AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08JGWL7HC
303 pages
Editions addictives (30/09/2020)
4.43/5   21 notes
Résumé :
L’embrasser ou l’insulter ?

Aprile adore sa vie : libre et sans attaches, promise à une carrière passionnante, elle est entourée d’une sœur adorable et d’une meilleure amie loufoque…
Tout lui sourit ! Le seul hic, c’est son boss. Archibald Perkins est sexy, imposant, exigeant… et froid comme la banquise.
Il l’attire autant qu’elle le déteste, mais elle refuse de céder à ce désir : elle joue trop gros, elle pourrait tout perdre !
S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 21 notes
5
4 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Gaoulette
  29 septembre 2020
Lecture très agréable mais il me manque la touche originale d'Aimée Bianca pour le coup de coeur.
Nouvelle chez Addictives , l'auteure réussit le job et coche quasiment toutes les cases d'une bonne romance. Grande amatrice du genre, j'attends qu'on me surprenne un peu plus.
Je félicite l'auteure pour son roman nickel sachant que c'est un 1er.
Les points positifs : des portraits cohérents, de la sensualité, de la tension sexuelle, des joutes verbales, une très belle plume, un zest de folie, une touche d'humour...
Mon gros Crush est pour Aprile, positive et moderne. Une working girl avec des valeurs. Audacieuse, belle, pétillante, intelligente et loin d'avoir la langue dans sa poche. Elle m'a convaincue du début jusqu'à la fin...surtout vers la fin. J'ai adoré le message véhiculé par l'auteure.
Mais en face d'elle, je n'ai pas eu le BOSS à la hauteur. Archibald, homme antipathique, beau, psychorigide, arrogant, odieux, riche… Un portrait fort et emblématique qui méritait d'être un peu plus exploité voire lui donner plus de voix. Il provoque quand même des séquences et des répliques cultes. D'ailleurs, mention spéciale pour deux scènes intimes où l'auteure nous offre un homme normal. Je n'en dis pas plus.
Par contre, j'ai tendance à me radoter quand les auteures romances font le choix de ne pas mettre un petit ustensile dans certaines scènes, je peux me montrer très vieux jeu. Je comprends la cohérence avec l'action du moment mais j'ai fait la grimace sur l'échange entre Aprile et Archibald dans les archives.
Après comme dit précédemment, le job est très bien fait.
Un premier roman addictif qui plante de très bonnes bases pour me surprendre à l'avenir. Une belle romance comme toutes femmes romantiques ont envie de lire.
Que dire de plus… lisez-le !
Merci Carole pour cette lecture VIP!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
carine13400
  13 janvier 2021
Boss : Odieux, Sexy, Snob. Une très belle lecture rafraîchissante et romantique à sa façon qui m'a fait passer un excellent moment et sans prise de tête, et avec un rythme parfait qui m'a permis de le lire d'une seule traite.
Aprile est une jeune et magnifique femme, drôle et ne manque pas de réparties. Depuis quelques mois, elle a enfin trouvé le job de ses rêves comme responsable markéting chez Patience où elle doit faire ses preuves et ne compte pas ses heures. le nom de la société ne pouvait pas être plus en raccord avec son état d'esprit. Patience… oui, il lui en faut beaucoup avec son Boss ! L'impérator ! Fils du PDG du groupe qui occupe le poste de directeur commercial dans son département. Un bourreau de travail, emmerdeur de première, arrogant, imbu de lui-même et magnifiquement beau…
Archibald est un homme glacial, la banquise à côté pourrait faire pâle figure tellement Aprile est refroidie dans chacun de leurs échanges professionnels. Snob, Odieux caractériel, mais aussi beaucoup trop sexy pour qu'elle ne fantasme pas en douce sur lui. Fantasme qu'elle partage avec sa meilleure amie et qui prendra une dimension insoupçonnable suite à une blague stupide qui attirera l'attention de L'impérator.
Se pourrait-il qu'Aprile réussisse à faire fondre son Iceberg de patron ? Et si c'était lui qui lui faisait fondre sa petite culotte ? Encore faudrait-il qu'il puisse l'attraper ! Un jeu se met alors en place. Un jeu qu'on pourrait nommer une fois de plus le chat et la souris comme cela est souvent le cas dans les romances, mais personnellement dans ce cas précis, j'aurais tendance à le nommer plutôt, le jeu de l'amour vache et des quiproquos !
Mais si Aprile se laissait attraper, ne risquerait-elle pas sa carrière qui débute à peine ?
Aimée Bianca nous offre là une romance qui ne peut que nous emporter malgré une thématique assez redondante, les relations avec son Boss. Néanmoins elle a su parfaitement la mener de manière à ce qu'on ne puisse que y succomber. Et particulièrement, en rendant Archibald humain et non l'homme parfait des romances à qui tout lui tombe dans le bec. Un homme vrai qui derrière sa carapace de conard arrogant se veut joueur, mais a aussi ses failles. Parfois même des défaillances réalistes et rien que pour cela, moi je dis banco ! Quant à Aprile, elle est le rayon de soleil de cette romance. Fraîche, pétillante, souriante, lumineuse, drôle et entière, elle nous renvoie sa bonne humeur et son sourire par delà les pages. On ne peut que succomber à cette héroïne qui ne se laisse pas abattre et qui supporte, non sans mal, cet Odieux Boss qui n'a pas l'air de la porter dans son coeur. D'ailleurs, est-il possible qu'il ait un coeur ? C'est moins sûr, et pourtant…
Un roman léger, mais très addictif qui nous emporte d'un bout à l'autre sans temps mort. Un roman sans prise de tête qui a été pour moi une belle découverte et que j'ai lu au bon moment. J'ai été séduite par le récit, mais surtout par la plume d'Aimée Bianca que je ne connaissais pas et dont j'ai apprécié la simplicité et la fluidité. Un récit drôle et enflammé aussi à ses moments, entre deux joutes verbales et une tension sexuelle à son paroxysme on ne peut qu'être charmé à ce merveilleux moment de lecture même si j'en aurais voulu un peu plus, même beaucoup plus… Et que dire de cet épilogue à tomber ? Rien, si ce n'est de vous dire de foncer le lire et le découvrir par vous-même. Et si je devais moi aussi jouer avec les protagonistes, je dirais que le dernier mot est pour moi 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CandiceW
  11 avril 2021
Quand un patron est arrogant, glacial et imbuvable la plupart du temps, la relation de travail est toujours compliquée. Mais quand il est aussi et sexy qu'odieux et méprisable, c'est d'autant plus tendu! Voilà ce que vit Aprile Barrett au quotidien. Sous les ordres directs d'Archibald Perkins, très judicieusement surnommé l'Impérator, elle n'a d'autres choix que d'encaisser et faire bonne figure si elle veut voir sa carrière évoluer. Responsable marketing chez Patience cosmétiques, recrutée depuis seulement quelques mois, elle doit encore faire ses preuves. C'est le travail de ses rêves, elle ne compte pas ses heures ni son investissement alors forcément avoir un boss imbu de lui-même, tyrannique et incapable du moindre compliments ne l'aide pas. Mais il lui en faut bien plus pour la décourager! En définitive, la seule chose qui la dérange et qui est pour elle incompréhensible: elle ne peut s'empêcher de le trouver canon! Elle doit certainement être légèrement masochiste... Il est son patron, elle est son employée rien ne peut se passer. Il n'a même jamais fait montre d'un quelconque intérêt pour elle, Aprile doit oublier cette idée au plus vite. Pourtant suite à un quiproquo particulièrement gênant, leur relation va changer... un étrange jeu où Aprile pourrait bien tout perdre.
« B.O.S.S » d'Aimée Bianca est un roman frais et piquant comme je les aime. Une romance patron/employée à la fois drôle et torride. Un jeu du chat et de la souris où le désir ne fait que monter au rythme de la température qui augmente lors des échanges entre Aprile et Archibald. Aprile est une femme forte, au caractère bien trempé. Même si la majorité du temps les réactions et les positions d'Archibald lui font perdre ses moyens, elle n'est pas docile pour autant. Ils s'exaspèrent l'un l'autre autant qu'ils s'attirent et cela donne lieu à des passages détonnants! Elle a la répartie cinglante, Archibald n'est pas en reste et leurs joutes verbales sont toujours bien placées et acérées. Archibald lui, a tout du (pardonnez-moi l'expression) « connard fini ». Patron exécrable avec ses employés, il émane de lui une suffisance qui agace au plus haut point. On fournirait presque nous-mêmes à Aprile de quoi passer ses nerfs! Néanmoins quelque chose chez lui intrigue et pousse à lui laisser le bénéfice du doute...
Entre imbroglios, scènes burlesques et moments torrides, c'est un roman qui se lit facilement et qui met de bonne humeur. Une histoire avec des personnages assez simples finalement, qui n'ont pas de secrets inavouables. C'est d'ailleurs ce qui fait la force du récit, les protagonistes pourraient très bien faire partie de notre entourage. On s'identifie facilement à eux et c'est ce qui fait que l'on passe un bon moment. le petit plus pour moi, aurait été de pouvoir entrer dans la tête d'Archibald, d'avoir son point de vue. Il ne se dévoile pas beaucoup et j'avoue que ça m'a un peu manqué.
J'ai donc été agréablement surprise et cela m'a donné envie de suivre cette auteure. Pour un premier roman, la plume d'Aimée Bianca est déjà bien affirmée. Un style convaincant aussi fluide et addictif qu'émouvant. Un cocktail d'humour, de tendresse et de sensualité justement dosé que je recommande volontiers!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Alloverthebooks
  08 octobre 2020
J'ai passé un excellent moment dans ce roman. Dès le début, les premières phrases m'ont happée. J'ai été séduite par l'écriture de l'auteure qui est des plus fluides, mais aussi addictive. Les personnages sont attachants, cela est valable aussi pour l'horrible patron d'Aprile, notre héroïne. le jeu du chat et de la souris est très bien développé, bien loin d'être redondant. Quelques petits quiproquos rythment le roman pour notre plus grand plaisir. Je n'ai pas vu les pages défiler tellement j'étais plongée dans cette romance. Bien évidemment, je la recommande à 100% pour les amateurs de romance entre un patron et son employé.
Commenter  J’apprécie          60
creamy_et_ses_livres
  11 novembre 2020
La plume de l'auteure m'a transporté du début à la fin, je n'ai pas réussi à lâcher se livre. J'ai beaucoup ri, les situations dans lesquelles Aprile se retrouvait, étaient à mourir de rire. Je ne sais pas si c'est de la malchance ou au contraire si au final c'était plutôt de la chance...
J'ai beaucoup aimé le personnage d'Aprile, c'est une jeune femme qui est mordante, elle est déterminée, je suis d'ailleurs sous le charme de sa patience. Je ne sais pas comment elle a pu rester si calme face à Archibal. J'ai eu un peu plus de mal à cerner le personnage d'Archibal, et à m'attacher à lui. Je ne sais pas si c'est parce qu'on n'à pas son point de vue ou si c'est parce qu'on dirait vraiment un iceberg. À la fin, on le voit beaucoup plus tendre et un peu moins sur la réserve. C'est un personnage touchant et qui est diablement sexy !
J'ai beaucoup apprécié cette romance, Isa est juste à mourir de rire, on rêve tous d'une meilleure amie comme elle. June aussi est une soeur très présente dans la vie d'Aprile. Elles forment un sacré trio !
Je me suis régalée et j'ai adoré découvrir la plume de l'auteure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   30 septembre 2020
Chapitre 11 :

« … J’ai perdu la totale maîtrise de moi-même : j’ai les jambes qui menacent de s’effondrer, ma poitrine se soulève irrégulièrement tandis que mon cœur martèle mon thorax.
Reste de marbre, Aprile.
— Est-ce un fantasme que de vous faire prendre ici ?
Je hoquette de surprise sous l’audace de sa question.
— Je crains de ne pas vous suivre, monsieur. Êtes-vous réellement en train de parler sexualité avec l’une de vos employées ?
Il me défie du regard et j’ai du mal à soutenir le mien, parce que c’est exactement ce qu’il est en train de faire.
— Il me semblait pourtant que vous ne me considériez plus vraiment comme votre patron, lorsque vous rêviez de mes supposées prouesses avec votre collègue. Lors de vos innombrables pauses-café.
La voilà, notre confrontation officielle sur ce poisson d’avril que j’aurais aimé ne jamais faire...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatolineLiliMatoline   30 septembre 2020
Chapitre 5 :

« … Intérieurement, j’ai envie de me dire qu’il déconne, sauf que je sais qu’il n’y a aucun souci technique. Non, par contre je n’ose pas du tout tourner la tête en direction du bureau de M. Perkins, parce qu’il va être là, le souci.
Putain. De. Merde.
La main tremblante, j’attrape le combiné et le porte à mon oreille, priant tous les dieux de l’Univers pour un miracle.
— J’étais loin d’imaginer que, lorsque vous ne faisiez pas semblant de travailler, vous rêviez de mes mains sur votre corps, mademoiselle Barnett.

La voix n’est pas glaciale, pas dédaigneuse, mais elle est rauque et sourde. Comme si le téléphone calfeutrait le son réel.
Prise de panique, j’ai pour seul réflexe de raccrocher.
C’est la merde. Putain de karma.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
creamy_et_ses_livrescreamy_et_ses_livres   11 novembre 2020
- Ta 𝑝𝑒𝑡𝑖𝑡𝑒 bêtise, j’espère qu’elle n’est pas grande, brune et arrogante au possible ?
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : bossVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4302 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..