AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Chatellard (Illustrateur)
ISBN : 227806181X
Éditeur : Didier Jeunesse (24/03/2010)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 28 notes)
Résumé :

Elles étaient perdues. Perdues dans les rues d'une ville sans nom. Toutes recroquevillées dans la neige et le froid de l'hiver... Deux chaussures de petite taille qui ne voulaient plus avancer.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  10 janvier 2014
Comme c'est dommage ! Comme j'aimerais être 100 % enthousiaste sur cet album aux multiples qualités ! Et pourtant, quelque chose me dérange fondamentalement, alors quoi ?
Un hiatus.
Le texte est magnifique, très poétique, très subtil. Une évocation de l'atrocité de la guerre et du drame des réfugiés, faite avec une plume de velours, par le biais d'une métaphore très astucieuse, celle des chaussures qui habillent les petits pieds d'enfants.
Les illustrations sont elles-aussi très fines, très délicates, et évoquent l'esprit extrême oriental. C'est très beau.
Mais alors qu'est-ce qui cloche ?
À mon sens, le texte est tellement métaphorique et la mort de l'enfant détenteur des premières chaussures tellement suggérée avec légèreté que l'illustratrice n'en a pas tenu compte, ne l'a pas perçue ou, dernier cas possible, a été obligée d'édulcorer ses dessins par un choix éditorial.
Du coup, c'est la même petite fille qu'on suit tout au long de l'album alors que le texte nous fait entendre que l'une a été tuée lors des bombardements.
Je trouve ça très gênant pour la compréhension car le texte étant déjà difficile à comprendre pour les enfants, non pas en raison du vocabulaire mais de par son très grand lyrisme métaphorique, l'illustration eût dû permettre d'éclaircir ce point. Or, ce n'est pas le cas, bien au contraire.
C'est dommage, n'est-ce pas ? Car l'album est en tous points remarquable par ailleurs (avec un accessit très prononcé pour le texte, que je trouve vraiment très bien senti).
Mais ce n'est là qu'un avis, qui s'en ira comme il était venu, sur la pointe des pieds de ses minuscules chaussures, imprimant à peine cet océan de neige qu'est la page blanche Babelio, autant dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          690
Ophelien
  21 octobre 2014
Des petites chaussures vont vivre une épuisante et triste aventure...
On les suit du début jusqu'à la fin et du coup on suit une petite fille qui porte ces chaussures. Pauvre petite fille qui doit fuir, courir, se cacher et errer dans des villes inconnues.
Un bel album sur la guerre et la fuite, une fuite meurtrière puisqu'on nous parle de bombes, on voit même se dessiner l'ombre des avions.
Tout est suggéré dans ce livre c'est pourquoi, peut-être, il ne sera pas compris par tous. Pas d'images violentes et surtout pas de mots qui choquent, on reste vraiment dans la poésie.
Les dessins sont très verticaux (grâce au format de l'album aussi) et très sombres, dans les gris.
C'est un bel album, très doux pour le sujet qu'il veut décrire mais peut-être un peu trop doux et ambigu.
Commenter  J’apprécie          70
myrtille81
  05 mai 2012
Album qui parle de la guerre et de la déportation en prenant une paire de chaussure comme métaphore d'une petite fille. le texte est touchant, les illustrations sublimes. Celles-ci apportent d'ailleurs beaucoup au texte.
Très bel album donc, mais destiné aux grands (à partir du CM)
Commenter  J’apprécie          60
ennapapillon
  30 octobre 2011
Dans cet album, on suit une paire de chaussures -l'histoire est centrée sur celles-ci et la petite filles qui les accompagne. Sous la forme du conte, très simple, c'est l'histoire très forte des terreurs de la guerre et de la reconstruction. le thème des conflits dans lesquels les innocents sont ballottés, détruits et abîmés mais avec l'espoir de trouver quelqu'un pour se reconstruire est très bien traité.
Avec peu de mots et derrière une certaine naïveté et beaucoup de douceur, on sent beaucoup de peur et de douleur. C'est très réussi, émouvant et délicat. C'est très fort.
Très bel album aux dessins très poétiques aux couleurs douces pleins de mouvements.
A noter : les auteurs reversent leurs droits à la CIMADE (Comité Inter-Mouvement Auprès des Évacués) : "Depuis 1939 [la CIMADE] poursuit la même mission : se faire l'écho des milliers d'histoires quotidiennes vécues par d'anonymes migrants en situation précaire [...]
Savoir cela apporte encore plus de poids à cet album.
Lien : http://ennalit.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          40
Lali
  29 janvier 2011
S'il vous reste un enfant de sept ans et plus à gâter ce Noël et si vous n'êtes pas du genre à faire croire absolument et à n'importe quel prix que nous vivons dans le meilleur des mondes, Les chaussures, un album signé Pépito Matéo et Gigi Bigot, illustré par Isabelle Chatelard, est le livre qu'il vous offrir.
Cet album qui relate l'histoire de petites chaussures qui ne veulent plus avancer dresse avec infiniment de poésie l'histoire de ces enfants qui ont eu un jour à tout quitter à cause d'une guerre, en abordant des thèmes l'exclusion, l'exode, la solitude. Sans que ça soit dit expressément, sans expliquer le pourquoi et le comment, sans jugement.
Un album magnifique. Un regard sur l'innommable. de plus, les auteurs reversent leurs droits à La Cimade, une organisation humanitaire créée en 1939.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   09 janvier 2014
Elles étaient perdues. Perdues dans les rues d'une ville sans nom. Toutes recroquevillées dans la neige et le froid de l'hiver... Deux chaussures de petite taille qui ne voulaient plus avancer. Pourtant, il n'y a pas encore si longtemps, elles avaient été regardées, admirées et même choisies parmi toutes les autres dans la vitrine du marchand. C'est ainsi qu'elles avaient fait leur vie !
Commenter  J’apprécie          210
OphelienOphelien   21 octobre 2014
Puis un jour, un beau jour forcément, hop, il a décollé sans crier gare et en battant maladroitement des ailes, il s'est envolé dans le ciel comme s'il s'en allait saluer le soleil...
Commenter  J’apprécie          41
Videos de Gigi Bigot (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gigi Bigot
Gigi Bigot parle de son métier de conteuse
autres livres classés : guerreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre