AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782362290220
72 pages
Éditeur : Bruno Doucey, 2019 (18/11/2011)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Il court dans le monde plusieurs Anne Bihan à la fois. La première est née en Bretagne, une enfance de grand vent vécue entre l'estuaire de la Loire et les îles du Morbihan. La seconde atteint les rivages de la Nouvelle-Calédonie en 1989 et s'y enracine. Mais c'est ensemble, l'une à l'autre liées, avec un sens aigu de la traversée, qu'elles suivent en poésie les hautes routes de la mer. Ici, des îles qui n'en finissent pas d'ouvrir leurs impasses à d'autres horizons... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Myriam3
  12 avril 2015
La Bretagne, la Nouvelle-Calédonie, et entre les deux, l'océan. Celui du père d'Anne Bihan, disparu trop tôt, celui qu'il portait dans ses yeux clairs, celui dont il lui parlait quand elle n'était encore qu'un foetus dans le ventre de sa mère, celui sur lequel il l'amenait, enfant, en lui faisant découvrir l'horizon et les moutons qui courent sur ses flancs, les bancs de poissons jouant à saute-mouton le long du bateau.
Il y a un avant et un après, La Bretagne pluvieuse et sa mort, l'enfance brisée, mélancolique, froide, solitaire, et, après le départ, la Nouvelle-Calédonie, colorée, juteuse, sauvage et mystérieuse, difficile à aborder mais qui enseigne à accepter l'ignorance.
Anne Bihan devient celle qui reliera les deux mondes:
deux pays s'étreignent là où je m'assemble
L'écriture d'Anne Bihan est vivante, dynamique, pleine de remous et de sensations, rythmée par la structure des poèmes:
être la voix blanche qui
tourne et tourne encore longe
le mur des fous des fissurés
estropiés crucifiés ramasse
à la Une et derrière la porte insonore
des chambres aseptisées

De temps en temps, elle s'essaie aux variations, dégageant d'un texte plus dense l'essentiel, des bribes formant un nouveau poème brut.
Ce recueil est une belle découverte qui s'offre à chaque lecture différemment, une belle expérience d'écriture et enfin un bel hommage au père pour lequel on ressent tout l'amour qu'elle éprouve.
Lu dans le cadre du Challenge Poésie.
Lien : http://pourunmot.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Myriam3Myriam3   12 avril 2015
écrire
comme traverser la mer
les murs les morts

les mots cherchés pour
se dire
en passant la Ligne

se tenir entre
à la toute fin
femme entre à jamais

et par-delà les fissures et les gouffres
choisir
l'effacement sans fin de toutes choses
Commenter  J’apprécie          190
Myriam3Myriam3   29 mars 2015
Décalage

dans le ciel courant l'heure du soleil cherche à te rattraper
la nuit craque d'impossibles blancheurs éclairs d'orages

l'avion bat coeur chaud sous l'aile métallique le temps
d'en bas
croît nous saisit s'éloigne

l'enfant dit:
nous irons plus vite que le jour dans la grande nuit
Commenter  J’apprécie          110
coco4649coco4649   19 juillet 2018
Être ni l’un ni…


Extrait 3

être chaine et trame de la
natte promise où     assis debout bruisse
le monde   et la joie reconquise
des simples     des pauvres   des affligés
des affamés         nommer la soif et l’eau la peine
et la miséricorde       le doux
et la douleur de ce qui est en nous
guette         l’infinie présence
de la source

et mains vides s’avancer vers la montagne où l’Enfant
  au semblable
s’abandonne.
Ton ventre est l’océan
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Myriam3Myriam3   28 mars 2015
Peu avant le printemps
le ciel traîne ses blancheurs migratoires
une dernière branche casse au cerisier
nu le petite chèvre tient jusqu'au matin
dans les friches du jardin une flaque s'attarde
l'oiseau boit la lune
Commenter  J’apprécie          80
coco4649coco4649   26 juillet 2020
Amer I



...elle a toujours été là, dans le mouvement du fleuve, a toujours été par tout temps son horizon, son infini, à la démesure du ciel, pas de première fois, mémoire vide, juste le récit familial de bébé de deux mois dans l’été 1955 qui prend le bateau pour aller jusqu’à l’île ; et son odeur – iode, goémon, marée – sûrement a pénétré en premier le corps par les narines, cela sent ressent tout à cet âge ; ou alors c’est avant déjà bien avant, écrit dans l’immensité bleue des yeux du père, peut-être dans sa voix entendue à travers la paroi de son ventre à elle, qui toujours en rêve...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Anne Bihan (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Bihan
Bruno Doucey lit des poèmes extraits du recueil "Ton ventre est l'océan", d'Anne Bihan, Éditions Bruno Doucey, 2011.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Anne Bihan (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
906 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre