AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 291140646X
Éditeur : Editions HB (25/08/1998)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
La grand-mère de Sarah, une grand-mère "un peu juive, un peu folle" a collé sur les vitres de sa fenêtre des lettres découpées dans les journaux: J'AI OUBLIE". Pourtant son temps se passe à se ressouvenir: de Messaoud, le si bel homme qui fut son mari, vendeur des quatre-saisons, tantôt riche, tantôt pauvre, selon les fortunes du jeu, de ses filles chéries, toutes mises en nourrice, toutes perdues puis retrouvées.

Qui sauvera la mémoire de cette viei... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
michfred
  25 février 2015
En fouillant dans ma bibliothèque de campagne, pour vous trouver, chers Babeliotes , des petites perles oubliées, je viens de tomber sur le premier livre pour adultes, je crois, de Julia Billet. Il s'appelle, et ce n'est pas un hasard "J'ai oublié"...Pas de traces ici , j'ai eu recours à son ISBN pour vous le livrer...
Elle m'en avait fait cadeau autrefois, quand nos routes s'étaient croisées...c'était comme un premier bébé, pour elle, elle en était toute émue. Je viens de voir qu'elle en a écrit beaucoup d'autres depuis et je m'en réjouis.
J'ai une petite tendresse pour ce livre, joliment écrit, sensible, sûrement un peu autobiographique car je reconnais quelques silhouettes, quelques histoires...
L'originalité est ici dans l'éparpillement: Esther a une mémoire en miettes, éparse, éclatée, à l'image de la diaspora de son peuple et de la sienne, de l'éparpillement de ses enfants, de celui de son récit. et nous recueillons ces miettes comme des trésors, petits poucets de ce premier livre qui nous mène aux autres, plus aboutis, sans doute, mais qui ne peuvent avoir la force d'émotion et la charge d'expectative de celui-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
michfredmichfred   25 février 2015
Esther lui affirme qu'elle sait marcher, qu'elle a déjà traversé deux fois cette montagne. Qu'elle ne craint pas le froid, l'hiver. Qu'elle tient son enfant entre ses cuisses, qu'elle ne le laissera pas venir avant l'Espagne. Bien sûr, il est un homme, il ne peut pas savoir ces choses-là, mais il le sait que ce sont les mères qui décident, il le sait bien ça.
Commenter  J’apprécie          30
michfredmichfred   25 février 2015
Esther écrit, découpe du papier de couleur. Elle veut que sa lettre passe devant les autres, différente, enveloppe longue en rectangle, comme un point d'exclamation, un appel au secours, la forme du danger imminent. Scotch et lettres découpées.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Julia Billet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Billet
A propos de son roman "Salle des pas perdus"
autres livres classés : Grands-mèresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
452 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre