AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2858158096
Éditeur : Audie-Fluide glacial (05/10/2007)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 95 notes)
Résumé :
Ils forment un couple de Français si moyens, que chacun y reconnaît instantanément tous ses proches - à défaut de s'y reconnaître soi-même. Dans ce nouvel ouvrage, BINET nous raconte le voyage dans un pays de l'Est (non précisé), que les Bidochon ont gagné au Grand Concours des Raviolis Patzani. Avec une ironie impitoyable, BINET a relevé tous les tics, tous les travers qui rendent un groupe de Français à l'étranger bien plus insupportable qu'un groupe d'étrangers e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  30 mai 2012
Les Bidochon aiment les raviolis Patzani ( ils ont le droit ) . Les Bidochon ont gagné un voyage organisé grace aux raviolis Patzani comme quoi ils ont plutot bon gout en matiere culinaire . Bonne nouvelle pour Raymonde et Robert ! Beaucoup moins bonne pour le pays visité et notre réputation à l'étranger !
Binet , ce coup-ci , fait coup double en dézinguant dans les grandes largeurs le touristus stupidus glandus ainsi que les voyages organisés qui n'en portent que le nom ! Stallone s'était entouré des meilleurs , dans The Expendables , pour aller casser la gueule aux vilains pas gentils . Il en va de meme pour cette pathétique bande de touristes en goguette . Outre nos deux z'héros incontournables que l'on ne présente plus , l'on découvrira ici une fine brochette d'homo erectus à la disparité intellectuelle toute relative . Qui pour remporter ce bouleversant titre honorifique d'inénarrable baltringue en villégiature ? Toi le grincheux que rien ne déride ? Toi le ravi de la creche que tout étonne ? Toi l'Alsacien à l'humour aussi léger que ton plat régional ( Yvan , si tu me lis...) ou bien encore toi l'indécrottable spécialiste du guide touristique beaucoup plus prompt à le lire qu'à le découvrir de visu ! le combat s'annonce dantesque d'autant plus qu'un dernier concurrent tout aussi redoutable vient de décider de se mettre sur les rangs : le guide austere à l'entrain aussi communicatif qu'une entreprise de pompes funebres ! Faites vos jeux , le grotesque est de sortie ! Binet n'épargne rien ni personne en dressant des portraits peu flatteurs mais tellement authentiques !
Du studieux vacancier n'aspirant qu'à étancher sa soif inaltérable plutot que sa soif de connaissances et ne jurant que par son pays d'origine qu'il n'aurait jamais du quitter au voyagiste psychorigide ayant planifié un séjour morne et répétitif à la seconde près et refusant d'y déroger sous aucun prétexte que ce soit , Binet tape juste et fort ! Une fois de plus , il dépeint des individus lambda empétrés dans des situations ubuesques pouvant fortement nous ramener à nos propres expériences passées et ça , ça craint ! Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé pourrait etre...volontaire ! Ah le fourbe , l'indélicat , le perfide !
Un tres bon album , instructif s'il en est , à la veille de ces départs massifs...
A vous qui vous apprétez à découvrir les inéffables plaisirs du voyage organisé , à la vue d'un p'tit gars méchamment charismatique portant moustache et béret sur le coté , mégot jauni au bec , haleine de poney , bretelles kronenbourg sur pantalon velours cotelé lui arrivant au nombril et flanqué d'une conquérante moitié indomptée à la grace toute féline portant , telle le sherpa moyen , les huit valises et six sacs à dos dudit couple glamour en diable , un seul conseil , fuyez !!! La réussite de vos vacances est à ce prix !!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
LydiaB
  09 septembre 2013
Robert et Raymonde sont décidément les rois des vacances organisées ! Après leur séjour en club, voilà qu'ils ont gagné un voyage, grâce aux raviolis Patzani. Mais ils ne sont pas les seuls puisque quatre autres couples sont de la partie... et pas des moindres puisque l'on a droit au boulet dont l'humour est aussi lourd qu'un trente-trois tonnes dont les freins aurait lâché et qui dévalerait une pente, à ceux qui ricanent bêtement aux vannes du dit boulet, (les cerveaux rassemblés avoisinant le QI d'une fourmi morte) etc. le voyage promet d'être sympa ! Vous me direz, Robert et Raymonde ne sont pas non plus les plus finauds de la bande !

Le voyage commence mal puisque cette pauvre Raymonde a peur de l'avion. Mais elle a tout prévu, remplaçant la Nautamine par... eh, vous ne croyez tout de même pas que je vais tout vous dire, non ? C'est en Russie que tout ce petit monde va atterrir. S'il y en a deux que je plains, c'est l'organisateur et la guide !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          4017
Gwen21
  19 janvier 2013
Alors, autant prévenir tout de suite, celle critique ne peut pas être objective puisque je suis une fan de Robert et Raymonde, ce couple de retraités franchouillards à la fois si ridicules et si attachants !
En un mot, pour moi, il n'y a pas mieux dans le domaine de la bande-dessinée parodique et satirique. Notre société passée à la moulinette de la réalité, ça donne un cocktail détonnant et bidonnant de scènes sociales plus hilarantes les unes que les autres.
Parmi mes préférés, ce tome 6 : le voyage organisé. Jamais de toute leur vie, Robert et Raymonde ne sont partis en voyage alors quand l'occasion se présente après avoir décroché le gros lot d'un jeu qui figurait sur leur paquet de spaghetti préférés, c'est tout à fait naturel qu'à leur âge, et avec leur peu d'expérience en la matière, ils optent pour le voyage organisé ! Et vers quel Eden, vers quelle contrée exotique notre sympathique couple va-t-il s'envoler ? Binet ne nous le précisera pas, à nous lecteurs, mais on devinera que c'est à... l'est ! Comprendre "Europe de l'est" et ses charmes les plus cachés (peut-être pour de bonnes raisons ?). A eux les joies du transport aérien, la découverte de la gastronomie locale et la succession ininterrompue des visites "culturelles". Moi qui suis une farouche protectrice du voyage individuel et une ennemie jurée du tourisme dit "de masse", je me suis régalée à chaque page !
NdlC : les pays d'Europe de l'Est possède un patrimoine historique et culturel très réel auquel cette BD ne rend évidemment pas justice, là n'est pas son propos. Je tiens cependant à le réhabiliter à vos yeux, avec notamment une pensée émue pour les magnifiques monastères roumains de Bucovine, légitimement classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Par contre, il est vrai qu'en termes de structures touristiques et de mise en valeur dudit patrimoine, il reste encore beaucoup à faire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
marina53
  13 septembre 2012
Raymonde et Robert, mordus de raviolis certainement, ont gagné un voyage organisé grâce à leur marque préférée "Patzani".
Mais ce n'est pas sous un soleil radieux ni sous les cocotiers qu'ils se retrouvent mais dans un pays de l'Europe de l'est ! Avec eux voyagent toute une bande de gais lurons: l'Alsacien, pas peu fier de ses blagues ridicules, le couple trentenaire homosexuel qui a bien du mal à se meler au groupe, le type qui a organisé lui-même son voyage et est incollable sur les moindres endroits à visiter, un couple habitué aux voyages organisés se méfiant de la population locale, et pour finir l'organisateur autoritaire voire despotique obsédé par son propre réglement. Un groupe hétérogène que l'on est censé croiser dans un voyage organisé selon Binet, certes caricatural mais surement proche de la réalité !!
A cela s'ajoute toute une série d'"aventures" tels que la dégustation du plat local (détestable) ou la visite des nombreux monastères (ennuyeux), la perte d'un des membres du groupe (évidemment, il fallait que cela tombe sur Raymonde !!) et les souvenirs achetés à la va-vite au marchand du coin (évidemment sans intérêt et pas local).
Un voyage organisé, certes, mais il manque un brin d'exotisme...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
colimasson
  18 novembre 2012
Le précédent voyage en bord de mer, qui constituait l'objet du volume 2 de la série des Bidochon, avait été trop éprouvant pour Raymonde et Robert. Lâchés dans la nature, ils avaient été pris au dépourvu par l'immensité des distractions auxquelles il était possible de s'adonner. Que faire en priorité ? Et dans quel ordre ? Que faut-il découvrir ? Quels musées faut-il visiter ? Quels plats locaux faut-il goûter ? Comment savoir si on s'est bien amusé ? si on n'a pas perdu son temps ? si on a profité au mieux de ses vacances ? Toutes ces questions sont déterminantes et permettent de savoir si l'argent investi dans les vacances n'a pas été dépensé pour rien… Rentabilité avant toute chose !

Sans doute terrorisés par cet horizon de liberté sans limite, cette fois-ci, les Bidochon ont décidé de confier leurs vacances aux pâtes « Raviolis Patzani ». La responsabilité individuelle se réduit à son strict minimum : il suffit de se présenter à l'aéroport, de rejoindre le groupe (même s'il n'est pas toujours évident de se frayer un chemin parmi la foule sans s'égarer en cours de route) et de laisser faire… Un guide et un organisateur sont là pour veiller au bon déroulement de l'opération « Vacances » : « 14h : Heure du rendez-vous sera ; 14h10 : Les bagages, sur le caddie, empilerons ; 14h15 : Au guichet, les bagages enregistrerons »… Les véritables vacances, c'est peut-être cela : démissionner totalement vis-à-vis de soi-même et de l'organisation de son temps… S'en remettre aux volontés toutes-puissantes et bien intentionnées de dirigeants supérieurs…

Si l'enthousiasme règne d'abord dans le groupe (ah ! les joies de la mixité sociale et de sa diversité, du fanfaron à tout va jusqu'à la pleurnicharde Raymonde, en passant par ceux qui ont tout-vu, tout-vécu…), les premiers désavantages de la soumission aux grands ordres ne tardent pas à apparaître. Quel plaisir à goûter aux spécialités locales si elles ne parviennent pas à faire oublier le charme d'une bonne vieille choucroute nationale ? Pourquoi aurait-on envie de se lever de bonne heure si c'est pour visiter une succession de monastères qui se ressemblent tous, alors qu'il aurait été si plaisant de faire le tour des boutiques de souvenirs locaux ? Heureusement, quelques petits imprévus permettent d'immiscer un peu de piquant dans cette mécanique bien huilée et de rendre le voyage plus excitant que prévu… le dépaysement surgit, brutal, à la vision des vis et boulons utilisés par les autochtones ; la surprise se manifeste à son tour, entière, devant la similitude des postes de télévision employés dans les chambres d'hôtels ; enfin, la tension et l'émotion sont à leurs combles lorsque Robert remarque, après une bonne heure de voyage en car, que son épouse Raymonde a été oubliée dans les bois où tout le monde a été soulager sa vessie lors de l'arrêt précédent…

En conclusion ? Un voyage bien plus enthousiasmant et riche en sensations fortes que la vulgaire bluette en bord de mer… Qui l'eut cru ? mais Robert et Raymonde se seraient peut-être tout aussi bien plus au cours d'un séjour d'immersion à l'armée. Règlement, esprit de groupe, horaires stricts : les similitudes sont nombreuses et expliquent peut-être le soulagement ressenti à la fin des vacances… et quelle joie de retrouver enfin la bonne vieille choucroute locale !

Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
miladomilado   08 juillet 2012
CET ALBUM EST DÉDICACÉ :
Au premier monastère visité ( sublime )
Au deuxième monastère visité ( fabuleux )
Au troisième monastère visité ( intéressant )
Au quatrième monastère visité ( pas mal )
Au cinquième monastère visité ( tiens, un oiseau )

CET ALBUM N'EST PAS DÉDICACÉ :
Au sixième monastère visité, ainsi qu'au 150 autres qui suivirent.
Aux W.C. à l'arrière du car, archipleins dès le troisième jour du circuit.
Au manque de place à l'avant à partir du même jour.
...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson   20 novembre 2012
14h : Heure du rendez-vous sera.
14h10 : Les bagages, sur le caddie, empilerons.
14h15 : Au guichet, les bagages enregistrerons.
14h25 ; Dactylographiés, les feuillets, distribuerons.
14h26 : Les feuillets, la première page, lirons.
14h28 : De la première page, la lecture arrêterons.
Etc… Etc… est-ce que tout le monde a compris le système ?
Commenter  J’apprécie          90
angie22angie22   03 octobre 2013
- On est en retard ! On a pas lu sa notice ?: "Au rendez-vous, attendre les autres, ne fera !"
- C'est à dire... Alors, le voyage ma femme bloqua, la valise accrochera, le bas fila, et du coup, en retard arriva !
- Excusa !
Commenter  J’apprécie          120
miladomilado   08 juillet 2012
- Vous ne faîtes pas de photos ?
- SUPER 8 ! On s'est offert ça avec ma femme ! On s'est dit que pour un voyage comme celui-là, le cinéma c'était mieux !
- ça se défend !
- les monuments c'est plus joli quand ça bouge !
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson   02 décembre 2012
Cet album est dédicacé :
Au premier monastère visité (Sublime)
Au deuxième monastère visité. (Fabuleux)
Au troisième monastère visité. (Intéressant)
Au quatrième monastère visité. (Pas mal)
Au cinquième monastère visité. (Tiens, un oiseau)
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Christian Binet (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Binet
Haut-de-Gamme 2 ou quand le créateur des Bidochon "s'attaque" à la musique classique... Christian Binet offre aux amoureux de musique, de bande dessinée et d'humour, un album truculent sur la musique classique, sa passion. Haut-de-Gamme tome 2 chez Dargaud http://www.dargaud.com/bd/Haut-de-Gamme/Haut-de-gamme/Haut-de-gamme-tome-2-Ma-non-troppo (Musique par Christian Binet lui-même : Prélude en Ré bémol majeur pour cordes)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Au pays merveilleux des Bidochon.

Les Bidochon apparaissent pour la 1ère fois comme personnages secondaires dans quel magazine (n° 11) ?

Charlie Hebdo
Pif Gadget
L'Echo des Savanes
Fluide glacial
Le Chasseur français

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Christian BinetCréer un quiz sur ce livre
.. ..