AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marie-Pierre Malfait (Traducteur)
EAN : 9782266129374
893 pages
Éditeur : Pocket (19/06/2003)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Cathy Scarlet et Tom Feather ont la ferme intention de devenir les meilleurs traiteurs de Dublin. Pleins d'enthousiasme et de talent, ils ont trouvé le local et l'emplacement idéaux, mais la naissance de Scarlet Feather ne semble pas plaire à tout le monde...

A commencer par les parents de Tom, déçus que leur fils n'ait pas souhaité reprendre l'entreprise familiale de maçonnerie. Quant à Hannah, la belle-mère de Cathy, elle désapprouve le mariage de l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  25 mars 2021
Si Cathy Scarlet et Tom Feather sont heureux en ce premier jour de l'an, ce n'est pas seulement parce qu'une nouvelle année commence, mais surtout parce qu'une nouvelle vie s'ouvre à eux. Ils ont enfin trouvé le local idéal pour lancer leur entreprise de traiteur à domicile. Amis depuis les bancs de l'école hôtelière, les deux jeunes gens touchent enfin leur rêve du bout des doigts. Mais cela ne se fait pas sans heurts. Ils sont certes motivés et doués dans leur domaine mais ils doivent faire face à tous les obstacles que rencontrent ceux qui montent leur propre entreprise. Les débuts sont chaotiques et quand les amis et la famille s'en mêlent, ce n'est pas forcément pour les encourager. Pourtant, Scarlet Feather est sur les rails et Cathy et Tom sont bien décidés à devenir les traiteurs les plus prisés de Dublin !
Les saveurs de la vie…Un bien joli titre pour évoquer la cuisine, passion commune de nos deux héros, mais aussi le goût de l'existence qui n'est pas toujours légère et sucrée quand tout va bien. Il y a aussi le sel du hasard, des rencontres inattendues, des surprises, l'amertume des échecs ou l'acidité des remarques ironiques de ceux qui nous entourent et doutent de nous.
Mais le livre aurait aussi pu s'appeler ‘'Famille, je t'aime'' ou ‘'Famille, je te hais'' ou plus prosaïquement ‘'La lutte des classes''. En effet, Cathy a grandi dans un quartier ouvrier populaire où vivent toujours son père, un bon à rien au grand coeur, accro aux courses hippiques et sa mère, femme de ménage. Et elle a épousé le fils d'une bonne famille, un avocat défenseur des plus faibles dont la mère n'est autre que la terrible Hannah Mitchell, patronne exigeante et éternelle insatisfaite de sa propre mère. Un mariage qui a déplu aux deux familles.
Entre la classe ouvrière des Scarlet et la grande bourgeoisie des Mitchell, la famille de Tom appartient à la middle class et vit dans un quartier pavillonnaire tristounet. Loin d'approuver les choix de leur fils, les parents de Tom lui reprochent de ne pas prendre la succession du père à la tête de son entreprise de maçonnerie. Une déception de plus pour le couple qui a déjà vu le fils aîné s'envoler pour Londres pour travailler dans la mode.
Cathy doit donc composer avec des parents un peu loufoques, une soeur installée à Chicago qui veut faire un mariage typiquement irlandais, une belle-mère acariâtre, un mari très pris par son travail et, cerise sur le gâteau, une paire de jumeaux âgés de neuf ans, cousins de son époux et dont personne ne semble vouloir s'occuper. Et, de son côté, Tom subit une mère bigote, un père vieillissant, un frère absent et une fiancée sublime mais prête à tout pour devenir mannequin.
Nous allons suivre tout ce beau monde, plus une ribambelle d'autres personnages, pendant un an, d'un réveillon à l'autre.
Une année à cent à l'heure, rythmée par les réussites, les déconvenues, les rencontres, les séparations, les deuils. Une année d'amitié, d'amour, de secrets révélés, de liens renoués. Une année bien remplie avec des personnages attachants ou agaçants et beaucoup de joie de vivre et d'optimiste. Alors, non, ce n'est pas du Shakespeare, mais ça fait un bien fou, ça donne le sourire, ça remonte le moral. Il faut déguster les saveurs de la vie sans modération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          372
Marcellina
  26 mai 2016
Un coup de coeur…
Une année de vie, de désirs, d'espoirs, de joies et de peines…
Douze mois de travail, de contacts, de rencontres, de frustrations, de désillusions et de réalisations grandioses…
365 jours au centre de la vie des gens, des gens de tous les jours, des gens qui se connaissent et s'aiment et se détestent, des gens qui ont des aspirations différentes, superficielles ou au contraire, trop « terre à terre », des gens qui s'impliquent ou qui s'en foutent complètement, des gens comme on en croise tous dans une vie, des gens comme nous quoi …
Un roman qui commence un peu lentement, où les personnages s'accumulent, où le lecteur peut se perdre mais très rapidement, les événements s'enchaînent, se bousculent et vous tiennent en haleine jusqu'au bout des 894 pages :-)
Un roman tout en émotions, vraies, violentes, tristes, joyeuses, horribles, amusantes, désopilantes et surtout très humaines.
J'ai bien ri, j'ai pleuré, j'ai eu les poings serrés car la vie en générale, notre vie est juste faite de tous ces moments si bien décrits dans ce bouquin.
Ce n'est pas de la grande littérature, c'est juste un instantané de notre vie au quotidien et comme c'est bien écrit et que l'histoire se tient, c'est un tout bon moment de lecture que je ne peux que vous recommander :-)
Dans le cadre du challenge multi-défis 2016, ce roman trouve sa place pour l'item : « Un livre de plus de 700 pages ».
Et bonne surprise, j'en ai plein d'autres de cette auteure en bibliothèque ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Fafnirlit
  10 décembre 2017
On suit dans ce roman la création et la première année d'une entreprise de traiteur et l'on comprend très vite que les deux personnages à l'origine de ce projet vont avoir besoin de beaucoup d'énergie et d'optimisme pour se faire une place et faire accepter à leur proche ce rêve. C'est une année charnière où énormément de choses se jouent.
C'est encore une fois un très bon roman où un panel des personnages très variés nous est dépeint. Ils ont tous des aspirations différentes et ont parfois bien du mal à se comprendre. Maeve Binchy traite encore ici, avec simplicité et parfois humour, de sujets de société sans tomber dans le fatalisme.
Commenter  J’apprécie          10
sld09
  28 juin 2017
Je crois que c'est l'un de mes romans préférés de Maeve Binchy.Elle y aborde le sujet des relations humaines à travers un large éventail de personnages. Rien de révolutionnaire a priori, mais c'est très bien écrit avec des personnages complexes et nuancés : un vrai plaisir à lire !
Commenter  J’apprécie          20
Maya33
  22 juin 2016
Roman collégial ! Cathy et Tom montent une entreprise de traiteur à Dublin. C'est leur histoire et celle de leur entourage. C'est positif, et très agréable à lire
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   26 mai 2016
Mais si, et ça s'appelle prendre et donner… Ta mère me donne énormément, et en échange, je lui donne un peu de mon temps en l'écoutant, voilà tout.
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   26 mai 2016
Je t'en prie, Simon, arrête de me poser sans cesse des questions. Je n'ai pas de réponse à te donner. Pourquoi Muttie dépense-t-il tout ce qu'on lui donne ? Pourquoi Géraldine vit-elle comme une milliardaire ? Pourquoi Cathy n'est-elle pas reconnaissante envers Mme Mitchell, qui lui donne tant ? Pourquoi Marian veut-elle qu'une partie de sa messe de mariage soit dite en langue irlandaise ? Pourquoi les femmes pour qui je travaille laissent-elles tant de choses pourrir dans leur frigo ? Je t'assure, Simon, je n'en sais rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sld09sld09   24 septembre 2017
A la radio, on demandait aux auditeurs quel genre de réveillon ils avaient envie de passer. Leurs réponses étaient prévisibles. Ceux qui restaient chez eux parce qu'ils n'avaient rien prévu désirait faire la fête et, bien sûr, ceux qui étaient pressé parce qu'ils devaient sortir ou recevoir n'avaient qu'une envie : aller se coucher avec une bonne tasse de thé et s'endormir tranquillement avant le début des festivités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarcellinaMarcellina   26 mai 2016
Personne ne mérite le bonheur, il se présente simplement à certains. Ce qui est très injuste, au fond.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Maeve Binchy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maeve Binchy
Bande annonce du film "tara road" adapté du roman de Maeve Binchy traduit en français sous le titre "sur la route de Tara".
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre