AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290166185
Éditeur : J'ai Lu (05/12/2018)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Fraîchement débarquée à Los Angeles après avoir quitté l’Oregon, Teague Watters est déterminée à se jeter dans le grand bain. En Californie la chance lui sourit car elle se fait embaucher comme assistante pour une société d’organisation de mariages alors qu’elle est déjà en poste dans un café de la ville. Pour fêter ce second job qui lui tombe du ciel, elle sort dans un bar entre copines, où elle rencontre Mateo. Il est beau comme un dieu… et surtout le fils de sa n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Pois0n
  31 août 2020
Six jours. Il m'aura fallu six jours pour terminer « Chaleur sur les ondes ». Sachant que le truc fait moins de 400 pages en poche, imprimées en taille moyenne, vous vous doutez d'emblée que ça n'est pas bon signe. Certes, Crystal Chronicles Remastered est sorti entretemps sur Switch, mais d'habitude, je jouerais avant de lire pour finir la soirée, et non l'inverse. Alors, que s'est-il passé ?
C'était suite à la critique aussi positive qu'enthousiaste de Mylène du blog « Les lectures de Mylène » que j'avais ajouté « Chaleur sur les ondes » à ma wishlist, avant de craquer peu après. Les différents avis que j'avais pu lire parlaient d'une histoire douce et de complicité entre les personnages...
… et on l'a. Mais ce à quoi rien ni personne ne m'avait préparé, c'était à l'enrobage incroyablement vulgaire du récit. Qu'on se comprenne : si ç'avait été de l'érotica ou même une romance un peu plus pimentée, ça serait passé tout seul. Sauf qu'ici, il s'agit d'une romance contemporaine « classique » et même de type « slow burn », où la relation entre les personnages prend touuuuuut son temps pour se développer. Imaginez alors le contraste entre l'histoire en effet assez mignonne et même sacrément sage, et une narration qui nous parle de c** au moindre prétexte, à toutes les pages ou presque, et avec autant de subtilité qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine ! Dès la première page, ça nous parle de « baise » et on à droit à une magnifique remarque sur les seins-qui-remontent-encore-plus-que-d'habitude de la colocataire de Teague. Tu parles d'une entrée en matière ! Quand le récit se fait du point de vue de Teague, ça va encore, mais dès qu'on est dans la tête de Matéo... aie ! Matéo, il n'est pas méchant, mais il ne pense qu'à ça, partout, tout le temps, et place des allusions lourdingues toutes les deux lignes, du genre « je suis son cul jusqu'à la pièce d'à côté ». Pas Teague, mais ses fesses « parfaites ». C'est tellement ridicule que ça en devient caricatural. Sauf que ça ne fait pas rire, c'est juste gonflant à la longue. Ah, pour le coup, il est réussi le point de vue masculin, parce que même mon conjoint pensait que ce truc avait été écrit par un mec.
La suite donne à peine plus envie, avec une embauche qui tombe de nulle part complètement irréaliste, une patronne qui semble tout droit calquée sur celle de « Le diable s'habille en Prada », et une colloc riche grâce à laquelle Teague, qui peine à joindre les deux bouts, occupe un ravissant pavillon à Berverly Hills... Bref, j'ai dû me faire violence pour continuer afin de voir pourquoi, et comment, ce livre est parvenu à séduire la blogosphère.
Passé cette entrée en matière assez désastreuse, on a donc une histoire qui prend le temps de s'installer, où les protagonistes apprennent à se connaître au lieu de se sauter dessus direct – même si ce n'est pas l'envie qui manque. Et oui, c'est vrai que c'est mignon, entre Teague qui sait que Matéo n'est pas du genre à se poser et lui qui tombe dans le piège sans même s'en rendre compte. Il y a également quelques intrigues secondaires impliquant les collocs de chacun ainsi que le nouveau métier de Teague ou la passion du sport de Matéo. Certes, c'est survolé, mais plutôt bien intégré au fil du récit et finalement, plus agréable à lire que la partie romance. Et, oui, dans la mesure où le duo fait tout ce qui est en son pouvoir pour rester « juste amis », la complicité qui s'installe est réussie et crédible. de ce côté-là, toutes les promesses sont tenues !
Reste que l'on ne comprend pas, au vu des liens plutôt solides qui se tissent entre eux, pourquoi Matéo s'obstine à garder son identité secrète si longtemps. Par certains aspects, l'histoire paraît un peu artificielle, et certains rebondissements un peu faciles. Pas de quoi gâcher la lecture toutefois, à moins de vraiment chipoter.
Non, finalement, « Chaleur sur les ondes », ce n'était pas siiiii mauvais que ça. Mais j'ai vraiment eu du mal à le lire et à le terminer à cause du ton inutilement vulgaire de la narration...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TheLovelyTeacherAddictions
  31 décembre 2018
Quand j'ai débuté ma lecture, j'ai comme d'habitude enregistré ma lecture en cours sur le site Goodreads et j'ai été surprise de découvrir le titre VO, à savoir Talk to me british. J'avais vu en VO la sortie de ce roman qui me tentait et il aura donc fallu la sortie VF pour me régaler avec ce premier tome d'une trilogie de Robin Bierman que je vais adorer .

Teague Watters est une femme de 23 ans qui a quitté l'Oregon pour la Californie et qui est bien décidée à réussir sa vie sans demander de l'aide à sa famille . Elle a tout quitté après une rupture humiliante et douloureuse et sa priorité est désormais de gagner sa vie pour un jour réaliser son rêve . Elle aimerait en effet rédiger des chroniques de voyage mais avant d'être en free lance, elle va devoir vivre tout simplement . Pour cela , elle travaille dans un café mais elle va aussi décrocher par le plus grand des hasards un poste d'assistante dans la société d'organisation de mariages de Gabrielle Gallagher. Comme vous pouvez le constater , elle est combative et se donne les moyens de réussir même si pour cela il faudra résister à la tyrannie de sa patronne qui aboie ses ordres et ne la complimente que rarement .

Mais Teague est une battante et rien ne pourra l'abattre ou lui faire renoncer . Sa priorité est donc le travail mais elle va tomber sur un jeune homme plus que charmant qui pourrait la faire renoncer à cette promesse de ne plus tomber amoureuse des mauvais garçons. Ce que j'ai adoré chez elle est le fait qu'elle va vite démasquer le côté serial séducteur de Mateo et qu'elle ne veut absolument pas sortir avec le fils de sa patronne car oui pour compliquer plus les choses, Mateo porte le même nom que Gabrielle. J'ai donc adoré la voir résister et renvoyer dans les cordes le beau séducteur qui n'a pas dit son dernier mot . Elle ne sait pas tout sur lui mais une chose est sur son baratin habituel ne fonctionne pas sur elle ...enfin presque pas. le plus dur sera donc de résister et de ne pas chercher des signes dans l'attitude ambiguë du jeune homme. Saura t'elle résister jusqu'au bout ?

Mateo Gallagher est donc un séducteur hors pair et il en fait son métier puisqu'il est le chroniqueur vedette de l'émission "Les règles du jeu" où il devient Bennett le célibataire endurci qui plait , qui est sûr de son charme et qui emballe les filles sans aucun effort. Si sa routine est rodée , il n'était pas prêt pour tomber sur une jeune femme qui lui résiste et qui le chamboulera à sa façon . Son contrat est clair et précis sur un point crucial : en aucun cas il doit perdre son statut de célibataire s'il veut rester au commande de l'émission de radio prisée de tous et même de Teague et de sa meilleure amie Harper. Bien entendu personne ne sait qui il est vraiment et il va donc jouer avec le feu en espérant passer de bons moments avec la jeune femme . Se pourrait il que cette dernière s'intéresse à l'homme qui se cache derrière cet accent britannique ? J'ai vraiment adoré le fait d'avoir son point de vue car on découvrir ses troubles et ses questionnements et de ce fait on espère qu'il aura la chance de vivre quelque chose de superbe avec Teague. L'amour aura t-il raison de ses principes ? Saura t'il prendre les risques nécessaires ?

Bref, je vous recommande le premier tome de la saga California Story car j'ai été conquise par la plume de Robin Bielman qui sait nous proposer une romance fraîche sympathique, pleine d'humour et d'amour . Chaleur sur les ondes m'a fait passer un super moment de lecture et me donne envie de connaître la suite de la saga d'autant plus que le second tome se focalisera sur Levi et Harper.
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stella62
  25 janvier 2019
eague est arrivée à Los Angeles afin de prendre son indépendance. Serveuse dans un café, elle se voit engager comme assistante dans une société d'événementiels. Alors qu'elle se trouve dans un bar avec sa meilleure amie, elle se « cogne » littéralement contre Matéo, qui ne la laisse pas indifférente. Mais voilà, ni l'un ni l'autre ne veulent s'engager sur la voie d'une relation, et de toute façon, Matéo est intouchable, car il est le fils de sa patronne et qui plus est, il se doit de rester célibataire, mais la raison.. c'est son secret ! Toutefois, plus ils se côtoient plus l'attirance est forte. Résisteront-ils ou se finiront-ils par se jeter dans les bras l'un de l'autre ?
Un résumé qui me semblait prometteur et l'auteure a bel et bien tenue cette dernière. L'intrigue quelque peu basique dans son ensemble, n'en est pas moins bien menée. L'histoire, qui a un côté addictif, est toute mignonne. Elle évolue au fil des pages, et très vite, je me suis laissé prendre au jeu. le récit est bien rythmé, rebondissements, sentiments et humour sont de mise.
Je me suis attachée aux personnages. Teague Watters est une jeune femme qui a quitté son Oregon natal direction L.A afin de prendre son indépendance. Si pour le moment, elle est serveuse de café, elle a comme but de devenir rédactrice de voyages. Quand elle est embauchée comme assistante de Mme Gallagher, célèbre organisatrice de mariages, elle ne peut rêver mieux. Pourtant, tout ne sera pas rose tous les jours, elle devra travailler dur, mais elle est pleine de courage. Côté sentimental, elle a certes eu une relation qui s'est mal terminée, elle n'en reste pas moins humaine. En rencontrant Matéo, elle était loin de s'imaginer que ce dernier serait celui qui occuperait toutes ses pensées, d'autant plus, que dès le départ, avec lui, elle sait à quoi s'attendre. Si on fait connaissance avec une jeune femme timide, sur la réserve, elle ne sera qu'épanouie sur la fin, mais non sans mal.
Matéo Gallagher est un jeune homme frivole, mais il a une raison à cela : il est le célèbre Mr Rencard. de par son contrat, il se doit de rester célibataire et enchaîner les rendez-vous, c'est son secret. Officiellement, il travaille dans une association. Pourtant, il va lui être difficile de garder ses distances vis-à-vis de Teague, qui sans le vouloir, va prendre une énorme place dans sa vie. Peu à peu, il aura beau tenter de rester éloigné d'elle, ne lui proposant qu'une relation amicale, il devra se rendre à l'évidence, il a des choix à faire.
J'ai beaucoup apprécié les protagonistes secondaires également. Notamment, la petite Zoé, qui du haut de ses six ans, comprend beaucoup de choses...
En bref : j'ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une romance pleine de tendresse et d'humour, riche en rebondissements et émotions. J'attends avec impatience les prochains tomes dont d'autres personnages seront mis en avant !
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SweetyHoneyAddictions
  07 janvier 2019
Est-ce que j'ai été charmé ? Nop, en réalité j'ai totalement fondu pour l'histoire, pour les personnalités et pour ce couple si attachant.
J'ai avalé les pages les unes après les autres, sans me soucier des heures qui passaient ni de ce qui m'entourait. Pourtant à quelques jours de noël, autant dire que chaque minute compte, surtout quand on n'est pas fichu de s'y prendre à l'avance pour les cadeaux. Mais je m'égare.
C'est mon premier roman de Robin Bielman et je peux vous assurer que ce ne sera pas le dernier. J'ai adoré cet écrit, il est tendre, percutant et amusant.
Son héroïne Teague est la petite dernière de sa fratrie, elle a toujours été surprotégée et elle l'est encore mais elle est déterminée à se débrouiller sans aide de personne, à faire des erreurs. Chose qu'elle a déjà faite d'ailleurs et qu'elle a eu du mal à surmonter. Je l'ai adoré dès les premiers instants. J'ai apprécié sa douceur, sa fragilité, sa repartie, son audace. En dépit de sa candeur, la jeune femme va s'épanouir avec l'aide de Mateo et prendre peu à peu confiance en elle.
Mateo lui n'en manque absolument pas de confiance. Il est sûr de lui, de son sex-appeal. Il a décidé de s'amuser quelques temps et il en profite sans forcément en abuser. Malgré tout, on sent le respect et les bonnes manières derrière toute la flatterie dont il joue.
J'ai adoré la manière dont s'instaure cette relation, ils savent qu'ils se plaisent mais restent sur leurs gardes puisqu'ils savant qu'ils n'ont pas les mêmes aspirations. Ils se mettent des limites qu'ils ne respectent pas vraiment sous couvert d'une amitié sincère. Mais leur complicité coule de source et ils n'hésitent pas à passer beaucoup de temps ensemble.
C'est un beau coup de coeur pour moi, j'ai apprécié chaque mot, chaque sensation, chaque émotion. D'autant que, lorsque je suis vraiment attachée à un ou plusieurs personnes, je ris ou pleure sans même m'en rendre compte. Je suis vraiment pressée de réitérer l'expérience et j'espère prendre autant de plaisir avec la suite.
Lien : https://sweetyhoneyaddiction..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesTentatrices
  12 décembre 2018
[JULIE]
Chaleur sur les ondes est une romance contemporaine qui sait sacrément faire monter la tension sexuelle entre deux êtres !
C'est léger, piquant et séducteur, l'auteur a l'art de faire monter le désir entre ces deux-là.
Si elle peut paraître un peu naïve au départ, il n'en est rien ! Elle provoque, étonne Matteo tout en le charmant involontairement. C'est d'ailleurs ce qui fait tout le charme de Teague sont côté sérieux, doux, à l'écoute, gentil, avec des valeurs et un naturel désarmant. Elle est simple et son personnage fonctionne. Quant à Mateo, j'ai eu plus de mal au départ, car il est trop sûr de lui, imbu de sa petite personne. Il ne cesse de dire, qu'il connaît les femmes, leurs réactions, leurs pensées, qu'aucune ne lui résiste tellement il est beau gosse. [...]Au fur et à mesure son attitude change tout comme ses pensées ce qui me l'a rendu beaucoup plus appréciable. le désir est présent, il faut le combattre car il leur est interdit … la tension monte petit à petit au fil des pages.
Il y a un petit côté éducation sensuelle qui est du déjà vu, mais la personnalité attendrissante de Teague nous le fait oublier.
Malgré la catastrophe qu'on sent arriver indubitablement, on se laisse prendre au jeu ! L'auteure nous embarque dans ce duo d'une manière rafraîchissante. J'ai passé un agréable moment en compagnie de Teague et Mateo oscillant entre leur point de vue respectif, au milieu desquels certaines chroniques de Benett s'y sont glissées.

Lien : https://wp.me/p6618l-f4L
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Pois0nPois0n   29 août 2020
Bref, j'étais là, à déambuler dans la boutique, quand je me retrouve à longer une allée dans laquelle rien ne m'intéresse. Je ne sais absolument pas pourquoi je suis dans cette allée mais en plein milieu, sur le côté gauche, à hauteur de regard, se trouvent des balles de ping-pong par paquets de six. Il y en a des blanches, des jaunes... et des roses.
Immédiatement, mes pensées volent vers Teague. Le rose semble être sa couleur. Il faut que je les lui achète et que je les lui apporte. Parce que je dois jouer au ping-pong avec elle. Aujourd'hui même.
C'est pourquoi je me trouve en cet instant sur son seuil un vendredi soir, avec l'espoir qu'elle ait envie de jouer. Avec mes boules, pardon, mes balles – quoique je n'aie rien contre la première option.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pois0nPois0n   28 janvier 2019
– Sérieusement, depuis quand on peut se permettre de parler de « baise » à la radio ? s'étonne Harper à voix basse.
Elle est appuyée au comptoir du fond, les bras croisés sous sa poitrine, si bien que celle-ci remonte encore plus qu'à l'accoutumée.
– Depuis que ça sonne bien mieux avec l'accent anglais ? repartis-je.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2019
Je sais comment satisfaire une femme, et rien ne me rend plus heureux que d’offrir des orgasmes multiples. Je me suis beaucoup entraîné depuis que mon cœur s’est brisé en éclats il y a dix-huit mois. La première avec qui j’ai passé la nuit après que mon ex m’a plaqué pouvait à peine marcher le lendemain !
Dire que j’en étais fier serait un euphémisme. Je me donnais l’impression d’être Superman. Et ce matin-là, j’ai pris la décision de passer la décennie de mes vingt ans sans aucune attache.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2019
Ce n’est pas que je ne veux pas sortir, mais c’est hors de ma zone de confort. Je ne cesse de me répéter qu’être dans un nouvel endroit où personne ne connaît mon nom implique que je peux m’affranchir des contraintes que je m’impose et cesser de m’inquiéter de ce que pensent les autres, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Mon inexpérience a le don de se manifester quand je le souhaite le moins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 janvier 2019
Flirter ressemble beaucoup au sport. Il y a une phase d’apprentissage, de la compétition, des victoires et des défaites, beaucoup de boulot et du désir. Plus important, il est essentiel de connaître ses limites. Vous pensez ne pas savoir vous y prendre ? Observez et apprenez. Vous vous sentez à côté de la plaque ou complètement hors jeu ? Tout ça, c’est des conneries !
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : Californie (États-Unis)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
845 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre