AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Musardise


Musardise
  08 mai 2019
Dans le premier tome, nous avions quitté Billy jurant d'avoir la peau du "vieux pépé sénile" (par là, entendre "le Père Noël), qui lui avait envoyé une lettre fort décevante. Non seulement il y disait à Billy qu'il ne ressusciterait pas Tarzan, non seulement il en profitait pour donner une leçon de vie que Billy n'avait jamais demandé, mais, en plus, il y écrivait cette chose fort étrange : que si Billy n'acceptait pas la mort de Tarzan, c'était tout simplement parce que ça lui faisait penser à sa propre mort. La perte, le deuil, la tristesse, l'attachement ? Apparemment, le père Noël est un sociopathe qui n'est pas spécialement versé dans l'empathie, sous couvert d'une lettre moralisatrice qui parle de la vie et de la mort (cela dit, la lettre est présentée différemment dans le tome 2, puisque la phrase à laquelle je fais allusion n'y apparaît plus).

Un tome 2 qui sera donc doublement initiatique pour Billy, puisque, d'une part, il va se poser de sérieuses questions, sur le père Noël, ses pouvoirs, son identité, et son existence même. Et d'autre part, Billy va prendre le chemin de l'acceptation et du deuil, les deux voies se recoupant. La forme est, logiquement, toujours la même, avec l'alternance de strips, de comptines, d'extraits de L'Encyclopédie Curieuse et Bizarre de Cryptozoologie, ou encore d'histoires illustrées, qui fonctionnent encore mieux ensemble que précédemment. À noter qu'on y trouve aussi une rubrique intitulée Les conseils de Léa. Les extraits encyclopédiques vont se consacrer en partie à Noël et ses étranges coutumes, mais aussi et surtout à des tas de sujets morbides comme on les aime. Les strips, eux, vont vers un peu plus d'unité dans la quête de Billy, toujours décidé à trouver un remède à la mort pour ramener Tarzan - vu que le Père noël n'a absolument pas su le convaincre avec sa lettre. Ils alternent en revanche entre des moments consacrés à des préoccupations très terre à terre et d'autres qui nous amènent à suivre Billy dans un voyage onirique, poétique et angoissant, où l'on rencontre le Croquemitaine (ou est-ce le Père Noël ???), où l'on doit retrouver des amulettes étranges, et où un arbre étrange et terrifiant présidera à des retrouvailles et à un adieu définitif.

En dehors de ces passages sombres, voire cauchemardesques, mais envoûtants, j'ai adoré le questionnement de Billy sur l'identité du Père Noël (serait-ce un extra-terrestre, un super-héros, voire Neptune en personne?), sur la supercherie que constituerait Noël, et sur l'utilité de couper des arbres pour les faire trôner brièvement dans un salon - il ne parle pas des dindes, mais la question mériterait également d'être posée. le strip où Billy découvre un déguisement de Père Noël et les cadeaux qu'il a commandés dans la chambre de ses parents m'a rappelé bien des souvenirs... Trahison ! Trahison ! Trahison !!!
Commenter  J’apprécie          220



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (21)voir plus