AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221913361
Éditeur : Robert Laffont (16/07/2003)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 13 notes)
Résumé :

La Bible est le livre le plus lu à travers le monde. Elle constitue, avec l'Antiquité grecque, l'un des deux fondements de la civilisation occidentale. Pour des millions d'hommes, elle demeure le témoignage de la Révélation du Dieu unique dans le chaos de l'histoire. Mais elle a aussi fourni à la littérature universelle quelques-uns de ses textes les plus éclatants le Cantique des cantiques, le livre de job, les Pro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
colimasson
  09 juillet 2015
Job est un homme juste et fidèle à Dieu. Il possède sept fils et trois filles, sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cent paires de boeufs, cinq cent ânesses et des serviteurs à foison. Il mène une existence heureuse et paisible, jusqu'au jour où le sort décide de ne plus le lâcher et lui envoie infamie sur infamie. Ses possessions sont détruites, mais il reste fidèle et confiant. Alors, la lèpre l'envahit de la peau jusqu'aux os. C'est une mue cruelle et profonde. Job se lamente. Pourquoi Dieu punit-il le bon, le juste et le fidèle ? Trois amis viennent à la rencontre de Job. Chacun d'entre eux se charge d'apporter une explication, l'un montrant à Job l'illusion de sa puissance matérielle, l'autre se chargeant de dévorer les dernières énergies du juste, et le dernier représentant l'activisme hypocrite des bonnes oeuvres. Job les méprise : il sait bien qu'ils ont tort. Arrive alors le quatrième ami, Elihou, qui dénonce les discours dogmatiques des trois personnages précédents. Elihou permet à Job de cerner plus distinctement le secret de son accomplissement, mais il ne peut pas se mettre à la place de Job. La découverte ne peut se faire que de l'intérieur, dans le silence. Dieu finit enfin par intervenir pour achever le parcours de Job, remplaçant la souffrance par la révélation intérieure.

Le Livre de Job permet avant tout de répondre aux doutes des fidèles qui se demandent comment le malheur peut s'abattre sur le destin d'un homme juste et pieux. L'explication nous est fournie dès les premières lignes et nous place, pour le reste de la lecture, dans la situation du Dieu omniscient qui observe le désespoir de l'homme. Job est à la fois touchant et misérable, mais il dispose aussi de suffisamment de courage pour intégrer ses énergies contradictoires et les résoudre en une trinité apaisée. Rares sont ceux qui n'ont jamais vu le sort se déchaîner sur eux sans penser qu'il s'agissait là d'une punition injuste… rares sont donc ceux qui ne comprendront pas la souffrance de Job. Quant à savoir si tout le monde peut faire preuve d'autant de sagesse que lui dans l'acceptation de son sort, c'est une autre histoire…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Henri-l-oiseleur
  28 mars 2016
Je ne saisis pas très bien pourquoi la couverture du Livre de Job est celle de l'édition de la Bible complète dans sa version de Port-Royal publiée par Robert Laffont.
Le livre biblique de Job (dont le nom hébreu, Iyov, dérive de la racine signifiant "ennemi") est le plus beau, le plus difficile, le plus poétique de tous les livres de la Bible hébraïque. C'est dans son texte que l'on trouve le plus de mots jamais attestés ailleurs (hapax) et c'est là que la plus splendide imagerie poétique se déploie. Cette imagerie n'est pas un simple ornement, elle participe de la réflexion, car il s'agit de méditer sur la place de l'homme dans l'ordre universel voulu par Dieu : la raison seule n'y suffit pas, il faut la poésie du coeur, du langage et des yeux. Cette place est donc mystérieuse, puisque Job, l'homme juste (mais pas l'homme bon), qui est "en règle" avec la Loi divine, ne comprend pas pourquoi il souffre et traverse des malheurs terribles au lieu d'être récompensé de sa justice. Cette question avait été déjà traitée à Babylone, dans le fameux poème du Juste Souffrant, mais l'assyriologue Jean Bottéro n'hésite pas à proclamer la supériorité évidente du texte hébreu sur les anciennes versions akkadiennes.
Le christianisme, avec sa notion de souffrances vicaires (le juste souffre à la place, et en faveur, des méchants) propose une solution au problème de Job. Les amis de Job, qui l'accompagnent dans sa souffrance, tentent de le persuader qu'il a quelque faute cachée que Dieu lui fait payer. Mais à la fin, Dieu innocente Job et rouvre la question du Juste souffrant sans y répondre. L'abondante littérature consacrée au livre et au problème du mal pourra intéresser le lecteur, mais on n'oubliera pas que le livre, dans sa puissance, laisse la question ouverte et nous place devant le scandale de la souffrance de l'innocent sans proposer de réponse. A chacun de nous de prendre position dans le mystère et face à lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jeanmarcg
  19 avril 2013
Extrait de la Bible, le Livre de Job est un texte anonyme fondateur de la civilisation judeo chretienne et au delà : le mythe de Job, homme bon mis à l'épreuve par Dieu, a inspiré la peinture (courrez à Epinal voir l'oeuvre de Georges de la Tour), la musique ("The sire of sorrow" de Joni Mitchell) ou la littérature ("Le poids de la grâce" de Joseph Roth), mais aussi Pierre Assouline qui après avoir écrit les bios de Dassault ou Hergé, s'est mis en tête de pondre il y a peu l'imposant "Vies de Job", captivant de bout en bout. Texte essentiel, le livre de Job fait encore encore resonner le cri du Juste qui craint et honore dieu et qui, même au plus profond de la douleur, continue à le louer. Soutien pour les endeuillés, les toxicos, tous les cabossés de la vie, le Livre de Job est un trésor de l'esprit.
Commenter  J’apprécie          20
Bubu-le-bourguignon
  10 septembre 2012
L'éditeur Jean de Bonnot nous présente "La Bible" sous un écrin de cuir et de papier de qualité. Cela n'enlève en rien l'oeuvre mais c'est tout juste si on ose le toucher.
Le travail sur le livre est de qualité, les particules d'or sur la tranche des feuilles est un luxe.
Mais restons terre à terre et disons nous que ce qu'il y a de plus intéressant se trouve à l'intérieur : les bases de la religion catholique.
Commenter  J’apprécie          20
Floyd2408
  26 septembre 2013
Il est difficile d 'émettre une critique constructive sur ce texte légendaire ou de grands noms ont été influencer par ce récit biblique que ce Job instrument d'un Dieu ...Pierre Assouline dans son livre Vies de Job nous livre les méandres de ce récit au fil des siècles .....
Pour ma part étant non croyant ...je reste assez perplexe par la foie de Job qui dans la misère la plus redoutable garde cette flamme ...cet espoir ...mais est ce en Dieu ou en la destinée des destins ......
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   23 septembre 2013
Un jour, les fils de Dieu prennent place devant Yhwh. Le négateur se glisse parmi eux. Yhwh dit au négateur : " D'où viens-tu ? " Le négateur dit à Yhwh : " Je courais le monde, je vaguais. " Yhwh dit au négateur : " As-tu remarqué Job, mon serviteur ? Il est unique au monde. c'est un homme bien, un homme droit. il craint Dieu. Il évite le mal. " Le négateur dit à Yhwh : " Est-ce que Job craint Dieu pour rien ? tu as planté une haie autour de lui, de sa maison, de tout ce qu'il a. Tu l'encourages dans son travail. Son bétail prolifère. Mais, si tu lèves la main sur lui, si tu frappes tout ce qu'il a, nous verrons comme il te bénira en face ! " Yhwh dit au négateur : " Je te livre tout ce qu'il a. Mais ne lève pas la main sur lui. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
colimassoncolimasson   09 mars 2016
Je crie vers Toi et tu ne réponds pas; je me présente sans que tu me remarques.
Tu es devenu cruel à mon égard, ta main vigoureuse sur moi s'acharne.
Tu m'emportes à cheval sur le vent et tu me dissous dans une tempête.
Oui, je sais que tu me fais retourner vers la mort, vers le rendez-vous de tout vivant.
Pourtant, n'ai-je pas tendu la main au pauvre, quand, dans sa détresse, il réclamait justice ?
N'ai-je pas pleuré sur celui dont la vie est pénible, éprouvé de la pitié pour l'indigent ?
J'espérais le bonheur, et le malheur est venu; j'attendais la lumière : voici l'obscurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
colimassoncolimasson   13 mars 2016
Puisqu'ils ne parlent plus, qu'ils ont cessé de se répondre,
je prendrai la parole à mon tour, je vais montrer moi aussi mon savoir.
Car je suis plein de mots, oppressé par un souffle intérieur.
En mon sein, c'est comme un vin nouveau cherchant issue, comme des outres neuves qui éclatent.
Parler me soulagera, j'ouvrirai les lèvres et je répondrai.
Je ne prendrai le parti de personne, à aucun je ne dirai des mots flatteurs.
Je ne sais point flatter, car mon Créateur me supprimerait sous peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
colimassoncolimasson   25 juillet 2015
Tel celui qui invite des amis à un partage, quand les yeux de ses fils languissent, je suis devenu la fable des gens, quelqu'un à qui l'on crache au visage.
Mes yeux s'éteignent de chagrin, tous mes membres sont comme l'ombre.
Commenter  J’apprécie          130
colimassoncolimasson   13 juillet 2015
Qu’est-ce donc que l’homme pour en faire si grand cas,
Pour fixer sur lui ton attention,
Pour l’inspecter chaque matin,
Pour le scruter à tout instant ?
Cesseras-tu enfin de me regarder,
Pour me laisser le temps d’avaler ma salive ?
Commenter  J’apprécie          92
Videos de La Bible (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de La Bible
Émission « L'autre scène ou les vivants et les dieux », par Claude Mettra, diffusée le 15 mars 1976 sur France Culture. Un débat mené par Claude Mettra entre l'écrivain exégète André Chouraqui, poète et traducteur de la Bible, le Révérend Père Fontaine, professeur d'hébreu au Centre d'études Istina, et l'historien Philippe NEMO, au sujet du ‘Cantique des cantiques’. Sont abordés les différentes interprétations possibles du "Cantique des Cantiques", les problèmes de traduction, l'explication de certains mots, les différents thèmes de ce poème et les allusions à l'histoire d'Israël.
autres livres classés : ile de franceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

JÉSUS CHRIST et les Évangiles

Quel est le lieu de naissance de Jésus?

Ramallah
Philistie
Bethléem
Samarie

20 questions
225 lecteurs ont répondu
Thème : La Bible : Le Nouveau Testament de La BibleCréer un quiz sur ce livre