AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2803623943
Éditeur : Le Lombard (23/05/2008)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 122 notes)
Résumé :

Je m'appelle Rebecca. J'ai six ans bientôt et demi et je suis souvent malade. En plus, mon papa et ma maman veulent se séparer et ça me rend triste. Heureusement Ernest est là pour me remonter le moral. Ernest, c'est un super microbe et un super copain ! Je l'ai attrapé un jour de pluie. Ensemble, on rigole bien...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
manU17
  05 juillet 2013
Rebecca est une petite fille à la santé fragile. Pourtant, bien qu'elle soit un peu petite pour son âge et que ses défenses immunitaires se montrent un peu défaillantes, elle n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, le Docteur Fakbert, qui vient régulièrement à la maison en fera d'ailleurs les frais plus souvent qu'à son tour. Elle déborde d'énergie et a un sacré tempérament. Son sens inné de la répartie est savoureux et sa spontanéité totalement réjouissante.
Ernest, lui, est un étonnant petit microbe qui peut prendre toutes sortes de formes et d'apparences. Avec Rebecca, ils vont faire les quatre cents coups, comme le font tous les supers copains et ce pour notre plus grand plaisir.
Très divertissante et abordant des thèmes tels que la maladie, les microbes ou encore la séparation des parents de manière extrêmement ludique et amusante, cette bande dessinée est une vraie réussite qui ravira petits et grands. Ajoutez à cela des couleurs acidulées, des dessins pétillants, des planches pleines de modernité et vous obtenez un album absolument épatant.

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
InstinctPolaire
  13 mai 2013
" Eruditus
Rarum
Nocivus
Eczéma
Staphylocoque
Trigonal " Qui dit le Docteur Fakbert...
... Moi, je préfère Ernest, ça lui va plus mieux. Ernest, c'est mon microbe à moi toute seule que je l'ai trouvé en allant à la chasse à la grenouilles sous la pluie.
Faut dire que j'ai des prédispu..., prédaspi..., prédispa... bon ouais que c'est trop facile pour moi d'attraper un microbe puisque j'ai des défenses immunitaires trop faibles.
Moi ? Ben c'est Rebecca,comme dans le titre... Pff faut suivre hein. Donc moi, c'est Rebecca, j'ai six ans et demi. Je suis pas très grande mais c'est pas une raison pour m'appeler "puce " ! Je suis une rebelle comme ma grande soeur Coralie.
Je suis toujours malade. Mais je suis sûre que c'est parce-que mon docteur, il est tout nul et que mes parents, ils surveillent mon alimentation au lieu de me laisser manger que des frites avec du ketchup et de la mayonnaise.
Ernest, c'est mon nouveau super copain. Mais si je l'ai pris, c'est pour qu'il me donne un coup de main : D'abord, il faut me débarrasser du docteur Fakbert et sa spatule de la mort. Mais surtout il faut qu'il m'aide à faire que papa et maman, ils se séparent pas...
... Sinon je serai triste...
Ernest, il m'apprend le camouflage, la contamination, la musculation de la membrane ADN, la mutation pour qu'on réussisse la mission.
Pour le garder, je sors sans tee-shirt dans le froid ou sous la pluie.
Et puis il peut pas me faire de mal. Coralie m'a dit – Coralie, c'est ma grande soeur, j'vous l'ai dit ? - que certains microbes nous veulent du bien.
Si vous avez une âme d'enfant, vous aimerez la première partie de cette critique.
Si vous avez grandit, vous verrez une petite fille à la santé fragile qui se crée un ami imaginaire pour surmonter la séparation de ses parents...
... Mais vous êtes pas rigolos vous alors...
Découvert lors des 48H de la BD. Vivement la réédition de la suite... ~_^...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          195
lilibookncook
  31 juillet 2019
Et si l'imagination d'une petite fille de six ans était le meilleur bouclier aux disputes incessantes de ses parents ? Et si le meilleur ami de cette enfant était un microbe ? Sous couvert de planches colorées, l'histoire désopilante de Rebecca n'en est pas moins émouvante. de petites bêtises aux mensonges, Rebecca affronte son quotidien d'enfant fragilisée par la maladie pour en faire une force. Tandis qu'Ernest le microbe s'invite dans sa vie, Rebecca délaisse un peu la chasse aux grenouilles pour mieux rapprocher ses parents. Va-t-elle y arriver ? Va-t-elle guérir d'Ernest ? Il fallait bien les 48 h de la BD pour enfin découvrir cette joyeuse bande dessinée.
Avec son retard de croissance et sa santé fragile, Rebecca s'est forgé son propre monde à l'image de son quotidien. Chasseuse de grenouilles invétérée, la pluie est son amie...comme les microbes ! Elle fait alors la connaissance d'un microbe ultra-résistant : Ernest. S'ensuit une série d'aventures aussi farfelues qu'adorables entre ces deux nouveaux "amis". Mais une mission prédomine : rabibocher les parents de Rebecca. Et ce ne sera pas une mince affaire....
Découverte lors des 48 h de la BD il y a de cela quelques mois, j'ai pris grandement plaisir à suivre les péripéties de notre jeune héroïne ! Drôle et triste à la fois, j'ai été bercé entre facéties et chagrin face à ce scénario étonnant, contraste entre couleurs douces et dialogues percutants.
Tandis que ce premier tome met l'accent sur la "rencontre" entre Ernest et Rebecca, il met également en lumière la situation familiale de la petite fille. Observatrice du déséquilibre parental sous formes de reproches, de disputes et de fuites, Rebecca s'évertue à s'immiscer dans la vie des adultes et puis tant pis si ça ne leur plaît pas, ils n'ont qu'à pas se disputer non mais ! En attirant ainsi l'attention de ses parents, sonnette d'alarme d'une enfant qui s'interroge, la jeune malade démontre une fois de plus que les enfants remarquent, anticipent, et réagissent avec leurs armes.
Bien qu'il soit véritablement attrayant, ce premier tome souffre parfois de lacunes, comme l'ordre chronologique des planches qui m'ont parfois déstabilisés ou encore le manque d'épaisseur de quelques personnages. Quoi qu'il en soit, les réparties cinglantes de notre jeune héroïne rattrapent bien quelques petits défauts !
Si vos enfants (ou vous-même, y'a pas de raison !) veulent poursuivre l'aventure Ernest et Rebecca, cette réédition propose de découvrir les premières images du dessin animé. Cool !

Lien : http://bookncook.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
nataly
  12 février 2014
Merci aux éditions le Lombard et au site Babélio pour cette découverte bien plaisante.
Petite fille à la santé fragile avec de petites défenses immunitaires, Rebecca nous présente son quotidien dans cette bande dessinée destinée aux enfants.
En effet ici, Rebecca est une petite fille avec des défaillances immunitaires, qui en rajoute beaucoup, parfois avec humour, et dont les parents vont se séparer. Elle passe donc un cap difficile et nouveau pour elle. Mais à l'aide d'un microbe qu'elle seule voit, elle va tenter par divers moyens de compliquer la tâche du médecin qui veut la soigner, et ils élaborent ensemble des stratégies pour tenter de réconcilier ses deux parents.
Bien que pour jeunes lecteurs, cette bande dessinée traite avec beaucoup d'humour et de talent deux thèmes difficiles. Tout d'abord la santé de l'enfant, puis la séparation des parents. Ces thèmes sont abordés des points de vue de l'enfance mais aussi des adultes et expliqués très clairement.
Toutes les dessins sont traités avec modernité, couleurs, et dialogues très attrayants.
Quant aux personnages, Rebecca est une petite fille adorablement drôle, maligne, imaginative, attachant, et le docteur m'a beaucoup fait rire de par son physique et ses déboires!!
Ce fut un grand moment de rires que j'ai passé page après page !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Titipanzani
  06 janvier 2016
Cette bande-dessinée est pour moi un véritable coup de coeur. Nous suivons Rebecca, une petite fille de six ans qui n'a pas forcément la vie facile. Elle tombe sans cesse malade et ses parents sont sur le point de divorcer. Mais malgré tout c'est une petite fille pleine de joie, d'espoir et d'énergie. Un jour pluvieux, alors qu'elle s'est éclipsée de chez elle pour aller chasser les grenouilles, elle va faire la rencontre d'un microbe drôle et très sûr de lui, nommé Ernest.
De leur rencontre saugrenue va naître une amitié très forte et hors du commun. Alors que ses parents ne s'entendent plus et qu'il règne une ambiance pesante au sein de la maison, Rebecca va trouver en Ernest plus qu'un compagnon : il va très vite devenir pour elle un ami très cher, une sorte de confident. J'ai adoré voir leur amitié se développer au fil des pages et la consolation qu'Ernest a pu apporter à Rebecca au quotidien. Ils s'entendent tellement bien ensemble qu'elle va tout faire pour conserver son microbe coûte que coûte… au point d'en faire voir de toutes les couleurs à son médecin le Dr Fakbert. le pauvre quand même mais c'est tellement drôle !
Les maladies sont traitées avec beaucoup d'humour ce qui peut permettre aux plus jeunes lecteurs de les prendre avec plus de légèreté et donc d'être moins angoissé à l'idée d'avoir une grippe ou tout autre virus. J'ai trouvé le passage de la jalousie d'Ernest très drôle : d'autres microbes sont venus rendre visite à Rebecca et Ernest a eu peur qu'ils prennent sa place au point de faire une crise. « C'est pas croyable ! Je m'absente cinq minutes et tous les parasites du coin viennent frapper à ta fenêtre !!! » Ça m'a beaucoup amusée comme de nombreux autres passages que je vous laisse découvrir par vous-mêmes.
C'est une bande dessinée qui m'a fait beaucoup rire tout comme à la fois m'a beaucoup émue, que ce soit par les bêtises causées par notre duo de choc ou encore le thème difficile de la séparation qui à elle-même constitue un virus destructeur de famille. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé la façon dont Rebecca, avec l'aide d'Ernest, va user de diverses techniques pour que ses parents se réconcilient. Sous sa carapace humoristique et pleine de tendresse, Ernest & Rebecca traite donc des sujets difficiles comme la manière dont l'enfant voit la séparation de ses parents, le vide que cela peut lui laisser dans le coeur mais qui n'est pas forcément vu par les parents qui délaissent souvent le ressenti de l'enfant, puisqu'ils passent leur temps à se disputer. Mais tout cela est traité avec ingéniosité et à l'aide de nombreux passages comiques et attendrissants, ce qui nous fait au final passer un moment très divertissant. Je recommande vivement cette bande-dessinée !
Lien : https://unparfumdelivre.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   05 juillet 2013
L'autre jour, avec maman, on est retournées voir le Dr Fakbert... Il a longtemps regardé mes dessins... Il m'a dit de ne pas m'en faire pour ma petite taille, que ça s'arrangerait... Puis, il m'a posé une drôle de question...

- Dis-moi Rebecca... tu préfères...ton papa...ou ta maman ?...

J'ai pas su quoi lui répondre. Les grandes personnes nous posent souvent des questions que l'on aurait jamais eu l'idée de se poser tout seuls... Et puis...un papa et une maman, c'est comme le ketchup et la mayonnaise...c'est meilleur les deux ensembles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
TitipanzaniTitipanzani   06 janvier 2016
Papa est parti passer la nuit chez son frère qui est aussi mon tonton… J’étais triste et je me sentais toute bizarre… Ce soir-là, mon arrière-goût de mayonnaise dans la bouche manquait cruellement de ketchup…
Commenter  J’apprécie          160
TigrissTigriss   31 août 2015
COMMENT ?!!!
AVALER MES MÉDICAMENTS SANS KETCHUP NI MAYONNAISE ?!!
MAIS C'EST IMPENSABLE !!!!!
Commenter  J’apprécie          80
TigrissTigriss   31 août 2015
Ernest c'est un super microbe et un super copain!
Je l'ai attrapé un jour de pluie.
Ensemble on rigole bien..
Commenter  J’apprécie          70
Cookies72Cookies72   09 février 2014
Un papa et une maman, c'est comme le ketchup et la mayonnaise... C'est meilleur les deux ensemble
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Videos de Guillaume Bianco (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Bianco
http://www.librairiedialogues.fr/ Adeline nous propose ses coups de c?ur du rayon Bandes dessinées : "La recomposition des mondes" d'Alessandro Pignocchi (Le Seuil), "La maison de la plage" de Séverine Vidal et Victor L. Pinel (Marabulles), "L'Extraordinaire Abécédaire de Zoé Marmelade" de Guillaume Bianco et Marie Pommepuy (Soleil). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Laurence Bellon.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
autres livres classés : microbesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Questionnaire Billy Brouillard.

Comment s’appelle le chat de Billy ?

Harry
Le chat
Freddy
Tarzan

5 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Billy Brouillard, Tome 1 : Le don de trouble vue de Guillaume BiancoCréer un quiz sur ce livre