AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782858151165
52 pages
Éditeur : Audie-Fluide glacial (27/07/1993)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 90 notes)
Résumé :
Lui, c'est Robert. On le reconnaît facilement : béret, bretelles, bedaine. Elle, c'est Raymonde, sa femme. À eux deux, ils forment un couple déprimant : les Bidochon. Déprimant, mais furieusement drôle. Depuis que Binet, l'un des auteurs du magazine d'humour Fluide glacial, raconte leur quotidien conjugal dans ses bandes dessinées, ils ont goûté à toutes les expériences du français moyen contemporain. Soit, entre autres, les habitations à loyer modéré, l'accession à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  20 septembre 2013
L'automobile... un réel progrès qui a fait avancer la société (au kilomètre)... un progrès ? Sauf quand cette espèce de salo.... de mer... tombe en panne ! Et pour le peu que vous habitiez à la campagne, vous êtes morts ! Lorsque le véhicule de Robert et Raymonde tombe en panne, les voilà tous les deux au salon de l'auto (cruelle coïncidence tout de même que d'avoir le joint de culasse en vrac (n'y voyez rien de salace !) en se rendant à ce salon de renommée interplanétaire !

Pour remplacer leur ruine, ils s'offrent une « Rono » toute neuve. Et que je te la bichonne... tout juste si Robert ne dort pas avec. Mais lorsqu'il propose à Raymonde un trajet, c'est autre chose... Car elle est malade comme un chien en voiture !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          420
Crossroads
  21 juin 2012
Nouvelle prétendue bassesse abracadabrantesque susceptible d'irriter , encore , une prétendue élite intellectuelle qui , à n'en pas douter , devrait , encore , se fendre d'une critique eminemment pertinente et constructive sur un bouquin qu'elle n'aura surement , encore et toujours , jamais ouvert...
A ma décharge , l'intelligence et moi-meme n'ayant jamais été en tres bon termes , c'est l'esprit contenté baignant dans une guillerette betise crasse pleinement assumée que je refermais ce nouvel opus toujours aussi plaisant et prompt à vous dérider les zygomatiques 
Aaaah la voiture , la bagnole , le tacot , la caisse...Vaste sujet de plaisanterie s'il en est ! Surement l'un des albums de Binet le plus parlant !
Bonne nouvelle , le crédit sur la savonnette de Robert et Raymonde vient d'expirer : yeees !
Mauvaise nouvelle , ladite tire tant aimée vient de rendre l'ame : ouiiin !
Ni une , ni deux , direction le salon de l'auto et son pléthorique catalogue de tacots à des prix défiant toute concurrence ! Ferrari , Rolls Royce , Rono 5 ? Hum , le choix est cornélien ! Allez , ce sera la petite hexagonale assortie de son inénarrable petit chien à tete mobile sur la lunette arriere . Bon goût à la Française oblige...
Point de départ prometteur d'un véritable manifeste anti-chauffard , Binet , comme à son habitude , va se lacher en égratignant joyeusement les comportements parfois excessifs , si , si , de l'homo erectus au volant de sa belle de fer . de la maniaquerie pathologique des premiers jours a l'indicible sentiment d'invincibilité qui vous étreint une fois ces 35 fiers bourrins chevauchés , tout est juste et n'est pas sans nous rappeler certaines situations passées difficilement avouables...
Au prétexte d'étrenner cette nouvelle 8e merveille du monde automobile , l'on se balade aux cotés de Robert , véritable Fangio des bacs à sable , et de sa douce , Raymonde , métamorphosée en sac à vomi récidivant ! Outre l'aspect ludique de la chose , Binet n'en oublie pas le coté pédagogique ! En effet , quelle ne fut pas ma stupéfaction d'apprendre que boire au volant , c'était mal ; qu'un dépassement des plus audacieux sur ligne blanche , itou ! Et que dire de l'interdiction éhontée de coller l'objet de votre ire bien légitime , pleins phares et klaxon en action , le majeur fierement dressé en signe de remerciement suite à un périlleux mais non moins remarquable doublement par la droite assorti d'une magistrale queue de poisson que n'aurait pas renié Mado la morue ! Proprement scandaleux , un coup à casser la moyenne !
Binet s 'amuse et nous avec ! le sujet , toujours d'actualité vu le nombre de morts récurrent , réjouit autant qu'il interpelle ! Les tableaux s'enchainent sans jamais dépasser la limite de rires autorisés !
Un parcours parfaitement maitrisé sur l'autoroute de l'hilarité et de la bonne humeur ! le p'tit plus , à déguster en écoutant les VRP : le roi de la route .
Les Bidochon : Usagers de la route : pourvoyeur officiel de peche , banane , patate ! Un bouquin aux petits oignons qui ne vous prendra pas le chou ! Au moins 5 fruits et légumes par jour ? le compte est bon , à table !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
marina53
  28 septembre 2012
Ahh, les voitures et les hommes!! Une belle histoire d'amour entre eux (que parfois, j'ai bien du mal à comprendre).
Pas peu fier de sa nouvelle voiture achetée au salon de l'automobile, Robert la bichonne, telle une femme: nettoyée avec du coton et des coton-tiges, parfumée à l'eau de Cologne, alarme ultra-performante , sensible au moindre courant d'air...
Un petit tour en voiture et c'est de Raymonde qu'il faudra s'occuper. En effet, très sensible à la conduite toute en finesse de son prétendu pilote de mari , elle n'arrêtera pas de vomir tout le long du trajet. Robert, lui, râle sans arrêt et ronge son frein!
Une satire de Binet tout à fait proche de la réalité, des dessins et des dialogues toujours aussi drôles. On sentirait presque le vécu !
Méfiez-vous si vous allez au salon mondial de l'automobile ce week-end de ne pas croiser la route de Robert...
Commenter  J’apprécie          180
colimasson
  23 février 2013
« Vroum-Vroum Tu-tût ! » On s'amuse bien au salon de l'automobile… enfin, devrait-on plutôt dire : Robert s'amuse bien, comme tout bon mâle qui se respecte. En effet, ce n'est pas Raymonde qui semble prendre son pied, fidèle corps et âme à son salon de l'automobile à elle : le marché du week-end, où l'on hésite entre des poireaux et des tomates plutôt qu'entre une Rono 5 à la moquette jaune ou une Rono 5 à la moquette verte (40% d'acrylique).

Mais pourquoi nos Bidochon sont-ils venus se perdre à l'intérieur de ce grand salon de l'automobile, eux qui peinent déjà à cheminer entre les rayons du supermarché du coin ? Osera-t-on avouer qu'à cause d'un simple joint de culasse usagé, c'est toute leur voiture qu'ils ont dû balancer à la casse ? Quel bon prétexte pour se lancer dans un nouvel achat qui nécessitera des années de remboursement !

Binet en profite pour explorer toutes les turpitudes de la vie routière et démontre ainsi avec brio ce qu'Ivan Illich avait déjà compris et résumé en quelques mots : passé le temps dans les embouteillages, chez le garagiste, à la station-service, au nettoyage automatique…la vitesse moyenne d'un automobiliste ne dépasse pas les 6 km/h –nous faisons aussi bien en tant que piéton ! Mais peut-être les Bidochon sont-ils de piètres marcheurs… Quoiqu'il en soit, leur nouvelle Rono 5 dans le garage, ils semblent se croire dans l'obligation d'en faire bon usage en allant vadrouiller sur les routes, sans autre but bien précis que celui de rattraper le kilométrage de leur précédente titine. Alors qu'on commençait à désespérer de retrouver l'humour dont font habituellement et involontairement preuve les Bidochon, la grande vadrouille sera enfin l'occasion de lancer de profonds débats sur la meilleure façon de réguler le flux sortant de dégueulis de mâdame, sujette au mal de mer.

« En tout cas, ce qui me dépasse, c'est que tu puisses vomir autant !! Toi qui d'habitude est constipée !! »

Pas qu'on se marre à fond le cabanon dans ce dixième volume des Bidochon mais enfin, on ne rigole pas avec la sécurité routière et l'obsolescence programmée. Tout cela donne envie de sortir de chez soi et de prendre l'air à pied… en espérant ne pas tomber sur un Robert qui aurait confondu le frein et l'accélérateur…

Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Caro29
  09 février 2020
J'aime beaucoup lire une bande dessinée entre deux romans et d'autant plus lorsqu'il s'agit des aventures De Robert et Raymonde Bidochon.
Cette fois-ci, c'est en voiture que nous les suivons, de leur visite au salon de l'automobile avec ses hôtesses aguicheuses au « drame » final, en passant par l'achat de leur nouvelle voiture, une « Rono 5 », suite au départ à la casse de l'ancienne. Et ils vivront toutes sortes de mésaventures sur la R.N. puis sur l'autoroute, guidés par la radio et ses points réguliers sur la circulation routière – points offerts par « Pastis 81 » (!!!) : le mal de la route de Raymonde, l'autostoppeur sans gêne qui s'invite dans la Rono toute neuve De Robert, le « con » qui lui colle aux basques quand Robert décide de devenir un « conducteur modèle » qui suit « les préceptes de l'auto-école », celui qui a trois grammes de pastis dans le sang, le self de l'aire de repos, etc.
C'est toujours très drôle et très juste et on reconnaît facilement des situations déjà vécues sur la route des vacances. Ce tome 10 m'a donc bien plu même si j'ai préféré d'autres opus des Bidochon (les trois premiers tomes notamment).
Challenge MULTI-DÉFIS 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   02 mars 2013
- Regarde, à la maison aussi ça m’arrive d’en faire des réactions !
- Peut-être, seulement tu ne vomis pas sans arrêt !!
- Non, mais j’ai une diarrhée, c’est pas mieux !
- Eh bien, je préfère une diarrhée à des dégueulades tous les kilomètres !
Commenter  J’apprécie          60
fleur2lotusfleur2lotus   09 novembre 2011
-Pour quelqu'un qui vient d'acheter une voiture neuve, t'as pas l'air très réjoui !
-Ce qui ne me réjouit pas, c'est d'avoir à la relaver en arrivant !
-La relaver ?? pourquoi faire ?? Elle est toute propre !!
-ETAIT tout propre !! Seulement avec ses mains moites, le vendeur a laissé ses empreintes sur toute la carrosserie !!
-Bof ! faut quand même pas exagérer !!
-Je sais que ça peut paraître tatillon, mais c'est des riens comme ça qui te dégradent une bagnole en moins de deux ! D'ailleurs, évite de frotter tes pieds, ça use la moquette...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
colimassoncolimasson   23 février 2013
- T’as failli causer un accident !!!
- C’est à ceux qui sont derrière de rester maîtres de leur véhicule !
- Justement, celui qui est derrière sort du brouillard et se dirige vers nous avec un air pas content !
- Du brouillard ??? Avec mes phares détraqués !!
Commenter  J’apprécie          30
marina53marina53   28 septembre 2012
Robert: Dis-donc, toi, c'est pas la cour de récré, ici! Allez, oust! Fiche-moi le camp!!! Une voiture n'est pas un jouet!! Vroumm, vroumm!! Tu-tut!!
Commenter  J’apprécie          60
miladomilado   11 septembre 2012
- En tout cas, ce qui me dépasse c'est que tu puisses vomir autant !! ... Toi, qui d'habitude est constipée !!
- Je fais une réaction au voyage en voiture !!
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Christian Binet (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Binet
Christian Binet publie le 22e opus des aventures De Robert et Raymonde : "Les Bidochon relancent leur couple". Il explique ici comment il s'y est pris pour les dessiner : Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/livres/christian-binet-dessinateur-des-bidochon-enfant-le-dessin-etait-mon-seul-echappatoire Plus de vidéos : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Au pays merveilleux des Bidochon.

Les Bidochon apparaissent pour la 1ère fois comme personnages secondaires dans quel magazine (n° 11) ?

Charlie Hebdo
Pif Gadget
L'Echo des Savanes
Fluide glacial
Le Chasseur français

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Christian BinetCréer un quiz sur ce livre

.. ..