AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782913039605
184 pages
Éditeur : Le Bélial' (15/07/2011)
3.77/5   20 notes
Résumé :
Sommaire

NOUVELLES
"Semence" de Frank Herbert (traduction révisée)
"Le Clin d'œil du héron" de Jean-Claude Dunyach (inédit)
"Exorciser ses fantômes" d'Eric Brown (inédit)
"Mort d'une ville" de Frank Herbert (inédit)
BALLADES SUR L'ARC
Objectif Runes : les bouquins, critiques et dossiers
Le coin des revues par Thomas Day
A la chandelle de maître Doc'Stolze : Ent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  20 juillet 2019
Je n'avais plus lu de Frank Herbert depuis, quoi, vingt-cinq ans ?
Regoûter Frank Herbert, c'est regoûter à un monument. Ses livres peuvent difficilement laisser de glace. Je n'ai pas aimé tout ce que j'ai lu de lui. J'ai trouvé certains livres extrêmement difficiles à comprendre et à suivre (L'Empereur-Dieu de Dune, Dosadi) mais à la décharge de l'auteur je me suis dit que c'était probablement volontaire, afin de montrer efficacement au lecteur à quel point la communication entre espèces sentientes ou entre un homme et un dieu doit être complexe. Je suis un fan du cycle de Dune que je n'ai pourtant jamais terminé (c'est un de mes pires paradoxes : j'ai acheté les Hérétiques de Dune et La Maison des Mères à leur sortie et je ne les ai jamais lus. Je les ai toujours).
Ce numéro de Bifrost expose un dossier de bonne taille sur cet auteur incontournable, qui commence par une intéressante biographie écrite par Charles Moreau et se poursuit par un témoignage personnel et émouvant de Philippe Hupp qui était l'ami du couple Frank et Beverly Herbert.
Puis deux articles consacrés à l'oeuvre phare du maître : le cycle de Dune. le morceau de roi est ici l'analyse détaillée du cycle par Claude Ecken (ne le lisez pas si vous n'avez pas lu l'oeuvre) qui le décortique et en extrait des clés éclairantes. Il permet ainsi de se rendre compte que les livres d'Herbert traitent presque toujours de laboratoires fermés sur eux-mêmes, où l'auteur contrôlent sa création et en fait varier les paramètres à loisir : la Ruche d'Hellstrom, la communauté de la Barrière Santaroga, la planète Dosadi ou Dune elle-même. Autre clé : la volonté de montrer qu'il ne faut pas adorer ses héros sans réfléchir, car ceux-ci peuvent prendre un mauvais chemin – c'est pour cela qu'on lit le Messie après Dune, et l'Empereur-Dieu après les Enfants. Dans la biographie, il est dit qu'Herbert a beaucoup apprécié Les Sept Piliers de la Sagesse, de T.E. Lawrence. Outre l'influence directe sur Dune (le désert, les Fremens et leur lutte contre l'empire à rapprocher des Arabes en lutte contre les Turcs), l'auteur a dû être conforté dans sa vision du héros finalement déchu (en tout cas c'est ainsi que je regarde le film Lawrence d'Arabie).
Enfin une dernière clé : l'écologie, préoccupation fondamentale de l'auteur, précurseur dans le domaine de l'inquiétude qui se développe actuellement quant au devenir de la Terre.
Un autre article détaille le reste de la bibliographie de Frank Herbert. Celle-ci est assez courte mais recèle quelques bons crus. A noter l'excellent L'Étoile et le Fouet, premier tome du diptyque sur le Bureau des Sabotages, La Ruche d'Hellstrom (que je n'ai pas lu) et le deuxième grand cycle d'Herbert (en collaboration avec Bill Ransom) : le Programme Conscience. Je serais moins sévère que le critique Thomas Day sur La Mort Blanche – il dézingue carrément le bouquin – mais je partage son ressenti d'ennui occasionné par ce trop gros bouquin.
Deux des quatre nouvelles du magazine donnent un aperçu de Frank Herbert novelliste. Semences est un excellent exemple du meilleur de l'auteur. le thème de l'adaptation de l'homme à un milieu planétaire étranger y est superbement décliné. En revanche Mort d'une Ville n'a que peu d'intérêt ; l'éditeur avouant lui-même que sa valeur principale est d'être inédite en France.
Deux autres nouvelles complètent le numéro : l'une de Jean-Claude Dunyachle Clin d'oeil du Héron – sorte de réalisme magique urbain qui ne m'a pas emporté, et l'excellente Exorciser les Fantômes, une nouvelle d'Eric Brown intégrée depuis au fix-up Les Ferrailleurs du Cosmos.
Un numéro que je conseille aux fans de Frank Herbert. Il m'a évidemment donné envie de le relire. Peut-être L'Étoile et le Fouet qui est assez court.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
TwiTwi
  23 juillet 2011
Ce 63ème Bifrost contient un dossier conséquent consacré à Frank Herbert.
Où l'on parlera de :
• Les nouvelles. Quatre courtes nouvelles dans ce numéro, dont deux de Frank Herbert lui-même : Semence, une nouvelle au ton très triste racontant la vie et les espoirs d'un couple vivant sur une planète à la laquelle la colonie n'arrive pas à s'adapter et cherchant à la façonner à l'image de la Terre et Mort d'une ville, à laquelle j'ai beaucoup moins accroché même si le concept de "médecin de ville" est très intéressant. Jean-Claude Dunyach signe quant à lui le clin d'oeil du héron, une nouvelle fantastique de voyage dans le temps (ou pas). Sans plus. Par contre, j'ai beaucoup apprécié Exorciser ses fantômes d'Eric Brown, grand novelliste devant l'éternel : une jeune femme, engoncée dans une combinaison de combat, se fait emmener sur sa planète d'origine dont la population a été complètement annihilée par des extra-terrestres. Qu'y retourne-t-elle chercher ?
• le coin des revues. En général, je ne fais que survoler cette rubrique mais comme Thomas Day parle en bien du dernier numéro d'Angle Mort, cela valait le coup de le mentionner. Cette revue numérique est un projet plus qu'intéressant et ils méritent bien ce petit coup de projecteur.
• Dossier Frank Herbert. Différents articles viennent constituer ce dossier très réussi de l'auteur du cycle de Dune. Une rapide biographie pour se mettre dans le bain, suivie d'un texte très émouvant écrit par Philippe Hupp qui a connu avec Frank Herbert une longue amitié. On rentre ensuite dans le vif du sujet avec un article de Frank Herbert lui-même (!) qui retrace la genèse de Dune. le volet "Dune" est complété d'une analyse très pertinente du cycle par Claude Ecken et un article sur l'adaptation de David Lynch, par Ugo Bellagamba. le dossier se termine par l'incontournable guide de lecture de l'oeuvre herbertienne.
• de l'abstraction de la quintescence : chimie et SF. L'article science de ce trimestre prolonge fort à propos le dossier sur Frank Herbert en parlant fort bien et de manière compréhensible de l'Epice et du distille des Fremens de Dune.
Un numéro indispensable pour tout amateur de Frank Herbert que ce Bifrost, la seule revue de SF qui fait manger ses envois non sollicités par ses stagiaires (cela m'apprendra à lire le "this is the end", j'aurais pu rester naïve et innocente).
Le prochain numéro sera consacré à Jérôme Noirez. Et on a hâte d'y être.
INFOS
Publié par le Bélial en juillet 2011.
184 pages.
Couverture de Pascal Casolari.
Lien : http://ledragongalactique.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
maltese
  23 octobre 2011
Pour ce spécial Frank Herbert, la rédaction de "Bifrost" propose à ses lecteurs une rapide biographie, un hommage émouvant rendu par Philippe Hupp, un article de Herbert lui-même qui revient sur la genèse de "Dune", une analyse fouillée, mais que j'ai trouvé ardue à suivre, du cycle de "Dune" faite par Claude Ecken, un rattrapage réussi par Hugo Bellagamba du film décrié de Lynch mettant en scène Paul Atréides et l'univers de Herbert, et finalement un précieux guide de lecture des oeuvres de ce dernier.
Un numéro précieux pour tout fan de l'auteur américain mais également pour quiconque cherche à découvrir sa vie et ses livres.
On trouvera également une nouvelle inédite, "Mort d'une ville", peu convaincante selon moi, et "Semence", histoire passionnante d'une tentative de colonisation d'une planète étrangère. S'y ajoutent deux autres nouvelles, l'une de Jean-Claude Dunyach et l'autre d'Eric Brown, cette dernière d'une excellente qualité.
Pour compléter l'ensemble, le lecteur aura droit aux habituelles rubriques de critiques des nouveautés, de décryptage scientifique du professeur Lehoucq...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GabySensei
  06 août 2011
J'ai pour ma part acheté la revue pour le dossier sur Frank Herbert car Dune est l'un des meilleurs livres que j'ai jamais lu. Mais, si le dossier est intéressant, la véritable surprise vient de la nouvelle d'Éric Brown "Exorciser ses fantômes". J'ai été enthousiasmé dès la première ligne par cette nouvelle d'un auteur qui m'était jusqu'alors inconnu. Mais que font les éditeurs français?...Merci en tout cas à l'équipe de Bifrost pour cet avant-goût.
Commenter  J’apprécie          51
Dune93
  23 mars 2021
Déception Ayant découvert ce magazine avec le numéro 71 que j'avais adoré, je me suis empressé d'acheter le numéro dont le dossier principal porte sur Herbert, auteur de Dune, ce dernier étant ma bible au niveau SF. Quelle déception ! le dossier est inintéressant. Il y a même une partie philosophique où le rédacteur nous pond un gloubiboulga indigeste. Heureusement que j'ai lu (et relu Dune plusieurs fois) avant car cela m'aurait détourné totalement de Dune. Y a tellement a dire sur Dune, quel dommage ! Autrement les nouvelles présentes ne m'ont pas passionnées. La nouvelle "Le clin d'oeil du héron", je me demande même pourquoi elle se trouve dans ce magazine dédié au fantastique. Les deux nouvelles de Herbert m'ont permis de découvrir l'auteur a travers des nouvelles, c'est une bonne chose! La bonne nouvelle est que j'ai découvert un auteur, Eric Brown, qui m'a séduit à travers sa nouvelle.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazaRBazaR   14 juillet 2019
La démarche de Frank Herbert est celle du scientifique qui isole l'objet de son étude dans un environnement qu'il maîtrise, afin d'en faire varier les paramètres à sa guise et interpréter les phénomènes qu'il provoque de façon contrôlée.
("Livres de sable - Mosaïques de Dune" - Claude Ecken)
Commenter  J’apprécie          120
the_billthe_bill   13 septembre 2018
Il la vie trébucher, au ralenti, et s'appuyer contre la vitrine de la fleuriste. La galerie marchande de l'aéroport Schiphol était envahie de la cohue habituelle de voyageurs pressés. Personne ne fit attention à elle. Lorsqu'elle se redressa, une larme d'argent glissa de son oreille, le long de ses cheveux blonds, avant de rebondir sur son épaule. Il la suivit des yeux, attentif à chaque détail, et se dirigea vers elle, sans se hâter.

[ Jean-Claude Dunyach - le Clin d'œil du héron ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : revueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3666 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre