AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302047693
54 pages
Éditeur : Soleil (02/12/2015)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Aux prémices de ce projet, un livre The Elements of Euclid par Oliver Byrne, mathématicien du XIXe siècle qui entreprit d'illustrer la géométrie d'Euclide avec des formes géométriques : des ronds, des triangles, des carrés... rouges, jaunes, bleus... Une théorie évoque la possibilité que Mondrian aurait pu s'en inspirer.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
jamiK
  28 février 2019
Bézian prend le risque d'établir un parallèle entre un mathématicien du XIXe siècle, Oliver Byrne, et un peintre du XXe, Piet Mondrian. Ce lien est sans doute un peu abusif ou du moins présomptueux vis à vis de l'histoire de l'Art, pour ma part, j'applaudi l'audace et le talent mis au service de cette hypothèse. Je ne connaissais pas Oliver Byrne, par contre Piet Mondrian et les mouvement de Sijl et du Bauhaus sont loin d'être des inconnus pour moi. Il est évident qu'il y a un aspect très “scientiste” dans la démarche des ces mouvements artistiques et particulièrement axée sur les mathématiques. Bezian nous propose là une interprétation très intelligente sur l'oeuvre de Mondrian, en utilisant dans son graphisme et sa colorisation une utilisation et réécriture de cette oeuvre picturale. Il nous met sur la voie dès le début de la vie d'Oliver Byrne avec la représentation des champs irlandais quadrillés de murs de pierres. et tout du long du récit, il va semer les similitudes de l'environnement avec la peinture de Mondrian et les mathématiques de Byrne. C'est une véritable démonstration, édifiante et éclairante. de plus l'objet livre est superbe, il n'y a pas de reliure, le livre est en accordéon, présentant une longue fresque avec d'un côté Oliver Byrne et de l'autre Piet Mondrian. Donc on peut commencer par lire le côté consacré à Byrne avant celui consacré à Mondrian ou l'inverse. J'adore les récits sur les artistes plasticiens quand ce ne sont pas de simples biographies mais quand ce sont de véritables interprétations subjectives de l'oeuvre, quand l'auteur de bande dessinée se dévoile et ose soumettre son point de vue personnel, ici c'est le cas et le résultat est magnifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
svecs
  16 décembre 2015
Au XIXème siècle, Oliver Byrne fut un mathémicien f-doué auteur d'un essai sur Euclide qui fut très remarqué.
Au XXème siècle, Mondrian fur l'un d'es pionneirs du muouvement Bauhaus; Il est mondialement célèbre pour ses composition géométriques utilisant les couleurs primaires.
Rien ne les relie.
Et pourtant, si vous entrez Oliver Byrne sur google, vous remarquerz que son livre avait la particularité de multiplier les figures géométriques colorées. La tentation d'y voir un précurseur pour Mondrian est séduisante. mais ce n'est pas le cas. Et si, au contraire, Mondrian avait été inspirateur pour Byrne ? Et si un "courant d'art" avait transporté des visions de Mondrian jusqu'à Byrne, à travers le temps ?
Bézian joue avec cette idée, et utilise un procédé narratif particulier: celui du livre-accordéon. le livre se déplie en une longue fresque. D'un côté, il représente des scènes de la vie de Byrne. de l'autre, des scènes de celle de Mondrian. Et un courant d'air chez Mondrian devaint un courant d'art pour Byrne, qui l'inspire.
La structure en accordéon dépasse la simple fonctionnalité de gadget. Il semble y avoir une symétrie entre les vies, articulée autour de ce courant d'art.
Un objet ludique et qui demande sûrement plusieurs lectures pour en saisir toutes les subtilités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Lire un extrait
Videos de Frédéric Bézian (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Bézian
Vidéo de Frédéric Bézian
autres livres classés : bauhausVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre