AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782492536168
FR BELLES LETTR (10/11/2021)
4.46/5   27 notes
Résumé :
J'étais dans le noir
tard dans la nuit
tôt dans la vie
j'écrivais ou je hurlais
personne n'aurait su dire

La plume délicate de Pauline Bilisari nous invite sur les sentiers de sa conscience. Elle nous délivre des perles poétiques qui parleront à tous les amoureux de l’existence, malgré ses blessures et ses aléas. Le couloir obscur, grâce à la qualité démiurgique de la poète, se transmute en lumière aveuglante, salvatrice, c... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Lesperanza
  10 juillet 2022
Après ma lecture de "Ça ira", qui m'avait bouleversée et à travers laquelle je m'étais profondément reconnue dans certains de ses mots, je m'étais gardée en tête l'idée que je voulais absolument lire d'autres oeuvres de Pauline Bilisari. L'autre jour, je me suis accordée ce plaisir de craquer un peu dans la librairie de ma ville (en même temps je venais de passer mon oral de français, j'étais soulagée et je me sentais bien légitime de dépenser un peu *rires*), et je suis tombée sur une table avec plusieurs recueils de la collection "Or des lignes" disposés. Je n'ai même pas réfléchi je dois dire. :') j'ai vu celui de Pauline, j'ai craqué direct.
À la fin de cette lecture…
Encore une fois les mots me manquent. Il m'est difficile de décrire ce que je ressens (même si pour moi-aussi, l'écriture est un très bon exutoire parfois, un moyen de poser des mots sur des choses que l'on serait incapable de dire à voix haute...). Mais ce que je sais, c'est que j'ai encore une fois énormément aimé cette oeuvre de Pauline Bilisari.
J'aime sa plume. Sa manière d'écrire. La manière dont est constitué ce recueil, juste sublime. Ces illustrations. Et ses mots, bien sûr. Ses mots m'ont touchée, encore une fois, d'une manière indescriptible.
Et je suis tellement heureuse d'avoir ce recueil dans ma bibliothèque purée !
Je crois que j'ai préféré "Ça ira", dans lequel je me suis davantage reconnue. Néanmoins, j'ai adoré cette oeuvre-ci également, sans aucun doute. Il s'en dégage des milliers d'émotions et de sentiments qu'elle a voulu transmettre, et je les ai ressenti à travers ma lecture. Bien que je ne puisse pas tout comprendre à 100%, qu'on ait tous.tes vécu des évènements et problèmes différents, de nombreuses pages ont fait écho en moi.
Je crois que je suis en train de développer une passion pour ce genre de recueils haha. À présent, j'ai très envie de découvrir d'autres oeuvres de cette collection !
En tout cas, je peux affirmer sans hésitation que oui, c'était une très belle découverte. ♥
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Maximus7_bookadict
  05 mars 2022
Bon, je vais pas vous mentir, quand Pauline m'a proposé ce livre, je l'ai accepté car il avait l'air très intéressant et que je voulais tenter de lire un recueil de poésie, en plus écrit par une autrice formidable. Eh bien, j'ai sous-estimé ce livre. Bien que je m'attendais à une très bonne lecture, c'était juste incroyable.

Ce livre. Les mots. Les dessins.

Certaines personnes diront : « ce sont juste des mots ». Mais les mots - selon moi - ont un pouvoir, et ici Pauline Bilisari nous le prouve très bien. Et même si ce n'est pas toujours facile de les mettre sur papier, les mots aident, transportent, remémorent.

J'ai l'habitude de lire des livres avec de l'action, des histoires toutes inventées, et j'avais un peu peur d'avoir plus de mal avec celui-ci. Mais pas du tout. Comme je l'ai dit avant, c'est par les mots que l'autrice nous fait dévorer ces pages pleines d'émotions, d'histoire, mais aussi de message.

Ce livre m'a redonné confiance en moi, tout ça en quelques lignes. Je me suis retrouvé dans ce que Pauline Bilisari écrivait parfois (bien sûr pas tout, mais surtout dans sa façon de penser) et cela m'a motivé à rester moi-même, étant donné que ce texte a un côté très « motivant », car il ne faut jamais abandonner nos projets, ni se soucier du regard des autres, et c'est ce que nous prouve l'autrice de ce livre.

Je n'arrive même pas à expliquer à quel point ce livre est magnifique.

Les mots de l'autrice sont juste magnifiques, et je me demande comment a-t-elle fait pour avoir l'inspiration lorsque l'on voit l'originalité et la beauté de ses phrases. Je les ai dévorées, mais aussi savourées, parfois relues.

Et puis, la mise en page. Juste, waouh. Je n'avais pas l'habitude de lire des recueils de poésie, mais alors là j'ai été envoûté par la beauté des pages, de la couverture, de tout. Les dessins, qui sont juste incroyables. La police d'écriture, idem. Bref, parfait.

Je tenais spécialement à féliciter et remercier à nouveau l'autrice pour tout son courage, car je me doute que ça n'a pas été simple d'écrire ce livre. Mais je suis sûr qu'il aidera pleins de personnes. La preuve, il m'a moi même aidé (enfin ne pensez pas non plus que je suis au bord du gouffre mais ce livre m'a encore plus aidé à être moi même, car ça a beau être une chose que je répète : « être soi-même » ce n'est pas toujours simple). Alors, merci, et bravo encore.

La façon dont on passe d'une vision plutôt triste, émouvante, à une nouvelle vision du monde, c'est ça que je trouve aussi très motivant.

Bref, c'était une lecture rapide, mais qu'on savoure, qui aide beaucoup, qui nous touche (oui d'ailleurs j'ai eu les larmes aux yeux parfois🥲🤍), en gros : qu'on adore.

Ah oui, et aussi, comme d'hab j'ai failli oublier de dire un truc, et cette fois-ci, c'est un autre point que j'ai adoré : le fait que certains passages soient à la fois un peu mystérieux mais en même temps l'autrice se confie à nous
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lespetitsdetailsdejess1
  29 novembre 2021
J'avais découvert la plume poétique de Pauline grâce à son premier recueil intitulé « Ça ira ». À la suite de ma lecture, je suis tombée sous le charme de son écriture et cela s'est confirmé avec son nouveau recueil. Je trouve que le choix consciencieux des mots utilisés, ainsi que sa façon de poser des maux sur les mots est magique et permet, à tous, de se retrouver dans ses poèmes ; comme ce fut le cas pour moi.
Tout comme dans son premier recueil, j'ai eu l'impression de me retrouver dans chacun de ses poèmes, de ses textes… Non seulement par la fluidité de sa plume mais également par le choix des sujets intégrés qui touchent et peuvent toucher énormément de monde ; comme l'hypersensibilité, les angoisses, l'anxiété, le mal-être, le harcèlement… et bien d'autres.
Tout comme dans « ça ira », nous avons une construction du recueil précise et concise ; tout d'abord le crépuscule, puis l'éclipse, l'aube et enfin l'aurore. Dans chacune de ces catégories, Pauline nous fait part de ses émotions, ses sentiments, à travers les années. Entre obscurité et espoir, l'autrice nous guide pour nous montrer le chemin vers lequel on doit se diriger.
Dans ce deuxième recueil, nous avons non seulement des poèmes mais également des illustrations rejoignant les poèmes concernés. Cela rend la poétique de Pauline beaucoup plus puissante et agréable à découvrir. Je ne connaissais pas cette Maison d'édition ni la collection Or des lignes, qui sublime à la perfection de nombreux recueils par le travail éditorial… Et je dois dire que c'est une agréable surprise !
Je suis infiniment reconnaissante d'avoir pu découvrir cette nouvelle pépite véritable et poétique qui m'a touché au plus profond de mon être. C'est, tout simplement, un énième recueil qui m'a transcendé, que ce soit par le travail éditorial ou par la plume de cette autrice que j'admire tant. Bien évidemment, je vous recommande ce recueil parce qu'il y a des chances que vous soyez aussi touché que moi par cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Justemako
  02 avril 2022
C'est dédicacé avec un mot des plus doux, que ce recueil m'a été offert à Noël.
Je vous avoue que je ne connaissais pas la plume de Pauline Bilisari, son roman et son premier recueil m'ont moins attirée. Sûrement dû à la magnifique couverture et l'incroyable format de "Et demain, le soleil revendra". Pauline est un rayon de soleil, celui que se fraie un chemin, doucement, gracieusement.
C'est celui-ci que je voulais, pas un autre.
Déjà, le titre rassure, il nous dit "t'inquiètes, ça va aller, demain sera meilleur". Puis, son hypersensibilité parle, elle hurle plutôt. On se sent compris. Et chacun de ses mots sont un petit bout de son âme, tous dotés d'illustrations, plus sincères les unes que les autres. Et puis la diversité du style, de la police, de la poésie...Chaque page est une surprise.
Alors, c'est un peu dur de donner son avis sur un recueil de poésie. Je dirais juste que, de toute la collection Or des lignes, alors ce n'est pas lui qui m'a le plus plu, mais c'est celui qui nous aide et nous comprend le plus. Je crois que, dès lors, il mérite qu'on le regarde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
bookbytom
  12 janvier 2022
Avis :
Voilà, je l'attendais depuis tellement longtemps... encore une fois j'ai été bouleversé par le recueil de Pauline, car sa plume évolue, car tout simplement elle nous livre le plus profond d'elle et cela est vraiment touchant, c'est un recueil qui permet de se sentir moins seul, de se sentir aidé 🥺

Les sujets sont variés, mais parmi ceux-ci certains m'ont extrêmement touchés, car Les mots sont justes, sont doux et fluide, et ces mêmes mots, réussissent à combler les maux. Pauline a ce magnifique pouvoir, celui de magner les mots avec justesse, celui de nous motiver, de nous pousser de l'avant. Car oui dans ce recueil tout n'est pas rose mais pour moi c'est avant tout, un livre d'espoir et de motivation à aller de l'avant, à se battre toujours pour un jour réussir.

On ferme ce livre en se disant, la motivation et plus forte que l'abandon car, on comprend une chose grâce à ce recueil, les jours qui nous attendent nous réservent des épreuves mais malgré l'obscurité il ne faut pas s'inquiéter, demain le soleil reviendra ☀

Bravo Pauline, je suis tellement fier de toi, reste comme tu es, et surtout n'oublie pas, ça ira
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LesperanzaLesperanza   26 juin 2022
je ne me suis jamais sentie
à la hauteur des quelques rayons de soleil
sur ma peau
bonheurs éphémères
ni légitimes face aux gouttes de pluie sur mes joues
quand tant d’autres survivent
sous la foudre
comment ne pas craquer
lorsque le sentiment d’imposture est
si constant ?
Commenter  J’apprécie          90
LesperanzaLesperanza   27 juin 2022
et ce soir de nouveau je craque
parce que je n’oublie pas
que le seul endroit où tu demeures encore
est celui de mes souvenirs

-et que ta disparition me déchire toujours autant
Commenter  J’apprécie          100
LesperanzaLesperanza   27 juin 2022
Le poids de mes souvenirs est trop lourd. Trop lourd pour pouvoir s’amoindrir en si peu de temps. Bien trop lourd pour pouvoir réellement s’estomper un jour.
Commenter  J’apprécie          110
LesperanzaLesperanza   26 juin 2022
il m’arrive de me sentir si proche, et si

loin

à la fois,
des gens qui m’entourent :

semblable jusqu’à un certain point,
mais parfois si différente,

comme la Lune au milieu des étoiles
Commenter  J’apprécie          60
DesLivresMonUniversDesLivresMonUnivers   21 novembre 2021
dans ce monde où tout s'efface,
les mots sont ce qui reste,
preuves que nous avons existé,
au delà des souvenirs qui disparaissent
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : sensibilitéVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1062 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre