AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749931223
Éditeur : Michel Lafon (09/11/2017)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 20 notes)
Résumé :
UN AMOUR QUI BRÛLE LES ÉTAPES
Alexie, seize ans, mène une vie rangée. Ce n'est pas le cas de son voisin, le séduisant et ténébreux Jérémy, qui ne vit que pour le risque et ne tarde pas à l'entraîner dans les défis les plus insensés.
Mais quel avenir y a-t-il pour une relation placée sous le signe de l'adrénaline et vouée à la clandestinité ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  04 décembre 2017
J'aime relever les défis… Ce roman en était un…
Ecrire un avis négatif c'est un défi en soi… Ce roman j'ai craqué dessus à cause de la couverture et du nom de l'auteure. Oui je suis faible la couverture m'a réellement attirée, et le résumé était suffisamment intriguant pour que je succombe. Hélas, je ressors de cette lecture très stressée, frustrée et limite décontenancée. Je m'attendais à vivre des émotions vertigineuses, et ce fut en quelque sorte le cas, mais je ne m'attendais pas aux genres d'émotions que j'ai ressenti. Colère, frustration, énervement, angoisse et écoeurement…
J'ai lu ce roman dans une sorte de transe, un brouillard cotonneux… Comme si je passais totalement à côté de l'histoire. A un moment donné je me suis dit… pourquoi ? à quoi ça rime ? On entre vite dans l'histoire, je dois dire qu'à mon niveau ce n'est pas un souci avec la plume et le style de l'auteure, mais plutôt avec le fond de l'histoire qui m'a déplu. Je suis restée totalement hermétique à cette histoire, ne m'attachant ni aux personnages ni au fond de l'histoire, car au final je cherche encore le pourquoi du comment. Il m'a manqué beaucoup d'éléments pour cautionner et expliquer tout ce que j'ai lu.
Reprenons un peu l'histoire… Alexie, seize ans va rencontrer Jérémy son voisin ténébreux qui ne vit que pour le risque et l'adrénaline… Mais pourquoi est-il comme ça ? Quelles sont ses motivations ? Alexie est une héroïne que je n'ai pas réussi à comprendre. Sa relation naissante avec Jérémy est des plus bizarres, son comportement m'a agacée, j'avais envie qu'elle s'impose, qu'elle ait plus de retenue avec lui et malgré leurs joutes verbales assassines, la sauce n'a pas pris avec moi parce que j'ai détesté Jérémy, je n'ai donc pas compris qu'Alexie se laisse faire. Leur relation repose sur du chantage, Jérémy est méprisant, il rabaisse allègrement Alex qui se laisse faire, tout ça pour être sûre qu'elle continuera à le voir. Encore faut-il qu'elle continue à relever les défis pour avoir un quelconque intérêt aux yeux de Jérémy. Plus j'avançais dans l'histoire et plus je me sentais mal, si j'ai aimé l'écriture de Morgane Bicail, je n'ai absolument pas saisie l'essence même de ce roman. Alors il y a peut être des raisons à cela. Je suis dans une période un peu difficile dans ma vie, et franchement ce roman m'a stressée, l'histoire m'a paru surréaliste tellement la relation d'Alexie et Jérémy devient malsaine. J'ai lu ce roman sans difficulté, d'ailleurs il est plutôt court et l'écriture de l'auteure est addictive, cependant je n'ai pas aimé l'histoire. Je n'ai pas réussi à aimer les personnages et l'intrigue m'a semblé trop noire, trop glauque. Les titres des chapitres aidant j'ai essayé de voir où on allait arriver, et j'avoue que la seconde partie de l'histoire a davantage éveillé ma curiosité mais certaines révélations m'ont fait l'effet d'une douche froide, sans jamais avoir d'élément de compréhension.
J'ai trouvé que l'ensemble n'était pas assez développé, je pense que j'aurais pu ressentir quelque chose pour eux si on en avait su plus sur eux. Jérémy étant finalement un héros qui aurait pu me plaire, mais là je n'avais rien pour excuser son attitude vis à vis d'Alexie. Et aucun élément de compréhension concernant son goût pour l'adrénaline, même si on devine que notre héros a des soucis, rien de probant pour appuyer mes hypothèses. J'ai terminé le roman avec les yeux écarquillés… Et si la fin a su me tirer des larmes, je ne savais même pas pourquoi elles ont coulées parce que je suis restée insensible durant ma lecture. Bref, je pense vraiment que ce roman aurait pu me plaire à un autre moment, là le côté malsain a pris le dessus et j'avais besoin de tout sauf de ce genre de récit. C'est rare que je livre un avis si tranché, j'ai aimé la style de l'auteure mais j'ai détesté l'histoire car je n'ai pas compris comment on pouvait en arriver là. Ce ressenti est très personnel, et je vous conseille d'ailleurs de découvrir ce roman qui trouvera son public.
Lien : http://www.lmedml.fr/2017/12..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ninis47
  17 janvier 2018
Je remercie les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.
Morgane Bicail est une auteure que je connais de nom mais je n'ai pas lu son premier roman, car je pense sincèrement que je n'étais pas la cible de ce roman mais le résumé de celui ci me tentait bien! Et même si j'ai passé un bon moment avec ce roman, je pense qu'adolescente, je l'aurais plus apprécié....
Alexie est le style d'ado dont rêve tous les parents, elle est studieuse, aimable, sérieuse, bref elle ne fait pas de vagues. Lorsque poussée par ses parents, elle fait la connaissance de son voisin Jérémy, qui a 2 ans de plus qu'elle. Lui mène une vie plus borderline, elle se rend vite compte qu'il lui cache des choses, et plus leur amitié va se développer, plus Alexie va être curieuse et vouloir en savoir plus sur lui. Il lui apprend qu'il est accro à l'adrénaline et qu"il se lance régulièrement des défis tous plus insensés les uns que les autres... Jusqu'à entraîner Alexie avec lui.
Alors j'ai lu ce livre très rapidement, car les chapitres sont courts et l'écriture de l'auteure est très dynamique donc ça se lit tout seul.
Les personnages sont mignons et attachants, mais hormis Jérémy que j'ai trouvé bien développé, avec un vraie histoire, un vrai tempérament, j'ai trouvé Alexie un peu fade et creuse. Elle se laisse porter par les choses, et même lorsqu'elle se rebelle et essaye imposer son avis, elle fait trop rapidement marche arrière à mon sens... Mais je pense que pour une adolescente, c'est facile de s'identifier à elle et à ce qu'elle vit et aux décisions qu'elle prend.
C'est un peu pareil en ce qui concerne l'écriture. Même si elle est addictive et entraînante, on ressent la jeunesse de l'auteure. Il en est de même pour les situations, les défis que lance Jérémy, ils sont certes grisants lorsque l'on a 16 ans, mais lorsque l'on est plus agé, ils m'ont paru trop enfantins, pas assez poussés...
Mais je pense que lorsque Morgane Bicail aura pris de l'age et gagner en maturité, son style s'en ressentira, sera plus percutant, et elle ira plus en profondeur des choses car on sent bien dans ce roman tout le potentiel qu'elle a et je pense sincèrement que je ne suis pas la cible de ce roman, mais ça ne m'a pas empêché de passer un bon moment de lecture.
Quant à la fin, j'avoue qu'elle a le mérite de m'avoir bien surprise je ne m'y attendais absolument pas... Morgane Bicail a pris le parti de faire une fin inhabituelle dans ce genre de roman, et je la félicite pour l'audace qu'elle a eu! Ce qui renforce mon avis sur le potentiel de cette auteure...
En bref, un roman que j'ai bien aimé, mais trop survolé à mon sens, trop jeunesse pour moi mais que je recommanderai à toutes adolescentes, qui sont bien plus concernées que moi, qui s'identifieront mieux aux héros de cette histoire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  05 novembre 2017
Déjà à la sortie de PhonePlay, l'autre roman de l'auteure, Morgane Bicail, j'avais très envie de découvrir sa plume. Pourtant, je n'avais pas franchi le pas. En revanche, avec Ne t'attache pas et sa quatrième de couverture très intrigante je n'ai pas hésité une seconde.

Ne t'attache pas c'est l'histoire d'Alexie, seize dont la vie est plus ou moins banale. Jusqu'au soir où un complot entre sa mère et sa voisine va la pousser à faire la rencontre du fils de cette dernière. Jérémy est mystérieux et ne tarde pas à l'entrainer dans des défis plus fous les uns que les autres.

Lorsque j'ai commencé Ne t'attache pas, j'ai plutôt bien accroché avec la plume de l'auteure. le style est fluide et les pages défilent rapidement. Alexie, notre héroïne me semblait plutôt attachante et assez mature dans les premières lignes. Sa rencontre avec Jérémy, le sombre et secret voisin va nous intriguer dès les premières secondes.

Et c'est là que mes doutes ont commencé à prendre forme.

Ne t'attache pas m'a laissé totalement sur le cul. A vrai dire, je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de lecture. Bête comme je suis, je m'attendais à quelque chose d'assez mignon et fleur bleu. Il faut dire qu'avec une si jolie couverture aux couleurs douces, je croyais dur comme fer à une romance bien sympa et qui fait rêver. Là était mon erreur.

Cette chronique sera donc en deux parties. La première avec ce qui m'a plu et la seconde, celle qui m'a complètement surprise (dans le mauvais sens).

Parlons points positifs. Comme je le disais plus haut, j'ai bien accroché à la plume de l'auteure. le style est simple mais efficace. Des dialogues, des descriptions, le tout est assez équilibré. Globalement, l'histoire est prenante et je vous l'avoue ma curiosité m'a poussé à continuer ma lecture pour avoir le fin mot de l'histoire. Une intrigue bien menée par l'auteure donc puisque j'ai été suffisamment tenue en haleine pour persévérer. de plus, on ne peut pas dire que l'on s'ennuie au fil de notre lecture puisque les pages défilent assez rapidement.

Finalement, c'est plus l'histoire en elle-même qui m'a déplu. Ou devrais-je dire, les personnages.

Si au démarrage, j'avais de la sympathie pour l'héroïne que je trouvais relativement mature pour ses seize ans. Au fil des chapitres sa naïveté m'a fait plus d'une fois lever les yeux au ciel. J'avais vraiment envie de la secouer et lui dire de réfléchir. Quand « l'amour rend aveugle » prend son sens…

Le personnage masculin, lui, m'a totalement laissé de marbre et ce, dès le départ. le bad boy mystérieux par excellence qui cache de lourds secrets ne m'a fait ni chaud ni froid. En fait, je me suis tout de suite rendu compte de son côté manipulateur à l'extrême. Si le côté défi est intéressant, on voit claire dans son jeu dès le départ.

Et c'est là le gros problème de ma lecture. La relation Alexie/Jérémy est basée sur une manipulation malsaine de la part de notre héros. Elle ne cesse de se dire qu'elle n'aime pas cette facette de lui pour finalement dire « amen » à tout. Bon sang mais qu'elle stupidité ! Je m'emporte un peu, mais tout au long de ma lecture je me suis vraiment posée des questions. Alexie espère de l'attention mais finalement n'a le droit qu'à du chantage… Enfin, la fin m'a paru totalement aberrante. Je ne vous dévoilerais rien ici, mais reste ouverte aux discussions en privé….

Vous l'aurez donc compris, je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire. le côté malsain de la relation m'a totalement fait sortir de mes gonds. J'ai plus ou moins pensé à Panic de Lauren Oliver en écrivant cette chronique, car après deux jours pour remettre mes idées en place c'est le même ressenti que j'ai.

En relisant cette chronique, j'ai l'impression d'être très dure… Alors qu'il y avait tout de même du positif dans Ne t'attache pas. Vraisemblablement, cette lecture n'était pas pour moi.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2017..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dupontnathalie262
  19 novembre 2017
Ne t'attache pas est un roman qui se lit sans modération, d'ailleurs on arrive au bout s'en vraiment s'en rendre compte tellement il se lit bien et vite.
Une fois n'est pas coutume, je commence par le style de l'auteur, car Morgane Bicail m'a vraiment impressionnée. On sent bien que l'auteur est très jeune et cela apporte d'ailleurs une certaine fraicheur au roman. Et je dois même dire qu'avec le thème de Ne t'attache pas, la petite sensation de « jeunesse » fait du bien. Mis à part cette agréable sensation, l'écriture est magnifique, fluide et totalement appropriée. Une adolescente qui s'adresse à des adolescents en parlant d'adolescents, un concept qui fonctionne à merveille.
Maintenant, l'histoire. Tout d'abord, je dois vous dire que j'ai adoré Ne t'attache pas. J'ai vécu ce livre (que j'ai dévoré en quelques heures) en total émersion.
Alexie est très attachante et j'ai adoré la suivre. Que ça fait du bien de voir une jeune adolescente qui n'ai ni niaise, ni irresponsable et qui en plus à la tête bien accrochée sur les épaules. C'est une jeune fille qui réfléchi avant d'agir et pour qui les études sont importantes. de plus, elle a un coeur gros comme ça.
Jérémy m'a plu dès le départ, on sent une certaine fragilité chez ce jeune homme. Sous son regard sombre se cache une souffrance que l'on ressent directement. Avec ses airs de bad boy, il est d'une tendresse infinie. Loin des clichés du bad boy, il n'hésite pas à montrer son côté jeune homme bien sous toutes les coutures en surprenant régulièrement Alexie.
L'histoire que vont vivre ses deux jeunes gens m'a emportée. Ca m'aurait d'ailleurs beaucoup plu qu'elle soit plus longue, j'avais envie de rester avec Alexie et Jérémy encore un peu, ne pas les quitter si vite. C'est, chez moi, le signe que le livre que je suis en train de lire me plait vraiment.
Le thème choisi par l'auteur est un thème puissant et même assez grave, jouer avec la mort, est-ce vraiment une bonne idée ? Mais derrière ces prises de risque, ne se cache-t-il pas un malaise profond ? C'est ce qu'Alexie va devoir découvrir et affronter si elle veut faire partie de la vie de Jérémy.
Jusqu'au bout, Margane Bicail tient son lecteur au creux de sa plume, l'emmenant là où elle a envie. Sa maturité est surprenante quand on sait qu'il s'agit d'une adolescante.
En tout cas, Ne t'attache pas m'a vraiment envie de découvre son premier roman, PhonePlay.
Un tout grand merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour cette magnifique lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
argali
  02 décembre 2017
Il est de ces rencontres qui me font dire que rien n'arrive pas hasard et ce livre en est une. Il est tombé à point nommé, au moment où j'abordais en classe la prise de risque.
Alexie, 16 ans, fait la connaissance de son voisin Jérémy et tombe rapidement sous le charme de ce mauvais garçon énigmatique et secret. J'ai rapidement compris vers où l'auteure m'emmenait, mais sa force est d'être arrivée à me garder ferrée à l'histoire et à me surprendre.
Malgré sa jeunesse, Morgane Bicail impressionne par sa justesse de ton et son écriture fluide, sans mièvrerie aucune. On sent dès le départ que cette amitié forte va évoluer et qu'elle risque de déraper. Alexie est trop naïve et sous l'emprise de Jérémie pour pouvoir lui résister et celui-ci, en bon manipulateur, en profite. Pourtant, au départ, Alexie semble être bien dans sa peau, déterminée et lucide. Mais sa gentillesse et sa naturelle candeur ne l'ont pas armé à s'opposer à quelqu'un qui, comme lui, carbure à l'adrénaline et fait de sa vie une prise de risque constante. Parviendra-t-elle à freiner cette mise en danger ou succombera-t-elle, elle aussi, à la tentation de frôler la mort ?
A l'époque des défis lancés sur les réseaux sociaux, dont la célèbre baleine bleue, il me semble intéressant et utile d'aborder cela dans un roman jeunesse. Certaines scènes auraient cependant pu, à mon sens, amener plus de développement et de réflexion, mais l'ensemble se lit bien et rend le lecteur curieux de connaitre le dénouement. Les personnages sont cohérents, même si Alexie aurait pu être un peu plus consistante, et l'histoire est touchante. Sans doute la jeunesse de l'auteure, elle a 16 ans, y est-elle pour beaucoup mais je pense qu'en vieillissant, elle corrigera d'elle-même ces défauts.
En résumé, malgré des points améliorables, j'ai apprécié ce récit et le proposerai à mes élèves qui, j'en suis sûre, y trouveront de quoi s'identifier aux héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CyCy-71CyCy-71   15 janvier 2018
Il contracte fermement sa mâchoire de temps à autre comme pour extérioriser sa rage.

- Jérémy ?!

- Je ne voulais pas t'en parler maintenant, bordel. C'est trop tôt. Tu vas partir en courant !

- Comment ça ?

- Je ne peux pas te le dire, Alex. Tu n'es pas prête. On rentre.

- Je ne rentrerais pas tant que tu ne m'auras pas expliqué, Jérémy.

Je suis catégorique, et je crois qu'il comprend le message. Il me lâche et pince l'arrête de son nez entre son pouce et son majeur. Je m'appuie contre la voiture, croise mes bras sous ma poitrine en attendant une réponse.

Jérémy vient se poster devant moi et entoure mes poignets de ses longs doigts.

- Je veux que tu sois ma coéquipière, Alexie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : adrénalineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox

Autres livres de Morgane Bicail (1) Voir plus




Quiz Voir plus

PhonePlay

Quel age à Alyssa ?

18 ans
21 ans
17 ans

18 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : PhonePlay de Morgane BicailCréer un quiz sur ce livre
. .