AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754811303
Éditeur : Futuropolis (18/06/2015)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Michel est un orpailleur à son compte. Ce jour-là, il découvre beaucoup d'or. Lucy, la fille de Maréchal, propose de l'aider à accomplir ses rêves de grandeur. Il refuse et éconduit la jeune femme. Il n'aurait pas dû.

À Maripasoula, village au bord du fleuve Maroni, conflits humains, économiques et environnementaux secouent cette microsociété violente, mais foisonnante de vie ! Michel est orpailleur. Un jour, ses yeux se mettent à briller : de l’or, b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Dionysos89
  30 juillet 2015
Toujours chez Futuropolis (merci à eux et à l'opération Masse Critique de Babelio), Frédéric Bihel et Stéphane Piatzszek poursuivent leur hexalogie programmée de L'Or, sur les destins façonnés sur l'orpaillage en Guyane française. Ce deuxième tome met en lumière Michel, associé au « totem-animal » tamanoir, à la fois adaptatif, solitaire et agressif.
Ainsi, une fois de plus, et en suivant le principe lancé sur ces six tomes prévus, nous suivons un acteur particulier du système d'orpaillage en Guyane française actuelle. Michel exploite une nouvelle concession et tombe sur un filon d'envergure ; à force de trop s'en vanter et de vouloir s'imposer face à ses concurrents locaux, il cherche volontairement le rapport de force avec le magnat du coin.
Moins orienté vers un éclairage social de la situation guyanaise et de la fièvre de l'or qui y est associée que le premier tome sur Issaïas (qui fait d'ailleurs un caméo), ce deuxième opus, toujours scénarisé par Stépahne Piatzszek, fait davantage office de focus sur un destin personnel, encore plus particulier que le précédent, qu'une suite feuilletonnante comme à l'accoutumée ; de ce point de vue-là, le contrat fondé sur « six tomes, six personnages » roule sur de bons rails. le cliffhanger de fin, s'il annonce bien une continuation de l'intrigue dans un autre tome à venir, renforce cette impression. En revanche, l'utilisation des grands ingrédients classiques de ce type d'intrigues tropicales (sûrement sans le vouloir mais en tout cas ça me parle) rappelle des sagas comme Terre Indigo en son temps avec un peu d'amour, un peu de malheur et un peu de souvenirs douloureux, notamment lié à des liens antérieurs de domination sociale entre les personnages.
Dans cette optique, le dessin de Frédéric Bihel se fait peut-être un peu moins coloré, mais il organise aussi légèrement différemment ses planches. En effet, des moments forts de l'intrigue sont mis en exergue dans de plus grandes cases ; le procédé est simple, mais magnifié par le décor qui entoure ces points de tension. de fait, l'accroche se fait donc plus souvent visuelle que scénaristique dans ce récit.
Un deuxième tome enthousiasmant donc, un peu léger sur l'intrigue et sur l'imagination que le lecteur peut se faire de la construction sur six numéros, mais tout à fait frais et intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
MarcoPolo85
  11 juillet 2015
Pour le premier tome, j'ai été dur avec l'auteur et même impitoyable en disant que le scénario était convenu et sans grande surprise. Je l'ai peut être avalé trop vite sans en avoir goûté toute sa saveur. Bon oublions.
Voici donc, ce second tome. Toujours en Guyane Amazonienne : de l'or à chercher, un beau mec musculeux, des femmes qui lui tombent à ses pieds, une mafia endémique...Le décor est planté. Quoique pas tout à fait.
Le dessin et la couleur apportent une ambiance supplémentaire. On sent au travers des images, un climat lourd, saturé d'humidité et une chaleur rendant ces chercheurs d'or et cette mafia particulièrement nerveux.
Notre héros, Michel, n'en n'est pas tout à fait un. On le croit fort, dominant, inébranlable dans ses recherches aurifères. Eh bien non. On y voit autant sa fragilité, ses doutes et donc ses faiblesses. En Guyane, il n'est pas en territoire conquis. L'Européen ne peut imposer ses lois (d'ailleurs, il n'en n'a pas le souhait). Les autochtones sont là, et on ne peut passer outre leurs fonctionnements.
Mon avis sur ce deuxième tome est plus posé que sur le premier. Je me suis mieux calé dans l'ambiance "tendue" de cette jungle Amazonienne. L'histoire n'est pas exceptionnelle, mais la BD se laisse lire facilement. Je ne me suis pas ennuyé.
A la fin du livre, j'ai fermé les yeux, et je me suis imaginé dans une pirogue navigant dans les eaux saumâtres du fleuve Maroni aux côtés d'une magnifique femme couleur ébène.
Bon, j'arrête mon délire. Je remercie Babelio et Futuropolis (belle maison d'édition) pour l'envoi de cette BD reçue dans le cadre de Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Miguel33
  01 août 2015
Il s'agit du deuxième opus d'une série de six tomes. Chaque volume est centré sur un personnage en particulier. Dans ce volume, les auteurs s'attardent sur Michel, un blanc qui descend d'un grand-père bagnard. Il gère une concession et pense tout savoir. Au départ, je l'ai trouvé imbu de sa personne.
De plus, c'est quelqu'un de profondément perturbé, désabusé, qui ne se voit pas vivre ailleurs que dans ce village retiré où il est né.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.aupresdeslivres.f..
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
ActuaBD   10 août 2015
Les aquarelles quelquefois floutées de Frédéric Bihel ont le mérite de restituer avec vérité cette moiteur parcourue d’une tension fiévreuse, ce creuset de désespérance dont ne sort indemne que parce que, malgré les épreuves, malgré l’inhumanité de cette nature vorace, subsiste entre les êtres un semblant de sympathie.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   04 juin 2015
La BD tire sa force première de ses personnages et de cette petite touche romanesque qui en fait un véritable récit d’aventure et non un documentaire.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   20 juillet 2015
Ici, le seul patron, c’est la forêt. Vous n’avez pas encore pigé ?
Commenter  J’apprécie          240
Lire un extrait
Videos de Frédéric Bihel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Bihel
Les nouveautés Futuro de Février 2019
autres livres classés : guyaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3377 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre