaisons, recevoir des gens, présenter des tableaux, travailler aux encadrements, voilà le quotidien de tout galeriste. Pour moi, le plus excitant reste l'accrochage : placer des oeuvres diverses qui formeront une oeuvre d'art pour un temps défini, le temps d'une exposition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MedullaMedulla   29 janvier 2018
p. 45 "dans l'achat de l'art , il faut se fier à son instinct et il faut garder une exigence de qualité".
Commenter  J’apprécie          00

Video de Ernst Beyeler (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernst Beyeler
Marchand d'art Ernst Beyeler.
autres livres classés : marché de l'artVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Ernst Beyeler (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Le quiz macho ! 🤬 💪

Son épouse était si autoritaire qu'il avait rédigé son testament en commençant par ces mots "Voici..." :

mes premières volontés
des fleurs, des fruits, des feuilles et des branches
aarrggg...

12 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : misogynie , classique français , femmes , baba yagaCréer un quiz sur ce livre