AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081424983
Éditeur : Flammarion (17/01/2018)

Note moyenne : 3.19/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Après vingt ans de pratiques méditatives, l'auteure décide de tout quitter et de vivre pendant un an en pleine conscience. Elle se lance dans un tour du monde en neuf étapes, qui est avant tout un voyage intérieur, sans rien programmer, sans rien décider, en expérimentant le lâcher-prise. Elle retrace avec humour et recul son aventure.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
egare
  03 juin 2018
J'ai reçu ce livre en service de presse. Ayant beaucoup de choses à faire, ma lecture a pris plusieurs semaines, quelques pages par jour. Aucune volonté ou désir de le lire d'un trait. Un peu comme l'auteur se livrant au hasard pendant un an, entre les mains de l'univers. D'un jour sur l'autre, l'oubli ou presque de ce qui a été lu la veille, revenir un peu dessus ou pas, souligner pour garder trace de ce qui retient l'attention, suscite la réflexion.
J'ai lâché prise et ma lecture s'en est ressentie, pas à sauts et à gambades comme quand on lit Les Essais de Montaigne qu'on peut prendre à n'importe quel livre, n'importe quel chapitre, n'importe quel passage. Non, une lecture par imprégnation et qui me semble convenir au propos de l'auteur.
Thi Bich Doan décide de renoncer à toutes sortes d'activités, de commodités pour se livrer au hasard. Finie la banque et ses opportunités de carrière, finie la recherche scientifique sur ses fonds personnels.
Ne pas avoir de projets, se saisir de ce qui s'offre à tous les points de vue, hébergements, nourriture, stages, voyages, rencontres. Et ce qui s'offre, s'offre comme par hasard opportunément, au bon moment, au bon endroit, avec les bonnes personnes.
Ce qui m'a frappé c'est la fringale de formations, d'expériences de l'auteur. Elle veut tout essayer, s'ouvrir à toutes les techniques de soins, de prise de conscience ou de pleine conscience. Elle essaye, évalue, opte, renonce, approfondit, questionne, investigue. Elle n'est disciple d'aucun gourou, d'aucun maître, ne décrète la supériorité d'aucune méthode. Elle choisit en fonction de ses ressentis. Ce sont ses boussoles, oui, j'y vais, j'essaie, non, je renonce en fonction de mon ressenti sur la personne, la situation, la proposition, le but poursuivi. Est-ce faire confiance à l'intuition ? Ressenti et intuition me semblent deux chemins différents, l'intuition anticipe me semble-t-il. le ressenti suppose déjà un début d'expérience. Peut-on travailler à affiner, affirmer ressenti, intuition ? Peut-on se tromper en se confiant à l'intuition, au ressenti ? de même que les sens nous abusent, illusions d'optique, ces aptitudes peuvent être trompeuses. Il faut assumer les déceptions, la personne rencontrée n'est pas la bonne personne, le projet conçu n'est pas bien conçu.
Dans le titre du livre, un mot, une expression intriguent : univers, entre les mains de l'univers. L'auteur reconnaît page 133 que c'est une notion indéfinissable. Univers, vie, divin sont des notions équivalentes dit-elle. Plus concrètement, il s'agit de providence, de hasard, de coïncidences, de synchronicité, de chance, de destin. Amour, harmonie, prospérité, bonheur en sont des manifestations incarnées dans un conjoint, des enfants, une maison, de l'argent, un métier bien payé. Voilà des manifestations et incarnations bien prosaïques, bien conformes et conformistes, bourgeoises ? Mon mantra sera : je veux être riche, en bonne santé, heureux, amoureux, aimé, bienveillant. Qui ne le voudrait pas ? L'auteur se demande ce qui l'a poussée à renoncer aux biens matériels pour des biens immatériels. Elle n'a plus d'argent, plus de travail rémunéré mais en échanges, en dons, en entraides, elle a le minimum, ce dont elle a besoin. L'univers lui fournit au bon moment la rencontre, la situation qui la sort de la précarité. Tout cela pour expérimenter que l'univers est agissant et que c'est d'en avoir de plus en plus conscience ou de mieux en mieux qui rend plausible et efficace cette action de l'univers, qui suppose que tout est unifié, s'unifie, qu'il n'y a pas de séparation entre l'univers et elle, entre elle et les autres, que l'univers et son environnement font un, que son environnement ne lui est pas extérieur mais est sa création, que l'intention (l'intentionnalité), son intention peut être agissante, faire surgir l'opportunité, que l'action de l'univers peut être intentionnelle, même à notre insu, qu'il y a peut-être une intelligence à l'oeuvre, à notre insu.
Le livre de Thi Bich Doan est très agréable à lire. Il m'a fait comprendre, ce que je pratiquais déjà, que dans cet univers des techniques du corps et de l'esprit, il ne faut pas se laisser embrigader, il faut raison garder, se faire confiance, suivre, inventer sa voie, plutôt que suivre la voie d'un maître devenant un gourou.
Lien : http://agoradurevest.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Roxylyne
  22 mars 2018
Après avoir tout quitté (sécurité financière, boulot et mode de vie) une première fois pour écrire une thèse sur l'expérience perceptive directe, Thi Bich Doan renouvelle l'expérience et quitte ses patients et Paris pour s'en remettre à L Univers. Vivre en pleine conscience, se reconnecter à son essence, régler ses problèmes passés tout en laissant L Univers la mettre sur la voie. Pendant 1 an. Sans rien programmer.
L'auteure nous offre ici un témoignage très détaillé du cheminement qui l'a mené d'une vie "socialement épanouie" mais qui ne lui ressemblait pas à un lâcher prise complet où elle a appris être pleinement elle-même et à vivre le moment présent.
Finalement je ne catégoriserais pas ce livre comme étant du développement personnel, puisqu'on y retrouve assez peu de conseils, de méthodes ni même beaucoup d'explications. On a ici plutôt un témoignage ou une thèse où il est fait souvent références aux recherches de l'auteur en matière de médecine alternative et de soins énergétiques, mais sans explications. Pour la néophyte que je suis, cela a rendu la lecture quelque peu laborieuse. Heureusement les derniers chapitres sont beaucoup plus universels et m'ont particulièrement touchés même si j'aurais aimé qu'ils soient un peu plus développés, tout est resté assez superficiel à mon sens. L'autre point négatif pour moi a été l'aspect particulièrement décousu de la narration, l'enchaînement des anecdotes semble très aléatoire comme écrits au gré des souvenirs de l'auteure et ça rend la lecture un peu confuse par moment.
Malgré ces défauts de forme ce livre, apporté par L Univers j'en suis sure, m'a fait découvrir des domaines que je ne connaissais pas mais qui m'intéresse toutefois énormément et m'aura fait beaucoup réfléchir, sur moi, mon regard sur le monde et sur L Univers. Alors merci à Babelio, aux éditions Flammarion et à Thi Bich Doan pour ce témoignage enrichissant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Isalire
  05 mars 2018
Tout d'abord merci à Babelio, aux éditions Flammarion, et à l'univers d'avoir mis ce livre entre mes mains.
L'auteure, en quête d'éveil et de pleine conscience depuis de nombreuses années, a tenté pendant un an de s'en remettre à l'univers (certains appelleraient cela le hasard). Elle résilie son bail et se laisse porter par ses intuitions et les évènements.
C'est une expérience courageuse. Le récit aussi est courageux. Thi Bich Doan écrit à la première personne, ne fait jamais de généralité. Le résultat est alors d'une honnêteté remarquable : doutes, faiblesses, colères côtoient émerveillements et sérénité.
Le don qu'elle nous fait ici est déroutant, nous apprenons que le lâcher-prise n'entraîne pas vers le chaos. Le cap a maintenir est celui de l'instant, drôle de boussole ! La confiance en soi et en l'univers est à la clé.
Si parfois j'ai trouvé certaines feuilles ou enchaînements décousus, je suis heureuse d'avoir pu partager par la lecture cette tentante expérience avec Thi Bich Doan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Leporella
  25 janvier 2018
Après douze ans de recherches scientifiques et vingt de pratiques méditatives. THI Bich Doan décide de prendre un virage et de vivre en pleine conscience pendant un an. Elle quitte Paris, et amis, travail pour entamer un voyage intérieur, avec pour seule règle de ne rien programmer et ne rien décider. Son périple à travers le monde l'amène à traverser des joies et des épreuves qui lui feront comprendre l'essence du véritable lâcher prise.
Ce genre d'ouvrage est toujours intéressant. On suit les tâtonnements de l'auteur avec soin. Mais, il est dommage que l'auteur reste en surface Il manque peut-être une bibliographie, et peut être une clarification de terminologie.
Par contre certaines notions sont encadrées, comme des éléments clés, et c'est une bonne chose.
On retiendra « le niveau de méditation ne se mesure pas à la teneur ou à la quantité de pensées qui nous assaillent, ni à l'intensité des émotions qui nous submergent. Il correspond à la capacité de rester neutre et doux vis-à-vis de nous-mêmes quel que soit l'état dans lequel on se trouve », et « Je suis tombée dans tous les pièges du savoir, du bien être, du développement personnel, de l'évolution spirituelle «.
D'où l'importance de posséder une grille de lecture, fiable. L'importance du corps et des émotions qu'ils provoquent est soulignée avec acuité.
Une lecture qui pousse à réfléchir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Isalire
  18 mars 2018
Tout d'abord merci à Babelio, aux éditions Flammarion, et à l'univers d'avoir mis ce livre entre mes mains.
L'auteure, en quête d'éveil et de pleine conscience depuis de nombreuses années, a tenté pendant un an de s'en remettre à l'univers (certains appelleraient cela le hasard). Elle résilie son bail et se laisse porter par ses intuitions et les évènements.
C'est une expérience courageuse. le récit aussi est courageux. Thi Bich Doan écrit à la première personne, ne fait jamais de généralité. le résultat est alors d'une honnêteté remarquable : doutes, faiblesses, colères côtoient émerveillements et sérénité.
Le don qu'elle nous fait ici est déroutant, nous apprenons que le lâcher-prise n'entraîne pas vers le chaos. le cap a maintenir est celui de l'instant, drôle de boussole ! La confiance en soi et en l'univers est à la clé.
Si parfois j'ai trouvé certaines feuilles ou enchaînements décousus, je suis heureuse d'avoir pu partager par la lecture cette tentante expérience avec Thi Bich Doan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   19 février 2018
Si pour plusieurs l’envie de quitter son nid est bien présente, peu de gens le font. Souvent par crainte de l’inconnu. Pourtant, la plupart de ceux qui vivent ce genre d’expérience en reviennent grandis, voire même transformés.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
RoxylyneRoxylyne   22 mars 2018
Je ne cherche pas à amener de la conscience ou de la lumière à la planète, le soleil brille sans moi. Je veux juste partager les informations et les expériences qui m'ont été utiles. Je n'ai plus à prouver ou à justifier, je n'ai plus à convaincre. Je suis là, en présence de moi-même. [...].
Quoi que je sois, je le suis sans avoir besoin de le définir et de le montrer. Si je suis ce qui est là maintenant, si je suis pleinement moi-même, le moment que je vis est juste. Le moment juste n'a pas besoin d'être juste, il a juste besoin d'être présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeBlogLitteraireLeBlogLitteraire   12 mars 2018
Je me souviens du jour où j'ai réalisé que je n'arrivais plus à tuer les insectes. C'est venu naturellement lorsque j'ai éprouvé pour la première fois un grand frisson de dégoût en pulvérisant une araignée. J'ai perçu que mon acte d'écraser l'araignée était subtilement précédé d'une pulsion intérieure de violence et d'une indifférence égoïste à son sort qui me blessaient d'abord moi. A un niveau subtil, tout acte à l'égard d'autrui commence par un coup identique à soi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeBlogLitteraireLeBlogLitteraire   12 mars 2018
Hors du monde mental et matériel, on s'aperçoit que les différends, les conflits, les ressentiments ont disparu. Sans ego en face pour provoquer le nôtre, nous ne nous attachons plus aux détails inutiles et nous pouvons enfin voir l'autre tel qu'il est, dans toute la beauté de son essence primordiale.
Commenter  J’apprécie          20
LeBlogLitteraireLeBlogLitteraire   12 mars 2018
Mon bonheur n'est pas forcément lié à un état de joie et d'insouciance. Il réside dans ma capacité à traverser chaque instant et chaque expérience dans une conscience ouverte et lucide. Cette définition du bonheur sous-entend que je peux me sentir heureuse dans n'importe quel contexte, y compris le plus sombre. C'est comme de se sentir libre même enfermé dans une prison; la liberté intérieure transcende toutes les formes de liberté extérieure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeBlogLitteraireLeBlogLitteraire   12 mars 2018
J'ai réalisé que les choses de ma vie peuvent se faire sans moi et que cela se passe alors très bien. Ce n'est pas que je ne suis pas là, j'ai simplement laissé mes prétentions de côté pour m'allier avec l'univers et lui permettre d'agir à travers moi. Je ne me mets plus en travers de mon chemin.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Thi Bich Doan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thi Bich Doan
Thi Bich Doan par Yasmine Lienard "Un an entre les mains de l'univers"
autres livres classés : ouvertureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
402 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre