AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Odile Germain (Directeur de publication)Danièle Thibault (Directeur de publication)
ISBN : 2717721363
Éditeur : BNF - Bibliothèque Nationale de France (16/03/2001)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Approcher les mystères de l'invention littéraire, donner à voir le travail de l'écriture, telle est l'ambition de ces Brouillons d'écrivains... De Charles d'Orléans à Georges Perec en passant par Pascal, Rousseau, Chateaubriand, Flaubert, Apollinaire, Sartre et beaucoup d'autres, ne sont-ils pas des dizaines d'auteurs à revivre par la magie de leurs manuscrits, saisis, la plume à la main, en pleine activité créatrice ou dans les affres de l'incertitude et du repenti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Yzou
  29 novembre 2013
Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition "Brouillons d'écrivains" présenté par la Bibliothèque Nationale de France sur le site Fr. Mitterrand de février à juin 2001. Je n'ai pas vu l'expo mais le livre est très intéressant. Bouquin dense mais exquis à feuilleter, tant pour ses reproductions de manuscrits d'écrivains que pour les riches explications qu'il contient sur le processus de création d'une oeuvre littéraire au fil des siècles.
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
YzouYzou   29 novembre 2013
Un jour de séminaire, au square Rapp, Barthes, l'éveilleur d'esprit, avait lancé cette formule à la fois énigmatique et d'une clarté déconcertante : "La littérature, c'est la rature." Barthes faisait confiance au symbolisme fortuit des mots. Or, c'est un fait : la rature est littéralement rivée à la chose littéraire ("litté-rature") et la langue française ne permet à aucun moment d'oublier qu'en matière de littérature, le grand art ne consiste pas pour l'écrivain à brûler les étapes de la rédaction, à avancer tête baissée vers un achèvement prématuré du texte, mais au contraire à retarder l'irréversible, à saisir chemin faisant toutes les opportunités d'un retour sur soi de l'écriture. L’œuvre à l'état naissant ne prend vraiment connaissance de ce qu'elle cherche à devenir que dans l'espace du doute et de la reformulation, à travers ses propres repentirs. Replacée dans le champ des curiosités homophoniques, cette relation native entre rature et littérature peut d'ailleurs se lire comme une sorte d'injonction - "Lis tes ratures" - qui constitue en effet l'un des impératifs catégoriques majeurs du métier d'écrivain : une vigilance comptable des métamorphoses infligées aux formes et aux significations par laquelle l'écrivain élucide le sens de son projet pour pouvoir le mener à bien, avant que d'autres - les généticiens du texte - n'aillent y rechercher, après coup, les indices de son itinéraire créatif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littératures des langues romanes. Littérature française>Littérature française: 1848-1900 (76)
autres livres classés : manuscritsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz de Jade

Qui la/le directeur/directrice de l'orphelinat?

Miss périgrine
Le grand-père de Jack
Jack

8 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers de Ransom RiggsCréer un quiz sur ce livre