AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2858158061
Éditeur : Audie-Fluide glacial (05/10/2007)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 97 notes)
Résumé :
Nos bidochon sont en vacances au bord de la mer et vaut mieux pas les faire c..... Car sinon il le font dans l'eau!

Pour résumer, Raymonde et Robert vont gâcher les vacances des autre .
Ils vont le faire soit volontairement soit involontairement.

Ils font la rencontre de beaufs à leur image, font des excursions, engueulent les gosses ...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  27 août 2013
Lorsque Robert et Raymonde partent en congés, ils choisissent de le faire dans un village-vacances, sorte de club (de mes deux) Med pour personnes n'ayant aucune imagination et / ou ne voulant pas rester seules. Tout y est, poussé à l'extrême : la cantine où l'on partage tout, le coin pour enfants, les cartes postales "humoristiques", le gamin chiant... Bref, de quoi passer de bien belles vacances pour nos deux personnages qui se délectent de tout ça sans sourciller. La visite du musée du lacet est un grand moment, de même que la découverte du "restaurant" !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          460
Crossroads
  23 mai 2012
Bienv'nue à Loumel-Sud Finistere-darladirladada...
Houla , houla ! L'été approche , la réservation en village vacance est confirmée depuis belle lurette mais vous appréhendez bien légitimement cette toute premiere fois en ce fier et mystérieux pays Breton . Quoi de plus naturel...Heureusement , Binet , altruiste comme jamais , a pensé a vous en éditant ce petit guide à l'usage des mauvaises manieres à proscrire en territoire hostile. Ouiiiiiiiiiiiiiiin , pas d'inquiétude , ça n'est que la douce clameur du biniou , le soir , au fonds des bois .
Rendez-vous en terre inconnue...
Vos dignes accompagnateurs : les incontournables Bidochon ! Malheureuse union de la naiveté confondante et du franchouillard ultime , ils se proposent , en une semaine et quelques tableaux bien sentis , de vous dégouter à jamais des congés payés ! Robert et Raymonde , véritables magiciens des mots , chantres du bon goût , troubadours de la vie , n'ont pas leur pareil pour tutoyer le ridicule , se vautrer dans une boufonnerie sans égale tout en conservant cranement le sourire béat du ravi de la creche . Et ce malgré un way of life proné par Robert s'apparentant plus au gros boeuf qu'au petit Jésus en culotte de velours...
Binet , le regard affuté et le coup de crayon caustique , dépeint avec toujours autant de justesse et de drolerie les petits travers ( les grosses tares ouais !) de nos deux joyeux lurons en villégiature ! Si ses dessins s'averent d'une naiveté désarmante , ses envolées lyriques écartelent méchamment nos zygomatiques tout en titillant notre égo et ça , c'est moche...
Un lamentable quotidien ou grotesque et vulgarité se partagent les faveurs d'un couple hors norme tout en assurant au lecteur sa dose journaliere de rire !
Minute info santé : il paraitrait que 10 mn de marrade journaliere renforceraient nos défenses immunitaires , prouvé par de grandes marques de lessive . Si Bob , thanatopracteur non voyant amputé des deux bras et hooligan aviné adepte de scientologie , de Mylene Farmer et de Derrick à ses heures perdues , nous quitta à l'age avancé de 21 balais , c'est qu'il y avait peut-etre une raison ?
Bob , si tu me lis...
Comment remédier à une énorme envie pressante sur une plage exempte de tout feuillu salvateur ; boire du pinard a volonté et gagner des cafés gratos ; écrire des cartes postales d'une beauté et d' une pertinence rares; vous occuper par temps de pluie en vous ennuyant , non , en visitant le prestigieux musée du lacet...Cette BD antidéprésseur répondra largement à toutes ces questions existencielles par le biais de fines scenettes à la légereté toute relative ! le trait est simple , le propos dégomme la bienséance et le politiquement correct à coups de marteau-piqueur ! Rhaaaaa que c'est bon...
Les Bidochon en vacances , ne ratez pas les votres...
PS : si d'aventure vous croisiez , au détour d'une dune , Robert , calbute panthere 100% viscose sur physique jauni 100% cirrhose et qu'il vous conviait à une peche miraculeuse , n'en faites rien , petits candides que vous etes ! Il existe moults termes pour désigner ces petits corps marronatres et malodorants flottants à la surface apaisante des flots azurés mais poisson n'en fait assurément pas partie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
marina53
  01 juillet 2012
En cette période de départs en vacances pour tous les juillettistes, le moment est plutôt bien choisi pour que j'essaie de faire une critique de cette BD.
Binet semble disséquer dans les moindres détails les vacances types dans un village vacances.
Les Bidochon heureux de ce repos bien mérité feront des rencontres improbables, malheureusement des personnes un peu dans leur genre et d'autres à l'opposé. C'est bien là tout le charme des vacances!
On s'évade de la routine quotidienne pour finalement replonger dans une autre: jeux de groupe, balades chronométrées, cartes postales exigées des proches, cantine obligatoire pour les enfants, visites des sites soi-disant régionaux et dégustation des plats régionaux (mais d'une toute autre région!).
Un humour assez sarcastique.
Une dénonciation de la part de Binet de ces vacances organisées.
Un agréable moment qui prête à sourire.
Pour tous les juillettistes, évitez de croiser Robert sinon, il vous gâchera vos vacances! (ceci ne concerne évidemment que Robert Bidochon!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
colimasson
  05 septembre 2012
Une fois franchie la grande étape du mariage, ce n'est pas toujours facile de se retrouver coincé en tête-à-tête avec sa douce moitié, surtout lorsqu'elle s'appelle Raymonde ou Robert. Heureusement, la compagnie routière de Troufignou-les-Paons propose à ceux qui s'ennuient chez eux de nombreuses expéditions exotiques. Entre autres excursions dépaysantes, ce voyage groupé sur les terres de Loumel, dans le Sud-Finistère, auquel les Bidochon participeront le coeur papillonnant de joie.

Ni une, ni deux, les Bidochon embarquent. L'apaisement est garanti : enfin, ils ne seront plus obligés de partager leurs repas l'un en face de l'autre mais goûteront aux joies des repas collectifs dans les cantines de centre de vacances. Au menu : paëlla, saucisses, sardines à l'huile et salade de pommes de terre. Les soirées aux heures longues et monotones s'égaient de séances de diaporamas présentant de magnifiques canines de tricératops ou de jeux de lotos endiablés. Et l'après-midi, Raymonde n'est plus obligée de se consacrer aux tâches ménagères ! Elle peut enfin se reposer sur un transat, sur la belle plage de Loumel située à proximité de la station d'épuration, pendant que Robert barbote dans l'océan et lâche étron après étron, pour le plus grand soulagement de ses intestins perturbés par le dépaysement.

Partir en vacances, c'est aussi l'occasion de rendre la famille et les amis envieux de ce privilège. A chaque journée sa carte-postale, et son lot de fabulations destinées à rendre la réalité plus rutilante qu'elle ne l'est vraiment. Malgré leurs airs revêches, les Bidochon ne tarissent pas d'imagination ! « Il fait très beau », disent-ils alors qu'une foutue averse les oblige à revêtir leurs imperméables et à se rendre au musée du lacet. « Les soirées sont bien remplies », écrivent-ils, sans donner plus de détails concernant les jeux ridicules auxquels on les oblige à participer.

Mais les jours s'égrènent, et il faut déjà reprendre la route. le retour sera long, et il ne faut pas compter sur Robert pour accélérer la cadence : 25 kilomètres/heures sur l'autoroute, pour éviter que Raymonde dégobille ses restes de paëlla. C'est qu'il va falloir meubler la conversation sur la route… Toutes les photos sont ratées, les mémoires se dispersent : heureusement que Binet nous laisse un souvenir de vacances en témoignant à la place des Bidochon. Bien moins cher qu'une excursion à Loumel, cet album permettra de se réjouir de l'ambiance de folie des camps de vacances tout en évitant les indigestions provoquées par les sardines à l'huile frelatées.
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
HORUSFONCK
  28 juin 2017
Robert et Raymonde en vacances...
Cet album passe en revue les mésaventures et incident de la parenthèse estivale de notre couple franchouillard, en vacances collectives.
Certains passages ou gags sont franchement drôles ( le gamin avec son ballon, le club de plage des mômes ou la visite d'un musée local...)
D'autres scènes sont moins heureuses ou plus convenues.
Peut-être, le graphisme de Binet toujours identique (dans ses tics et sa simplicité) et son humour parfois trop forcé font que cet album me semble avoir "mal vieilli"... Je l'ai cependant relu sans déplaisir, mais sans surprise ni passion.
Commenter  J’apprécie          122
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
CrossroadsCrossroads   22 mai 2012
( touristes arrivant au resto " au cheval d'orgueil " )
- Annaick ! Prépare l'ouvre-boites , voilà ces foireux du village-vacances !
Allez-y , entrez , entrez , soyez les bienvenus ! " Ça c'est encore des tetes à vous demander de la paella en plein pays bigouden ! " Bon , qu'est ce que je vous sers ?
- Ah , nous , on est venus pour déguster des spécialités bretonnes ! On s'en remet à vous !
- "ah , tiens ! Ils ont l'air moins cons ceux-là . "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
LydiaBLydiaB   01 août 2013
- Vous prenez les petites routes, peut-être ?
- Ah, non ! les petites routes c'est plein de tournants, et ma femme est fâchée avec les tournants ! A chaque virage elle nous dégueule sa Nautamine sur le tableau de bord !
Commenter  J’apprécie          320
marina53marina53   30 juin 2012
- On en connait un juste avant Toulouse, sur la nationale 20, très, très bien.. et pour pas cher. C'est comment déjà le nom de ce restaurant de spécialités régionales sur la nationale 20?
- Le relai des touristes.
- Eh bien, c'est là que j'ai mangé les meilleures tripes de Caen!
Commenter  J’apprécie          110
manU17manU17   12 janvier 2013
(Visite du musée du lacet)

-Tiens, ils avaient des lacets les préhistoriques ? Je croyais qu'ils marchaient pieds-nus ?
-Et alors ? Peut-être qu'ils ont inventé la chaussure que beaucoup plus tard !
Commenter  J’apprécie          140
miladomilado   28 juin 2012
- Eh bien, il est joli le légendaire accueil breton !
...
On vient dépenser notre fric chez vous, et vous, voilà comment vous nous remerciez !
- VOTRE FRIC !!
MAIS VOTRE FRIC, IL SENT LA BÊTISE ! ET MOI, LA BÊTISE ÇA ME DONNE LA NAUSÉE !
- EH BIEN, MOI, MÔSSIEU, VOS ARTICHAUDS ILS ME DONNENT DES GAZ ! VOILÀ !
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Christian Binet (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Binet
Haut-de-Gamme 2 ou quand le créateur des Bidochon "s'attaque" à la musique classique... Christian Binet offre aux amoureux de musique, de bande dessinée et d'humour, un album truculent sur la musique classique, sa passion. Haut-de-Gamme tome 2 chez Dargaud http://www.dargaud.com/bd/Haut-de-Gamme/Haut-de-gamme/Haut-de-gamme-tome-2-Ma-non-troppo (Musique par Christian Binet lui-même : Prélude en Ré bémol majeur pour cordes)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Au pays merveilleux des Bidochon.

Les Bidochon apparaissent pour la 1ère fois comme personnages secondaires dans quel magazine (n° 11) ?

Charlie Hebdo
Pif Gadget
L'Echo des Savanes
Fluide glacial
Le Chasseur français

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Christian BinetCréer un quiz sur ce livre
.. ..