AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2858151474
Éditeur : Audie-Fluide glacial (15/04/1993)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Lui, c'est Robert. On le reconnaît facilement : béret, bretelles, bedaine. Elle, c'est Raymonde, sa femme. À eux deux, ils forment un couple déprimant : les Bidochon. Déprimant, mais furieusement drôle. Depuis que Binet, l'un des auteurs du magazine d'humour Fluide glacial, raconte leur quotidien conjugal dans ses bandes dessinées, ils ont goûté à toutes les expériences du français moyen contempor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  23 mai 2014
A chaque fois qu'une nouvelle connaissance vient chez moi et me demande, étonnée, où se trouve ma télé, le premier effet sur moi est de me rappeler qu'en effet je n'ai pas de télé (car j'y suis tellement habituée que j'oublie que cet objet existe dans 99% des foyers), et le second effet est de faire resurgir dans ma mémoire cet excellent album des Bidochon.
Bien que ce ne soit ni par idéologie ni par militantisme que je ne possède pas la fameuse boîte à images, j'en ai suffisamment fait l'expérience pour savoir que Binet dresse ici une satire que je juge très réaliste. Tellement réaliste que bon nombre de téléspectateurs doivent s'y reconnaître peu ou prou. Et ce que je trouve le plus admirable dans le traitement qu'il fait de son thème, c'est qu'il a publié cet album en 1991, soit bien AVANT les émissions de télé-réalité qui ont le pouvoir de gravement débiliter le public (et les candidats qui y participent).
Tout ça pour dire que s'il prenait l'envie à Mr Binet de faire un bis repetita de ce thème aujourd'hui, en 2014, je crois qu'il trouverait beaucoup de matière (marron et malodorante) pour continuer à nous faire rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
LydiaB
  10 octobre 2013
La boîte à images, quelle belle invention tout de même... Mais attention à la manière dont on l'utilise car elle provoque vite des disputes de couple le soir pour choisir le programme ! Robert et Raymonde vont aller plus loin puisqu'ils vont passer à la télé. Ils ont été invités pour participer à l'émission de Patrick Saladier. Ils se font une joie de pouvoir rencontrer leur idole et, surtout, de passer de l'autre côté du miroir pour que tous les voisins et amis les voient. Robert va se prendre au jeu, et, par la suite, participer à d'autres émissions. On ne va plus les arrêter ! Mais que ferait-on sans la télé ?
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          340
Ziliz
  26 décembre 2012
Quand les Bidochon regardent la télé... et la font.
Toujours la même logique pour Robert : ren-ta-bi-li-ser ! Donc regarder au maximum cette TV qui leur a coûté cher. Heum, la belle excuse ! Bon, pour commencer, il faut s'installer confortablement sur le canapé à fleurs, sans oublier le napperon derrière la tête, sinon ça va graisser les fauteuils qui ont coûté une fortune, eux aussi. Puis, en vrac : trouver un compromis pour le choix du programme du soir (film d'amour ou foot ?), se délecter devant les informations gore (ouf, ils repassent les accidents sanglants au ralenti), ne pas perdre une miette des émissions ludiques et obéir docilement aux idées les plus farfelues de l'animateur. Etape suivante : une deuxième télé - pour faire comme tout le monde, et pour une vie conjugale plus épanouie (ben oui, avec une TV dans la chambre, Robert reste à côté de Raymonde le soir, quand elle est couchée - comme c'est mignon et attentionné !).
Et la gloire suprême : passer de l'autre côté, être DANS le poste, en caméra surprise, dans le public d'une émission, ou carrément acteur d'un jeu, d'un débat... Qu'importe le ridicule, la minute de gloire est là !
Toujours un portrait tout à fait réaliste de nos comportements. Et Binet met bien sûr le doigt sur la surenchère de l'indécence (exhibitionnisme de vie privée, d'argent...) et du foutage de gu3ule des chaînes, au nom de la course à l'audimat, du profit, etc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
marina53
  18 août 2012
Les Bidochon téléspectateurs ou comment Binet flingue ceux qui regardent la télé et ceux qui la font!
Tous les petits travers de ceux qui regardent la télévision sont passés au peigne fin. On se reconnaît, malheureusement parfois, dans le comportement de Raymonde qui ne souhaite regarder que les films d'amour ou Robert qui ne jure que par le foot; regarder des émissions sans intérêt jusqu'à pas d'heure...
Télé-réalité, voyeurisme ou véritable télé-poubelle, chasse à l'audimat, Binet caricature assez bien ce monde audiovisuel et c'est un régal pour nos yeux!
En cherchant bien, cette émission "Salut les cons" existe réellement...sous un autre nom certainement...
Commenter  J’apprécie          180
colimasson
  15 mai 2013
C'était le bon vieux temps… le temps où il n'y avait encore qu'une télévision par foyer. Combien de batailles, combien de conflits à l'arme blanche se sont déroulés autour de ce monument à la gloire du divertissement ? La télévision concentrait encore tous les fantasmes d'une génération soucieuse de connaître la promotion audiovisuelle, ainsi Père Bidochon atteignant le septième ciel à cette idée :

« Moi, simple Robert Bidochon, passer dans l'émission de Patrick Saladier… Que de chemin parcouru !! »

A croire que cela ne lui suffit pas de passer dans les planches dessinées de Binet…
Raymonde, devant ce déferlement de soumission télévisuelle, représente plutôt la droiture –vertu par manque de vice plutôt que vertu lucide ; désintérêt pour le monde projeté à travers l'écran de la télévision plutôt que rejet conscient de la tyrannie audiovisuelle. En parlant de tyrannie, d'ailleurs, Binet fait fort et pousse à outrance l'insanité des programmes télévisés. Bulletins d'informations sadiques qui se concentrent sur la rediffusion des accidents les plus glauques (« C'est pour te dire où est en train de rouler la tête du pilote ! Sinon, on n'y voit rien dans toute cette fraction de seconde !! »), émissions de divertissements qui ne mentent pas sur leur considération du spectateur (« J'espère que vous êtes un sacré paquet de cons à nous regarder et que vous serez encore plus de cons la prochaine fois… ») ou happenings furieux improvisés chez de pauvres citadins insouciants (en particulier nos Bidochon), la télévision semble avoir déraillé mais à bien y réfléchir, elle n'est pas si surréaliste que ça. Binet s'inspire de nos programmes télévisés les plus connus (et les plus crétins) pour imaginer quelle serait leur évolution possible dans la voie d'un décervelage accru.

Tyrannie du zapping oblige, on passe d'une histoire à une autre comme d'un match de foot à un film à l'eau de rose. Toutefois, Binet triomphe là où la télévision réussit rarement : dans la cohérence. Après avoir tenté d'atteindre le bonheur télévisuel en tant que simples spectateurs, Raymonde et Robert vont se rapprocher du climax audiovisuel en se glissant parmi le public d'un plateau, en participant à un débat télévisé, en jouant à un quizz sponsorisé –ceci jusqu'à ce qu'ils finissent par devenir eux-mêmes victimes de cette télévision qui ronge l'intimité de leur couple.

« Comme la vie serait plus belle si les télés nous rendaient l'amour qu'on leur porte !! »

Heureusement, ce n'est pas encore le cas (peut-être demain, qui sait ?) et en attendant, Binet et le lecteur peuvent se foutre de la tronche des Bidochon comme Michel Drucker et ses invités se foutent de la nôtre (ceci n'étant, bien sûr, qu'un exemple gratuit pris parmi tant d'autres).
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          134

critiques presse (1)
BulledEncre   19 octobre 2012
Les Bidochon et l’écologie : inutile de trier, y’a que du bon et sans faire dans le recyclage de vieux gags !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   26 décembre 2012
[ débat télévisé ]
- Et enfin, [je vous présente] Monsieur Bidochon qui, lui, est "spécialiste sur le tas !!". En deux mots, ça consiste en quoi, spécialiste sur le tas ?
- .......
- Le micro !! Mettez bien le micro devant votre bouche pour que l'on puisse vous entendre !!
- " SPECIALISTE sur le tas", ça veut dire que j'ai jamais fait d'école de spécialistes ! J'ai appris tout seul, sur le tas !! Ca dit bien ce que ça veut dire !!
- Et vous vous êtes spécialisé en quoi ?
- En tout !!
- Ah bon ? Parce que c'est une spécialisation, ça maintenant ?
- Monsieur Cuchin, c'est parce qu'à la maison ma femme ne comprend jamais rien et que c'est moi qui dois TOUT lui expliquer !!
(p. 31)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
miladomilado   24 septembre 2012
CET ALBUM N'EST PAS DÉDICACÉ :
À la télé-découvreuse-de-talents par attachées de presse interposées.
A la télé-promotion qui permet de voir le même acteur, présenter le même extrait de film, sur toutes les chaînes, pendant toute une semaine.
Commenter  J’apprécie          100
miladomilado   24 septembre 2012
- Qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
- De quoi qu'est-ce qu'on fait ? On fait comme tous les soirs, on regarde la télé !! C'te blague !
- Mais puisque ce soir elle est en panne !!
- Et alors ?? Parce que tu as une meilleure idée p't'être ?
Commenter  J’apprécie          100
colimassoncolimasson   15 mai 2013
- Raymonde, vite !!
- Qu’est-ce qu’il y a ?
- Ils vont nous montrer un accident !!
« Alors que e départ de la course vient d’être donné, la voiture située en seconde position vient chevaucher celle de Melotti qui est littéralement décapité par l’engin meurtrier ! Tout s’est passé en une fraction de seconde !! Pour mieux comprendre les circonstances de ce drame, revoyons les images au ralenti.
- Ah ! Tout de même !!
- C’est quoi la flèche rouge ?
- C’est pour te dire où est en train de rouler la tête du pilote ! Sinon, on n’y voit rien dans toute cette fraction de seconde !!
« Et maintenant, image par image ! »
- Il faudra penser à acheter Paris-Match.
« A présent, la météo. »
- Il reste de la tête de veau ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
colimassoncolimasson   27 mai 2013
- On a quand même gagné une télé !!
- On en a déjà une !!
- Peut-être !! N’empêche qu’on aurait été dans un jeu où on perd, on aurait rien ramené du tout !!
- Mais ça va nous servir à quoi d’en avoir une deuxième ?
- Ça va nous servir qu’au lieu d’avoir la télé dans une seule pièce on l’aura dans deux pièces !! Aujourd’hui, tout le monde a des télés dans toutes les pièces !!
- Mais ça va nous servir à quoi ???
- Ça va nous servir que tout le monde le fait et que toi t’es encore la seule à pas vouloir changer !! Ah, t’es pas originale, j’te jure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Videos de Christian Binet (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Binet
Haut-de-Gamme 2 ou quand le créateur des Bidochon "s'attaque" à la musique classique... Christian Binet offre aux amoureux de musique, de bande dessinée et d'humour, un album truculent sur la musique classique, sa passion. Haut-de-Gamme tome 2 chez Dargaud http://www.dargaud.com/bd/Haut-de-Gamme/Haut-de-gamme/Haut-de-gamme-tome-2-Ma-non-troppo (Musique par Christian Binet lui-même : Prélude en Ré bémol majeur pour cordes)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Au pays merveilleux des Bidochon.

Les Bidochon apparaissent pour la 1ère fois comme personnages secondaires dans quel magazine (n° 11) ?

Charlie Hebdo
Pif Gadget
L'Echo des Savanes
Fluide glacial
Le Chasseur français

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Christian BinetCréer un quiz sur ce livre